Laurent Faugérolas (Dechert) : « Je n’ai jamais été un théoricien borné du droit »

Laurent Faugérolas, associé au sein du cabinet Dechert, n’a pas été qu'avocat. L’homme a mis la robe entre parenthèses quelques années afin de se consacrer au métier de la banque d’affaires. Il revient pour Décideurs Magazine sur cette expérience.

Laurent Faugérolas, associé au sein du cabinet Dechert, n’a pas été qu'avocat. L’homme a mis la robe entre parenthèses quelques années afin de se consacrer au métier de la banque d’affaires. Il revient pour Décideurs Magazine sur cette expérience.

« J’ai toujours été à la croisée du droit et de la finance », explique Laurent Faugérolas. L'avocat associé spécialisé en M&A et en marchés de capitaux au sein du cabinet Dechert a, en effet, participé aux plus belles opérations de la place parisienne : il a ainsi conseillé Total dans son offre publique de retrait obligatoire sur Elf, ou bien Sanofi-Aventis dans ses acquisitions d’Oenobiol et Fovea. Laurent Faugérolas débute chez Gide puis rejoint Jones Day en 1995 en qualité d’associé. Quatre ans plus tard, il est recruté par Willkie Farr & Gallagher. Il intègre ensuite, en 2011, l’équipe corporate de Weil Gotshal aux côtés de Claude Serra et David Aknin. Mais fin 2012, une envie de changement le travaille : « J’ai voulu découvrir de nouveaux horizons », confie-t-il. Laurent Faugérolas s’installe alors à Londres afin « de vivre des expériences différentes ». Il ajoute : « On se demande toujours comment cela se passe quand on est en amont du closing. »

Cet ingénieur juridico-financier fonde alors sa propre boutique de corporate finance. Il accompagne des clients établis sur le continent européen, principalement pour des missions proches de l’avocature avec des conseils stratégiques sur des restructurations, des questions de corporate governance ou bien dans le cadre d’OPA. Progressivement, il travaille sur des missions lui permettant de proposer des opérations. « J’étais l’homme de confiance de dirigeants de sociétés cotées. J’étais très content de faire cela, se réjouit-il. Je vivais une vraie expérience entrepreneuriale. »

Toutefois, après quelques succès, Laurent Faugérolas s’interroge : « J’étais seul pour exercer mon métier. Cela confère une très grande autonomie, mais cela empêche de partager ses points de vue. » Certains clients, bien que satisfait de ses conseils, expriment aussi leur volonté de faire figurer « une grande signature » sur leurs opérations de taille plus significative. « Je me suis donc posé la question d’intégrer une vraie banque d’affaires ou de revenir en cabinet d’avocats. » L’homme entre en négociation avec plusieurs grands établissements. Au même moment, il est contacté par un chasseur de têtes. C’est alors qu’il rencontre Alain Decombe, managing partner du bureau parisien de Dechert. Laurent Faugérolas est tout de suite intéressé par sa vision du développement du cabinet. Pour autant, pas question pour lui de retourner à Paris : « Le cadre de vie londonien me plaisait et j’y avais créé de nouveaux contacts professionnels. »

Aujourd’hui, Laurent Faugérolas tire un bilan positif de cette expérience : « Cette parenthèse complète ma vision du métier d’avocats. Je n’ai jamais été un théoricien borné du droit, mais cela m’a permis de développer encore plus mon pragmatisme, de mieux comprendre les enjeux transactionnels et de renforcer ma relation avec les fonds. » Une initiative que la profession devrait donc envisager d’encourager. 

 

Mathieu Marcinkiewicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

UGGC développe ses activités en Chine

UGGC développe ses activités en Chine

Anticipant l'entrée en vigueur du prochain accord entre la Chine et l'Union européenne, UGGC Avocats nomme Jenny Cao associée de son bureau de Shangha...

Florence Henriet, l’électron libre

Florence Henriet, l’électron libre

Dans le petit monde des juristes d’affaires, tout le monde la connaît. Florence Henriet est celle qui a créé la fonction de business developer dans le...

Croissance interne et externe chez Dechert

Croissance interne et externe chez Dechert

Dechert renforce ses pratiques concurrence et corporate par les promotions respectives de Marion Provost et Xavier Leroux comme associés nationaux. Il...

Acer Finance et Laillet Bordier unissent leurs talents

Acer Finance et Laillet Bordier unissent leurs talents

Les fusions continuent dans le secteur de la gestion de patrimoine avec l’alliance entre la société de gestion de portefeuille Acer Finance et le cab...

M. Ouaniche (OCA) : "L'expertise économique et financière implique une approche pluridisciplinaire"

M. Ouaniche (OCA) : "L'expertise économique et financière implique une approche pluridisciplinaire"

Reconnu pour ses compétences économiques et financières dans le cadre de contentieux et d’arbitrages complexes, OCA compte une trentaine de consultant...

Apostrophe mise sur le contentieux des affaires

Apostrophe mise sur le contentieux des affaires

Sophie Gijsbers et Delphine Dendievel s’associent pour lancer Apostrophe, un cabinet entièrement consacré au contentieux des affaires, au droit pénal...

Yves Boissonnat souffle à l'oreille des patrons de cabinets d'avocats

Yves Boissonnat souffle à l'oreille des patrons de cabinets d'avocats

Dans son domaine, il fait partie des meilleurs. Discrétion et bienveillance sont les maîtres-mots de ce chasseur de têtes spécialiste des avocats d’af...

Guillemin Flichy coopte une associée

Guillemin Flichy coopte une associée

Deux ans après son arrivée, Mathilde Delaunay est promue associée chez Guillemin Flichy. Sa nomination confirme son savoir-faire en droit des organism...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte