La veille urbaine du 7 octobre 2020

La sélection des opérateurs immobiliers pour l'attribution des secteurs du Village des médias, le partenariat entre Primonial REIM, in’li, PRO BTP et Midi 2i, Total qui fait son entrée dans l’éolien flottant en France… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 7 octobre 2020.

La sélection des opérateurs immobiliers pour l'attribution des secteurs du Village des médias, le partenariat entre Primonial REIM, in’li, PRO BTP et Midi 2i, Total qui fait son entrée dans l’éolien flottant en France… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 7 octobre 2020.

Paris 2024 : sélection des groupements d'opérateurs immobiliers pour l'attribution des secteurs du Village des médias

(©Sogeprom)
Ce mercredi 7 octobre, la Commission préalable à la sélection des groupements en vue de l’attribution des secteurs « Aire des Vents » (lots A, B et C) et « Plateau » (lot D) du Village des médias situé à Dugny s’est réunie pour effectuer un classement des offres des opérateurs immobiliers. En ce qui concerne l’attribution des lots, la Commission a transmis son classement à la Solideo. Pour le secteur « Aire des Vents », l’ordre est Sogeprom / Demathieu & Bard Immobilier pour le projet Paysage(s) ; Bouygues Immobilier / Kaufman&Broad / CDC Habitat pour le projet Rendez-vous, et Les Nouveaux Constructeurs/Engie Solutions Aire nouvelle pour le projet Dugnyversel. Pour le secteur « Plateau », l’ordre est Ametis / Ideom / Gaïa Promotion pour le projet Manifesto ; Sogeprom / Demathieu & Bard Immobilier pour le projet Terres fertiles et SAS Omnium de Constructions Développements Locations, holding du Groupe Giboire et SARL ARES GROUPE, holding du Groupe Lamotte pour le projet Entre les pins. Ce classement sera proposé pour validation au Conseil d’administration de la Solideo le 13 octobre prochain et entériné définitivement. De plus, il a été décidé par l’Etat, en lien avec les collectivités locales, de phaser la réalisation du quartier pour construire le Village des médias en 2 temps. Pour l’été 2024, plus de 700 logements, familiaux, des résidences gérées et des commerces et services sur les lots A et D, pour répondre aux besoins immédiats des journalistes et techniciens des médias accueillis pour les Jeux et qui répondront après 2024 aux besoins du territoire et de ses habitants. Plus tard, en 2025, environ 600 nouveaux logements et des résidences venant compléter la première phase pour constituer un nouveau quartier de Dugny.

Chapelle International : le quartier prend forme avec la livraison de trois nouveaux immeubles

(©Epaillard-Machado)
Trois immeubles s’ajoutent à la skyline parisienne. 35 000 m² tertiaires, 314 logements, un gymnase et des commerces ont vu le jour à Chapelle International, quartier du nord-est de Paris, aménagé par Espaces Ferroviaires. Grâce à l’implication de tous les acteurs et notamment des équipes de Bouygues Bâtiment Ile-de-France – Construction Privée et Habitat Social, Linkcity a remis les clés du Lot C, actif détenu par des fonds gérés par Blackstone. Cet immeuble, dénommé Kara, abrite 14 000 m² tertiaires. Il se distingue par son architecture signée Métra + Associés. Le lot B a été achevé en parallèle. Les clés des 73 logements locatifs sociaux ont été remises à ICF Habitat La Sablière. Cette réception clôture la livraison de l’immeuble, la résidence pour étudiants et jeunes chercheurs de 241 studios ayant été livrée fin juillet à la RIVP. Au total, 314 logements dans un seul et même ensemble imaginé par Ignacio Prego Architectures. Enfin, le Lot A, immeuble tertiaire de 21 000 m² dénommé Tribeca, a également été livré. Tout comme Kara, cet immeuble est détenu par des fonds gérés par Blackstone et a été imaginé par Arte Charpentier Architectes.

Segro étend son offre de distribution urbaine en Île-de-France

Après les acquisitions en 2019 des sites de Taverny, Alfortville-Choisy-le-Roi, Massy, Collégien et Roissy-en-France (pour un total de 48 000 m², deux en activité et trois en développement), Segro livre les nouveaux projets Segro Park Massy et Segro Park Roissy. Segro Park Collégien ayant été livré en juin dernier, le portefeuille de parcs d’activités de la foncière atteint plus de 220 000 m² en Île-de-France. Érigé sur un terrain de 20 000 m², d’une surface totale de 10 300 m², l’ensemble Segro Park Roissy a été développé en partenariat avec Foncière du Huit. Les lots 2 et 3 du bâtiment 1 sont d’ores et déjà loués par la société REPMO (distributeur de machines-outils neuves/occasions dans le domaine du tournage, fraisage, électroérosion, mesure, rectification et impression 3D ...). Les autres lots sont en cours de commercialisation. Au coeur du nouveau quartier urbain mixte de la ZAC Massy-Europe, le SEGRO Park Massy offre quant à lui une surface totale de 6 200 m² et développé en partenariat avec Hertel. L’ensemble répond aux normes thermiques RT 2012 et a obtenu la certification HQE « Très Bien ». Deux lots sur trois sont loués à la société Dekra, le troisième lot étant en cours de commercialisation.

Covivio commercialise les 4 500 m² de son nouveau site parisien Wellio Gobelins pour 58 mois

Covivio a signé un contrat de prestations de services de 58 mois portant sur la totalité de son nouveau site d’espaces flexibles et de services, Wellio Gobelins, avec une structure publique. Les 4 500 m² de cet immeuble en cours de restructuration sont ainsi intégralement commercialisés 6 mois avant sa livraison. Situé au 40 boulevard du Port-Royal dans le 5e arrondissement de Paris, cet immeuble acquis par Covivio en 2006 et anciennement occupé par Orange, est en pleine restructuration et ouvrira ses portes en mars 2021. « Séduit par la localisation, l’esprit des lieux et la flexibilité offerte, le futur occupant a fait le choix de Wellio Gobelins afin de regrouper ses effectifs sur un seul site avant leur installation dans leur nouveau siège prévue en 2025 », précise le communiqué de presse. Les espaces et les services ont été conçus à l’image de leur occupant. « La flexibilité est aujourd’hui clé pour des entreprises qui cherchent à la fois de la souplesse mais aussi une approche sur-mesure pour faire de leurs espaces de travail, une véritable plateforme sociale et collaborative, commente Olivier Estève, directeur général délégué de Covivio. La complémentarité de nos offres et de nos savoir-faire permet de coconstruire avec nos clients des solutions personnalisées et fait de Covivio un partenaire unique pour répondre à ces besoins qui évoluent. La commercialisation de Wellio Gobelins dans le contexte que nous connaissons et 6 mois avant sa livraison est un parfait exemple de la pertinence de notre approche. »

Valor signe un parc de distribution urbaine à Lisses

Valor Real Estate Partners a acquis, auprès de Cromwell Property Group, un parc de distribution urbaine de 16 100 m² situé à Lisses (91). Cet actif construit en 2007 comprend 4 bâtiments qui ont été divisés en 21 unités individuelles. Chaque unité varie en taille, d'environ 500 m² à environ 1 500 m², et est équipée d'une ou deux portes poids lourds. « Nous avons saisi une rare opportunité d'acquérir un parc de distribution urbain dans un sous-marché bien établi du sud de Paris qui bénéficiera du développement du Grand Paris, se félicite Victor Massias, directeur chez Valor. De plus, ce sous-marché du sud de Paris bénéficie non seulement de sa bonne connectivité, mais aussi de la forte régénération qui s'opère dans la région. » L'acquisition a été financée par des fonds de dette gérés par Acofi. Les conseillers de l’acquéreur étaient Oudot et Associés, Hogan Lovells, Simmons & Simmons, AMF-QSE et Nexity.

Primonial REIM, in’li, PRO BTP et Midi 2i signent un partenariat portant sur le développement de logements intermédiaires dans le Grand Paris

Primonial REIM s’associe avec in’li, spécialiste du logement intermédiaire en Ile-de-France - filiale du groupe Action Logement, PRO BTP, groupe de protection sociale du bâtiment et des travaux publics, et Midi 2i, société de gestion et d’ingénierie immobilière, pour former un partenariat stratégique en vue de l’acquisition et du développement de logements intermédiaires dans les zones les plus centrales du Grand Paris. La première phase, déjà sécurisée et signée le 30 septembre dernier, concerne l’acquisition d’un portefeuille de 9 immeubles existants représentant 330 logements et 3 commerces localisés au cœur du Grand Paris (Paris 13e, Courbevoie, Montrouge et Sèvres…) pour une surface de près de 23 000 m². La deuxième phase concerne le développement de 5 immeubles comprenant des logements intermédiaires, destinés aux ménages à revenus modérés. Ces futurs actifs seront composés de 336 logements répartis sur près de 20 000 m² et seront situés dans le Grand Paris, dans les villes telles que Le Vésinet, Puteaux et Asnières-sur-Seine, au cœur de quartiers en plein essor. Enfin, la dernière phase -qui s’inscrit dans la continuité de la collaboration entre Primonial REIM, in’li, PRO BTP et Midi 2i et initiée par ces deux premières phases- vise à étoffer sur le long terme le portefeuille résidentiel intermédiaire géré par Primonial REIM. Les logements à développer seront préalablement identifiés par in’li qui en assurera l’AMO, ils seront validés sur la base d’une grille de critères d’acquisition définis par Primonial REIM qui en assurera l’asset et le fund management. In’li sera en charge du property management de l’ensemble de ce portefeuille via sa filiale d’administration de biens, in’li Property Management. « Le logement constitue un enjeu central et pour répondre à cette tendance de long terme, Primonial REIM poursuit sa stratégie de croissance dans l’immobilier résidentiel, une classe d’actifs résiliente, portée par une forte demande », précise Grégory Frapet, président du directoire de Primonial REIM. Dans le cadre de ce partenariat, Primonial REIM et PRO BTP ont été conseillés par le cabinet d’avocats Fairway, l'office notarial SCP Allez & Associés, le cabinet Denjean & Associés pour la partie comptable, eRE pour la partie commerciale et KPMG pour le volet fiscal. In’li a été conseillé dans le cadre de ce partenariat par le cabinet d’avocats Fidal et l’étude Cheuvreux. De son côté, MIDI 2i a été conseillé par le cabinet Ockham et associés.

BNP Paribas Immobilier Résidentiel se dote d’une direction de l’expérience clients et de la digitalisation

BNP Paribas Immobilier Résidentiel crée une direction de l’expérience clients et de la digitalisation, sous la responsabilité de Pauline Jacquinet, qui devient à ce titre membre du comité exécutif. Pauline Jacquinet (44 ans) était auparavant directrice marketing stratégique, expérience client & digital de Bouygues Immobilier (2012-2020). Entre 2010 et 2012, elle occupait le poste de directrice marketing et communication France chez GROHE, après avoir passé sept ans chez Lafarge Peintures en tant que chef de produit déco. Pauline Jacquinet a commencé sa carrière professionnelle en 1993 chez Arcelor Mittal, au sein du département communication. Pauline Jacquinet est titulaire d’un DESS en marketing et communication (Université Nancy 2) et diplômée de HEC Paris (cycle international pour cadre dirigeant). « Notre ambition est de garantir un accompagnement personnalisé et adapté aux besoins de tous nos segments de clients, du primo-accédant au multi-investisseur, ainsi qu’aux nouveaux usages, avec un fort prisme digital, commente Olivier Bokobza, directeur général de BNP Paribas Immobilier Résidentiel. La création de cette direction transversale marque une étape essentielle dans l’affirmation de BNP Paribas Immobilier comme un promoteur d’avenir. »

Karl de Francqueville rejoint Homunity

Homunity poursuit son développement avec l’arrivée de Karl de Francqueville au poste de directeur immobilier. Il occupait auparavant le poste de broker au sein du groupe CBRE. Diplômé d’un bachelor gestionnaire d’affaires immobilière à l’ESPi, Karl de Francqueville, 33 ans, a débuté sa carrière en 2009 chez Laforêt en tant que négociateur immobilier. En 2016, il intègre le groupe CBRE en tant que consultant immobilier résidentiel puis en 2018 comme consultant investissement dans le département capital markets. Son rôle consistait à s’occuper de la clientèle privée et des family office pour la partie résidentielle. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Karl de Francqueville aura pour mission d’identifier et de sélectionner les acteurs du secteur immobilier susceptibles de collaborer avec Homunity pour financer leurs projets immobiliers. Son principal objectif est d’accélérer la croissance d’Homunity vis-à-vis du financement des promoteurs immobiliers qu’ils soient cotés en bourse ou non. Il devra également renforcer et développer la position de la plateforme auprès des marchands de biens.

Décès de Fabrice Rosset

Fabrice Rosset, président-directeur général d’Adomos, est décédé. Fabrice Rosset s’est éteint le mardi 6 octobre 2020 à l’âge de 54 ans. « Au cours de ces dernières années, Fabrice Rosset a contribué significativement au développement de l’entreprise », précise le communiqué de presse d’Adomos. Le conseil d’administration se réunira dans les prochains jours afin de désigner un nouveau président.

Lancement du nouveau crédit d’impôt pour la rénovation énergétique

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, et Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises, ont annoncé les conditions du nouveau crédit d’impôt pour la rénovation énergétique des locaux des TPE et PME, qui est disponible depuis le 1er octobre.  Inscrit dans le cadre de « France Relance », ce crédit d’impôt exceptionnel est destiné aux TPE et des PME, de tous secteurs d’activité confondus, soumises à l'impôt sur le revenu ou l'impôt sur les sociétés, propriétaires ou locataires de leurs locaux, qui engagent des travaux d'amélioration d’efficacité énergétique de leurs bâtiments (bureaux, commerces, entrepôts…).  Le montant de ce crédit d’impôt est de 30% des dépenses éligibles, dans la limite de 25 000€ par entreprise. Les dépenses doivent avoir été engagées entre le 1er octobre 2020 et le 31 décembre 2021.

Le partenariat entre les JO et le transport fluvial dresse un premier bilan

(©SECTEUR E_Groupement Nexity SA-Eiffage Immobilier IDF)
Neuf mois après la signature du partenariat entre la Solideo, Haropa-Ports de Paris et Voies Navigables de France (VNF) en faveur de la logistique fluviale pour la construction du Village des athlètes, les trois entités ont fait un premier point d’étape. Depuis juin 2020, ce sont ainsi 125 000 tonnes de déblais qui ont été évacuées par voie fluviale, « l’équivalent de 6 250 camions ». Ces évacuations ont été réalisées à partir des ports de Saint-Denis et de Saint-Ouen, gérés par Port de Paris, et à partir d’une desserte fluviale installée spécialement sur l’Île-Saint-Denis par VNF, grâce au concours de la SEM Plaine Commune Développement. Les déblais ont ensuite été acheminés vers des centres de stockage, de traitement et de valorisation sur les plateformes portuaires de Gennevilliers et de Bruyères-sur-Oise, ou vers des carrières de la Seine aval. Ces évacuations devraient se poursuivre pour atteindre un pic au premier semestre 2021 : au total, 500 000 tonnes devraient ainsi être évacuées par la seine en 48 mois. Le communiqué indique des émissions de gaz à effet de serre cinq fois inférieures à celles du transport routier.

DPDGroup investit 200 M€ pour livrer 225 villes européennes en véhicules propres

DPDGroup, réseau international de livraison de colis de GeoPost (holding détenue par le groupe La Poste) va investir 200 M€ pour assurer la livraison propre dans 225 villes de 20 pays d’Europe. En France ce sont 77 communes qui sont concernées (37 villes sont déjà desservies par au moins un véhicule alternatif DPD et/ou Chronopost et 25 nouvelles villes le seront dès 2021). Le déploiement du programme suit un calendrier progressif avec l’objectif de couvrir à terme l’ensemble des capitales et métropoles de plus de 100 000 habitants tout en prenant en compte la règlementation (par exemple les zones à faibles émissions) et les spécificités de livraisons locales. Pas moins de 80 millions européens devraient être servis par 7 000 nouveaux véhicules à zéro ou faibles émissions déployés d’ici 2025.

Total fait son entrée dans l’éolien flottant en France

Total devient actionnaire à 20 % du projet pilote de ferme éolienne flottante Eolmed situé en Méditerranée, au large de Gruissan et à proximité de Port-La-Nouvelle (11). Attribué en juillet 2016, ce projet, composé d’une capacité de 30 mégawatts (MW), a pour objectif d’accélérer la mise au point d’une technologie d’éolien flottant. « Total continue ainsi de renforcer ses positions sur le secteur naissant de l’éolien marin flottant dont il veut être un des leaders mondiaux », précise le communiqué de presse. Le groupe est aujourd’hui présent en Corée du Sud avec un portefeuille de 2 gigawatts et au Royaume-Uni avec le projet Erebus de 100 MW qui vient de se voir attribuer les droits exclusifs de développement sur sa zone. « L’éolien marin flottant est un segment très prometteur dans lequel Total apporte notamment son expertise des installations offshore, se réjouit Julien Pouget, directeur renewables de Total. Avec notre partenaire Qair, nous avons les atouts nécessaires pour relever les défis technologiques et financiers qui conditionneront les succès futurs. Je me réjouis que Total puisse contribuer à faire émerger cette nouvelle filière en France. »

Par François Perrigault (@fperrigault), Boris Beltran (@bobobeltran) et Thomas Gutperle

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 11 mai 2021

La veille urbaine du 11 mai 2021

Legendre Immobilier livre le nouveau site du Groupe Valeo à Créteil, première acquisition dans l’immobilier d’éducation aux Pays-Bas pour la SCPI Prim...

Loi constitutionnelle sur l’environnement : référendum en danger

Loi constitutionnelle sur l’environnement : référendum en danger

Le projet de modification de l’article 1 de la Constitution issu des 149 propositions des 150 citoyens de la Convention climat a été adopté sans encom...

La veille urbaine du 10 mai 2021

La veille urbaine du 10 mai 2021

Novaxia Investissement développe 4 projets d’urbanisme transitoire à Clichy, Edgar Suites annonce une augmentation de capital de 104 M€ auprès de BC P...

La veille urbaine du 7 mai 2021

La veille urbaine du 7 mai 2021

Hemisphere et Bain Capital Credit acquièrent un projet de bureaux à Bagneux auprès de Coffim, le Groupe GDG pré-loue l’intégralité de son immeuble “H2...

La veille urbaine du 6 mai 2021

La veille urbaine du 6 mai 2021

6e Sens Entreprises acquiert un ensemble immobilier de 18 000 m² à Lyon 9, Pictet Alternative Advisors et Immobel acquièrent un immeuble de bureaux au...

F. Le Saché (Aera Group) : "C’est en Afrique que se joue la lutte contre le réchauffement planétaire"

F. Le Saché (Aera Group) : "C’est en Afrique que se joue la lutte contre le réchauffement planétaire...

Chaque année depuis cinq ans, Aera, leader du trading de certificats environnementaux en Afrique, double son chiffre d’affaires. En mars dernier, l’en...

Projet de loi Climat : controversé mais adopté

Projet de loi Climat : controversé mais adopté

Le projet de loi “Climat et résilience” qui a fait l’objet de plus de 110 heures de discussion, l’un des records de la Ve République, a été adopté par...

La veille urbaine du 5 mai 2021

La veille urbaine du 5 mai 2021

Sogeprom lance les travaux de la tour “Alta” au Havre, GCC et Ossabois réalisent 2 bâtiments de logements en site occupé à Sartrouville, Check & V...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte