La veille urbaine du 30 novembre 2020

La CRPN qui signe en VEFA Le Galion à Puteaux, les premiers labels ISR appliqués à l’immobilier délivrés, le soutien du gouvernement et de la Région IDF à la pratique du vélo… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 30 novembre 2020.

La CRPN qui signe en VEFA Le Galion à Puteaux, les premiers labels ISR appliqués à l’immobilier délivrés, le soutien du gouvernement et de la Région IDF à la pratique du vélo… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 30 novembre 2020.

Le groupement mené par GCC remporte le marché de construction du Centre aquatique de Marville

(©Groupement GCC BVL Architecture, ASB Architectures OAW, INCET, TUAL, Ginger BURGEAP, Vivace Latitude, ABC Décibel, BIM BAM BOOM et Idex)
Au terme d’un processus d’appel d’offre, le marché global de performances du futur Centre aquatique de Marville (93) a été attribué au groupement d’entreprises mené par GCC face aux candidatures de Sogea et d’Eiffage. Site d’entraînement pour le water-polo durant les Jeux, le Centre aquatique de Marville constituera après 2024 l’un des principaux héritages sportifs des Jeux pour la Seine-Saint-Denis. Le marché comprend la conception, la construction et la maintenance. Le groupement embarque BVL Architecture, ASB Architectures OAW, INCET, TUAL, Ginger Burgeap, Vivace Latitude, ABC Décibel, BIM BAM BOOM et Idex. GCC opérera sous maîtrise d’ouvrage du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et sous la supervision de la SOLIDEO. Après une phase de conception, d’études et d’obtention du permis de construire, les travaux débuteront en janvier 2022 et s’achèveront en octobre 2023, avant une ouverture du nouveau Centre aquatique début 2024. Cet équipement sera financé à hauteur de 30,5 M€ (valeur 2016) par la SOLIDEO.

Signature de promesses de vente sur les lots C1 et C2 ZAC Notre Dame à La Queue Brie

Deux promesses de vente ont été signées début novembre 2020 avec les enseignes Grand Frais pour le lot C1 et McDonald’s sur le lot C2 de la ZAC Notre Dame à La Queue en Brie (94). McDonald’s devrait ouvrir ses portes fin 2021 (500 m² de SDP) et Grand Frais fin 2022 (2 100 m² de SDP). La CAHVM, devenue Grand Paris Sud Est Avenir, a confié l’aménagement de la Notre Dame à Sadev 94. L’ensemble intégrera un programme commercial ainsi qu’un parc d’activités destiné aux PME-PMI. Les deux traversées de la RD4 seront requalifiées dans le but de faciliter l’accès à la ZAC.

Clarion Partners Europe investit dans une future plateforme logistique de 70 000 m² à Sénart

Clarion Partners Europe a choisi l’EPA Sénart et le projet de Nexity pour investir dans une plateforme logistique de 70 000 m² destinée à l’un de ses fonds communs. Aude Debreil, directrice générale de l’EPA Sénart, et Frédéric Chabrol, directeur général adjoint Nexity Immobilier d’Entreprise, ont ainsi signé pour un foncier de 16,5 hectares sur le Parc de l’A5-Sénart, situé dans l’agglomération de Grand Paris Sud, sur les communes de Réau (77) et Moissy-Cramayel (77). Le projet a été « concrétisé grâce à l’engagement de l’ensemble des acteurs de l’aménagement et du développement économique du territoire : l’EPA Sénart, la Communauté d’Agglomération Grand Paris Sud, les communes de Réau et Moissy-Cramayel, mais aussi Choose Paris Region », précise le communiqué de presse. Le projet architectural a été imaginé par l’Agence Franc Architectes. Il vise les labellisation BREEAM niveau Very Good et Biodivercity. L’opération, réalisée par Nexity, assisté par les Notaires du Trocadéro, pour le compte de Clarion Partners Europe, conseillé par Le Breton Notaires, a été accompagnée par BNP Paribas Real Estate.

La Société de la Tour Eiffel amorce le développement de son Parc Eiffel Paris-Saclay

(©D.R.)
La Société de la Tour Eiffel a livré, sur le Parc Eiffel Paris-Saclay à Orsay (91), deux immeubles de 7 600 m² et 6 000 m² initiés début 2019. Les deux actifs ont chacun fait l'objet de la signature d'un BEFA (bail en état futur d'achèvement) par la société IBM et la Communauté Paris-Saclay (CPS). Les deux bâtiments visent la certification HQE Excellent et bénéficieront du label Eco Jardin et biosourcé. L’architecte et urbaniste est Paul Mayla. La livraison de cette opération, d'une superficie totale de 13 600 m² dont 12 960m² de bureaux et activités et 700 m² de restaurant interentreprises, marque l'amorce du développement du Parc Eiffel Paris-Saclay (36 000 m²).

La Caisse de retraite du personnel navigant signe en VEFA Le Galion à Puteaux

Kaufman & Broad a annoncé la vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) à la Caisse de Retraite du Personnel Navigant d’un immeuble de bureaux de 13 000 m² à Puteaux (92). L’ensemble sera conçu par l’agence SAA Architectes. Sa structure architecturale en escalier et son implantation en « U » ont été pensées pour favoriser l’ensoleillement naturel des différents espaces du bâtiment, et permettre la création d’un jardin en cœur d’îlot et plus de 1 000 m² de terrasses extérieures connectées. La qualité de l’air est assurée par un double système de filtration. Chaque bureau est équipé d’un système de traitement d’air et de prise d’air neuf totalement indépendant. L’opération, prévue pour une livraison vers fin 2023, sera certifiée HQE Bâtiment Durable niveau Très Performant, BREEAM Very Good, BBC Effinergie 2017 incluant la conformité aux exigences E+C- niveau E2C1. Dans cette transaction, Kaufman & Broad était accompagné par l’étude Thiberge et conseillé par Zurfluh-Lebatteux-Sizaire et par Lacourte Raquin Tatar. L’acquéreur était conseillé par l’office notarial A Contrario, par le cabinet Gide et l’agence d’architecture CALQ

Atream acquiert l’immeuble « Botany 2 » à Suresnes

Atream a signé l’acquisition de l’immeuble « Botany 2 » pour le compte de la SCPI Carac Perspectives Immo. Livré en 2006 et situé sur les quais de Seine à Suresnes (92), l’immeuble de près de 5 500 m² de surfaces locatives, réparties en 5 étages à usage de bureaux et de commerces, est certifié HQE Exploitation niveau « Très Bon ». L’ensemble est occupé par 8 locataires, dont une crèche et une surface de commerce louée par MaCaille, restaurant lounge de Norbert Tarayre. « Depuis 2 ans, nous menons une stratégie de diversification de notre portefeuille immobilier, au profit d'actifs bien localisés dans des environnements mixtes, alliant services aux occupants, restaurants et loisirs, et hautes performances HQE, rappelle Jean-Jacques Berthelé, directeur général de la Carac. L'objectif est d'accroître la rentabilité de notre patrimoine dans l'intérêt de nos adhérents, via la SCPI Carac Perspectives Immo. »

Groupama Gan REIM et la Banque des Territoires acquièrent un ensemble tertiaire de 6 500 m² à Mantes-la-Jolie

Groupama Gan REIM, pour le compte de la SCPI Affinités Pierre (65 %), et la Banque des Territoires (35 %) ont acquis, en VEFA, un ensemble immobilier de bureaux de près de 6 500 m² développé par Eiffage Immobilier et situé à Mantes-la-Jolie (78). Entièrement loué à la société Les Résidences Yvelines Essonne, entreprise sociale de l’habitat présente sur les départements des Yvelines et de l’Essonne, sur la base d’un bail d’une durée ferme de 12 années, cet actif disposera de la certification NF HQE Bâtiment Tertiaire niveau Excellent. L’investissement s’élève à 22,3 M€ (droits inclus). « Le projet, par son emplacement stratégique entre la gare Mantes Station et le centre-ville, est identifié au sein du programme Action Coeur de Ville dont la Banque des Territoires est partenaire », précise le communiqué de presse. L’ensemble de 5 étages a été imaginé par le groupement d’architectes composé de Carta Associés et Pietri Architectes. « Après un premier investissement réalisé en juin 2017 à Marseille, la SCPI Affinités Pierre s’associe à nouveau avec la Banque des Territoires pour une acquisition en VEFA à Mantes-la-Jolie, marquant ainsi la première implantation francilienne en bureaux de la SCPI », mentionne Alexandre Hamon, directeur des investissements de Groupama Gan REIM. Pour cette transaction, l’acquéreur a été conseillé par l’étude notariale Dauchez, le cabinet Archers pour les aspects juridiques et la société Alamo pour les aspects techniques. Le vendeur a été conseillé par l’étude notariale Notaridge.

Huitième acquisition pour la SCPI Activimmo

Alderan a acquis en état futur d’achèvement un parc d’activités situé à Bailly-Romainvilliers (77) pour sa SCPI Activimmo. L’ensemble immobilier développera une surface locative de 5 470 m2 divisée en huit cellules. La période de construction d’un an devra permettre de commercialiser le parc. « Nous sommes confiants pour la commercialisation de cet actif compte tenu de son emplacement et de la qualité du produit, indique Benjamin Le Baut, directeur général d’Alderan. De plus, le risque locatif pour la SCPI ActivImmo est fortement réduit par la garantie locative de 14 mois à compter de la livraison consentie par le vendeur. » Pour cette transaction, BNP Paribas Real Estate accompagnait le vendeur. La livraison du Parc est prévue au plus tard en janvier 2022 et vise une certification environnementale E+C-.

Casino finalise la cession de 545 magasins Leader Price, 2 supermarchés Casino et 3 entrepôts

(©Wikipedia / Benoit Prieur [CC BY-SA 4.0])
Le groupe Casino a finalisé la cession à Aldi France de 545 magasins Leader Price, 2 supermarchés Casino et 3 entrepôts, pour une valeur d’entreprise de 717 M€ (incluant jusqu’à 35 M€ de complément de prix). Après prise en compte des passifs nets transférés avec les magasins pour 34 M€, les produits de cession s’établissent à 683 M€ dont 648 M€ perçus ce jour, et jusqu’à 35 M€ de complément de prix versé ultérieurement sur la base du respect d’indicateurs opérationnels durant la période de transition. « Le groupe Casino pourrait, par ailleurs, céder prochainement à ALDI des magasins Leader Price complémentaires pour un montant pouvant atteindre 11 M€ », ajoute le communiqué de presse. L’accord prévoit l’organisation d’une période de transition pendant laquelle les opérations au jour le jour continueront d’être gérées par le groupe Casino jusqu’au passage progressif des magasins sous enseigne ALDI tout au long de l’année 2021. Cette cession porte le montant des cessions d’actifs « non stratégiques » finalisées à 2,8 Mds€ depuis juillet 2018.

Le futur siège de BNP Paribas Real Estate « Métal 57 » labellisé WiredScore Platinum

(©ARTEFACTORYLAB)
WiredScore vient d’attribuer le label WiredScore Platinum, niveau le plus élevé du label, au futur siège social de BNP Paribas Real Estate. Située sur les Rives de Seine à Boulogne-Billancourt (92), l’opération Métal 57 offrira en 2022 une surface de bureaux de 37 000 m². « Le label WiredScore Platinum atteste de l’engagement de BNP Paribas Real Estate à procurer aux utilisateurs une infrastructure numérique très performante, commente Frédéric Motta, directeur général de WiredScore France. Une connectivité sécurisée et sans faille est toujours plus importante pour la continuité des activités. » Thomas Charvet, directeur général de BNP Paribas Immobilier Promotion Immobilier d’Entreprise, ajoute : « Dans un environnement professionnel compétitif et compte tenu de la crise sanitaire actuelle, il nous est apparu primordial que Métal 57 propose une connectivité optimale à ses futurs utilisateurs pour leur assurer un confort numérique en permanence. »

Les premiers labels ISR appliqués à l’immobilier délivrés

Plusieurs fonds viennent d’obtenir le « label ISR » (investissement socialement responsable) appliqué à l’immobilier : la SCPI Neo de Novaxia Investissement, celle Fair Invest de Norma Capital et l’OPCI BNP Paribas Diversipierre. « Novaxia Investissement prouve la sincérité de sa démarche d’investissement socialement responsable avec cette annonce, se félicite Vincent Aurez, directeur de l’innovation et du développement durable. Ce label valide le sérieux et le caractère pionnier de la stratégie d’investissement et de gestion de la SCPI NEO au bénéfice du plus grand nombre. » La méthodologie ISR du fonds BNP Paribas Diversipierre a été définie pour sa part en partenariat avec les sociétés de conseil et d'ingénierie Greenaffair et Tauw. « BNP Paribas REIM a choisi de retenir une approche dite « Best-in-progress », suivant l’anglicisme consacré, indique Jean-Maxime Jouis, global head of fund management de BNP Paribas REIM. L’objectif premier recherché par BNP Paribas Diversipierre avec cette approche est l’amélioration continue de la qualité de son patrimoine immobilier, l’indicateur à suivre étant la progression du résultat obtenu suivant sa grille de notation.» Et Faïz Hebbadj, président de Norma Capital, de conclure : « L’obtention de ce label récompense des années d’efforts guidés par l’idée que l’homme n’est pas dissociable de son environnement et que l’immobilier a un rôle à jouer pour répondre aux enjeux actuels d’ESG (environnement, social / sociétal, gouvernance). »

Bouygues Travaux Publics et Hesus s’associent

Bouygues Travaux Publics et Hesus, spécialiste de la gestion des déblais, s’associent afin d’assurer la commercialisation d’Ubysol auprès d’entreprises et maîtres d’ouvrage du secteur du BTP. Ubysol est une solution technique et logicielle développée et brevetée par Bouygues Travaux Publics. Elle a vocation à permettre de suivre en temps réel les évacuations de déblais des chantiers de construction. A ce jour, Ubysol est déployée sur 5 chantiers du Grand Paris.

Accor réalise une émission d’OCEANE de 500 M€

Accor a procédé à une émission d’obligations convertibles en actions nouvelles et/ou échangeables en actions existantes (OCEANE) d’un montant de 500 M€ portant intérêt à un taux nominal annuel de 0,7 % à échéance du 7 décembre 2027. Le prix de conversion a été fixé à 48,12 € soit une prime de conversion de 65 %. L’émission a été 6,5x sursouscrite. Accor enregistrera en 2020 un excédent brut d’exploitation négatif, avec un résultat net en perte de plus d’1 Md€. Le groupe ambitionne un retour à un excédent brut d’exploitation positif dès 2021, dans l’hypothèse d’une absence de troisième vague de la pandémie, et de la réouverture des frontières avant la fin du premier trimestre 2021.

Longevity Partners s’implante aux Etats-Unis et en Allemagne

Longevity Partners, cabinet de conseil en immobilier responsable, a annoncé aujourd’hui l'ouverture de quatre nouveaux bureaux, dont trois aux États-Unis à Austin, San Francisco et New York et un en Allemagne à Munich, qui complètent les implantations existantes à Londres, Paris et Amsterdam. La filiale nord-américaine, détenue à 100 % par Longevity Partners Ltd, sera dirigée par le fondateur et PDG du groupe Etienne Cadestin (en photo). À ses côtés, Anneli Tostar, fraîchement nommée Business Growth Associate de Longevity Partners USA, sera en charge du développement commercial de toute la Côte Ouest. L’entreprise gère actuellement « gère plus de 120 milliards de dollars de programmes RSE dans l'immobilier commercial et résidentiel dans 38 pays ».

Après une embellie estivale, le tourisme français s’est de nouveau dégradé à la rentrée

D’après les données de l’Insee, en septembre 2020, en France métropolitaine, le nombre de nuitées hôtelières chute de 42 % par rapport à septembre 2019. En juillet-août, la baisse est plus limitée (– 30 %), grâce à la clientèle résidente. Les mois d’avril et de mai subissent de plein fouet l’impact du confinement avec des chutes de fréquentation supérieures à 90 %. La fréquentation hôtelière des touristes résidents a été relativement soutenue en juillet et en août. Les résidents se sont tournés vers du tourisme intrarégional, mais aussi vers de l’hébergement non marchand (résidence secondaire, famille, amis). La défection des touristes non-résidents, notamment non européens, affecte particulièrement l’hôtellerie haut de gamme et l’Île-de-France. Les territoires urbains pâtissent aussi d’une baisse du tourisme d’affaires avec le développement du travail à distance et l’annulation de nombreux événements. Au total, sur la saison d’été, les hôtels perdent 58 % de leurs nuitées par rapport à la saison 2019. Fermés d’avril à juin mais moins orientés vers la clientèle non-résidente, les autres hébergements touristiques ont quant à eux une chute de fréquentation de 53 % par rapport à la saison 2019.

Le gouvernement consolide le soutien à la pratique du vélo

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, a annoncé le prolongement du coup de pouce vélo de trois mois, jusqu’au 31 mars 2021. Ce dispositif a rencontré un franc succès, avec la barre du million de vélos réparés franchie ce 24 novembre. La ministre en a également profité pour annoncer le lancement du programme « Objectif employeurs pro-vélo », qui soutient les employeurs publics et privés dans leur démarche de développement de l’usage du vélo pour les trajets domicile-travail en s’appuyant sur le label « Employeur Pro-vélo » créé par la FUB avec le soutien de l’Ademe. Le programme se fixe pour objectifs sur 3 ans : labelliser plus de 4 000 entreprises représentant plus de 500 000 salariés, et déclencher le financement de 20 000 nouvelles places de stationnement vélo sécurisées en entreprise. Le processus de labellisation se fera en deux étapes : une auto-évaluation de l’employeur suivie d’un audit sur site par une association du réseau FUB. Le référentiel sera public et portera sur la gouvernance et la stratégie du plan vélo, les services proposés aux collaborateurs, la qualité́ des stationnements vélo proposés aux collaborateurs et aux visiteurs ainsi que les équipements disponibles. Un employeur sera labellisé pour une période de 3 ans.

RER Vélo : lancement des cinq premiers axes

La Région Île-de-France a annoncé en avril dernier son soutien à la proposition faite par le collectif Vélo Île-de France en faveur de la création d'un réseau structurant à haut niveau de service, avec un investissement de 300 millions d’euros. La démarche a franchi une nouvelle étape avec le lancement des premiers comités de pilotage pour les 5 axes prioritares, en coprésidence avec le collectif vélo, actant ainsi le véritable lancement des travaux avec l'ensemble de ses partenaires. La Région Île-de-France aura pour rôle d'animer et de coordonner les différentes collectivités qui seront amenées à réaliser concrètement ou à mettre à niveau les aménagements cyclables. Cinq axes ont fait l'objet de comités de pilotage : ligne A1 (Paris - La Défense - Cergy-Pontoise) ; ligne A2 (Paris - Marne-la-Vallée) ; ligne B3 (Paris - Massy - Saclay - Plaisir) ; ligne D1 (Paris - Saint-Denis - Le Mesnil-Aubry) ; ligne D2 (Paris - Choisy-le-Roi - Corbeil-Essonnes).

François PerrigaultBoris Beltran et Thomas Gutperle

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 22 janvier 2021

La veille urbaine du 22 janvier 2021

Perial AM qui confie le property management de 300 000 m² à Nexity PM, la Banque des Territoires qui souscrit pour près de 200 M€ de titres participat...

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Groupama Gan REIM parachève la constitution de son équipe de dirigeants avec le recrutement de Luc Bordereau. Gros plan sur son parcours et sa nouvell...

La veille urbaine du 21 janvier 2021

La veille urbaine du 21 janvier 2021

Bordeaux Euratlantique qui revisite le projet de la « Rue Bordelaise » porté par Apsys, Interparfums en passe d’acquérir l’ancien siège du PS pour 125...

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

Après deux ans de travail, le label ISR immobilier est entré en vigueur fin octobre 2020. Pierre Chabrol, chef du bureau épargne et marché financier à...

La veille urbaine du 20 janvier 2021

La veille urbaine du 20 janvier 2021

Luc Bordereau qui rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management, le lancement des mesures de France Relance pour la rénovation des log...

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à 7 Mds€ d’ici 2023"

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à...

L'heure du bilan de l'année 2020 a sonné pour les acteurs immobiliers. Celui de Perial s'avère positif. Eric Cosserat, président du groupe, nous expli...

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

De même que les marchés financiers ont subi de plein fouet la crise sanitaire, l’immobilier n’a pas été davantage épargné. Certains secteurs ont néanm...

La veille urbaine du 19 janvier 2021

La veille urbaine du 19 janvier 2021

Le lancement de la consultation éco-quartier sur le secteur de la gare du Grand Paris Express à Cachan, Hype qui lève 80 M€ pour développer le taxi à...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte