La veille urbaine du 25 septembre 2020

L'Autorité environnementale qui rejette un recours de BNP Paribas Immobilier pour le projet Tribequa à Bordeaux, Anne-Sophie Sancerre et Vincent Ravat nommés vice-présidents exécutifs du CNCC, Total qui se renforce sur le marché solaire espagnol… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 25 septembre 2020.

L'Autorité environnementale qui rejette un recours de BNP Paribas Immobilier pour le projet Tribequa à Bordeaux, Anne-Sophie Sancerre et Vincent Ravat nommés vice-présidents exécutifs du CNCC, Total qui se renforce sur le marché solaire espagnol… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 25 septembre 2020.

L'Autorité environnementale rejette un recours de BNP Paribas Immobilier pour le projet Tribequa à Bordeaux

(©Virgin Limon)
Alors que BNP Paribas Immobilier a adressé à l'Autorité environnementale un recours à l'encontre de la décision au cas par cas soumettant à évaluation environnementale la construction de l’ensemble Tribequa dans la ZAC Saint-Jean Belcier à Bordeaux (33), l’Ae a fait savoir qu’elle maintenait sa décision. L’opération consiste en la construction sur une parcelle d’environ un hectare d’un ensemble immobilier d’une surface de plancher d’environ 23 200 m² comprenant cinq immeubles avec un centre de congrès d’environ 2 700 m² permettant d’accueillir jusqu’à 1 800 personnes, et 15 910 m² de logements (soit plus de 200 logements). L’ensemble est composé d’un socle commun de 8,5 mètres de hauteur (accueillant 190 stationnements sur trois niveaux RDC, RDC haut et R+1) ceinturé de halls et de locaux pour les vélos (493 m²), d’un entresol, d’un podium à 17 mètres de hauteur et de bâtiments culminant en R+10, et de 2 500 m² de jardins collectifs en R+2.

Nexity et Logis Méditerranée signent un protocole d’urbanisation de transition à Marseille

Un protocole de préfiguration d’urbanisation de transition a été signé entre Nexity et Logis Méditerranée, Groupe 1001 Vies Habitat, en vue de la création d’un quartier mixte à Marseille. Cette zone de grands ensembles du XIVe arrondissement marseillais est étendue sur 4 ha. Le projet, qui inclut une opération de démolition/reconstruction, est constitué notamment de logements conventionnés et en accession, et doit permettre de reconstituer une part du patrimoine de Logis Méditerranée en créant une offre de logements d’urgence. Il offre également une mixité d’usages via l’implantation d’un incubateur d’entreprises, comportant des bureaux mais aussi des surfaces d’activité. Des commerces de proximité y seront implantés. Enfin, dans un quartier minéralisé, il a vocation à apporter une réponse à la place du végétal en ville, notamment en s’appuyant sur la présence de l’eau à proximité. « Nous venons d’entériner, avec notre partenaire Logis Méditerranée, une aventure de transformation d’un morceau de ville qui nous souhaitons projeter, pour les 10 années à venir. La prochaine étape essentielle et cruciale pour développer ce projet est évidemment d’associer les Collectivités pour s’inscrire dans leur vision du développement du territoire », conclut Jean-Cédric Loustalot, directeur général Nexity Villes et Projets.

Voco ouvre un premier hôtel en France

(©D.R.)
IHG Hotels & Resorts a lancé sa nouvelle marque Voco en France avec l'ouverture de Voco Paris Montparnasse, géré par Paris Inn Group. Voco ouvrira également un établissement à Strasbourg plus tard cette année, à Reims en 2021 et à Beaune en 2022. Le Voco Paris Montparnasse affiche une offre de 102 chambres. Le design est signé Fabien Roque.

La Caisse de dépôt et placement du Québec co-investit avec EQT dans Colisée

(©Wikipedia - Les Martres-de-Veyre [CC BY-SA 4.0])
La Caisse de dépôt et placement du Québec a acquis une participation minoritaire dans groupe Colisée, acteur du secteur des maisons de retraite en Europe. L’investissement de la Caisse, aux côtés du fonds EQT Infrastructure V (EQT Infrastructure, actionnaire majoritaire) et de l’équipe de direction de Colisée, doit permettre à l’entreprise d’envisager de nouvelles opportunités de croissance, y compris dans de nouveaux marchés, tout en consolidant son offre de soins et services. Colisée, dont le siège social est établi à Paris, compte aujourd’hui près de 270 établissements et des agences de services de soins à domicile, principalement en France, en Belgique, en Espagne et en Italie. Au-delà des maisons de retraite, Colisée a également diversifié son offre en proposant davantage de services d’aide aux personnes âgées. La société emploie plus de 16 000 personnes et son chiffre d’affaires s’élève à plus de 1 Md€ annuellement. La transaction est soumise à l’obtention des approbations réglementaires. Les modalités financières de la transaction n’ont pas été divulguées.

Advenis fait l’objet d’une OPA

La société Inovalis a déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers un projet d’offre publique d’achat simplifié sur les actions et les obligations convertibles de la société Advenis non détenues par le concert formé entre Inovalis et la société Hoche Partners Private Equity Investors. Le concert détient ensemble 5 738 178 actions soit 72,86 % du capital et 82,12 % des droits de vote de Advenis. Il détient également 4 280 obligations convertibles représentant 97,14 % des obligations convertibles émises par Advenis. Le conseil d’administration d’Advenis se réunira pour émettre un avis motivé sur le projet d’offre publique d’achat simplifiée suivie, le cas échéant, d’un retrait obligatoire, après avoir pris connaissance du rapport d’un expert indépendant.

Johanna Rolland élue présidente de France urbaine

(©Wikipedia / Jpjp12 [CC BY SA 4.0])
Le premier Conseil d’administration de France urbaine, pour la mandature 2020-2026, a été marquée par l’élection de la nouvelle gouvernance, notamment sa présidence. A l’issue du scrutin, Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, a été élue présidente de France urbaine. « C’est pour faire vivre cette diversité que j’entends placer ma présidence sous le signe de coopérations renforcées au service d’une nouvelle étape de la décentralisation », souligne Johanna Rolland.

Anne-Sophie Sancerre et Vincent Ravat nommés vice-présidents exécutifs du CNCC

Lors du dernier conseil d'administration du CNCC ont été annoncées les nominations d’Anne-Sophie Sancerre, directrice générale centres commerciaux France d’Unibail-Rodamco-Westfield et de Vincent Ravat, directeur général de Mercialys, en tant que vice-présidents exécutifs. Le comité de direction du Conseil national des centres commerciaux est dorénavant composé de Jacques Ehrmann, président, Anne-Sophie Sancerre et Vincent Ravat, vice-présidents exécutifs, et Gontran Thüring, délégué général. « Je me réjouis de l’arrivée à mes côtés de deux professionnels reconnus de l’urbanisme commercial à l’heure où notre filière est confrontée à des évolutions majeures, tant structurelles que conjoncturelles qui lui imposent de s’adapter comme elle a toujours su le faire dans le passé », précise Jacques Ehrmann.

L’ICC et l’ILC en hausse au T2, l’ILAT en baisse

L’indice du coût de la construction (ICC) s’établit à 1 753 au deuxième trimestre 2020 selon l’Insee. Il augmente de 0,4 % sur un an (après +2,43 % au trimestre précédent). L'indice des loyers des activités tertiaires (ILAT) s'établit pour sa part à 114,33 au deuxième trimestre. Sur un an, il diminue de 0,12 %, après +1,45 % au trimestre précédent. Enfin, l’indice des loyers commerciaux (ILC) s’établit à 115,42 au T2. Sur un an, il augmente de 0,18 % (après +1,39 % au trimestre précédent).

Le Siec confirme la tenue de son édition les 14 et 15 octobre

À la suite de l’intervention du ministre de la Santé, l’organisation du Siec a eu confirmation que la jauge des 1000 personnes pour les grands évènements concerne exclusivement le nombre de visiteurs. L’organisation indique donc que le salon ouvrira ses portes aux visiteurs les 14 et 15 octobre 2020 sur le Pavillon 4 de Paris Expo Porte de Versailles. « Nous avons mis en place toutes les mesures sanitaires nécessaires ainsi qu’un dispositif de maîtrise du comptage de personnes en temps réel, pour assurer le respect de cette mesure », ajoute Juana Moreno, directrice du Siec.

Toulouse : première injection de biométhane dans le réseau urbain de distribution de gaz

Toulouse Métropole complète le développement des énergies renouvelables sur son territoire en transformant ses boues d’épuration en biométhane. Jeudi 24 septembre, la première injection de biométhane issu de la purification du biogaz produit au cours de la digestion des boues d’épuration de l’usine de dépollution des eaux usées de Ginestous-Garonne (en photo) a eu lieu avec succès. Ce site s’est doté d’une unité de méthanisation de nouvelle génération pour valoriser les boues urbaines obtenues lors de l’épuration des eaux usées et sans gêne olfactive. D’ici la fin de l’année, l’unité de méthanisation devrait produire chaque jour environ 150 000 kWh de biométhane. Dès 2021, la production de ce gaz vert permettra de fournir en chauffage et en eau chaude l’équivalent d’une commune de 11 000 habitants ou en carburant 230 autobus. Ce projet, nommé Energibio,qui s’inscrit  dans le cadre du Plan Zéro Odeur pour la station de dépollution de Ginestous-Garonne et dans le Plan Climat Air Energie Territorial de Toulouse Métropole, a vu la participation des acteurs suivants : OTV, GRDF, Eau de Toulouse Métropole, le cabinet Merlin, la Région Occitanie, l’Agence de l’Eau Adour Garonne et l’Ademe.

La Caisse des Dépôts signe l’Appel de la finance pour la biodiversité

Aux côtés de 25 autres institutions financières issues de dix pays et représentant 3 000 milliards d’euros d’actifs sous gestion, la Caisse des Dépôts s’est engagée aujourd’hui, à l’occasion de l’événement consacré à la biodiversité « Nature for Life » de l’Assemblée Générale des Nations Unies, en faveur de la défense de la biodiversité à travers ses activités de financement et d’investissement. En signant le « Finance for Biodiversity Pledge » aux côtés de ces investisseurs, la Caisse des Dépôts appelle les dirigeants mondiaux à « inverser la perte de biodiversité d’ici la fin de la décennie et s’engage, d’ici 2024 à développer le dialogue actionnarial sur ces sujets, évaluer ses propres impacts sur la biodiversité, coopérer avec les autres signataires pour partager les données, se fixer des cibles et en rendre compte ». Les 25 autres signataires sont les suivants : Achmea Investment Management, ACTIAM N.V., Aegon Nederland N.V., Allianz France, ASN Bank, ASR Nederland, AXA Group, Bank J. Safra Sarasin, Bankinter, Domini Impact Investments LLC, Etica Sgr - Responsible Investments, HSBC Global Asset Management, Karner Blue Capital, Mirova, New Forests Pty Ltd, NN Investment Partners, NWB Bank, Piraeus Bank, Coöperatieve Rabobank U.A., Robeco, Triodos Bank, Triple Jump, UFF African Agri Investments, Vancity Investment Management et Volksbank.

Total se renforce sur le marché solaire espagnol

Total renforce sa présence sur le marché de l’électricité en Espagne grâce à un accord avec le développeur espagnol Ignis en vue de développer 3,3 gigawatts (GW) de projets solaires situés à proximité de Madrid et en Andalousie. Les premiers projets du portefeuille d’Ignis sont prévus pour démarrer en 2022 « avec l’ambition de les mettre tous en production d’ici 2025 ». Cette opération fait suite à deux accords conclus en février 2020 avec Powertis et Solarbay Renewable Energy et porte à plus de 5 GW son portefeuille de projets solaires en développement en Espagne d’ici 2025. Avec cette acquisition, Total affirme être en mesure « de couvrir l’intégralité de la consommation électrique de ses sites industriels en Europe d’ici 2025 ».

Blackstone Energy Partners cède sa participation dans Cheniere Energy

Blackstone a annoncé que les fonds de capital-investissement gérés par Blackstone Energy Partners ont conclu la vente de leur participation d'environ 42 % dans Cheniere Energy à Brookfield Infrastructure pour un montant d’environ 7 milliards de dollars. Blackstone investi 1,5 milliards de dollars dans Cheniere Energy en 2012. Durant ces huit années, Cheniere fut l’un des principaux acteurs de la montée en puissance de la filière GNL (gaz naturel liquéfié) aux Etats-Unis.

Par François Perrigault (@fperrigault), Boris Beltran (@bobobeltran) et Thomas Gutperle

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 21 octobre 2020

La veille urbaine du 21 octobre 2020

Eiffage qui va réaliser le nouveau siège social de Lidl à Châtenay-Malabry, l'augmentation de capital de Quartus, Bruxelles qui aide l’Île-de-France à...

Le Master 2 GESIIC invité au SIATI

Le Master 2 GESIIC invité au SIATI

Un partenariat a été noué cette année entre le master GESIIC et le SIATI. Retour sur les tenants et les aboutissants de cette coopération.

N. Depetro (Mapic) : "La dimension phygitale deviendra la nouvelle norme de nos événements"

N. Depetro (Mapic) : "La dimension phygitale deviendra la nouvelle norme de nos événements"

L’édition 2020 du marché international de l’implantation commerciale et de la distribution se fera entièrement en ligne via une nouvelle plateforme di...

Christel Bories, transformer le minerai en or

Christel Bories, transformer le minerai en or

Patronne d’Eramet depuis l’été 2017, Christel Bories s’est attelée à sortir le groupe minier de la crise et à le désendetter. Saluée pour sa performan...

Les îlots de chaleur urbains, ou comment dompter la canicule

Les îlots de chaleur urbains, ou comment dompter la canicule

Sûrement l’un des plus grands défis urbains découlant du changement climatique, les îlots de chaleur urbains mettent en difficulté les villes des quat...

La veille urbaine du 19 octobre 2020

La veille urbaine du 19 octobre 2020

DeA Capital qui acquiert Le Cap à la Plaine Saint-Denis, le conseil de surveillance d’URW qui rejette le plan des « activistes », la RATP qui teste un...

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Il est celui qui a obtenu la suspension du projet de rachat par Veolia de la participation d’Engie dans Suez. Pour Décideurs Magazine, Zoran Ilic revi...

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

Les groupes pétroliers ont dû affronter à la fois la crise sanitaire de Covid-19 et la crise des marchés pétroliers. Jean-Pierre Sbraire, directeur fi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte