La Ville de Paris soutient finalement la modernisation de la gare du Nord après l'adaptation du projet

Après un an d’appels répétés de la Ville de Paris à la révision du programme de réaménagement de la gare du Nord, la municipalité vient de ratifier un protocole d’accord en vertu duquel elle apporte son soutien au projet. En contrepartie, ce dernier a été ajusté. Tour d’horizon des principaux points d’évolution.

Après un an d’appels répétés de la Ville de Paris à la révision du programme de réaménagement de la gare du Nord, la municipalité vient de ratifier un protocole d’accord en vertu duquel elle apporte son soutien au projet. En contrepartie, ce dernier a été ajusté. Tour d’horizon des principaux points d’évolution.

La hache de guerre est enterrée. Au terme d'un dialogue "approfondi et constructif", qui va se poursuivre dans les mois et les années qui viennent, la Ville de Paris, SNCF, SNCF Gares & Connexions et la SA Gare du Nord 2024 ont conclu un protocole actant le soutien de la Ville au projet de rénovation et de transformation de la gare du Nord. "Les discussions récentes ont été exigeantes et ont pu apporter des réponses précises aux demandes d'importante évolution du projet formulées par la Ville de Paris lors de l'enquête publique préalable à la délivrance du permis de construire du projet de rénovation de la gare du Nord puis dans la lettre adressée au Préfet de la Région Île-de-France en mai 2020", précise le communiqué de presse conjoint des quatre entités.

En application du protocole d'accord, le projet de rénovation de la Gare du Nord est ainsi adapté sur cinq principaux points. Le premier concerne le planning et phasage des travaux (l'amélioration circulations verticales entre la gare de surface et la gare souterraine pour les voyageurs du quotidien sera réalisée d'ici à 2022 ; la reconfiguration du terminal Transmanche pour l'accueil de la Coupe du Monde de Rugby en septembre 2023 ; la livraison des nouveaux espaces du terminal des départs pour juin 2024). La Ville de Paris a exigé que des comités (comité de suivi, comité technique et réunion de coordination) intégrant des représentants de l'ensemble des parties soient mis en place. En contrepartie des engagements de SNCF Gares & Connexions et de la SA Gare du Nord 2024, la Ville de Paris s'est engagée à accompagner la réalisation du projet, notamment en instruisant "de manière diligente les demandes d'autorisations nécessaires à la bonne réalisation des travaux."

Intermodalité, dé-densification et ouverture sur la ville
 

SNCF Gares & Connexions assouplira également l'organisation des circulations pour les voyageurs TER notamment en renonçant à la séparation des flux départs et arrivées. De même, de nouvelles circulations verticales seront créées, en particulier pour les voyageurs quotidiens, de la mezzanine banlieue vers le plateau des voies Transilien. SNCF Gares & Connexions et la SA Gare du Nord 2024 réaliseront également 3 000 places de parkings vélos sécurisés. La Ville de Paris réalisera un nombre équivalent de places de stationnement pour vélos. Simultanément, SNCF Gares & Connexions réaménagera le parking souterrain actuellement concédé à Effia pour créer des espaces de reprises Taxis et VTC ainsi que 200 places pour les deux roues motorisés, "ce qui permettra de pacifier le parvis de la gare qui sera dédié aux mobilités douces."

L'accord prévoit par ailleurs de réduire d'environ 7 500 m² les surfaces de commerces et services du projet et d'abaisser jusqu'à 12 mètres la façade du bâtiment côté rue du Faubourg Saint Denis. "La meilleure intégration de la Gare sera renforcée grâce à une nouvelle façade, plus légère et élégante, réalisé par un habillage en bois", ajoute le communiqué de presse. Parallèlement, SNCF Gares & Connexion a renoncé aux espaces de bureau prévus dans l'immeuble situé 112 rue de Maubeuge d'une surface 7 100 m², pour y étudier l'installation de la Police Régionale des Transports et/ou du Centre de Commande Unifié des RER B et D. 5.

Enfin, la gare du Nord offrira en toiture des espaces accessibles au public et végétalisés grâce à l'aménagement d'un parc paysager d'un hectare. SNCF Gares & Connexions s'engage également à examiner d'ici à juin 2021 la réalisation, en collaboration avec la Ville de Paris, d'une passerelle entre le boulevard de la Chapelle et le nouveau bâtiment attenant à la gare, permettant également une ouverture vers le 18e arrondissement. SNCF Gares & Connexions mobilise 20 M€ pour la réalisation de cet ouvrage.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 22 janvier 2021

La veille urbaine du 22 janvier 2021

Perial AM qui confie le property management de 300 000 m² à Nexity PM, la Banque des Territoires qui souscrit pour près de 200 M€ de titres participat...

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Groupama Gan REIM parachève la constitution de son équipe de dirigeants avec le recrutement de Luc Bordereau. Gros plan sur son parcours et sa nouvell...

La veille urbaine du 21 janvier 2021

La veille urbaine du 21 janvier 2021

Bordeaux Euratlantique qui revisite le projet de la « Rue Bordelaise » porté par Apsys, Interparfums en passe d’acquérir l’ancien siège du PS pour 125...

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

Après deux ans de travail, le label ISR immobilier est entré en vigueur fin octobre 2020. Pierre Chabrol, chef du bureau épargne et marché financier à...

La veille urbaine du 20 janvier 2021

La veille urbaine du 20 janvier 2021

Luc Bordereau qui rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management, le lancement des mesures de France Relance pour la rénovation des log...

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à 7 Mds€ d’ici 2023"

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à...

L'heure du bilan de l'année 2020 a sonné pour les acteurs immobiliers. Celui de Perial s'avère positif. Eric Cosserat, président du groupe, nous expli...

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

De même que les marchés financiers ont subi de plein fouet la crise sanitaire, l’immobilier n’a pas été davantage épargné. Certains secteurs ont néanm...

La veille urbaine du 19 janvier 2021

La veille urbaine du 19 janvier 2021

Le lancement de la consultation éco-quartier sur le secteur de la gare du Grand Paris Express à Cachan, Hype qui lève 80 M€ pour développer le taxi à...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte