La veille urbaine du 6 juillet 2020

Primonial REIM qui signe en VEFA le programme Urban Ivry, Thierry Lajoie nommé directeur général stratégie et finances de Quartus, EDF qui prépare son plan d'économies post-Covid… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 6 juillet 2020.

Primonial REIM qui signe en VEFA le programme Urban Ivry, Thierry Lajoie nommé directeur général stratégie et finances de Quartus, EDF qui prépare son plan d'économies post-Covid… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 6 juillet 2020.

Courtin Real Estate et Valimmo acquièrent le site de Dow France à Sophia-Antipolis

Courtin Real Estate et Valimmo se sont associés pour acquérir un foncier de plus de 4 hectares sur lequel le vendeur Dow France exploitait des bureaux et des laboratoires attenants à Sophia Antipolis. Cet ensemble immobilier qui avait édifié en 1975, jouxte la place Sophie Lafitte. Ce site, dont l’activité a cessé depuis plusieurs mois, est obsolète et nécessite un travail de réhabilitation, de dépollution, désamiantage. « De nombreux promoteurs nationaux (Nexity, Altarea, Icade, Lazard...) étaient sur les rangs pour réaliser cette acquisition », précise le communiqué de presse. « Nous sommes ravis d’acquérir ce site emblématique et heureux pour cette occasion de nous associer avec Valimmo qui, comme Courtin Real Estate, s’attache depuis des années à rendre l’immobilier plus écoresponsable, notamment en construisant des bâtiments à énergie positive », se félicite Christophe Courtin, président de Courtin Real Estate. François Moison, président de Valimmo, ajoute : « Valimmo comme Courtin Real Estate ont démontré leur capacité à réhabiliter des sites anciens et ont toujours eu pour fil conducteur de mettre au cœur de leurs projets la protection de l’environnement. » Cette cession a été orchestrée par Knight Franck UK et Cushman & Wakefield, et son consultant Antoine Pacchioni, qui avaient été mandatés par le vendeur.

Primonial REIM signe en VEFA le programme Urban Ivry pour 109 M€ HT

Primonial REIM a finalisé, pour le compte de l’un de ses fonds, l’acquisition d’un ensemble immobilier mixte de près de 25 000 m² en vente en l’état futur d’achèvement à Ivry-sur-Seine (94) auprès d’Icade Promotion pour un montant total de 109 M€ HT. Présenté par son concepteur, l’agence d’architecture Archikubik, comme « un maillon d’urbanité original et contemporain pour la ville d’Ivry-sur-Seine, afin d´affirmer une nouvelle continuité urbaine aimable et apaisée, entre Paris et le grand projet urbain de la ZAC Ivry Port » ; ce programme immobilier, dont la date de livraison est prévue pour le 4e trimestre 2022, sera situé sur le Quai Marcel Boyer, en bord de Seine et aux portes de Paris. L’ensemble immobilier, réparti en deux bâtiments, accueillera trois résidences gérées par le Groupe Réside Etudes (une résidence service seniors de 111 logements, une résidence mixte (étudiante + tourisme affaires) de 362 logements, une résidence tourisme-affaires de 99 logements) ; un hôtel de 175 chambres qui sera exploité par B&B Hôtels ; près de 1 200 m² de bureaux. « L’acquisition par Primonial REIM de cet ensemble immobilier mixte d’envergure traduit notre volonté d’accompagner les évolutions de la société en investissant dans des programmes immobiliers nouvelles générations, multi-usages et multigénérationnels, pouvant accueillir à la fois des étudiants, des seniors et des salariés », souligne Grégory Frapet, président du directoire de Primonial REIM. Primonial REIM a été conseillé dans le cadre de cette acquisition par l’office notarial Allez & Associés et par le cabinet d’avocats Archers pour la partie juridique, Catella Property pour la partie commerciale et Etyo pour la partie technique.

Le Groupe Point de Vente vend l’immeuble accueillant la brasserie Lipp

Le Groupe Point de Vente a réalisé la transaction off market d’un immeuble en pleine propriété. Ce dernier, mixte, est situé au 151 boulevard Saint-Germain. Détenu et transmis familialement depuis près de 100 ans, il développe une surface approximative de 900 m² pour le compte d’un family office. Depuis 140 ans, il abrite la brasserie Lipp, « établissement emblématique de la gastronomie parisienne ». « Cette transaction témoigne de l’expertise développée en matière de transactions d’immeubles, et de la confiance qui nous est accordée à ce sujet », soulignent David Brami et Jonathan Sitruk, co-fondateurs du Groupe Point de Vente.

Aviva Investors s’offre un entrepôt de 13 000 m² en VEFA à l’Isle d’Abeau

Aviva Investors a acquis un entrepôt logistique à Lyon dans le cadre d’une VEFA, pour le compte de l'un de ses mandants. L’actif d’une surface locative d’environ 13 300 m² développé et réalisé par Fulton sera lancé en blanc. L’entrepôt est situé dans la commune de la Verpillière, à l’Isle d’Abeau. L’actif neuf, grade A « bénéficiera de spécificités techniques de qualité » selon Aviva Investors et vise l’obtention de la certification Breeam Very Good. La livraison de l’entrepôt est prévue au cours du deuxième trimestre 2021. « Il s’agit de notre deuxième opération de logistique lancée en blanc cette année après le développement spéculatif d’un entrepôt à Rodenjris, Rotterdam, commente Adrien Beuriot, directeur de la gestion d’actifs immobiliers pour l’Europe Continentale, Aviva Investors. Le marché de l’Isle d’Abeau est un centre logistique stratégique, très recherché par les utilisateurs européens et nationaux. Nous sommes confiants sur les performances de cet actif dans notre portefeuille global en raison de sa localisation prime et de la très faible vacance sur la zone.» Aviva Investors était conseillé par l’étude Screeb, l’AMO PILM et JLL pour la transaction. Fulton était conseillé par l’étude Attal et Associés.

Closing final pour le fonds TEP VII de Patrizia

(©Patrizia AG)
Patrizia a annoncé la clôture de son fonds discrétionnaire phare « value added », TransEuropean VII LP (TEP VII). Ce dernier a atteint un niveau de souscriptions de fonds propres de 750 M€.  Lors du dernier cycle de collecte de fonds, qui a été sursouscrit, 116 M€ supplémentaires de nouveaux engagements en capital ont été obtenus depuis janvier de cette année. Soutenu par des investisseurs institutionnels existants et nouveaux au Royaume-Uni, en Europe, aux États-Unis, au Moyen-Orient et en Asie, le fonds est le plus important de la série Patrizia TransEuropean. TEP VII est principalement déployé dans l'immobilier de bureaux, logistique, résidentiel et de commerce en Europe continental et au Royaume-Uni. Si le fonds a déjà engagé un certain nombre d'investissements, notamment en logistique, sur des marchés tels que Madrid, Barcelone, Milan et Avignon, il dispose encore d'une force de frappe de plus d'1 Md€, à déployer au cours des trois prochaines années. « Nous sommes optimistes sur le fait que les conditions actuelles du marché jouent en notre faveur d’être l’une des plus importantes plateformes opérationnelles européennes en immobilier en Europe, regroupant des asset managers et des transaction managers expérimentés et implantés dans chacun de nos marchés cibles paneuropéens », précise Paul Hampton, président de la série de fonds TEP chez Patrizia.

Le groupe 1001 Vies Habitat a livré 1801 logements en 2019

Pour sa première année complète dans sa nouvelle configuration, le groupe 1001 Vies Habitat affiche une capacité d’autofinancement de 38 M€. Les produits locatifs du groupe se sont élevés à 439,4 M€, soit 7 M€ de plus qu’en 2018. Le taux de recouvrement atteint 99 % et le taux de vacance 1,47 %. Côté développement, les sociétés du groupe ont livré 1 801 logements et engagé 2 562 logements en construction neuve et en acquisition. Le patrimoine du groupe s’élève à 87 736 logements en augmentation de 1,6 % versus 2018, à la hauteur de sa part du parc social total. Le groupe a investi 416 M€ (contre 253 M€ en 2018) pour développer et entretenir son parc. « Confronté, comme l’ensemble des acteurs du logement social, à une baisse significative de ses ressources liée à la remise de loyers de solidarité (RLS), 1001 Vies Habitat a engagé dès 2019 une diversification de ses ressources, notamment par le recours à des financements alternatifs pour bénéficier d’un environnement favorable sur les marchés », précise le communiqué de presse. Un partenariat avec la Caisse d’épargne Île-de-France a ainsi permis de financer l’acquisition des 468 logements de la tour Keller, à Paris 15e, gérés jusqu’ici dans le cadre d’un bail emphytéotique. Par ailleurs, deux opérations de réaménagement de la dette menées avec la Banque des Territoires apporteront un gain d’annuité de 26,6 M€ par an dès 2020. Ces optimisations ont permis de porter les engagements de développement du groupe, dans sa convention d’utilité sociale (CUS), de 13 000 à 16 000 logements sur six ans. Et 1001 Vies Habitat a décidé en mai 2020 de porter son ambition de développement à 10 000 logements sur les trois prochaines années, en construisant avec les promoteurs des partenariats fondés sur la valorisation du potentiel foncier maîtrisé par le groupe, dans le cadre d’opérations de transformation de quartiers urbains.

Thierry Lajoie nommé directeur général stratégie et finances de Quartus

(©JL Luyssen)
Quartus a nommé Thierry Lajoie au poste de directeur général stratégie et finances aux côtés du président, Emmanuel Launiau. Il prendra ses fonctions le 1er septembre 2020. Sa nomination a vocation à piloter et accélérer la transformation de Quartus ainsi que la réalisation des ambitions stratégiques et financières du groupe. « Après 7 ans de mandats au sein de Grand Paris Aménagement, je souhaite relever un nouveau défi professionnel et entrepreneurial, commente Thierry Lajoie. Je suis fier de rejoindre les équipes Quartus au moment où le Groupe aborde une nouvelle étape de son développement. Fier également de seconder Emmanuel Launiau, un entrepreneur visionnaire et un grand professionnel. J’aurai à cœur de mettre mon expertise et mon savoir-faire au service du Groupe pour travailler à la fabrication de la ville de demain, un enjeu devenu plus que jamais majeur après la crise inédite que nous venons de traverser. » Juriste de formation, Thierry Lajoie, 58 ans, a exercé différentes responsabilités dont 10 ans au sein de plusieurs cabinets ministériels, 10 années d’expériences comme dirigeant d’entreprises privées, 10 ans comme dirigeant d’organismes publics. Président-directeur général puis directeur général de Grand Paris Aménagement depuis 2013, il a préfiguré le nouvel établissement public issu de la transformation de l’AFTRP regroupée avec les EPA Plaine de France et Orly-Rungis-Seine-Amont.

Le marché immobilier de l’ancien redémarre sur les chapeaux de roue

Après avoir chuté de 50 % durant le confinement, le trafic du site internet de Century 21 a enregistré un record d’audience au mois de mai (+10 % par rapport à l’an passé) avec plus de 3,1 millions de visiteurs. Même si le nombre de ventes est en retrait de 27,6 % par rapport à l’an dernier (sur un semestre amputé de 8 semaines), la demande est particulièrement forte selon le groupe. Elle cumule celle des ménages qui avaient entamé leur démarche avant le confinement et celle des candidats acquéreurs pour lesquels cette période inédite a provoqué l’envie d’acheter. « Dans ce contexte où l’offre est toujours largement inférieure à la demande, il était prévisible que les prix ne baisseraient pas, souligne Laurent Vimont, président de Century 21 France. Ils augmentent même entre le 1er semestre 2019 et le 1er semestre 2020 de +2,3 % pour les maisons et de +3,1 % pour les appartements pour atteindre en moyenne respectivement 2160 € le m² et 3638 € le m² : des niveaux historiques. » Les acquéreurs étant nombreux, les vendeurs n’ont aucune raison d’accepter une offre trop basse : les écarts de prix s’en font le reflet et se réduisent passant de 5,6 % au 1er semestre 2019 à 5,1 % au 1er semestre 2020 (-9 %). En outre, les conditions d’octroi de crédit se durcissant, les acquéreurs sont moins enclins à négocier au risque de voir leur emprunt refusé s’ils en font la demande aux établissements bancaires dans quelques mois. Concernant la superficie moyenne d’une maison, elle était de 115,7 m² avant le confinement et est de 115,2 m² depuis, tandis qu’un appartement acheté faisait en moyenne 59,1 m², il en fait 57,8 m² désormais. « Le principal obstacle à acquérir plus grand tient sans aucun doute au prix », conclut le communiqué de presse.

Patrick Ollier candidate à la présidence de la Métropole du Grand Paris

Patrick Ollier, qui a été réélu maire par le conseil municipal de Rueil-Malmaison vendredi 3 juillet, a officialisé sa candidature à la présidence de la Métropole du Grand Paris (MGP) par un courrier adressé aux maires et conseillers métropolitains des 131 communes. « Cette Métropole des maires, car pour moi cela est essentiel, a en l’espace de trois années actives réussi, d’abord à exister, ensuite, malgré son faible budget à mettre en place des projets ambitieux dans différents domaines, avance la président sortant de la Métropole du Grand Paris. […] Ce travail a été pour moi passionnant. Je vous demande aujourd’hui de m’accorder ou de me renouveler votre confiance pour que nous puissions poursuivre sans faiblir des initiatives et des actions stratégiques en faveur des 7,2 millions d’habitants de la MGP. » L’élection se déroulera le 9 juillet au Palais des congrès de Paris.

Zenpark exploiterait un smart parking au sein de Cœur de Ville de La Possession à La Réunion

Le groupe Opale Alsei, acteur de l’immobilier à La Réunion, et la société Zenpark ont signé un partenariat pour la mise en œuvre d’un smart parking. Ce dernier sera intégré à l’écoquartier « Cœur de Ville de La Possession ». Lancé en 2015, « Cœur de Ville de La Possession » doit devenir la première smart city, ou ville intelligente, d’outre-mer. D’une superficie de 34 hectares, cette ville intelligente doit accueillir en 2025 plus de 5 500 habitants, 1 800 logements, 7 000 m² de bureaux et plus de 8 500 m² de commerces réunis autour d’un mall central piéton, « La Kanopée ». Le parking de « La Kanopée » sera équipé de la technologie Smart développée par Zenpark, qui permettra de mutualiser les 388 emplacements de stationnement. « La Kanopée » sera livrée par le groupe Opale Alsei à l’horizon 2023. À compter de cette date, Zenpark exploitera le smart parking de « La Kanopée » pour le compte de sa copropriété.

Grand Paris Express : Eiffage et Engie remportent un contrat de 58 M€

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes (mandataire), et Engie Solutions viennent de remporter, en groupement (50/50), la réalisation du système de ventilation, désenfumage et décompression des tunnels des lignes 16 et 17 du Grand Paris Express. Le montant du marché s’élève à 58 M€ selon la répartition suivante : 31 M€ pour Eiffage Énergie Systèmes et 27 M€ pour Engie Solutions. Pilotée par Eiffage Énergie Systèmes, l’opération porte sur l’ensemble de la ligne 16 de la gare de Saint-Denis Pleyel à la gare de Noisy-Champs. Pour la ligne 17, il concerne la partie comprise entre la gare Le Bourget RER et la gare Triangle de Gonesse. Le contrat prévoit la fourniture, l’installation et la mise en service de 67 ventilateurs d’une puissance de 355 kW dans les trémies et de 30 accélérateurs en tunnels d’une puissance de 37 kW ainsi que de tous les éléments des lignes de ventilation ; des passerelles, des garde-corps et des équipements de manutention nécessaires aux opérations de maintenance ; de tous les équipements basse tension associés ; des automates industriels, des armoires de contrôle commande, des coffrets de désenfumage en gare, des IHM (Interfaces Homme/Machine) locales et du serveur Ventilation Tunnel. « Au-delà des exigences techniques, le contrat implique l’organisation d’une logistique de chantier complexe en milieu urbain dense, dans le respect d’un planning très court, conclut le communiqué de presse. Le projet intègre une forte dimension environnementale afin de minimiser l’impact des travaux en respectant la charte « environnement des chantiers », mise en place par la Société du Grand Paris, ainsi qu’une dimension sociétale avec un engagement de 4 000 heures d’insertion professionnelle et 20 % des travaux confiés à des PME. »

EDF prépare son plan d'économies post-Covid

(©D.R.)
EDF se prépare à une cure d'austérité. Selon les informations recueillies par Le Monde, l'électricien historique chercherait à économiser entre deux et trois milliards d'euros afin de compenser les trois années difficiles que devrait connaître le groupe. En effet, la baisse de la consommation d'électricité conséquente à la crise sanitaire, une capacité de production nucléaire limitée, ainsi que des difficultés structurelles liées aux EPR de Flamanville et de Hinkley Point, fait anticiper à EDF à gagner compris entre 2,5 et 3 milliards d'euros sur son résultat opérationnel cette année. Plusieurs scénarios sont envisagés par la direction, parmi lesquels « des cessions d’actifs importants, un gel des embauches et des investissements, tout en cherchant des réductions budgétaires à tous les étages ». Ce plan d'économies, qui prendrait le nom de « Mimosa », devrait être présenté au conseil d'administration fin juillet.

Les lauréats de l'appel à propositions de recherche « Qualité de l'air, changement climatique, énergie » sont connus

(©D.R.)
En 2019, le Ministère de la transition écologique et solidaire l'Ademe ont lancé le dernier appel à propositions de recherche du programme Primequal consacré à la qualité de l'air, qui a été lancé en 1995. Intitulé « Qualité de l’air, changement climatique, énergie », il a pour objectif « d’apporter un éclairage scientifique renouvelé et élargi sur les interactions entre ces trois enjeux sociétaux en soutenant des initiatives transverses qui abordent, dans une démarche intégrative, la qualité de l’air avec le changement climatique et/ou l’énergie ». Les neuf lauréats, sélectionnés par l'Ademe parmi dix-neuf dossiers déposés, ont été révélés aujourd'hui. Un projet agricole, trois projets d'aménagement territorial, deux projets de mobilités et transports, ainsi que trois projets centrés sur le bâtiment vont ainsi se partager deux millions d'euros de subvention

Par François Perrigault (@fperrigault) et Boris Beltran (@bobobeltran)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 16 avril 2021

La veille urbaine du 16 avril 2021

Barings acquiert un immeuble de bureaux à Paris 11 auprès du Groupe Financière JL, Bouygues Immobilier et Linkcity démarrent les travaux du projet “Le...

S. Vondière, J. Chavry :  "Refonder la ville sur la ville"

S. Vondière, J. Chavry : "Refonder la ville sur la ville"

Dans un contexte impacté par la crise sanitaire et soumis à un changement de municipalité, Lyon veut faire figure de chef de file en matière de réflex...

La veille urbaine du 15 avril 2021

La veille urbaine du 15 avril 2021

BlackRock Real Assets annonce la signature d’un bail de 5 500 m² avec la société Energies France à Gennevilliers, Poste Immo, la Banque des Territoire...

La veille urbaine du 14 avril 2021

La veille urbaine du 14 avril 2021

Copper and Co acquiert un parc de locaux d’activités de 4 323 m² à Chambly (60), Gecina se dote d’un Comité d’Orientation et de Prospective, l'agence...

Méka Brunel, la bâtisseuse

Méka Brunel, la bâtisseuse

Depuis sa nomination à la tête de Gecina en 2017, Méka Brunel ne cesse de transformer la foncière aux 20 milliards d’euros de patrimoine. L’Iranienne...

La veille urbaine du 13 avril 2021

La veille urbaine du 13 avril 2021

BNP Paribas REIM acquiert, en VEFA, un immeuble de bureaux à Montpellier auprès de Linkcity, Idec lance la construction d’une plateforme logistique po...

Ian Brossat (Ville de Paris) : "Dans la capitale, les prix à la location ont baissé cette année"

Ian Brossat (Ville de Paris) : "Dans la capitale, les prix à la location ont baissé cette année"

Mesures en faveur des classes moyennes, impact de la crise sanitaire sur les prix, choix d’un centre-ville dense… Le communiste Ian Brossat, adjoint a...

La veille urbaine du 12 avril 2021

La veille urbaine du 12 avril 2021

Arc-Eiffel Investissement acquiert, auprès de Primonial Reim, un immeuble de bureaux à Nanterre, Altarea et Crédit Agricole Immobilier plantent le pre...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte