La veille urbaine du 3 novembre 2020

Invesco qui acquiert le 6-12 rue du Faubourg Saint Honoré à Paris 8e, Sophie Rosso qui rejoint la direction générale de Redman, Marie Cheval nommée PDG de Carmila… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 3 novembre 2020.

Invesco qui acquiert le 6-12 rue du Faubourg Saint Honoré à Paris 8e, Sophie Rosso qui rejoint la direction générale de Redman, Marie Cheval nommée PDG de Carmila… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 3 novembre 2020.

Segro et Gemfi lancent la première phase d’un nouveau site de distribution urbaine à Vitrolles

À Vitrolles (13), au cœur de la ZAC des Cadestaux, en partenariat avec Gemfi, Segro développe un nouveau site de distribution urbaine sur une partie d’un terrain de 10 hectares, fruit d’une requalification de friche industrielle. Développé en plusieurs phases, après la démolition en cours d’un ancien bâtiment de près de 30 000 m², le projet comprend un premier bâtiment à vocation de messagerie d’une surface de 5 400 m², d’ores et déjà loué en BEFA. Après la réalisation de cette première opération dont la livraison est prévue au troisième trimestre 2021, plusieurs études de faisabilité sont en cours pour les deux prochaines phases de ce programme à vocation de logistique urbaine. CBRE Méditerranée a été le conseil des parties dans cette transaction.

Linkcity développe un hôtel hospitalier à Amiens  

(©BLAU – Stereograph)
Linkcity a signé avec la société Care Invest (appartenant au fonds d’investissement Lifento Care) la vente en l’état futur d’achèvement d’un hôtel hospitalier au cœur de la ZAC Intercampus d’Amiens (80). Linkcity développe une résidence hôtelière de 125 chambres, un restaurant et une halte-garderie pour environ 4 400 m² de surface de plancher. Linkcity, propose ici un nouveau service, où les familles pourront s’installer près de leurs proches hospitalisés. La société Care Invest a acquis l’ensemble du projet et Sergic Résidences Services assurera l’exploitation de l’hôtel et du restaurant. L’Agence d’architecture BLAU a dessiné un immeuble découpé en trois parties, chacune ouverte sur le jardin. Les éléments architecturaux ont d’ailleurs été choisis dans cette thématique : plaquettes en terre cuite blanche lisse en majorité et enduit ton clair sur les façades, menuiseries en bois dans les chambres et en aluminium laqué dans les espaces communs. Les équipes de Brézillon, filiale de Bouygues Bâtiment Ile-de-France et entreprise générale locale basée à Margny-lès-Compiègne, ont pris possession des lieux pour une durée de 18 mois de travaux, soit une livraison prévue au printemps 2022.  

Spirit poursuit son développement dans les résidences gérées

Un an après la création de sa direction des grands projets, Spirit poursuit son développement dans les résidences gérées. Le groupement de promoteurs Spirit / Flaviae a ainsi annoncé démarrer les travaux quai Colbert, au Havre (76), d’une résidence étudiante de 168 chambres (exploitant : Odalys Résidences / investisseur : Crédit Agricole Seine Foncière) et d’une résidence de tourisme d’affaires de 103 chambres (exploitant : Odalys Résidences / investisseur : Spirit REIM). La livraison de ces deux résidences est programmée en septembre 2022 (Architectes Lucet et Lorgeoux).

Kley va installer son premier coliving dans Paris

Kley diversifie son activité et annonce l’ouverture future de son premier coliving en plein Paris, dont le contrat de réservation a été signé au cours de l’été. Cette résidence de coliving Kley Urban Village sera acquise en VEFA en 2021 auprès de Linkcity (groupe Bouygues). Kley prévoit d’accueillir 271 jeunes actifs et offrira au total 8 260 m ² d’espaces à l’été 2026. La résidence s’inscrira dans le projet global de valorisation du centre bus Belliard, qui prévoit de recouvrir un centre de bus électriques RATP à l’horizon 2025. L’immeuble sera construit en bois labellisé Passivhaus et biosourcé niveau 3.

Le groupe em2c et Ginkgo implantent Metro France dans l’immeuble Canopea à Lyon

(©Leclercq & associés)
Le groupe em2c accompagne Metro France (fournisseur de la restauration et des commerçants indépendants) sur l’îlot économique du projet urbain Canopea développé par Ginkgo dans le 7e arrondissement de Lyon (69). Plus qu’un nouveau point de vente complétant ceux de Limonest et de Vaulx-en-Velin en périphérie de Lyon, cette nouvelle adresse est une plate-forme de réception/distribution en cœur de ville. Elle a été conçue avec la volonté de se rapprocher des clients de Metro France. L’immeuble, situé Boulevard de l’Artillerie dans le quartier de Gerland, développe 10 000 m² de SDP en superstructure (+ 5 000 m² en infrastructure - parking et activité logistique en sous-sol). « Un bâtiment dans lequel tout est pensé et organisé pour une nouvelle logistique urbaine du dernier kilomètre totalement intégré au niveau visuel dans son environnement urbain proche », précise le communiqué de presse. L’écriture architecturale est signée Leclercq & Associés, architecte urbaniste du PUP Canopea. Les façades qui recouvrent la structure poteaux et poutres en béton sont habillées par un mix de lames en aluminium anodisé teinté gris et or, de vantelles métalliques et de tôles plissée. L’immeuble développera une ferme urbaine en toiture. Les locaux Metro seront classés ERP 3e catégorie. Le preneur a été conseillé par BNP Paribas Real Estate. Les travaux ont débuté en mai 2020 pour une livraison prévue à l’été 2021.

Artea conclut deux nouveaux baux

Artea a signé au cours des deux dernières semaines deux nouveaux baux pour un total de 5 200 m² dans des immeubles de bureaux devant être livrés au cours des deux prochaines années. Dans l’Arteparc de Nîmes, La société a enregistré la prise à bail au deuxième trimestre 2021 de 85 % d’un immeuble 2 000 m² sur une durée ferme de 6 ans par SPIE ICS. Après la cession en 2019 du 1er immeuble de cet Arteparc, la signature en juillet 2020 d’une VEFA sur un 2ème immeuble, il ne restera plus qu’un immeuble à commercialiser dans cette Arteparc. Des discussions sont en cours. Dans l’Arteparc de Lille-Lesquin, Artea a lancé un nouvel immeuble suite à la signature d’un clé en main locatif de 3 500 m² sur 9 ans ferme avec le groupe Socotec. La société a par ailleurs annoncé aux actionnaires la réactivation du contrat de liquidité qui avait été suspendu temporairement pour des raisons techniques.

Invesco acquiert le 6-12 rue du Faubourg Saint Honoré à Paris 8e

Invesco Real Estate a acquis un actif à usage mixte, situé dans la rue du Faubourg-St-Honoré. La transaction a été réalisée pour le compte d'une co-entreprise entre deux mandats dédiés allemands de la société, les fonds de pension Bayerische Versorgungskammer (BVK) et Nordrheinische Ärzteversorgung (NAEV), ce dernier étant administré par Universal-Investment Luxembourg. Les deux immeubles adjacents et reliés d'environ 5 400 m² sont situés au 6-12 rue du Faubourg Saint Honoré à Paris 8e. « Nous sommes convaincus que cet actif recèle un potentiel de croissance important à long terme, grâce à des initiatives porteuses en matière de gestion d’actifs », explique Cristiano Stampa, managing director, transactions, chez Invesco. Le 6-12 rue du Faubourg Saint Honoré comprend des bureaux, du résidentiel et les deux magasins phares de Prada et Loro Piana à Paris, avec une façade de 25 mètres et un total de 2 000 m² de surface commerciale. « L'actif bénéficie de revenus stables à long terme, la majorité des loyers étant générés par les locataires des deux marques de luxe », selon le communiqué de presse. William Ertz, senior director, gestion des fonds chez Invesco, ajoute : « Le marché parisien continue de jouer un rôle important dans notre stratégie d'investissement européenne et nous sommes convaincus que, grâce à une attractivité mondiale sur le long terme, les distributeurs de luxe haut de gamme devraient faire preuve d'une grande résilience ». Pour cette opération, les conseillers d'Invesco étaient Archers, Victoires notaires Associés, Jeantet, Arsene Taxand, Eight Advisory, Theop et Cushman & Wakefield. Le vendeur, une famille parisienne, a été accompagné du multi family office Herest et conseillé par Lutece Strategies et Conseils, Intium AM, Société de Gestion Malesherbes, G&G Avocats et Hausmann notaires. La transaction a été financée par la banque Helaba (Landesbank Hessen-Thüringen). Cette dernière a été accompagnée par LPA-CGR.

Le 8 rue Bayen change de main à Paris 17e

(©Laurent Danquigny)
Après 35 années dans le giron de l’opérateur Groupe Elysées Monceau (GEM), le 8 rue Bayen change de main et entre au patrimoine immobilier de l’assureur mutualiste Monceau Assurances. Au cœur du village des Ternes, l’immeuble contemporain du début du XXème siècle développe environ 3 200 m² (SUB) de commerces en RDC et bureaux dans les étages. L’actif est entièrement loué, notamment par Naturalia pour la partie commerce. Le 8 rue Bayen abrite par ailleurs le siège social du Groupe Elysées Monceau. Dans cette transaction, le vendeur était accompagné par Alex Bolton et Rothschild & Co dans le cadre d’un mandat co-exclusif. L’étude Screeb Notaires a conseillé le vendeur. L’étude Aguesseau Notaires a conseillé l’acquéreur.

AMDG signe 11 immeubles résidentiels pour 80 M€

Le fonds Appart Invest 3, géré par AMDG, vient d’acquérir 11 immeubles d’habitation pour un montant de 80 M€, représentant une surface totale de 14 100 m². Ces biens sont situés dans de grandes métropoles françaises : 7 immeubles ont été acquis à Lyon (69) pour un montant de 47,8 M€, 3 immeubles ont été achetés à Paris pour 27,5 M€ et un immeuble a été acheté à Strasbourg (67) pour 4,7 M€. Le fonds Appart Invest 3 dispose d’une capacité totale d’investissement de 200 à 250 M€. Par ailleurs, AMDG est en train de lever le fonds AMDG Remploi, dédié aux chefs d’entreprise ayant réalisé une opération d’apport-cession (article 150 0 B ter du CGI). Il sera clôturé en décembre 2020.

Gecina signe un accord avec le groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon

Après l’annonce de son partenariat avec l’AP-HP, Gecina poursuit ses engagements en signant une nouvelle convention avec le groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon pour loger du personnel soignant dans ses résidences YouFirst Campus. Gecina s’engage à proposer au groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon 20 logements à la location, principalement des espaces meublés de type T1 dans les résidences YouFirst Campus Paris Montsouris et Paris Bagnolet.

Création de la SAC Habitat en Région Sud-Est

Cinq sociétés membres du groupe Habitat en Région présentes dans le Sud-Est de la France (Erilia, Logirem, Famille & Provence, Habitations Haute-Provence et SDH Constructeur) s’associent pour renforcer leur coopération sur leur territoire et créent une société anonyme de coordination HLM : Habitat en Région Sud-Est. « Avec un patrimoine de 100 000 logements, la SAC Habitat en Région Sud-Est constitue désormais le premier organisme HLM du territoire », précise le communiqué de presse. La Caisse d’Epargne CEPAC, la Caisse d’Epargne Côte d’Azur et la Caisse d’Epargne Loire-Drôme-Ardèche sont à l’initiative de la création de cette SAC. Habitat en Région Sud-Est devrait être agréée par l’État et opérationnelle dès début 2021. Sa Présidence sera assurée par Joël Chassard, président du directoire de la Caisse d’Epargne CEPAC et président du conseil d’administration d’Erilia, et sa direction générale par Didier Machet, directeur général de Habitations Haute-Provence. « Chaque société restera naturellement pleinement autonome dans sa gestion, mais la création de la SAC Sud-Est va favoriser une double synergie territoriale, entre ESH tout d’abord, puis entre les Caisses d’Epargne et les ESH, se félicite Joël Chassard. L’émergence d’un acteur régional de premier plan doit nous permettre d’être plus efficace et de développer sur nos territoires un logement social de qualité, marqueur de l’engagement des Caisses d’Epargne. »

TEGOVA dévoile les normes européennes d’évaluation immobilière 2020

Les normes européennes d’évaluation immobilière (EVS) 2020 de TEGOVA ont été publiées conformément à la législation et aux politiques de l’UE. Selon Krzysztof Grzesik, président de TEGOVA, et Michael Reinberg, président du conseil des normes européennes d’évaluation immobilière (European Valuation Standards Board), « les normes européennes d’évaluation immobilière 2020 enrichissent les pratiques d’évaluation immobilières dans l’UE en proposant des éclaircissements sur la valeur de marché afin de pallier les lacunes des différentes versions linguistiques de ce concept fondateur dans le droit européen ; un rapport européen d’évaluation immobilière commun pour les biens immobiliers résidentiels ; une nouvelle norme reposant sur l’évaluation de l’efficacité énergétique ; de nouvelles notes d’orientation et de nouveaux documents d’information sur des thèmes présentant un intérêt réel pour les experts en activité ; des éclaircissements sur le rôle des modèles statistiques avancés conformément aux nouvelles lignes directrices de l’Autorité bancaire européenne ; une approche globale de la méthodologie d’évaluation immobilière, avec une présentation détaillée de concepts fondamentaux comme la méthode des revenus et le coût de remplacement déprécié ; un état des lieux exclusif de la législation de l’UE sur l’évaluation immobilière qui donne aux experts en activité les clés pour comprendre à quel point l’environnement réglementaire immobilier est ancré dans la législation européenne. Il s’adresse également aux autorités de surveillance, aux décideurs et au milieu universitaire à l’échelle nationale et européenne. »

Sophie Rosso rejoint la direction générale de Redman

(©Redman)
Sophie Rosso rejoint le groupe Redman au poste de directrice générale adjointe en charge des activités de promotion immobilière. Elle dirigera les opérations et le développement et sera en charge du déploiement du projet d’entreprise. Elle intégrera à ce titre le comité exécutif et dirigera le comité de direction constitué notamment des directeurs d’agence et de produits. Diplômée de l’ESSEC, Sophie Rosso, 35 ans, a débuté sa carrière en 2006 chez Bouygues Immobilier, d’abord en tant que responsable du développement immobilier tertiaire puis directrice du département Green Office en 2013 où elle s’occupe de développer des produits immobiliers tertiaires à énergie positive. En 2014, elle rejoint comme conseillère le cabinet de Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris chargé de l’urbanisme, de l’architecture, du projet du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité. Sophie Rosso quitte la Ville de Paris en 2017 après 3 années, pour rejoindre le groupe Quartus afin de créer Quartus Tertiaire et développer le produit immobilier tertiaire. En 2018, elle devient directrice générale des opérations de Quartus et accompagne le déploiement de l’ADN dans l’ensemble des métiers. Durant le confinement, elle lance et copilote le do-tank « Ville post COVID », regroupant des acteurs partageant la conviction que le secteur de l’urbanisme et de l’immobilier doit accélérer sa mue pour répondre au défi des crises. « Rejoindre Redman dans ce contexte de crises répétées était pour moi une évidence : premier promoteur B Corp, Redman a totalement intégré la nécessité de changer le modèle, d’accélérer la transition vers le bas carbone et d’avoir un modèle de développement plus inclusif », explique Sophie Rosso.

Marie Cheval nommée PDG de Carmila

(©Nicolas Gouhier, Carrefour DR)
Faisant suite au lancement, par le conseil d’administration de Carmila, le 16 juin, du plan de succession de la présidence de la société, et après avis de son comité des rémunérations et des nominations, le conseil d’administration extraordinaire de Carmila a décidé de nommer Marie Cheval pour succéder à Alexandre de Palmas comme présidente directrice générale de Carmila à compter de ce jour. Directrice des hypermarchés Carrefour France depuis 2018, Marie Cheval a piloté le plan de transformation des hypermarchés du groupe, « un format essentiel pour Carmila, dont la stratégie s’appuie sur le dynamisme et les synergies opérationnelles avec les hypermarchés Carrefour. » Son expérience d’administrateur au sein du conseil d’administration de Carmila depuis 2018 a par ailleurs permis à Marie Cheval de participer à la définition et au suivi de la stratégie de Carmila, dont elle connaît le patrimoine et les équipes. Marie Cheval est diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris et ancienne élève de l’ENA. Elle rejoint l’Inspection générale des finances en 1999 puis exerce, entre 2002 et 2011, plusieurs fonctions de direction au sein du groupe La Poste et de La Banque Postale. En 2011, Marie Cheval rejoint le groupe Société Générale comme directrice global transaction and payment services. Elle devient directrice générale de Boursorama, société cotée en bourse, en 2013. Marie Cheval rejoint le groupe Carrefour en 2017 comme directrice executive clients, services et transformation digitale pour le groupe et la France. En 2018, elle est nommée directrice exécutive services financiers et hypermarchés France. Suite à la décision d’Alexandre de Palmas d’accepter les fonctions de directeur exécutif de Carrefour Espagne, le conseil d’administration avait chargé son comité des nominations et des rémunérations de formuler des recommandations sur la gouvernance de la société et, en tenant compte de ces recommandations, de lancer un processus de sélection en vue de la succession. Alexandre de Palmas conserve son mandat d’administrateur de Carmila.

Décès de Laurent Roques, DGA de Paris La Défense

(©Léa Crespi)
Laurent Roques, DGA de Paris La Défense, est décédé ce lundi 2 novembre, des suites d'une longue maladie. Diplômé de Dauphine et HEC Paris, Laurent Roques avait rejoint La Défense en 2011, après avoir commencé sa carrière chez Arthur Andersen puis EY. Depuis 2011, il occupait la fonction de directeur général adjoint de Defacto, établissement public de gestion de La Défense, avant d'occuper le même poste chez Paris La Défense, dès sa création au 1er janvier 2018. « Depuis 2011, aux côtés de Katayoune Panahi puis de Marie-Célie Guillaume, Laurent Roques s'était attaché à transformer en profondeur Defacto, à y insuffler une dynamique nouvelle, héritée de son parcours dans le conseil, et ainsi de créer une culture d'entreprise inédite dans le secteur public, précise le communiqué de presse. Il a eu le souci constant d'améliorer les process et méthodes de travail de l'établissement et d'engager des projets ambitieux respectueux de la bonne utilisation des deniers publics. Avec la même énergie, Laurent Roques, aux côtés de Patrick Devedjian, s'était attaché à faire de la fusion de Defacto et de l'Epadesa un succès et une chance pour améliorer l'attractivité du quartier d'affaires. Sa pugnacité et sa rigueur furent déterminantes dans la création du nouvel établissement public. Ses immenses qualités humaines et professionnelles manqueront à Paris La Défense et à l'ensemble de ses collaborateurs. »

 

Les présidents des commissions thématiques de la MGP dévoilés

Les présidents des 9 commissions thématiques de la Métropole du Grand Paris ont été désignés. Séverine Maroun, première adjointe au Maire d'Aulnay-sous-Bois, préside la commission « Transition écologique et énergétique » ; Philippe Gaudin, maire de Villeneuve-St-Georges, celle « Retour de la nature et biodiversité » ; Christophe Najdovski, adjoint à la maire de Paris celle « Cohérence territoriale et mobilités durables » ; Pierre Rabadan, adjoint de la maire de Paris celle « Attractivité et développement économique » ; Philippe Monges, conseiller municipal de L’Ile-Saint-Denis, celle « Aménagement » ; Patrick Jarry, maire de Nanterre, celle « Habitat et logement » ; Gilles Carrez, député, conseiller municipal du Perreux-sur-Marne, celle « Finances ».

Le SIEC reporté en 2021

Compte tenu des mesures prises par le gouvernement, le Conseil national des centres commerciaux a annoncé le report en 2021 de l’édition du Siec prévue les 2 et 3 décembre prochains. « Notre équipe a donné son maximum pour maintenir cet événement qui était attendu en cette fin d’année si particulière, mais la situation épidémique, même si elle s’améliore à court terme, nous oblige à reporter le Siec en 2021, précise Gontran Thüring, délégué général du CNCC. Nous le regrettons mais la santé de tous, exposants et visiteurs, demeure pour nous une priorité absolue. Nous maintiendrons néanmoins en décembre un RdV 100 % digital en collaboration avec Business Immo. »

Le Congrès FNAIM et salon des professionnels de l’immobilier se transforme en format digital

Le Congrès FNAIM et salon des professionnels de l’immobilier se transforme pour un format 100 % digital sur 4 jours, du lundi 23 au jeudi 26 novembre. « Alors que les défis à relever sont nombreux pour les professionnels de l’immobilier, préserver ce moment d’échange et de partage, et ce malgré le contexte, était pour nous une priorité, explique Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM. Nous relevons ce challenge pour en faire un succès ! En transformant l’événement en rendez-vous 100 % digital accessible à tous, nous offrons la possibilité d’une plus grande visibilité pour nos exposants et différents débats. De nombreux exposants ont d’ores et déjà répondu présents à l’appel, cette confiance nous honore. »

Le gouvernement soutient la mobilisation et la transformation de la filière « Transformation et valorisation des déchets »

Conformément aux objectifs de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire du 10 février 2020 et aux propositions de la Convention citoyenne pour le climat, le Gouvernement a réaffirmé sa mobilisation pour aider les entreprises de la filière de transformation et de valorisation des déchets à réduire leur impact environnemental. Dans cette perspective, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, ont annoncé aujourd’hui ont annoncé aujourd’hui de nouvelles mesures en ce sens. Tout d’abord le renforcement des bonus à l’incorporation de plastique recyclé dans les emballages, avec un nouveau cahier des charges pour 2021. A également été annoncée la mobilisation des mesures « économie circulaire » du plan « France Relance » pour accélérer la transformation du secteur, avec 500 millions d’euros sur deux ans. Est également au programme l’ouverture de la concertation des parties prenantes concernant un décret qui fixe d’ambitieux objectifs de réduction, de réemploi et de recyclage pour les emballages plastiques d’ici fin 2025 : les emballages plastiques à usage unique devront être réduits de 20 % tandis que les emballages plastiques à usage unique « inutiles » emballages en plastique et ceux usage unique mis sur le marché disposent d'une filière de recyclage opérationnelle au 1er janvier 2025 devront tout simplement être supprimés.

Un nouvel outil pour monétiser les bénéfices de la reconversion des friches

Arcadis, société internationale d’ingénierie et de conseil pour les actifs naturels et construits, a annoncé la création d’un outil permettant d’évaluer et de monétiser les bénéfices de la reconversion de friches, « afin d’aider les collectivités et les acteurs de l’aménagement des territoires à prendre les bonnes décisions quant au choix d’implantation et d’usage de leurs projets, et à les inscrire davantage dans une démarche d’aménagement durable ». Appelé Benefriches, cet outil, a été développé pour le compte de l’Ademe et est disponible au sein de la médiathèque en ligne de l’agence. « Après une phase test sur 4 projets et usages différents, l’outil Benefriches a démontré que la reconversion de friches génère des bénéfices nets socio-économiques pouvant compenser le déficit économique de l’opération et même afficher un bilan plus favorable », a commenté Adrien Bestieu, chargé d’études socio-économiques au sein d’Arcadis.

SGP : Olivier Klein élu président du conseil de surveillance

Olivier Klein (en photo), maire de Clichy-sous-Bois depuis 2011 et président de l’Anru, a été élu président du conseil de surveillance de la Société du Grand Paris. « J’aborde cette présidence dans un esprit de dialogue et de travail avec toutes les collectivités locales, notamment les départements. Nous devons trouver ensemble les voies et les moyens d’être utiles à ce projet attendu par les habitants de nos territoires » a-t-il déclaré. Marc Papinutti, directeur général des infrastructures de transports et de la mer au ministère de la Transition écologique, a également été nommé vice-président. Jean Bensaïd, directeur de Fin Infra, à la direction générale du Trésor, a été désigné vice-président du comité d’audit et des engagements de la Société du Grand Paris, présidé par Christian Favier, président du conseil départemental du Val-de-Marne.

Socotec met la main sur Cementys

Le groupe Socotec, acteur majeur du testing, de l’inspection et de la certification dans la construction, les infrastructures, et l’industrie, a annoncé l’acquisition de la Cementys, groupe spécialisé dans le monitoring des infrastructures. Cette acquisition vise à renforcer les positions de Socotec dans ce marché, en accompagnement des grands donneurs d’ordre publics ou privés français et internationaux L’entreprise, qui emploie une centaine de salariés en France et au Vietnam, devrait réaliser un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros cette année. « Déjà très bien positionné en Grande Bretagne, en Allemagne et en Italie, le groupe, grâce à Cementys, accroit sa force de frappe dans un marché en fort développement » s’est félicité Hervé Montjotin, président du groupe Socotec.

Par François Perrigault (@fperrigault), Boris Beltran (@bobobeltran) et Thomas Gutperle

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 18 juin 2021

La veille urbaine du 18 juin 2021

Alderan acquiert un entrepôt logistique à Libercourt, Foncière Magellan acquiert, en VEFA, un ensemble mixte de 7 800 m² à Nantes, Gecina signe un con...

K. Habra (Ivanohé Cambridge) : "L’immobilier durable a une place importante dans notre stratégie"

K. Habra (Ivanohé Cambridge) : "L’immobilier durable a une place importante dans notre stratégie"

Karim Habra, fort d’une expérience importante dans le secteur de l’immobilier, a intégré Ivanhoé Cambridge en 2018 et fait de la neutralité carbone de...

La veille urbaine du 17 juin 2021

La veille urbaine du 17 juin 2021

Primonial REIM réalise l’acquisition en sale and leaseback de 7 établissements de santé en France auprès d’ELSAN pour 252 M€, la FPI et la SBA allient...

R. Vaspart (Mipim) : "La crise sanitaire a créé une nécessité de réinvention plus rapide"

R. Vaspart (Mipim) : "La crise sanitaire a créé une nécessité de réinvention plus rapide"

Première victime de la pandémie en mars 2020, le Marché international des professionnels de l'immobilier(Mipim) se tiendra du mardi 7 au mercredi 8 se...

La veille urbaine du 16 juin 2021

La veille urbaine du 16 juin 2021

La Société de la Tour Eiffel annonce la cession au Groupe Villa d’un immeuble situé à Chaville, Icade choisie pour restructurer deux sites hospitalier...

La veille urbaine du 15 juin 2021

La veille urbaine du 15 juin 2021

BE REAL Investment Management s'empare d'une résidence étudiante à Marseille, ICF Habitat Sud-Est Méditerranée acquiert 74 logements auprès de CDC Hab...

A. Gaudillère (Enerlis) : "La transformation énergétique n'aura lieu que si elle est imposée"

A. Gaudillère (Enerlis) : "La transformation énergétique n'aura lieu que si elle est imposée"

Concilier protection environnementale et croissance, ça marche. La preuve avec Enerlis dont le chiffre d'affaires 2020 atteint la barre des 80 million...

E. François (SMA) : "Nos bâtiments sont de moins en moins adaptés aux évolutions de société"

E. François (SMA) : "Nos bâtiments sont de moins en moins adaptés aux évolutions de société"

Emmanuel François, président de la Smart Building Alliance, nous donne son approche concernant l’évolution des bâtiments suite à la crise, tant du poi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte