La veille urbaine du 6 avril 2020

Le marché du résidentiel ancien en mode pause, les fournisseurs d'énergie alternatifs qui attaquent le régulateur, Alexandre Claudet qui rejoint Foncia Pierre Gestion… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 6 avril 2020.

Le marché du résidentiel ancien en mode pause, les fournisseurs d'énergie alternatifs qui attaquent le régulateur, Alexandre Claudet qui rejoint Foncia Pierre Gestion… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 6 avril 2020.

Les actualités liées au coronavirus

Savills observe un impact négatif modéré du Covid-19 sur les marchés immobiliers mondiaux

Suite à un sondage d'opinion réalisé dans 24 marchés dans le monde entre le 27 et le 31 mars 2020 et se basant sur le ressenti des directions recherche de Savills, le conseil international constate un impact négatif modéré dans 67 % des pays sondés, et un impact négatif important dans 29 % des cas. Les transactions immobilières ont été impactées très tôt par l'épidémie de coronavirus. Savills note ainsi une chute des volumes de transactions dans 62 % des secteurs tous produits confondus à travers le monde. Les baisses d'activité les plus importantes sont observées dans le retail, avec une chute d'activité dans 82 % des pays du sondage, et dans le secteur hôtelier avec une baisse dans 84 % des cas. « Au Royaume-Uni et en Europe, nous voyons pour l'instant que les transactions déjà engagées se sont réalisées mais que la plupart des nouvelles ventes risquent de ne pas pouvoir se concrétiser avant plusieurs mois, observe Paul Tostevin, directeur recherche monde Savills. S'agissant des acquéreurs, les investisseurs core restent motivés et une hausse de la demande provenant d'investisseurs opportunistes est probable. Avec l'arrêt de la quasi-totalité des projets immobiliers, l'offre future sera vraisemblablement insuffisante. »

Le marché du résidentiel ancien en mode pause

Le marché a connu un coup d’arrêt inédit après le 17 mars avec une chute du volume des transactions de 81 % pour les appartements et de 80 % pour les maisons selon Century 21. « Désormais, le marché est totalement à l’arrêt et il n’y a pas pour le moment de mouvement sur les prix », précise le communiqué de presse. « Personne ne peut prédire ce qui se passera après la crise du Covid-19, ajoute Laurent Vimont, président de Century 21 France. Il me semble imprudent voire anxiogène de vouloir se projeter dans des conjectures hasardeuses. »

 

Les actes notariés peuvent désormais être signés à distance

Le décret permettant la signature électronique pour tous les actes notariés a été publié samedi 4 avril 2020 au Journal officiel. Cette dérogation sera possible jusqu’à un mois après la fin de l’urgence sanitaire. Cette modification souhaitée par la Garde des Sceaux et le ministre chargé de la Ville et du Logement doit permettre la continuité de l’activité notariale, notamment les achats immobiliers des Français, « tout en sécurisant le caractère authentique des actes dans le respect des consignes sanitaires de distanciation sociale ». Ce décret rend notamment possible la signature électronique pour les actes de ventes dans le logement neuf, pour lesquels le recours à la procuration est empêché car elle doit elle-même être réalisée devant notaire (contrairement aux actes de vente dans l’ancien). Désormais, pour les ventes dans le neuf comme dans l’ancien, le notaire pourra recevoir le consentement des parties par un moyen de communication à distance  et recueillir leur signature électronique.

Les fournisseurs d'énergie alternatifs attaquent le régulateur

Selon les informations recueillies par Les Echos, deux associations qui rassemblent les fournisseurs d'énergie alternatifs - l'Anode (l'association nationale des opérateurs détaillants en énergie) et l'AFIEG (l'association française indépendante de l'électricité et du gaz)- ont déposé une requête en référé suspension devant le Conseil d'Etat afin de faire annuler la décision de la commission de régulation de l'énergie (CRE) du 26 mars. En effet, le gendarme de l'énergie a refusé de transmettre au gestionnaire de réseau RTE toute demande d'activation de la clause de « force majeure » dans les contrats d'Arenh qui lient les fournisseurs alternatifs à EDF, prétextant notamment le risque d'opportunisme. Afin d'avoir une réponse rapide, les associations auraient activé une procédure d'urgence auprès du Conseil d'Etat permettant d'obtenir un avis du juge des référés dans un délai compris entre 48 heures et un mois environ.

