La veille urbaine du 26 janvier 2021

La filière bâtiment toujours opposée à la RE2020, BBCA qui dévoile son palmarès 2020, Cronos qui met en place un financement inaugural de 800 M€… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 26 janvier 2021.

La filière bâtiment toujours opposée à la RE2020, BBCA qui dévoile son palmarès 2020, Cronos qui met en place un financement inaugural de 800 M€… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 26 janvier 2021.

La Banque des Territoires lance S’GREEN+

Avec l’appui de la Plateforme européenne de conseil en investissement de la Commission européenne et de la Banque européenne d’investissement, la Banque des Territoires lance l’offre d’assistance en développement « S’GREEN+ » qui permettra à 25 villes du programme Action cœur de ville de bénéficier d’un soutien opérationnel dans la mise en œuvre concrète de leurs projets d’adaptation au changement climatique. L’équipe dédiée fournira à chaque ville une assistance sur-mesure pour la priorisation des projets, la prise de décision et la structuration financière. Ce travail d’accompagnement se soldera par la production d’un plan d’action spécifique à chaque municipalité, rassemblant les projets identifiés comme prioritaires ainsi que les étapes à suivre pour les mettre en œuvre. L’ensemble des travaux accomplis par la task-force seront mis en ligne au sein d’une bibliothèque numérique accessible à tous afin de favoriser le partage d’expériences avec les autres collectivités, en France mais aussi à l’échelon de l’Union européenne. Cette offre sera dotée de 715 500 euros, dont 500 000 euros apportés par la Plateforme européenne de conseil en investissement. Le reste sera apporté par la Banque des Territoires, cette dernière prenant en charge la gestion opérationnelle de S’GREEN+, dans le cadre du programme Action cœur de ville.

Cogedim et Quatro Promotion remportent une nouvelle consultation à Tours

La ville de Tours (37) et la SET (Société d’équipement de la Touraine) ont désigné le groupement d’opérateurs Cogedim et Quatro Promotion, accompagné de l’agence internationale d’architecture Viguier pour la réalisation du 1er macro-lot de la ZAC des casernes Beaumont Chauveau. Ce projet de restructuration urbaine nommé « l’Echo du Bois » vise à créer une nouvelle centralité urbaine. Une phase de concertation avec la Ville est actuellement en cours afin de finaliser certains aspects du projet avant le dépôt du permis de construire. Le projet s’inscrit dans l’ambition d’un nouveau quartier de ville, avec une programmation à la fois résidentielle, tertiaire (1 500 m² de bureaux), des commerces et des services de proximité dont une crèche pour une superficie totale de 1 320 m². Les logements proposés visent à couvrir l’ensemble du parcours résidentiel des tourangeaux : une résidence étudiante de 130 logements, quelques colocations pour étudiants-chercheurs au nombre de 15, ainsi qu’une offre d’environ 270 logements comprenant du logement social, intermédiaire et libre, tournée vers les besoins des familles. Ce programme est développé aux côtés du bailleur CDC Habitat. « Le projet vise enfin l’obtention des labels nationaux au plus haut standard : un projet labelisé E+C- (a minima E2C1) et BiodiverCity, les logements certifiés NF Habitat HQE Niveau Excellent et IntAIRieur, et des bureaux Ready2Service et HQE Bâtiment Durable 2016 Niveau Excellent », conclut le communiqué de presse.

La filière bâtiment toujours opposée à la RE2020

Pour les principales organisations professionnelles du secteur (USH, FPI, Pôle Habitat FFB, FFB, Fédération SCOP BTP, CAPEB, UNSFA et UNTEC), le projet de RE2020 présenté par le gouvernement mi-décembre « ne réunit pas les conditions d’une adhésion massive de la filière construction ». Dans un communiqué commun, ces acteurs dénoncent l’absence de « concertation suffisamment aboutie », tandis que « de nombreuses analyses contradictoires circulent et de sérieuses zones d’ombre demeurent ». Dans le détail, plusieurs aspects du projet sont pointés du doigt : « l’usager continuera à subir un inconfort d’été ; il est certain que de nombreuses opérations se trouveront condamnées par le poids carbone des infrastructures imposées par les PLU et qu’il en ira de même pour les opérations prévues sur des terrains présentant des contraintes de sol ou d’orientation ». De même, « un surcoût important est certain, à telle enseigne que l’étude d’impact présentée par l’administration confirme l’absence de retour sur investissement sur cinquante ans ». Ils réclament ainsi « une véritable concertation technique, afin de parvenir à une RE2020 qui concilie lutte plus intense contre l’effet de serre, innovation, emplois et lieux de vie performants, agréables, sobres et économiquement accessibles ».

BBCA dévoile son palmarès 2020 des maîtres d’ouvrage 

L’Association BBCA a présenté le top 2020 des maîtres d’ouvrage immobiliers bas carbone français. Les trois premiers du palmarès 2020 sont des promoteurs. En tête de ces classements figure Nexity, sur le nombre d’opérations engagées en 2020 (29), le nombre de m² engagés en 2020 (117 000 m²) et sur le nombre d’opérations cumulées depuis 2016 (37). Ensuite, le groupe Woodeum-WO2 est en tête sur la production totale engagée depuis 2016 avec 202 000 m². Enfin, le groupe Icade rejoint le top 3 sur les 4 classements. Plus d’informations ici.

L’opinion des promoteurs sur la demande de logements neufs s’améliore

En janvier 2021, les promoteurs sont plus nombreux qu’en octobre 2020 à prévoir des mises en chantier au cours des trois prochains mois selon l’Insee. Le solde d’opinion correspondant rebondit nettement et repasse au-dessus de sa moyenne de longue période. Ce rebond concerne tout à la fois les logements destinés à la vente et ceux destinés à la location. Le solde d’opinion relatif aux logements destinés à la vente repasse au-dessus de sa moyenne ; celui relatif aux logements qui seront à louer, déjà au-dessus de la sienne en octobre, la surpasse davantage. Dans le même temps, les promoteurs sont bien plus nombreux qu’en octobre 2020 à signaler une augmentation de leur stock de logements invendus. Le solde correspondant rebondit et retrouve presque son niveau de juillet, un peu au-dessus de sa moyenne de longue période.

Le CNCC tire la sonnette d’alarme

« Une nouvelle fermeture des commerces physiques dits non-essentiels porterait le coup de grâce à un secteur dont les contributions sociale et fiscale ont essentielles pour l’économie de notre pays, sans parler du lien sociétal indispensable auquel ils participent au quotidien. » Le Conseil nationale des centres commerciaux (CNCC) tire la sonnette d’alarme alors qu’un nouveau durcissement des mesures pour endiguer la propagation du Covid-19 se dessine. « Le CNCC attire l’attention du gouvernement sur la situation catastrophique de nombreux commerçants qui ont dû fermer leurs portes pendant plus de trois mois l’année dernière et qui, à cause notamment du couvre-feu imposé à 18H et du report regrettable des soldes, enregistrent depuis le début de l’année une baisse de l’ordre de -25 % de leurs chiffres d’affaires par rapport à 2020 », ajoute le communiqué de presse. Dans ces conditions, l’organisme se dit prêt à discuter d’un renforcement du protocole sanitaire « en baissant notamment le seuil de densité autorisé par m², en réduisant les horaires d’exploitation et en automatisant les ouvertures dominicales afin de lisser la fréquentation sur 7 jours. »

Bouygues Construction renforce sa stratégie climat

(©LOIC VENANCE/AFP)
Bouygues Construction a aujourd’hui annoncé une stratégie climat « ambitieuse pour réduire son empreinte carbone sur l’ensemble de sa chaîne de valeur en ligne avec l’ambition des accords de Paris ». Le bilan carbone de l’entreprise a été de 2,9 millions de tonnes de CO2 en 2019, dont 11 % sur les scopes 1&2 (électricité des chantiers, carburant des engins de chantiers, consommation énergétique des sièges et agences transports professionnels en train et en avion, flotte de véhicules) et 89 % sur le scope 3 (achats de produits et matériaux de construction, fret, immobilisations, déchets générés, parc informatique, ainsi que les émissions des produits et services vendus). Les objectifs à l’horizon 2030 sont de réduire de 40 % les émissions des scopes 1&2 et de 30 % celles du scope 3 amont par rapport aux chiffres 2019.Pour cela, le groupe a notamment choisi de réduire l’impact des matériaux achetés (béton, menuiseries, câbles, etc.), de travailler sur les circuits courts pour réduire le fret et de réduire de 15 % l’empreinte carbone de son IT d’ici 2025. Il a également décidé de se doter d’un parc véhicule vert (90 % de véhicules verts en 2030), de réduire les déplacements de ses collaborateurs ( -50 % de vols internationaux et - 80% de vols nationaux) et de réduire la consommation énergétique de l’ensemble de ses sites et chantiers.

Oxford Properties acquiert M7 Real Estate

Oxford Properties Group a annoncé l’acquisition de la société M7 Real Estate. Cette dernière investit dans une variété de classes d'actifs multi-locataires régionales. Elle a été créée en 2009 en tant que spécialiste de la logistique. Cette classe d’actifs reste dominante dans son portefeuille : avec les entrepôts commerciaux, elle représente la moitié des 4 Mds€ actuellement sous gestion. Avec une équipe d'environ 225 employés dans 14 pays en Europe, M7 gère un portefeuille d'environ 620 actifs. L’opération va permettre à Oxford Properties d’accélérer le déploiement de ses capitaux dans la logistique industrielle et urbaine en Europe. Le groupe a l’ambition de déployer 3 Mds£ dans le secteur. « Oxford bénéficiera également de l’expertise de l’équipe de direction de M7 lorsqu’elle envisagera d’autres acquisitions d’entreprises ou de portefeuilles qui pourraient lui permettre d’accéder davantage à ces secteurs cibles », ajoute le communiqué de presse. M7 continuera à fonctionner en tant qu'entreprise autonome avec Richard Croft et David Ebbrell à sa tête. Les participations de M7 dans la société de logiciels de gestion d’actifs, Coyote, et dans d’autres entreprises de PropTech, permettront pour leur part à Oxford d’accéder aux nouvelles technologies immobilières.

Bercy accorde un PGE de 500 millions à AccorInvest

Présent aujourd’hui sur le plateau de Radio Classique, Bruno Le Maire, a a dévoilé que le groupe hôtelier AccorInves va bénéficier d'un prêt garanti par l'Etat de 500 millions d'euros : « AccorInvest (...) est en grande difficulté financière (...) donc nous allons effectivement accorder un prêt garanti par l'État à AccorInvest d'un demi-milliard d'euros » a déclaré le ministre de l’Economie. Selon un porte-parole d'AccorInvest, le montant exact du prêt serait de 477 millions d'euros. L’entreprise a annoncé mi-janvier la suppression de 1 900 emplois.

La foncière Cronos met en place un financement inaugural responsable de 800 M€

La foncière Cronos a sécurisé un financement hypothécaire "100% responsable" de 800 M€ avec l’appui notamment de la Caisse d’Epargne Ile-de-France (coordinateur global, arrangeur et agent), HSBC (coordinateur global et arrangeur) et Crédit Agricole CIB (conseil en structuration du financement "responsable" et arrangeur). La dette a été arrangée par 12 banques, à savoir la Caisse d’Epargne Ile-de-France, HSBC, Société Générale CIB, La Banque Postale, BRED Banque Populaire, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, BECM, CIC, Crédit Agricole CIB, LCL, Crédit Agricole d’Ile-de-France et Caisse Fédérale de Crédit Mutuel. Ce financement est adossé à un portefeuille de 10 000 logements intermédiaires tous situés dans les zones tendues d’Île-de-France. Il permet notamment à la foncière Cronos de financer un programme d’acquisition de 4 000 logements intermédiaires neufs identifiés, en cours de développement ou en cours de chantiers en Île-de- France. L’intégralité du produit du financement est allouée à des immeubles résidentiels respectant des critères d’éligibilité en matière de loyers abordables, de population cible ou de performances énergétiques. Le cadre de référence établi pour tous les financements de la foncière a bénéficié d’une seconde opinion positive de la part de Vigeo Eiris. Pour réaliser cette transaction, la foncière Cronos était conseillée par Natixis Partners, Timalets Partners, Cheuvreux, Wargny Katz, de Pardieu Brocas Maffei et Orrick. Le pool bancaire était conseillé par le cabinet Archers et l’étude Lasaygues.

Maxime Berger rejoint Flex-O

Maxime Berger a été nommé responsable du développement commercial France au sein de Flex-O, spécialiste des espaces de travail flexibles. Issu d’une formation en gestion d'entreprise, stratégie marketing et commerciale, et après une première expérience chez Poste Immo, Maxime Berger passe 2 ans et demi en tant que gestionnaire de comptes clients chez Cdiscount et dans une start-up bordelaise avant d’entamer en 2018 sa carrière dans les espaces de travail flexibles. Maxime Berger a notamment développé la métropole de Bordeaux pour le groupe IWG (Regus). Le premier site de Flex-O ouvrira ses portes fin avril à Nantes Atlantis (44) « et sera rapidement rejoint par plusieurs ouvertures en France dans le courant de l’été. »

BNP Paribas Real Estate fait évoluer la gouvernance de son département innovation

Richard Malle (à gauche) et Olivier Sellès
Les départements research et innovation de BNP Paribas Real Estate se rapprochent et deviennent les départements R&I, sous la direction de Richard Malle qui devient chief research & innovation officer. L’équipe innovation sera dirigée par Olivier Sellès, nommé head of innovation. Âgé de 38 ans, Richard Malle a intégré BNP Paribas Real Estate en 2007. Depuis 2017, il était global head of research, en charge de coordonner et développer les analyses de marché au niveau international avec une soixantaine de personnes. Olivier Sellès, 41 ans, a rejoint BNP Paribas Real Estate en 2018 en tant que directeur des offres smart buildings. Il a notamment pour mission de développer les services permis par l’arrivée des nouvelles technologies dans les bâtiments. De 2013 à 2018, il a travaillé chez Bouygues Immobilier, responsable en particulier du projet IssyGrid. Auparavant, il a exercé pendant 8 ans des fonctions de chef de projet R&D chez Saint-Gobain, complétées par une expérience d’un an dans le conseil au Boston Consulting Group.

Partenariat entre CDC Habitat et l'agglomération de Sarreguemines

Près de 300 logements locatifs vont être construits autour de Sarreguemines (57) et plus de 1 500 seront rénovés d’ici 2029 : c’est l’engagement pris par CDC Habitat, la ville de Sarreguemines, la communauté d’agglomération Sarreguemines Confluence et Sarreguemines Confluence Habitat. Engagés dans un nouveau partenariat, les acteurs rassembleront leurs compétence et moyen dans une société d’économie mixte (SEM), dont les collectivités locales seront actionnaires majoritaires, et à laquelle CDC Habitat apporte 10 M€ de fonds propres. Cette SEM sera chargée de la réhabilitation et du développement du parc de logements de Sarreguemines Confluence Habitat.

SNCF Réseau et VNF signent une alliance fer/fleuve

SNCF Réseau et Voies navigables de France officialisent la signature d’une convention destinée à promouvoir le fret ferroviaire et fluvial. Ce rapprochement stratégique entre les modes ferroviaire et fluvial va permettre à SNCF Réseau et Voies navigables de France de mettre en place une approche et des actions coordonnées pour favoriser une croissance commune de leurs trafics. Il s’agit à travers cette convention de développer une « plus grande complémentarité opérationnelle entre ces modes alternatifs au fort potentiel de développement ». Un des principaux chantiers va ainsi consister à cartographier finement les complémentarités entre les deux modes, pour les flux existants comme pour les flux potentiels à développer : caractéristiques des réseaux, interconnexions, identification des terrains SNCF à proximité de voies d’eau permettant la mise en place de synergies fer/fleuve, caractéristiques des filières industrielles utilisatrices…  Cette stratégie concertée doit également contribuer à la compétitivité des ports, en valorisant et constituant un réseau de plateformes tri-modales (fluvial, fer, route), afin d’accroitre la desserte des places portuaires par les modes massifiés.

Lancement du projet de TER à batteries

Les Régions Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur, SNCF Voyageurs et Bombardier Transport ont lancé l’expérimentation des TER à batteries. Il s’agit de remplacer par des batteries les moteurs diesel de cinq rames AGC bi-mode, pour une mise en service en 2023. Ce projet représente un investissement total de plus de 38 M€. La modification de la première des cinq rames sera engagée dès fin 2021 sur le site de Bombardier Transports à Crespin. Ce projet pilote a également pour objectif de réaliser en 2022 la campagne d’essais de validation qui permettra d’obtenir ensuite l’autorisation de mise sur le marché. Un AGC à batterie sera exploité dans chacune des régions partenaires. Leur circulation est ainsi envisagée sur les lignes Lyon – Bourg-en-Bresse, Abancourt – Beauvais – Creil, Bordeaux – Mont de Marsan, Bordeaux-Le Verdon, Bordeaux – Saint-Mariens, Nîmes – Le Grau du Roi et Marseille – Aix.

Stellantis et Engie créent une joint-venture dans le secteur de la mobilité électrique

Le groupe automobile Stellantis (né de la fusion du groupe PSA et de Fiat-Chrysler) et Engie EPS ont signé l'ensemble des accords, y compris la convention d'investissement et pacte d'actionnaires, pour la création d’une joint-venture dans le secteur de la mobilité électrique. La nouvelle structure proposera « une gamme complète de produits et de solutions innovantes – telles que des infrastructures de recharge résidentielles, commerciales et publiques, ainsi que des abonnements de recharge d’énergie et des technologies Vehicle-to-Grid – pour rendre l’accès à la mobilité électrique plus facile et pratique pour tous. » La réalisation effective de la transaction devrait avoir lieu dans les prochains mois et est soumise aux conditions suspensives habituelles, y compris l’obtention des autorisations par les autorités de concurrence compétentes.

François PerrigaultBoris Beltran et Clémentine Locastro

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 2 mars 2021

La veille urbaine du 2 mars 2021

Paris qui dévoile son nouveau pacte pour la construction, Aviva Investors qui loue 42 000 m² à ID Logistics à Nanteuil-le-Haudouin, les expérimentatio...

Paul Jarquin, promoteur du bois mais pas seulement

Paul Jarquin, promoteur du bois mais pas seulement

En l’espace d’une dizaine d’années, Paul Jarquin s’est imposé comme l’une des figures de proue de l’interprofession forêt-bois en France. Mais, joigna...

Hydrogène décarboné : la France dans le peloton de tête

Hydrogène décarboné : la France dans le peloton de tête

D’après l’analyse comparative des co-présidents du Conseil national de l’hydrogène, la France est en tête des pays les plus avancés dans la mise en œu...

La veille urbaine du 1er mars 2021

La veille urbaine du 1er mars 2021

La banque privée de La Banque Postale qui s’installe dans La Poste du Louvre, Laurent Musielak nommé CFO de Colliers France, la baisse de volumes du t...

Dans les coulisses du déménagement d’August Debouzy

Dans les coulisses du déménagement d’August Debouzy

Quelques centaines de mètres à peine séparent les locaux historiques d’August Debouzy rue de Messine à Paris et les nouveaux bureaux rénovés de la rue...

La veille urbaine du 26 février 2021

La veille urbaine du 26 février 2021

Le renouvellement de l’équipe d’urbanistes-architectes du projet Gerland à Lyon, les investissements résidentiels qui bondissent de 41 % en 2020… Déci...

Jocelyn de Verdelon nommé head of transactions Europe de PGIM Real Estate

Jocelyn de Verdelon nommé head of transactions Europe de PGIM Real Estate

PGIM Real Estate a annoncé cette semaine plusieurs nominations dans le but de renforcer sa plate-forme européenne et poursuivre sa croissance. Jocelyn...

La veille urbaine du 25 février 2021

La veille urbaine du 25 février 2021

La signature de l'acte de vente pour la réalisation de The Link à La Défense, AEW qui lance une plateforme dédiée à la logistique et aux parcs d’activ...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte