La veille urbaine du 26 octobre 2020

Les mesures d’accompagnement qui progressent au T3 2020 dans les bureaux en IDF, Marc Bertrand qui succède à Jean-Marc Coly chez Amundi immobilier… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 26 octobre 2020.

Les mesures d’accompagnement qui progressent au T3 2020 dans les bureaux en IDF, Marc Bertrand qui succède à Jean-Marc Coly chez Amundi immobilier… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 26 octobre 2020.

Coffim et Eiffage Immobilier livrent près de 200 logements à Clamart

L’opération d’aménagement Grand Canal dans le quartier de la Plaine Sud à Clamart (92) a franchi une nouvelle étape avec la livraison de cinq bâtiments du lot Belle Rive réalisés en co-promotion par Coffim et Eiffage Immobilier. Cet ancien site industriel inexploité de 5 hectares situé entre l’avenue du Général de Gaulle et l’avenue Newton fait l’objet d’une reconversion totale portée par Eiffage Aménagement. Le principal objectif de cette opération d’aménagement est de requalifier l’entrée de ville qui bénéficie de l’arrivée du tramway T6 depuis 2014. Les bâtiments comprennent 194 logements dont 107 en accession, 40 logements locatifs intermédiaires acquis par CDC Habitat et 47 logements sociaux acquis par I3F, allant du studio au cinq pièces. Conçu par le cabinet d’architecte Pierre & Cédric Vigneron et partenaires, le lot Belle Rive a un style inspiré de l’Art Déco. A ces cinq bâtiments s’ajouteront un hôtel en R+5 de 91 chambres, cinq commerces acquis par la ville et un parc de stationnement de 294 places sur deux niveaux de sous-sol.

Les mesures d’accompagnement progressent au T3 2020 en IDF

Le niveau moyen des mesures d’accompagnement des transactions locatives de bureaux de plus de 1 000 m² en Île-de-France enregistre une progression au cours du T3 2020 pour atteindre 21,3 % (+0,4 point par rapport au T2 2020) selon le GIE ImmoStat. Les transactions de bureaux supérieures à 5 000 m² continuent à bénéficier d’un accompagnement plus important par rapport aux autres avec un différentiel de +3,5 points au T3 2020. Dans le même temps, la durée ferme d’engagement des transactions de plus 5 000 m² atteint en moyenne 7,8 ans (-16 % en un an) au T3 2020 et 6,1 ans (+1% en un an) pour celles de 1 000 à 5 000 m². Le taux moyen des mesures d’accompagnement varie d’un secteur de marché à l’autre, de 10,1 % dans le quartier central des affaires de Paris à 27,4 % dans le Croissant Ouest. Parmi les évolutions les plus importantes du trimestre, ImmoStat observe une hausse des accompagnements de +2,7 points en Deuxième Couronne.

Carlyle acquiert 27 actifs de logistique du dernier kilomètre en France et en Allemagne

Le groupe Carlyle a acquis un portefeuille de 27 actifs de logistique urbaine en France et en Allemagne dans le cadre d’une opération de « sale and lease-back ». Actuellement occupées à plus de 98 %, les 27 plateformes spécialisées dans la livraison de colis ont une superficie totale de 158 000 m² et sont situés à proximité des grandes zones urbaines et commerciales de France (92 000 m²) et d'Allemagne (66 000m²). Cet investissement a été effectué par Carlyle Europe Realty (CER), fonds immobilier paneuropéen qui enregistre M€ d’encours en fonds propres. Cette transaction augmente l'exposition du fonds à la logistique européenne, un marché sur lequel le fonds se concentre tout particulièrement depuis 2016. « Cette acquisition représente une étape de plus dans notre stratégie d’investissement sur le secteur de la logistique axée sur l’acquisition d’actifs de qualité et idéalement situés, qui a vu ses volumes de livraison augmenter rapidement grâce à la forte croissance du e-commerce, se félicite Marc-Antoine Bouyer, directeur général de Carlyle Europe Realty. Nous sommes ravis d'accroître notre exposition à ce segment en forte croissance en France et en Allemagne, deux pays qui sont au cœur de notre stratégie d'investissement en Europe. »

La Française REM signe en VEFA un résidences services seniors à Bormes-Les-Mimosas

Senioriales, filiale du Groupe Pierre & Vacances Center Parcs, vient de signer la vente en bloc de la future résidence services seniors de Bormes-Les-Mimosas (83) avec La Francaise Real Estate Managers pour le compte de PFA. Cette résidence services pour seniors autonomes de 63 appartements meublés (6 T1 et 57 T2), ouvrira fin 2022 et sera proposée à la location par Senioriales. L’ensemble dessinée par le cabinet Des ID Architecture est co-réalisée avec le promoteur Imalliance. Senioriales étaient assisté, pour la VEFA, de l'étude Haussmann Notaire à Paris. « Les résidences services seniors s’inscrivent parfaitement dans notre stratégie d’investissement durable et notamment dans la promotion de la ville inclusive », souligne David Rendall, Directeur général, La Française Real Estate Managers.

Proxinvest recommande aux actionnaires d’URW de voter en faveur de l’augmentation de capital...

URW a annoncé que Proxinvest, société française indépendante de conseil de vote aux assemblées générales et d’analyse de la gouvernance des sociétés cotées, a recommandé aux actionnaires de la foncière de voter pour l'augmentation de capital de 3,5 Mds€, mesure phare du plan Reset du groupe, qui sera soumise à l'approbation de l'assemblée générale extraordinaire de la société le 10 novembre. Un bras de fer oppose actuellement la direction et un consortium d’investisseurs mené par Léon Bressler et Xavier Niel. L’augmentation de capital fait partie des points de divergence.  

… tandis qu’Amiral Gestion soutient le plan Refocus

Amiral Gestion détient à ce jour 746 370 actions URW représentant 0,54 % du capitald’Unibail-Rodamco-Westfield. La société a annoncé soutenir le plan « Refocus not Reset ». A ce titre, la société de gestion exercera ses droits de vote lors de l’Assemblée Générale Mixte du 10 novembre 2020 en votant pour la nomination de Léon Bressler, Susana Gallardo et Xavier Niel au conseil de surveillance. Et elle se prononcera contre l’augmentation de capital de 3,5 Mds€. Du point de vue d’Amiral Gestion, « une bonne gouvernance nécessite que siègent au conseil de la société des membres qui ont investi des capitaux significatifs dans l’entreprise et pas uniquement des indépendants ; et la situation financière saine de la société, aussi bien en termes de solvabilité que de liquidité, ne justifie aucunement l’émission de nouvelles actions en pleine crise sanitaire avec une décote massive sur l’actif net. » Et le communiqué de conclure : « Les arguments présentés dans le plan « Refocus not Reset » relèvent du bon sens. »

 

Accessite lance « Ville Expérience Commerce » en partenariat avec Nexity

Accessite a conçu « Ville Expérience Commerce », une méthode opérationnelle permettant aux collectivités de définir pour leur centre-ville un projet global de transformation et de dynamisation. Accessite s’est associé à Nexity Villes & Projets afin d’intégrer toutes les dimensions urbaines qui font la ville. « Cette méthode est un outil flexible et adaptable, qui s’applique à l’échelle de toute la ville comme à une ou plusieurs zones/quartiers (l’hyper centre, une rue commerçante, un quartier, un lieu historique ou emblématique à réhabiliter, une friche à revitaliser) », précise le communiqué de presse. Un plan d’actions en quatre étapes, qui peuvent être globales ou engagées séparément, a été imaginé. La première étape permet à Accessite de définir les besoins en analysant le territoire pour en comprendre les enjeux ; appréhender les caractéristiques du parcours marchand déjà existant, comprendre la dynamique des différents pôles structurants et historique de la ville et interpréter les flux piétons et véhicules du territoire et ses ruptures. Ces différentes étapes doivent permettre à Accessite d’apporter une préconisation adaptée et cohérente avec l’ambition de la ville. La deuxième phase porte sur la programmation du projet en scénarisant le parcours marchand, définissant les espaces pour les commerces, les activités et les services et en concevant un plan d’action marketing et communication pour animer les lieux et faire venir la clientèle. La troisième étape vise à valoriser le projet auprès des acteurs économiques et sociaux de la ville en établissant une communication spécifique à destination des enseignes et des porteurs de projet et en organisant des rencontres avec les acteurs publics et privés de la ville pour les fédérer autour du projet. La quatrième et dernière phase doit conduire à la mise en oeuvre du projet par l’identification des candidats et partenaires potentiels, par la validation des axes d’intervention d’Accessite auprès de la Ville et en accompagnant les clients sur l’ensemble des étapes du projet.

Altarea procède à plusieurs nominations au sein de la région Ouest de Cogedim

De gauche à droite : Laurent Campredon, Ana d’Anna-Rivas, Ali Mimoun
Philippe Arnold, président Cogedim régions Ouest, a annoncé trois nouvelles nominations au sein de ses directions régionales. Après plus de vingt années à accompagner l’ensemble des entités opérationnelles du groupe sur leurs problématiques juridiques et compliance, Laurent Campredon, directeur juridique immobilier et gestion des risques du groupe, a souhaité donner une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle et, à ce titre, s’est vu confier depuis le 1er octobre la direction régionale Midi-Pyrénées de Cogedim. Rattaché à Philippe Arnold, il est en charge de poursuivre le développement de Cogedim Midi-Pyrénées, la progression de la satisfaction de ses clients, et la consolidation de la rentabilité sur la région Midi-Pyrénées. Ana d’Anna-Rivas vient pour sa part d’être nommée directrice régionale de Cogedim Aquitaine – Pays Basque, après plus d’une dizaine d’années au sein de Cogedim Aquitaine où elle a respectivement occupé les postes de directrice des marchés Aquitaine, directrice des opérations Aquitaine, directrice d’agence. Rattachée à Philippe Arnold, Ana d’Anna-Rivas participera au développement de l’activité promotion immobilière sur la région Aquitaine et aura à sa charge des dossiers comme Bordeaux Belvédère. Ali Mimoun prend quant à lui le poste de directeur régional Atlantique après avoir été directeur d’agence Cogedim à Nantes. Ali Mimoun aura notamment pour mission de continuer le développement commercial de l’activité sur les régions Pays de la Loire et Bretagne, sous la responsabilité de Philippe Arnold. Il sera aussi le garant de la qualité et de la satisfaction client dans cette région.

Marc Bertrand succède à Jean-Marc Coly à la direction générale d’Amundi immobilier

Amundi a annoncé l’arrivée de Marc Bertrand pour succéder à Jean-Marc Coly en qualité de directeur général d’Amundi immobilier. Marc Bertrand commence sa carrière en 1994 chez GAN Assurances comme contrôleur de gestion. En 1999, il rejoint le groupe La Française où il occupe successivement les fonctions de responsable du contrôle de gestion France, puis de directeur Financier France à partir de 2000 et enfin de directeur du pôle administratif et financier France en 2005. Marc Bertrand est ensuite nommé directeur général de La Française REM France en 2007. Depuis 2014, il était président de La Française GREIM France. Agé de 50 ans, Marc Bertrand est diplômé de l’Edhec et titulaire de la certification professionnelle AMF.

KL Conseil renforce son équipe dédiée à l’immobilier des entreprises

Vincent Pacot (à gauche) et Antony Terny
L’étude notariale KL Conseil a annoncé l’association des notaires Vincent Pacot et Antony Terny, spécialisés dans l’immobilier des entreprises. Notaires chez KL Conseil depuis respectivement 16 et 14 ans, ils auront pour mission de poursuivre le développement de l’offre de conseil auprès des entreprises (OPCI, industriels, promoteurs, crédit-bailleurs, EPHAD, etc.) et de les accompagner dans leurs opérations immobilières et plus particulièrement les cessions ou acquisitions de portefeuilles d’actifs, les ventes et acquisitions d’immeubles en bloc, les sale and leaseback, les ventes et acquisitions en VEFA, les financements des baux à construction. Âgé de 46 ans, Vincent Pacot est titulaire du diplôme supérieur du notariat de Paris après avoir obtenu le DESS de droit notarial de l’université Paris II (Panthéon-Assas). Après une première expérience de 6 années en tant que notaire assistant dans une étude parisienne, il rejoint KL Conseil en 2004 au sein du pôle immobilier d'entreprises. Il se spécialise dans les ventes et les acquisitions d’actifs du secteur tertiaire, de l'habitation et de la santé, que ce soit en bloc ou sous forme de portefeuilles, pour des compagnies d'assurance et des OPCI. Il accompagne également des grandes sociétés du CAC 40 dans leurs opérations foncières (baux à construction, sale and leaseback, réhabilitation de sites industriels, développement d'énergie photovoltaïque…). Âgé de 46 ans, Antony Terny est titulaire du diplôme supérieur du notariat de l’université de Lille II, après avoir obtenu le DESS de droit notarial au sein de la même université. Il est également titulaire du DU gestion patrimoniale de l’université de Clermont-Ferrand. Entré à l’étude en 2006, il devient notaire en 2008 et, en complément de son expertise en crédit-bail immobilier, se spécialise dans le droit de la construction, le financement et la gestion des opérations d’immobilier complexe. Il intervient notamment régulièrement dans le domaine de l'hôtellerie et des EHPAD.

Ligne 17 du Grand Paris Express : le calendrier inquiète

Alors que le chantier de la ligne 17 du Grand Paris Express, qui fera la liaison entre Saint-Denis Pleyel et Le Mesnil-Amelot semblait bien engagé, une ordonnance du tribunal administratif a arrêté le chantier sur le tronçon Nord. La CCI Île-de-France a fait part de son inquiétude sur le risque de « grave dérapage de calendrier ». Ainsi, elle rappelle que ce tronçon est une « priorité dont l’enjeu va au-delà du seul territoire régional ». En effet, d’après la CCI, « Si le Nord-francilien, ses équipements et ses zones d’activité économique ne sont pas connectés aux autres pôles et infrastructures économiques, culturelles ou sportives, il y aura un impact national sur le rebond attendu de la croissance et le retour d'acteurs économiques en France ». « Renoncer à ce tronçon, c’est renoncer à une liaison fiable et structurante entre le Nord-francilien et l’ensemble des pôles de la région » a insisté Didier Kling, président de la CCI Paris Ile-de-France.

Top départ pour le 4ème Plan national santé environnement

Le gouvernement a lancé aujourd’hui le 4ème Plan national santé environnement. Jusqu’au 9 décembre prochain, citoyens, professionnels et associations sont appelés à donner leur avis sur 19 objectifs ventilés en 4 grands objectifs : s’informer sur l’état de son environnement et les bons gestes à adopter, réduire les expositions environnementales pouvant affecter notre santé, démultiplier les actions concrètes menées par les collectivités dans les territoires, et enfin mieux connaître les expositions et les effets de l’environnement sur la santé des populations. Ce plan vise à prévenir les risques sanitaires liés à la dégradation de l’environnement (qualité de l’air intérieur, exposition aux produits chimiques, aux ondes, au bruit etc.) et à permettre à chacun d’être acteur de son environnement et de sa santé. « Chacun a conscience, de manière plus ou moins précise, des liens existants entre l’environnement et notre santé. L’objectif du Plan national santé environnement est de passer d’une logique de simple conscience à une logique de connaissance, de prévention et d’action » a déclaré Barbara Pompili, ministre de la transition écologique.

Par François Perrigault (@fperrigault), Boris Beltran (@bobobeltran) et Thomas Gutperle

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 30 novembre 2020

La veille urbaine du 30 novembre 2020

La CRPN qui signe en VEFA Le Galion à Puteaux, les premiers labels ISR appliqués à l’immobilier délivrés, le soutien du gouvernement et de la Région I...

J-C. Dardelet : "Toulouse offre l’écosystème le plus vertueux d’Europe pour rebondir vite et mieux grâce à l’innovation"

J-C. Dardelet : "Toulouse offre l’écosystème le plus vertueux d’Europe pour rebondir vite et mieux g...

La crise sanitaire va-t-elle casser la dynamique de Toulouse ? Non selon Jean-Claude Dardelet. Le PDG de l'agence d'attractivité de Toulouse Métropole...

La veille urbaine du 27 novembre 2020

La veille urbaine du 27 novembre 2020

La convention de partenariat entre la Banque des Territoires et la Métropole Aix-Marseille-Provence, Stéphan de Faÿ nommé DG de Grand Paris Aménagemen...

Katayoune Panahi nommée directrice de l'immobilier de la SNCF

Katayoune Panahi nommée directrice de l'immobilier de la SNCF

La SNCF a une nouvelle directrice de l'immobilier en la personne de Katayoune Panahi. Retour sur son parcours.

La veille urbaine du 26 novembre 2020

La veille urbaine du 26 novembre 2020

Amundi Immobilier qui acquiert l’immeuble Curve à Saint-Denis, AXA IM - Real Assets qui entre dans l’immobilier des sciences de la vie en Europe, Unib...

La veille urbaine du 25 novembre 2020

La veille urbaine du 25 novembre 2020

Ardian qui loue à Sanofi l’ensemble du 46-48 avenue de la Grande Armée à Paris 17e, Sébastien Nida qui rejoint Savills France, la SGP qui investira pl...

La France a trois mois pour attester de l’efficacité de sa stratégie climatique

La France a trois mois pour attester de l’efficacité de sa stratégie climatique

En acceptant de se saisir du cas de la commune de Grande-Synthe, le Conseil d’Etat est pour la première fois contraint de trancher dans une affaire po...

M. Magnifico : "L’incubateur Prop3rty constitue l’occasion d’attirer de nouveaux profils pour EuraTechnologies"

M. Magnifico : "L’incubateur Prop3rty constitue l’occasion d’attirer de nouveaux profils pour EuraTe...

EuraTechnologies vient de lancer un nouveau programme d’incubation de startups destiné à accompagner les porteurs de projets novateurs dans l’industri...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte