La veille urbaine du 7 mai 2020

Les annonces du gouvernement sur les délais d’urbanisme, la RE2020 et les grands centres commerciaux en Île-de-France, Julien Nataf qui rejoint Gecina… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 7 mai 2020.

Les annonces du gouvernement sur les délais d’urbanisme, la RE2020 et les grands centres commerciaux en Île-de-France, Julien Nataf qui rejoint Gecina… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 7 mai 2020.

Les actualités liées au coronavirus

Les délais d'urbanisme, d'aménagement et de construction reprendront au 24 mai


L’entrée en vigueur de la RE2020 décalée à l’été 2021

La crise sanitaire a rendu l’organisation des concertations et consultations pour la future réglementation environnementale des bâtiments neufs (RE2020) plus complexe. « Dans la continuité de l’expérimentation E+C- qui préfigure la réglementation depuis 2017, l’ensemble des acteurs devra également bénéficier d’une période de plusieurs mois pour poursuivre l’appropriation des règles, entre leur officialisation et leur entrée en vigueur », ajoute le communiqué du gouvernement. En conséquence, le calendrier d’élaboration et de mise en œuvre de la RE2020 est ajusté. Les concertations se poursuivront pendant l’été pour permettre aux acteurs concernés d’y prendre part ; la publication des textes réglementaires (décrets et arrêté) interviendra fin 2020 ou au plus tard au tout début de l’année 2021 ; enfin, la nouvelle réglementation entrera en vigueur à l’été 2021. A plus court terme, la phase de simulations lancée en janvier afin d’éclairer les choix des indicateurs et niveaux de performance pertinents pour la RE2020 s’achèvera courant mai.  A l’issue de ces simulations, les ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Ville et du Logement mettront leurs résultats à disposition de tous, ainsi que l’outil qui aura été utilisé pour les réaliser. La présentation des résultats lancera une nouvelle étape de concertation avant l’été 2020. Cette concertation doit permettre par ailleurs de poser les bases d’un label facultatif permettant de préfigurer « les bâtiments exemplaires de demain ».

Les grands centres commerciaux ne rouvriront pas le 11 mai en Île-de-France

Nouvelle déception pour les grandes foncières de commerce. « S’agissant des centres commerciaux de plus de 40 000 m², comme indiqué par le ministre de l’Intérieur, ils pourront rouvrir le 11 mai en accord avec les préfets sauf en Île-de-France où les risques sanitaires nous amènent à reporter leur ouverture », a précisé Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, lors de la conférence de presse sur le déconfinement. Les commerces « non-essentiels » des opus comme Westfield Forum des Halles, Val d’Europe, Westfield Les 4 Temps, Créteil Soleil, Westfield Parly 2, Qwartz, Les 3 Fontaines ou Italie 2 devront donc encore garder leurs rideaux baissés.

Plus de la moitié des commerces des Champs-Elysées ouvriront le 11 mai

Après huit semaines de fermetures, plus de 50 % des commerces des Champs-Elysées ouvriront lundi 11 mai à 11h. Les enseignes de l’avenue ont décidé d’ouvrir de façon coordonnée, du lundi au samedi de 11h à 19h. Pour la journée du dimanche, elles seront ouvertes entre 11h et 18h. Pour les salariés, le port du masque, et dans certains cas le port des gants, seront obligatoires. Du gel hydro alcoolique et des solutions désinfectantes (lingettes nettoyantes, etc.) seront mis à leur disposition. Des hygiaphones pourront être installés aux caisses et sur les tables de vente. Pour les visiteurs, du gel hydro alcoolique leur sera également mis à disposition à l’entrée des magasins. Certaines enseignes pourront proposer des masques d’appoint pour les visiteurs non équipés, dans la limite des stocks disponibles. Les flux seront réorganisés de manière à limiter le nombre de personnes à l’intérieur des magasins. Ce dispositif prévoit notamment un comptage à l’entrée, un marquage au sol (aux caisses, ou à l’extérieur par exemple) pour rappeler les règles de distanciation sociale, et la création de files distinctes pour les entrées et les sorties. « Plus généralement, les enseignes assureront un nettoyage des points de contacts (poignées de portes, rambardes, etc.) en permanence durant les heures d’ouvertures, détaille le Comité des Champs-Elysées. Tous les produits manipulés seront désinfectés ou mis en quarantaine avant leur retour en magasin. Enfin, les délais d’échanges et de retours des achats pourront être prolongés. » Pour les salariés et habitants du quartier, un service de vente à emporter sera assuré par certaines enseignes de restauration de l’avenue, en attendant de pouvoir rouvrir leur service en salle. La totalité des commerces de détail devrait être ouverte d’ici 15 jours.

CDC Habitat lance un appel à projets pour l’acquisition de 2 000 chambres d’hébergement

CDC Habitat a lancé un appel à projets, pour le compte de ses filiales Adoma et Ampere Gestion, pour l’acquisition de 2 000 chambres d’hébergement sur l'ensemble du territoire métropolitain. Il devra permettre d’accueillir « des personnes en grande précarité qui pourront bénéficier d’un accompagnement social favorisant leur insertion ». L’appel à projets porte sur l’acquisition et l’aménagement de 2 000 chambres d’hôtels, de résidences de tourisme, d’EHPAD ou de structures d’hébergement collectif. Les nouvelles capacités d’hébergement devraient être opérationnelles en fin d’année 2020. Le programme d’adaptation du patrimoine acquis portera sur la création de locaux de services (laveries, cuisines partagées, bagageries) et de bureaux pour les travailleurs sociaux. L’acquisition pourra être réalisée par Adoma ou le Fonds Hémisphère géré par Ampere Gestion dédié à l’hébergement d’urgence.  En charge de la gestion des chambres d’hébergement, Adoma assurera également l’accompagnement social.

L’édition 2020 de la SITL annulée

Suite aux annonces du Premier ministre, Edouard Philippe en date du 28 avril, selon lesquelles aucun grand rassemblement ne pourra se tenir avant le mois de septembre, il est désormais impossible de maintenir l’édition de la SITL qui devait se tenir du 23 au 26 juin 2020 à Villepinte Paris Nord. « Nous restons mobilisés avec l’équipe pour travailler sur la prochaine session de la SITL qui se tiendra du 13 au 15 Avril 2021 à Paris, Porte de Versailles, dont nous vous communiquerons plus de détails dans les prochains semaines », indique Thomas Desplanques, Directeur de Divisions.

Déconfinement : montée en charge prévue pour les transports publics

« Permettre à ceux qui le doivent de se déplacer, en assurant la protection des usagers et des personnels », c'est la ligne gouvernementale défendue cet après-midi en matière de transports publics par Elisabeth Borne, ministre de la Transition énergétique. Pour cela, l'offre de transports en commun en milieu urbain sera renforcée afin d'atteindre au moins 50 % de l'offre habituelle, la RATP devant afficher un taux de disponibilité de 75 %. L'accès pourra être limités lors de certaines plages horaires pour les collectivités qui le souhaitent, l'Île-de-France réservant par exemple ses trains, en heures de pointe, aux usagers disposant d'une attestation de leur employeur. Concernant les trains interrégionaux, ceux-ci resteront très limités avec entre 20 et 30 % de l'offre disponible au 11 mai et 40 % maximum en fin de mois. L'occupation des trains sera plafonnée à 50 %, tandis que la réservation sera nécessaire. Les masques y seront rendus obligatoires, avec mise à disposition de gel et aménagements possibles afin de faire respecter la différenciation. Une désinfection quotidienne du matérielle est également au programme.

Le nombre de touristes internationaux pourrait chuter de 60 à 80 % en 2020

À la lumière des dernières données de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), la pandémie COVID-19 a provoqué une chute de 22 % des arrivées de touristes internationaux au cours du premier trimestre 2020. Selon cette institution spécialisée des Nations Unies, la crise pourrait entraîner sur l'année 2020 une régression comprise entre 60 et 80 % par rapport aux chiffres de 2019. La demande intérieure devrait se redresser plus rapidement que la demande internationale. La plupart des experts de l’OMT s'attendent à voir des signes de reprise au dernier trimestre 2020, mais surtout en 2021. Sur la base des crises précédentes, les voyages de loisirs, et en particulier ceux effectués pour rendre visite à des amis et des parents, devraient reprendre plus rapidement que les voyages d'affaires. Les avis concernant la reprise des voyages internationaux sont plus positifs en Afrique et au Moyen-Orient, la majorité des experts prévoyant une reprise en 2020. Les experts des Amériques sont les moins optimistes et les moins enclins à croire à une reprise en 2020, tandis qu'en Europe et en Asie, les perspectives sont mitigées, la moitié des experts prévoyant une reprise au cours de cette année.

Le reste des actualités

Left Bank signe le 20 rue de Billancourt à Boulogne-Billancourt

Left Bank a fait l’acquisition, auprès de Covéa Immobilier, d’un immeuble de bureaux situé au 20 rue de Billancourt à Boulogne-Billancourt. L’immeuble développe une surface de 3 000 m² et 65 places de parking. Il est loué à plusieurs locataires. « Avec cette acquisition, Left Bank poursuit sa stratégie d’investissement sur des actifs à repositionner, précise Guillaume de Montalier président de Left Bank. Nous sommes convaincus de l’attractivité de cette localisation offrant aux utilisateurs un environnement mixte de qualité en coeur de ville. Cet immeuble dispose d’une bonne mutualisation du risque locatif. » Dans cette transaction, Left Bank était conseillé par l’etude notariale Haussmann Notaires et par le cabinet d’avocats LIGL. Le vendeur, Covéa Immobilier était représenté par BNP Paribas Real Estate dans le cadre d’un mandat co-exclusif avec JLL et par l’étude notariale Cheuvreux et Associés.

Julien Nataf nommé directeur juridique M&A et immobilier de Gecina

Julien Nataf va rejoindre Gecina le 11 mai en qualité de directeur juridique M&A et immobilier. Membre du comité de direction, il sera rattaché à Frédéric Vern, secrétaire général du groupe. Julien Nataf est diplômé de l’Université Panthéon-Assas (master 2 en droit des affaires et fiscalité). Il est aussi titulaire d’un master spécialisé en droit et management international à l’ESCP Europe et du CAPA, complété par un cursus à la London School of Economics and Political Science. Il a débuté sa carrière en 2011 comme avocat dans le cabinet anglais Ashurst puis a rejoint en 2014 Ivanhoé Cambridge Europe où il a exercé pendant près de sept années en qualité de conseiller juridique puis directeur des affaires juridiques Europe. Sylvain Metz, est nommé en qualité de compliance officer. Rattaché à Frédéric Vern, il devient membre du comité de direction et référent au sein du comité conformité et ethique du conseil d’administration. Titulaire d’un DESS en droit et nouvelles technologies complété par un programme executive education d’HEC, Sylvain Metz, bénéficie d’une expérience de plus de 20 ans dans des postes de directeur juridique. Il a notamment travaillé pour le Groupe Saur et Bureau Veritas comme directeur juridique – compliance officer Europe et le groupe Apave en qualité de secrétaire général groupe jusqu’en 2019. Le secrétariat général dirigé par Frédéric Vern est ainsi organisé autour de trois pôles : immobilier, dirigé par Julien Nataf et Carmen De Pablo nommée également directrice juridique M&A et immobilier ; compliance/corporate, dirigé par Sylvain Metz ; documentation digitale & numérique, sera dirigé par Sonia Lieutier, nommée directrice et membre du comité de direction. La Fondation d’entreprise Gecina dont la déléguée générale demeure Viviane Carbognani-Liotta relèvera de Sonia Lieutier.

Création d’un consortium de recherche sur l’application de la blockchain dans l’immobilier

Le cabinet LPA-CGR avocats, l’équipe de recherche ESPI2R du groupe ESPI et Olarchy, en collaboration avec des professionnels et des étudiants, ont décidé d‘initier un groupe de recherche sur l’utilisation de la blockchain dans l’immobilier. Le résultat attendu de ce travail sera matérialisé à travers un livre blanc et une première maquette d’implémentation du « smart bail ». Le groupe de travail a établi un questionnaire afin de mesurer, au travers de cette enquête auprès de l’ensemble des professionnels de l’immobilier, l’usage de la blockchain et la perception par les acteurs de ce nouvel outil dans le secteur de l’immobilier et les réticences possibles à sa pratique. Le livre blanc analysera les résultats de l’enquête diffusée à plusieurs milliers de professionnels et en tirera une cartographie des pratiques d’usages de la blockchain dans l’immobilier au niveau international.  Elle sera réalisée en fonction des différents métiers, et précisera l’état de l’art du droit en France et dans le monde. Le prototype, appliqué au contrat de bail en immobilier, « smart contract », devra permettre de suivre l’exécution de ce contrat réalisée de bout en bout sur la blockchain et d’apprécier les conditions de son déploiement ultérieur auprès des professionnels.

EDF affirme sa raison d'être

A l'occasion d'une assemblée générale qui s'est tenue ce jeudi, les actionnaires d'EDF ont adopté la raison d'être de l'entreprise, qui sera inscrite dans les statuts du groupe. Elaborée avec le concours de 4 000 salariés, celle-ci est de « construire un avenir énergétique neutre en CO2 conciliant préservation de la planète, bien-être et développement grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants ». EDF vise ainsi la neutralité carbone à l'horizon 2050, souhaitant diviser par deux ses émissions directes de gaz à effet de serre dès 2030. L'absence de toute notion de service public a d'ores et déjà interpellé plusieurs observateurs. L'assemblée générale a également été l'occasion pour Jean-Bernard Lévy, PDG du groupe, d'affirmer que le chantier de l'EPR de Flamanville, qui accumule les retards depuis des années, ne sera pas impacté par la crise sanitaire. Celui-ci ambitionne toujours que « le premier chargement de Flamanville 3 puisse être effectué au quatrième trimestre 2022. »

Par François Perrigault (@fperrigault) et Boris Beltran (@bobobeltran)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 29 septembre 2020

La veille urbaine du 29 septembre 2020

BNP Paribas REIM qui signe une plateforme logistique de 23 000 m² à Carquefou, Pierre-Yves Guice nommé directeur général de l’établissement public Par...

La Géo-ingénierie, l’ingénierie du désastre ?

La Géo-ingénierie, l’ingénierie du désastre ?

Déployer des technologies à l’échelle planétaire pour modifier la composition de notre atmosphère ou la météo, afin d’empêcher un cataclysme climatiqu...

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Avec son sourire modeste et son ton mesuré, Antoine Frérot passe aisément pour le patron le plus flegmatique du CAC 40. Ne pas s’y fier toutefois. Hab...

La veille urbaine du 28 septembre 2020

La veille urbaine du 28 septembre 2020

Sofidy qui acquiert un immeuble de 20 500 m² à Amsterdam, CDC Habitat qui crée une foncière dédiée à l’immobilier médico-social, le budget "vert" du g...

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

Dans le cadre du plan de relance, sept milliards d’euros seront ainsi consacrés à la décarbonation de l’industrie, à la production d’hydrogène par éle...

La veille urbaine du 25 septembre 2020

La veille urbaine du 25 septembre 2020

L'Autorité environnementale qui rejette un recours de BNP Paribas Immobilier pour le projet Tribequa à Bordeaux, Anne-Sophie Sancerre et Vincent Ravat...

Rebecca Nachanakian rejoint WeWork en tant que directrice générale pour l'Europe du Sud

Rebecca Nachanakian rejoint WeWork en tant que directrice générale pour l'Europe du Sud

Précédemment chez Jumeirah Hotels, Rebecca Nachanakian va diriger la mise en oeuvre de la stratégie mondiale de WeWork au niveau européen. Explication...

La veille urbaine du 24 septembre 2020

La veille urbaine du 24 septembre 2020

Mobivia qui signe 103 000 m² dans le parc synergie Val de Loire, Welcome at Work qui lève 4 M€, la FNAIM, Plurience et l’UNIS qui s’engagent sur la ré...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message