Engie offre 2 mois d’abonnement en électricité à 600 000 foyers aidés

(©D.R.)
Le groupe Engie s'est engagé à procéder au remboursement de deux mois d’abonnement (avril et mai) en électricité pour 600 000 foyers « aidés », pour un montant total de 12 millions d'euros. Cette aide concerne les foyers ayant déjà bénéficié d’un chèque énergie ou d’une aide du Fonds de solidarité logement et ayant un contrat d’électricité chez Engie au 30 avril. Les remboursements interviendront à partir du mois de mai pour le mois d’avril. 


Appel conjoint de 4 ministres européens en faveur des transports

Dans une lettre envoyée le vendredi 3 avril 2020, les ministres des Transports français, allemand, italien et espagnol appellent la Commission européenne à prendre rapidement des mesures fortes en faveur du secteur, tant pour faire face aux besoins urgents du secteur dans la gestion de la crise à court terme, que pour préparer sa reprise à moyen et long terme. A court terme, Jean-Baptiste Djebbari (secrétariat d'Etat aux Transports) et ses homologues demandent que soit "garantie la continuité du transport de marchandises depuis, vers et dans l’ensemble de l’Union Européenne, quel que soit le mode de transport utilisé, grâce à une coordination européenne sous l'égide de la Commission" et appellent à "suspendre ou réviser une partie de la réglementation européenne" ainsi qu'à un réaménagement des règles en matière d’aide d’État "pour permettre aux entreprises du secteur des transports, quelle que soit leur taille, et en particulier les compagnies aériennes touchées de plein fouet par le quasi arrêt de leurs vols, de bénéficier d'un soutien financier adapté". Les quatre ministres appellent par ailleurs la Commission à "protéger les infrastructures et les opérateurs européens des transports en promouvant une nouvelle politique industrielle pour le secteur des transports et grâce à un contrôle renforcé des investissements étrangers non-européens". Ils précisent qu'une "mobilisation des financements européens en faveur du secteur doit par ailleurs intervenir au plus vite pour permettre la viabilité des opérateurs dont les difficultés se sont aggravées avec la crise, notamment dans le fret ferroviaire".

Le reste de l’actualité

Tikehau Capital accroît sa participation dans IREIT Global

Tikehau Capital a annoncé, conjointement avec City Developments Limited (CDL), une société immobilière cotée à Singapour, l'augmentation de leurs participations respectives dans IREIT Global, une foncière cotée à Singapour focalisée sur le marché immobilier européen, et dans laquelle Tikehau Capital a investi en novembre 2016. L'acquisition, aux côtés d'une filiale d'AT Capital, family office basé à Singapour, d'une participation de 26,04 % dans IREIT Global, permet à Tikehau Capital et à CDL d'augmenter leur participation dans IREIT Global respectivement de 16,64 % à 29,20 % et de 12,52 % à 20,87 % à l'issue de la transaction. Ensemble, Tikehau Capital et CDL détiennent désormais plus de la moitié du capital d'IREIT Global. Pour Tikehau Capital, cette acquisition représente un investissement en numéraire d’environ 25 millions M€. IREIT Global est une foncière cotée à Singapour dont le mandat est d’investir directement et indirectement dans un portefeuille immobilier générateur de revenus locatifs en Europe, ciblant principalement des immeubles de bureaux, des locaux commerciaux ou à destination industrielle et logistique. Le portefeuille actuel d’IREIT compte neuf actifs en Allemagne et en Espagne, valorisés environ 630 M€. Situés dans des villes telles que Barcelone, Berlin, Bonn, Madrid et Munich, les actifs du portefeuille de IREIT ont une superficie locative totale de plus de 230 000 m² dont environ 4 000 places de parking.

Alexandre Claudet rejoint Foncia Pierre Gestion et va en prendre la tête

Foncia Pierre Gestion nomme Alexandre Claudet en tant que directeur général délégué et administrateur, qui assurera dès le 1er juillet 2020 la présidence et la direction générale. Après l’acquisition de Foncia Pierre Gestion par le fonds d’investissement BlackFin Capital Partners en janvier 2020, cette nomination s’inscrit dans la stratégie de croissance de la société de gestion ayant pour ambition de « devenir un acteur de référence sur le marché des SCPI ». Alexandre Claudet, 52 ans, titulaire d’un DESS en gestion de patrimoine, a débuté sa carrière au sein d’un promoteur immobilier avant de contribuer, dès 1995, au développement de l'offre assurance vie en unités de compte de La Mondiale Partenaire - Groupe AG2R La Mondiale - dont il devient directeur commercial en 2004. En 2008, au sein du groupe Perial, il dirige la société de distribution puis devient directeur général délégué de Perial Asset Management. En 2016, il rejoint Atland Voisin dont il assure la direction générale depuis 2018. « Je remercie Danielle François-Brazier, qui quittera ses fonctions de directrice générale de Foncia Pierre Gestion dans les prochaines semaines, pour son implication constante ayant permis l’élaboration d’une gamme de SCPI structurée et performante », précise Bruno Rostain, associé fondateur de Blackfin Capital Partners.

Emmanuel François reconduit à la présidence de la SBA

La SBA (Smart Buildings Alliance for Smart Cities), association tête de pont du smart building en France, vient d’élire les sept membres de son bureau. Emmanuel François (EnOcean GmbH) a été reconduit à la présidence. Sébastien Meunier (ABB) a été désigné vice-président smart building ; Ella Etienne-Denoy, (Green Soluce) vice-présidente smart city et François-Xavier Jeuland (NT Conseil) vice-président smart home. Olivier Greske (Engie Solutions) a été élu secrétaire général. Catherine Moulin (Certivea), Benjamin Ficquet (Icade) et Christian Rozier (Urban Practices) ont été nommés vice-présidents délégués. Philippe Metzenthin (G-Activ) a été désigné secrétaire général délégué et Valentine de Lajarte (Partager La Ville) trésorière. « Depuis sa création, la SBA a adopté une approche fédératrice encore unique au monde, rappelle Emmanuel François. Notre mission est d’accompagner tous les acteurs en place dans leur transition numérique, conjointement à leur transition énergétique, faire émerger de nouveaux acteurs, établir le terreau pour de nouveaux écosystèmes s’appuyant sur de nouveaux systèmes et de nouveaux modèles économiques. »

Par François Perrigault (@fperrigault) et Boris Beltran (@bobobeltran)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 22 mai 2020

La veille urbaine du 22 mai 2020

Les déménagements et visites immobilières désormais autorisés en dehors de son département et à plus de 100km de sa résidence, Damien Nerkowski nommé...

La veille urbaine du 20 mai 2020

La veille urbaine du 20 mai 2020

Les AG de copropriété qui pourront se tenir de manière dématérialisée, l'usage du vélo en forte hausse, le lancement du fonds M Capital en France, Mey...

S. Fendler (Altixia) : "Il ne faut pas s’attendre à une baisse drastique des prix de l’immobilier"

S. Fendler (Altixia) : "Il ne faut pas s’attendre à une baisse drastique des prix de l’immobilier"

Malgré les difficultés économiques provoquées par les mesures de confinements imposées pour enrayer l’épidémie de Covid-19, les sociétés de gestion im...

G. Allard (ADI) : "La crise replace la direction de l’immobilier au cœur de la stratégie de l’entreprise"

G. Allard (ADI) : "La crise replace la direction de l’immobilier au cœur de la stratégie de l’entrep...

Alors que les rapports entre les bailleurs et les locataires sont au cœur de l’attention, Gilles Allard, président de l’Association des directeurs imm...

La veille urbaine du 19 mai 2020

La veille urbaine du 19 mai 2020

Le CNCC, Procos et l’Alliance du commerce qui demandent la réouverture des centres de plus de 40 000 m², Beaugrenelle autorisé à ouvrir, Panhard qui r...

La Justice donne du poids aux revendications des partisans de la réouverture des grands centres

La Justice donne du poids aux revendications des partisans de la réouverture des grands centres

Le centre commercial Beaugrenelle a obtenu du Tribunal administratif de Paris la suspension immédiate de l’arrêté de fermeture dont il faisait l’objet...

Régulation des activités économiques : la protection du climat devient centrale

Régulation des activités économiques : la protection du climat devient centrale

Huit autorités administratives ou publiques indépendantes profitent de cette période inédite de crise sanitaire pour faire évoluer leurs actions en fa...

N. Charles (ULI France) : "Des fondamentaux comme la mixité vont sortir renforcés de cette crise sanitaire"

N. Charles (ULI France) : "Des fondamentaux comme la mixité vont sortir renforcés de cette crise san...

Alors que chacun s’interroge sur les conséquences de la crise sanitaire et du confinement sur la fabrique de la ville, Nathalie Charles, présidente d’...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message