La vie d’après MBO de Nexity Conseil et Transaction

Quelques jours après la signature officielle du management buy-out de Nexity Conseil et Transaction, la direction de la société de conseil a dévoilé ses nouvelles orientations stratégiques. Présentation.
Valérie Mellul, présidente de NCT, avec les trois directeurs généraux adjoints (de gauche à droite), Guy Deforge, William Morelli, et Olivier de Molliens (©Florieberger)

Quelques jours après la signature officielle du management buy-out de Nexity Conseil et Transaction, la direction de la société de conseil a dévoilé ses nouvelles orientations stratégiques. Présentation.

« Nous voulons créer de la valeur et la partager avec nos collaborateurs d’ici deux ans ». Suite à la signature d’un management buy-out le 27 mars dernier, la présidente de Nexity Conseil et Transaction Valérie Mellul et les directeurs généraux adjoints William Morelli, Olivier de Molliens et Guy Deforge ont dévoilé mardi 9 avril leur feuille de route.

Une méthode éprouvée

« Cette nouvelle organisation nous confère agilité et liberté nous permettant de poursuivre et de renforcer la stratégie initiée il y a quatre ans avec le groupe Nexity », précise Guy Deforge, en charge des locaux d’activités, du commerce et des régions. Le conseil se positionne en alternative à une approche mass market du brokerage. Sa méthode NEX6 repose sur six piliers : la vision client, le contexte, le besoin et les usages, le design de solutions, la capacité à délivrer et l’évaluation. Elle fait appel à des outils d’aide à la décision, notamment rassemblés dans la salle immersive et interactive « Connect’ ». « Nous nous mettons à la place de notre client et sommes en mesure de l’accompagner dans son projet de A à Z », se félicite William Morelli, responsable de la ligne bureaux en Île-de-France.

Les résultats valident cette stratégie initiée il y a quatre ans. « Nous avons réalisé 500 transactions l’an passé, explique Olivier de Molliens, chargé de la ligne investissement et du montage d’opérations. Nous nous impliquons totalement dans chaque opération car elle a un poids relatif conséquent dans notre activité. » Et d’ajouter : « Quand nous sommes mandatés en coexlusivité avec d’autres conseils pour commercialiser des actifs, huit transactions sur dix sont délivrées par nos équipes. » Quant au chiffre d’affaires de Nexity Conseil et Transaction, il a progressé de 11 % l’an passé pour atteindre 20,2 millions d’euros.

Une nouvelle relation avec Nexity

Au rang des axes de développement, le conseil travaille sur l’ouverture d’un nouveau bureau à Lille et entend créer une équipe dédiée à la logistique en Île-de-France. « Nous avons signé un contrat de partenariat avec Nexity qui porte sur d’éventuels besoins en propre du groupe et nous restons une brique de conseil et transaction dans la plateforme de services de Nexity dédiée aux entreprises », mentionne également Valérie Mellul.

Suite au MBO, le groupe présidé par Alain Dinin ne détient plus que 15 % du capital (les autres 85 % sont détenus par dix-huit managers de Nexity Conseil et Transaction). Nexity a indiqué sa volonté de rester actionnaire au moins pendant trois ans. La société de conseil entend pour sa part ouvrir son capital à ses salariés d’ici 2021 au plus tard et planche sur un changement de nom dans les mois à venir.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Alacaza : le WhatsApp résidentiel augmenté

Alacaza : le WhatsApp résidentiel augmenté

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse de la Tech française. Aujourd’hui : Alacaza.

Attention, au bureau les salariés sont de plus en plus exigeants !

Attention, au bureau les salariés sont de plus en plus exigeants !

La Société foncière lyonnaise (SFL) a publié les résultats du huitième baromètre Paris Workplace, réalisé en partenariat avec l’Ifop (1 600 salariés i...

Hydrogène : la fièvre verte

Hydrogène : la fièvre verte

C’est la nouvelle "hype" énergétique du moment : l’hydrogène vert fait tourner les têtes des gouvernements et industriels qui y voient le complément i...

Emmanuelle Wargon : la métropolisation ou rien

Emmanuelle Wargon : la métropolisation ou rien

Le phénomène de métropolisation que l’on croyait pantelant, du fait, notamment, du désir champêtre de populations urbaines confrontées à l’enfermement...

Benoist Apparu prend la présidence d'Emerige

Benoist Apparu prend la présidence d'Emerige

Le Groupe Emerige fait évoluer sa gouvernance avec la création d’un conseil de surveillance présidé par Laurent Dumas et annonce l’arrivée de Benoist...

Wise-Integration : un game-changer pour les chargeurs

Wise-Integration : un game-changer pour les chargeurs

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une startup prometteuse de la Tech française. Aujourd’hui : Wise-Integration.

J. Moreno (Siec), D. Lamarre (CNCC) : "Écrire ensemble l’avenir du commerce"

J. Moreno (Siec), D. Lamarre (CNCC) : "Écrire ensemble l’avenir du commerce"

Produit du Conseil national des centres commerciaux (CNCC), le Siec est le rendez-vous des leaders européens du secteur du retail et de l’immobilier c...

L’Agence internationale de l’énergie appelle les gouvernements à accélérer

L’Agence internationale de l’énergie appelle les gouvernements à accélérer

Alors que la COP 26 de Glasgow doit s’ouvrir fin octobre, l’Agence internationale de l’énergie accélère la sortie de son rapport annuel : le Word Ener...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte