La veille urbaine du 28 juillet 2020

Unibail-Rodamco-Westfield qui va installer son siège dans la tour Trinity, Procivis Nord en passe d’acquérir Nacarat, Nexity qui met en place un nouveau comité exécutif, le coup d'envoi du chantier du réacteur ITER… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 28 juillet 2020.

Unibail-Rodamco-Westfield qui va installer son siège dans la tour Trinity, Procivis Nord en passe d’acquérir Nacarat, Nexity qui met en place un nouveau comité exécutif, le coup d'envoi du chantier du réacteur ITER… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 28 juillet 2020.

L’opinion des promoteurs sur la demande de logements neufs dégradée par rapport à janvier

En juillet 2020, les perspectives de mises en chantier pour les trois prochains mois sont quasiment inchangées par rapport au début d’année selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Le solde correspondant est quasi stable par rapport à janvier et reste légèrement au-dessus de sa moyenne de longue période. Dans le détail, le solde sur les logements destinés à la vente se situe à un niveau comparable, tandis que celui sur les logements destinés à la location est plus élevé qu’en janvier, bien au-dessus de sa moyenne de longue période. « Cela ne reflète pas nécessairement des perspectives plus élevées qu’avant la crise sanitaire, mais plutôt une proportion élevée d’entreprises qui jugent que les mises en chantier de logements destinés à la location vont progresser au cours des trois prochains mois en comparaison du niveau très bas où elles étaient tombées durant le confinement », précise l’institut. Dans le même temps, les promoteurs sont aussi nombreux qu’en janvier 2020 à signaler une baisse de leur stock de logements invendus. Le solde correspondant reste légèrement au-dessus de sa moyenne de longue période. Les promoteurs sont par ailleurs un peu moins nombreux qu’en janvier à indiquer une hausse du prix moyen des logements neufs mis en vente ; le solde correspondant est moins élevé qu’en janvier mais reste bien au-dessus de sa moyenne de longue période. En ce qui concerne le financement, les promoteurs sont quasiment aussi nombreux qu’en janvier dernier à juger que l’apport personnel des candidats à l’acquisition d’un logement neuf a augmenté au cours des trois derniers mois : le solde associé est quasi stable et se situe au-dessus de sa moyenne de longue période. En revanche, les promoteurs sont bien plus nombreux qu’en janvier à considérer que les moyens de financement consacrés aux achats de logements neufs baisseront au cours des trois prochains mois. Le solde d’opinion correspondant est très inférieur à son niveau de janvier : il se situe un peu au-dessous de sa moyenne, alors qu’il l’excédait largement d’avril 2019 à janvier 2020.

Unibail-Rodamco-Westfield va installer son siège dans la tour Trinity à La Défense

(©URW)
La foncière cotée Unibail-Rodamco-Westfield a annoncé sa future installation au sein de la tour Trinity, située au coeur du quartier de La Défense. L’actif est la dernière réalisation d’Unibail-Rodamco-Westfield. « Elle offre des prestations exceptionnelles telles que des espaces de réunion ouverts et flexibles, des loggias en plein air, une vaste offre de restauration, des salles de sport ou encore un auditorium panoramique », précise le communiqué de presse. Et d’ajouter : « L’installation du siège du groupe à Trinity reflète notre confiance dans l'attractivité de La Défense, dont l’évolution incarne pleinement notre vision des lieux de demain : idéalement situés et connectés aux transports publics, rassemblant bureaux, commerce, hôtels, restaurants et espaces de loisirs. » Cette nouvelle adresse rapprochera les collaborateurs du siège de plusieurs actifs en France comme Westfield Les 4 Temps, le CNIT, et de projets de développement tels que les tours Sisters. « Une proximité source d'inspiration et de bénéfices mutuels déjà observée au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, où nos équipes ont respectivement emménagé au sein des centres de shopping Westfield London et Westfield Century City, ajoute la foncière. Prévue pour l'été 2021, l’installation à Trinity est une illustration de plus de notre raison d’être, Reinvent Being Together, fondée sur la conviction que se rassembler dans des lieux exceptionnels favorise l’innovation et la cocréation, et répond à un besoin fondamental de partage. »

InfraRed et Hemisphere arbitrent l'immeuble Tangram à Malakoff

(©D.R.)
InfraRed Capital Partners et Hemisphere ont cédé les 14 300 m² de l'immeuble de bureaux Tangram, situé à Malakoff, à Amundi Immobilier, pour le compte des fonds qu'elle gère. Tangram est un ensemble immobilier dont le foncier avait été acquis en 2017 et la construction lancée immédiatement. Composé de deux corps de bâtiments reliés par un immeuble-pont, il se déploie sur six étages, en façade de l'avenue avenue Pierre Brossolette, à Montrouge. L'immeuble avait été pré-loué, à hauteur de 60 %, tôt après le lancement des travaux auprès de SPIE ICS pour son nouveau siège. Les surfaces restantes ont été commercialisées lors la livraison de l'opération, en avril 2019, auprès d'Axione (filiale du groupe Bouygues), Inbox et Dubble Food. « À proximité immédiate du hub Châtillon Montrouge (ligne 13 et tramway 6), Tangram est stratégiquement situé près de la future gare du Grand Paris, qui accueillera la ligne 15 à horizon 2025, détaille le communiqué de presse. Tangram affiche des prestations architecturales et techniques de qualité (halls double hauteur, terrasses aménagées, ratio d'effectifs élevé...) et est certifié HQE et BREEAM. » L'immeuble intègre les services Hemisphere Smart Services (H2S) qui comprennent un RIE 2.0 qui peut être transformé en espace de coworking ou en auditorium en dehors des heures classiques de restauration ainsi qu'une conciergerie digitale, le tout opéré par une App services. Pour cet arbitrage, InfraRed et Hemisphere étaient conseillés par l'étude notariale Le Breton Notaires et le cabinet d'avocats Gide Loyrette Nouel. Amundi Immobilier était conseillée par l'étude notariale Cheuvreux, le cabinet d'avocats Jones Day et la société Siena Ingénierie pour l'audit technique. Les commercialisateurs mandatés pour la vente étaient BNP Paribas Real Estate et JLL.

Braxton AM signe un actif de 1 843 m² à Paris 10e

Braxton AM a conclu, pour le compte d’un de ses fonds, l’acquisition d’un actif de bureau d’une surface de 1 843 m², dans le 10ème arrondissement de Paris. L’ensemble est situé à proximité de la place de la République. Il fera l’objet d’un projet de restructuration qui sera mis en œuvre par l’agence SK & Associés dans le but de mettre en valeur les espaces intérieurs et créer des espaces extérieurs de convivialité. « Nous sommes ravis d’avoir finalisé cette transaction malgré la période, qui confirme notre capacité à réaliser des opérations de restructuration d’envergure, réalisé ici pour un club deal d’investisseurs privés et family office », souligne Charles Duclert, fondateur de Braxton AM. Dans cette transaction, Braxton AM a été conseillé par BNP Real Estate, l’étude Blanchet, et SK&Associés.

La Française REM s'offre un immeuble de 3 906 m² à Sophia Antipolis

La Française Real Estate Managers a acquis, auprès de Valimmo, un immeuble de bureaux situé à Valbonne dans la commune de Sophia Antipolis. Livré en septembre 2016, commercialisé et géré par la foncière Valimmo, cet actif qui développe 3 906 m² et comprend 155 places de parking dont 10 pour personnes à mobilité réduite (PMR) est entièrement loué à 4 locataires dont une pépinière d’entreprise exploitée par la Communauté d’agglomération de Sophia Antipolis. Valimmo a équipé l’immeuble d’une toiture photovoltaïque en auto-consommation. Cette acquisition a été réalisée pour le compte de la SCPI Epargne Foncière. Dans cette opération, La Française REM a été conseillée par l’office notarial Etude 14 Pyramides ; Valimmo a été conseillé par Maître Dolo, les deux parties ont été conseillées par BNP Paribas Real Estate.

Procivis Nord en passe d’acquérir Nacarat

Le groupe Procivis Nord et Rabot Dutilleul ont annoncé la signature d’un protocole d’accord pour une prise de participation majoritaire de Procivis Nord dans Nacarat, filiale de promotion immobilière de Rabot Dutilleul. « Pour Procivis Nord, acteur historique de l’immobilier et entreprise multi-métiers, cette acquisition renforce son offre de produits et son implantation territoriale au moment où le groupe régional déploie un nouveau plan de développement, précise le communiqué de presse. Intégré au groupe Procivis Nord, Nacarat pourra bénéficier des potentialités offertes par son nouvel actionnaire en matière d’innovation sociale, tout en permettant à celui-ci de poursuivre son développement national et de consolider ses activités sur les Hauts de France. » Rabot Dutilleul, qui conserve une participation « significative » dans Nacarat, entend pour sa part poursuivre son projet stratégique de développement de la chaine de valeur sur les métiers de la construction et de la promotion immobilière. La cession devrait être effective en septembre 2020. Les équipes de Nacarat restent en place. « La cession de Nacarat à Procivis Nord va nous permettre d’accélérer nos ambitions, à savoir le développement de notre activité d’entreprise générale, innovante et performante, en construction neuve, rénovation et transformation d’usage des bâtiments, souligne François Dutilleul, président de Rabot Dutilleul. Cette orientation stratégique, ainsi que notre savoir-faire en éco-conception, maîtrise des consommations énergétiques et bien-être dans les bâtiments, font de Rabot Dutilleul un acteur incontournable du plan de relance actuel du secteur de la construction. »

Frey rachète la part d’AG Real Estate dans le véhicule Frey Retail Fund 2

(©Wikipedia / Niamor12 [CC BY-SA 4.0])
Frey a racheté la participation d’AG Real Estate dans le véhicule d’investissement Frey Retail Fund 2 (FRF 2), devenant ainsi actionnaire majoritaire dans FRF, aux côtés de son partenaire historique Crédit Agricole Assurances. Le portefeuille FRF 2 se compose principalement de 4 centres commerciaux de plein air à vocation patrimoniale situés à Belfort, Cormontreuil, Dechy et Torcy (70 000 m2 au total), et de 7 actifs plus petits. Les actifs du portefeuille sont valorisés 184 M€ hors droits 30 juin 2020 et affichent un taux de rendement net droits inclus de 6,7 % au 30 juin 2020. Cette opération sera rémunérée par remise de 650 000 actions Frey détenues en autocontrôle et par une soulte en numéraire de 20,2 M€ financée sur les ressources propres de la foncière. A l’issue de la transaction, la participation totale d’AG Real Estate au capital de Frey passera de 10 % au 30 juin 2020 à environ 12,7 %. AG Real Estate a pris un engagement de conservation des actions Frey reçues en échange, pendant une durée de 6 mois suivant la date de réalisation de l’opération. A l’issue de la transaction, le pôle FRF sera consolidé par intégration globale dans les comptes de la foncière.

Foncière Inea conclut un green loan

Foncière Inea a signé un « green loan ». Ce crédit syndiqué de 105 M€ a été arrangé par LCL et souscrit par un pool de 7 banques (LCL, Crédit Agricole Nord de France, Crédit Agricole Centre Est, Caisse d’Epargne Rhône Alpes, Arkea, Banque Populaire Rives de Paris et Caisse d’Epargne Bretagne Pays de Loire). Il s’agit d’une structuration comprenant un Green loan (conforme aux Green Loan Principles) dédié au financement de l’acquisition d’immeubles de bureaux neufs en régions ayant un impact positif en termes énergétiques et d’émission carbone ; un mécanisme de réduction de la marge appliquée par les banques dans le cas d’atteinte de performances énergétiques et carbone en ligne avec les ambitions de la taxonomie européenne. Foncière INEA a d’ores et déjà ciblé dans son portefeuille d’opérations en cours de construction plusieurs immeubles de bureaux qui seront livrés sur les deux prochaines années et qui pourraient atteindre ces critères, notamment le respect du label E+C-. Ces deux éléments sont certifiés par Vigeo Eiris à la mise en place du financement. Sur le plan juridique, le pool bancaire a été conseillé par le cabinet Cards Avocats.

Nexity met en place un nouveau comité exécutif

Alain Dinin (©Frédéric Stucin)
Nexity remplace son comité stratégique par un comité exécutif groupe. Autour d’Alain Dinin, président-directeur général, le comité exécutif est en charge de la définition et du pilotage de la stratégie et de la transformation de Nexity afin d’impulser la croissance du groupe à moyen terme. Il comprend Julien Carmona, mandataire social, directeur général délégué en charge du client interne, de la supervision des fonctions transverses, notamment de la direction financière, et de l’international ; Véronique Bedague-Hamilius, directrice générale déléguée en charge des clients entreprise et collectivité qui structurera également le suivi du client investisseur institutionnel ; Frédéric Verdavaine qui devient président directeur général du nouveau pôle résidences gérées de Nexity incluant Studéa (Résidences Etudiants) et Aegide Domitys (Résidences Séniors) tout en étant par ailleurs nommé directeur général délégué d’Aegide ; Fabrice Aubert, secrétaire général groupe, en charge du droit des sociétés, de la stratégie, de l’innovation, et du M&A, qui prendra également la responsabilité des ressources humaines et du marketing stratégique ; Helen Romano, Cyril Ferrette et Jean Benucci, directeurs généraux du pôle résidentiel ; Jean-Claude Bassien, directeur général de Nexity Solutions Entreprise ; Jean-Luc Porcedo, président de Nexity Villes & Projets, qui aura en complément pour mission d’être l’interlocuteur privilégié des élus locaux pour l’ensemble du groupe ; Véronique Creissels, directrice de la communication, de la marque et de l’engagement qui aura notamment pour mission de piloter la stratégie de marque et la raison d’être ; Régine Engstrom, qui crée la direction des partenariats et de la RSE ; Stéphanie Le Coq de Kerland, directrice juridique opérationnelle, qui assistera au comité exécutif et en assurera le secrétariat.

Deux nouvelles nominations au sein du comité exécutif de Gecina

Valérie Britay (à gauche) et Elena Minardi
Valérie Britay est nommée directrice générale adjointe en charge du pôle bureaux à compter du 27 juillet 2020. Elle a rejoint Gecina en juillet 2017 en qualité de directrice exécutive bureaux. Elle a auparavant travaillé chez Unibail-Rodamco (devenu Unibail-Rodamco-Westfield) où elle a occupé successivement les postes de directrice commerciale puis directrice générale adjointe du pôle bureaux avant d’être nommée directrice générale centres commerciaux France. Elle est titulaire d’un master en gestion et d'un DESS en marketing de l'université Paris-Dauphine. Elena Minardi, entrée chez Gecina en avril 2018 en qualité de cheffe de cabinet auprès de Méka Brunel, directrice générale, intègre le comité exécutif du groupe et devient directrice en charge de la planification stratégique et des partenariats. Elena Minardi a débuté sa carrière chez DDB puis McCann Erickson à Milan avant de poursuivre au sein de la fondation Umberto Veronesi. En 2011, elle rejoint à Londres le groupe McArthurGlen où elle évolue en tant que brand partner marketing manager avant de rejoindre en 2014 à Paris le cabinet McKinsey & Company comme senior associate puis engagement manager. Elle est diplômée de l'université Bocconi et titulaire d'un MBA de l'INSEAD. Le comité exécutif de Gecina comprend désormais 11 membres dont 5 femmes.

2 Mds€ pour l’aide à la rénovation énergétique du parc privé

Le 27 juillet, le Conseil de défense écologique a annoncé ses premières mesures réglementaires inspirées des propositions de la convention citoyenne, lesquelles font la part belle à la rénovation énergétique des bâtiments. Le gouvernement a livré aujourd’hui des précisions sur les moyens d’encourager le mouvement. En effet, l’aide à la rénovation énergétique du parc privé sera portée à 2 Mds€. Sera obligatoire, à partir de janvier 2022, de remplacer les chaudières fioul ou charbon en fin de vie par une chaudière plus vertueuse sur le plan environnemental, au gaz, à la biomasse ou par une pompe à chaleur avec un accompagnement des ménages via les dispositifs Coup de pouce et MaPrimeRénov’ alors qu’à compter de cette même date, l’installation d’une chaudière à fioul ou au charbon sera interdite dans un logement neuf.

Le terminal 4 de Roissy dans le viseur du gouvernement


Novawood finalise le financement de son projet de centrale de cogénération biomasse

Novawood, société dédiée au projet de construction et d’exploitation d’une centrale de cogénération biomasse à Laneuveville-devant-Nancy, sur le site industriel de Novacarb, filiale du groupe Seqens, a finalisé son financement de projet auprès du Groupe Crédit Agricole (Unifergie et Crédit Agricole de Lorraine) et de Bpifrance Financement. De Gaulle Fleurance et Associés a conseillé les financeurs tandis que Novawood a été accompagnée par Linklaters. La Banque des Territoires, conseillée par Orrick, a également rejoint Engie Solutions et Novacarb au capital de la société de projet. Avec un démarrage des travaux en février 2020, ce financement doit maintenant permettre à Novawood de finaliser la commande des équipements principaux conformément au calendrier du projet avec une mise en service industriel de l’installation prévue pour mi-2022, en remplacement de chaudières charbon.

Coup d'envoi du chantier du réacteur ITER

Ce mardi 28 juillet, la première pierre du réacteur à fusion nucléaire d’ITER est posée dans le sud de la France, sur les rives de la Durance. Le projet lancé en 2006, est soutenu par 35 pays, soit l’Union européenne (avec le Royaume-Uni), la Suisse, la Russie, la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud et les Etats-Unis. Le réacteur vise à reproduire les phénomènes de production d’énergie ayant cours au sein des étoiles. Pour ce faire, le Tokamak (tore au sein duquel la réaction de fusion aura lieu) devra pouvoir supporter une température de 150 millions de degrés Celsius. Les premiers essais sont prévus pour 2025, cependant, l’exploitation complète de l’infrastructure ne devrait pas être possible avant 2035. Le chantier s’étendant sur près de 42 hectares, mobilisant 2300 ouvriers, est d’ores et déjà l’un des plus importants d’Europe. L’assemblage du réacteur devrait prendre fin en 2024, selon Bernard Bigot, directeur général de l’ITER, pour un coût total de 20 milliards d’euros. 

L’Etat publie le recensement des ouvrages d’art de rétablissement des voies

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des transports, a annoncé la publication du recensement des ouvrages d’art de rétablissement de voirie, à savoir les ponts construits pour rétablir une voie de circulation appartenant à une collectivité, interrompue par une infrastructure de transport de l’Etat ou ses opérateurs. Après instruction de ces observations par les services de l’Etat et ses opérateurs, l’arrêté dressant la liste des ouvrages de rétablissement a été signé le 22 juillet. Au total, 9 480 ouvrages de rétablissement de voies des collectivités territoriales ont été recensés : 2 417 surplombent une voie du réseau routier national non concédé, 2 895 une voie du réseau navigable du domaine public fluvial de l’Etat, et 4 168 une voie du réseau ferré national. Ces ouvrages pourront donner lieu à des conventions négociées avec l’Etat et ses opérateurs, dans les conditions posées par le code général de la propriété des personnes publiques. Le ministre a salué « l’accomplissement de cette démarche de grande ampleur, qui constitue le plus grand recensement jamais réalisé d’ouvrages d’art en France, ainsi que la mobilisation des collectivités territoriales ».

Par François Perrigault (@fperrigault), Boris Beltran (@bobobeltran) et Thomas Gutperle

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 23 octobre 2020

La veille urbaine du 23 octobre 2020

Les 60 lauréats de l’AMI « Fabriques de territoires » dévoilés, la Société des Grands Magasins qui signe un portefeuille de 8 actifs en région, Gecina...

Unibail-Rodamco-Westfield : Léon Bressler et Xavier Niel confrontent les plans Refocus et Reset

Unibail-Rodamco-Westfield : Léon Bressler et Xavier Niel confrontent les plans Refocus et Reset

Quelques jours après la communication de la direction d’Unibail-Rodamco-Westfield assurant que "le plan Reset constitue la seule réponse crédible aux...

Le commerce spécialisé toujours en souffrance

Le commerce spécialisé toujours en souffrance

Le mois de septembre a marqué la fin du rebond pour le secteur du commerce spécialisé. Les métropoles, en particulier Paris, font face à de grandes di...

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pouvait devenir une faiblesse"

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pou...

Accélération digitale, 5G, effets de la crise sanitaire ou encore place de la data dans l’industrie, la présidente de Schneider Electric pour la Franc...

La veille urbaine du 22 octobre 2020

La veille urbaine du 22 octobre 2020

Foncière Atland qui acquiert Les Maisons de Marianne, Hortense Monnier qui rejoint Colliers Global Investors, Habitat en Région qui renforce sa présen...

Stratégies urbaines : les maires écologistes annoncent la couleur

Stratégies urbaines : les maires écologistes annoncent la couleur

Avec une vingtaine de villes remportées et plus de 2 millions d’administrés, la déferlante verte a atteint tous les rivages de l’Hexagone en 2020. Dis...

La veille urbaine du 21 octobre 2020

La veille urbaine du 21 octobre 2020

Eiffage qui va réaliser le nouveau siège social de Lidl à Châtenay-Malabry, l'augmentation de capital de Quartus, Bruxelles qui aide l’Île-de-France à...

Le Master 2 GESIIC invité au SIATI

Le Master 2 GESIIC invité au SIATI

Un partenariat a été noué cette année entre le master GESIIC et le SIATI. Retour sur les tenants et les aboutissants de cette coopération.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte