Le bazooka monétaire validé par l’Union européenne

Le mois dernier, la Cour de justice de l’Union européenne a validé la politique d’achats d’obligations d’États menée par la Banque centrale européenne.

Le mois dernier, la Cour de justice de l’Union européenne a validé la politique d’achats d’obligations d’États menée par la Banque centrale européenne.

Depuis mars 2015, la Banque centrale européenne (BCE) conduit un vaste programme d’achat d’obligations d’États nommé quantitive easing (QE). Son président, Mario Draghi, qualifie le QE de « bazooka monétaire » : véritable arme anti-inflation, il permet à la BCE de racheter chaque mois la dette souveraine sur le marché secondaire. Considérant cette politique contraire aux règles de l’Union, un groupe d’entrepreneurs allemands l’avait contestée devant la Cour constitutionnelle fédérale. Jugeant la question suffisamment importante, les juges constitutionnels l’ont portée devant la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) en août 2017, qui s’est prononcée dans un arrêt du 11 décembre 2018. Les règles de l’Union interdisent à la BCE de financer directement les États. Or, pour l’Allemagne, le rachat d’actifs permet aux pays membres de bénéficier de faibles coûts de financement.  Dans sa décision, la CJUE valide la pratique : tant qu’elle a lieu sur le marché secondaire et non directement auprès des États, la réacquisition d’actifs est permise. La BCE ne dépasse donc pas le mandat qui lui est confié. Le programme permet d’assurer la stabilité des prix dans la zone euro mais n’affecte pas la manière dont les États conduisent leur politique monétaire.

Depuis le début du quantitive easing, la BCE a acheté 2,455 milliards d’euros de titres. Le programme devrait cependant cesser dans les semaines à venir. La Banque centrale considère que l’inflation atteint au taux satisfaisant et qu’il n’est plus nécessaire de poursuivre le rachat de titres.  

 

Maeva Kpadonou (@KpadonouMaeva)

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

UGGC développe ses activités en Chine

UGGC développe ses activités en Chine

Anticipant l'entrée en vigueur du prochain accord entre la Chine et l'Union européenne, UGGC Avocats nomme Jenny Cao associée de son bureau de Shangha...

Florence Henriet, l’électron libre

Florence Henriet, l’électron libre

Dans le petit monde des juristes d’affaires, tout le monde la connaît. Florence Henriet est celle qui a créé la fonction de business developer dans le...

Croissance interne et externe chez Dechert

Croissance interne et externe chez Dechert

Dechert renforce ses pratiques concurrence et corporate par les promotions respectives de Marion Provost et Xavier Leroux comme associés nationaux. Il...

Acer Finance et Laillet Bordier unissent leurs talents

Acer Finance et Laillet Bordier unissent leurs talents

Les fusions continuent dans le secteur de la gestion de patrimoine avec l’alliance entre la société de gestion de portefeuille Acer Finance et le cab...

M. Ouaniche (OCA) : "L'expertise économique et financière implique une approche pluridisciplinaire"

M. Ouaniche (OCA) : "L'expertise économique et financière implique une approche pluridisciplinaire"

Reconnu pour ses compétences économiques et financières dans le cadre de contentieux et d’arbitrages complexes, OCA compte une trentaine de consultant...

Apostrophe mise sur le contentieux des affaires

Apostrophe mise sur le contentieux des affaires

Sophie Gijsbers et Delphine Dendievel s’associent pour lancer Apostrophe, un cabinet entièrement consacré au contentieux des affaires, au droit pénal...

Yves Boissonnat souffle à l'oreille des patrons de cabinets d'avocats

Yves Boissonnat souffle à l'oreille des patrons de cabinets d'avocats

Dans son domaine, il fait partie des meilleurs. Discrétion et bienveillance sont les maîtres-mots de ce chasseur de têtes spécialiste des avocats d’af...

Guillemin Flichy coopte une associée

Guillemin Flichy coopte une associée

Deux ans après son arrivée, Mathilde Delaunay est promue associée chez Guillemin Flichy. Sa nomination consolidera le droit des organismes sans but lu...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte