La veille urbaine du 25 novembre 2020

Ardian qui loue à Sanofi l’ensemble du 46-48 avenue de la Grande Armée à Paris 17e, Sébastien Nida qui rejoint Savills France, la SGP qui investira plus de 4 Mds€ dans les travaux du Grand Paris Express en 2021… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 25 novembre 2020.

Ardian qui loue à Sanofi l’ensemble du 46-48 avenue de la Grande Armée à Paris 17e, Sébastien Nida qui rejoint Savills France, la SGP qui investira plus de 4 Mds€ dans les travaux du Grand Paris Express en 2021… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 25 novembre 2020.

GA Smart Building signe la rénovation de l’immeuble de bureaux « Gravity »

(©RDAA)
Situé au 35/39 boulevard Romain Rolland à Paris 14e Porte de Montrouge, l’immeuble « Gravity » présente une surface de 10 625 m² à rénover. L’ensemble immobilier designé par RDAA se développera sur 9 étages et offrira 110 postes de travail à chaque niveau. Au travers notamment d’une démarche de réemploi des matériaux en phase de curage, le projet affichera des ambitions environnementales. Il vise les certifications BREEAM International Refurbishment & Fill-out 2015 niveau « Very Good », WiredScore niveau « Silver » ainsi que le label HQE bâtiment durable niveau « Très Performant ». La création d’un rooftop de 365 m2 en R+10 offrira une vue panoramique sur Paris et permettra le prolongement naturel des espaces de travail en plein air. GA Smart Building signe la rénovation pour le compte du maître d’ouvrage, le groupe Pierre & Entreprise. Builders and Partners intervient comme AMO. Les travaux ont une durée prévue de 17 mois.

Vinci Immobilier livre à CDC Investissement Immobilier l’immeuble Illumine à Paris 13e

(©MViloBach25T)
Vinci Immobilier a livré à CDC Investissement Immobilier (pour le compte de la Caisse des Dépôts) l’immeuble de bureaux Illumine, pris à bail en intégralité par l’opérateur de coworking Wojo. Situé au 25/27 rue de Tolbiac à Paris 13e, l’ensemble a été conçu par le cabinet d’architecture M Vilo Bach. Il propose une surface utile de 7 380 m² répartis sur 9 étages, 82 places de stationnement, dont 40 pour les deux-roues. Illumine a fait l’objet d’une restructuration au cours de laquelle la structure existante a été conservée. Les façades ont été entièrement revues et le bardage de l’ancien bâtiment a été orienté dans une filière de réemploi. Dans le cadre de la charte « 1 immeuble, 1 œuvre », l’œuvre Prisme, imaginée par Carmen Perrin, a été installée. L’immeuble Illumine décline la démarche OpenWork de Vinci Immobilier qui met l’accent sur le bien-être de l’utilisateur. La toiture terrasse sera consacrée à l’agriculture urbaine. Le projet a obtenu les certifications BREEAM Excellent, HQE Très Performant, WELL Gold, BBC Effinergie Rénovation et la labellisation WiredScore. Dans le cadre du concours des Pyramides d’Argent 2020, Illumine a reçu le prix de l’immobilier d’entreprise de la Fédération de la promotion immobilière.

Ardian loue à Sanofi l’ensemble du 46-48 avenue de la Grande Armée à Paris 17e

Ardian a signé un bail avec Sanofi pour l’intégralité de l’immeuble situé au 46-48 avenue de la Grande Armée à Paris 17e. Ardian a fait l’acquisition de cet ensemble de style posthaussmannien en juillet 2018. L’ensemble immobilier, qui fera à terme près de 9 200 m², est composé de deux immeubles interconnectés de six et huit étages. Le projet, confié à Franklin Azzi Architecture, est en cours de construction et sera livré courant 2022. « Nous sommes ravis d’exploiter pleinement toutes les qualités de cet immeuble intégralement repensé et restructuré afin de proposer des espaces de travail innovants qui mettront fortement l’accent sur la fluidité des échanges et des interactions, précise Jérôme Arnaud, directeur immobilier du groupe Sanofi. Nous avons l’ambition d’en faire un lieu de vie, de travail et de collaboration sans équivalent » Ardian a signé en mai dernier la vente en état futur d’achèvement de l’immeuble vacant auprès de l’investisseur institutionnel BNP Paribas Cardif. Ardian avait conservé la commercialisation de l’immeuble, dans le cadre des accords liés à cette vente. CBRE, Linklaters et Orfeo Conseils ont accompagné Ardian dans cette opération tandis que Sanofi a été conseillé par CBRE Advisory and transaction occupiers et JLL Workplace & Design.

Le groupe GDG vend le Campus Fleurus à SwissLife à Paris 6e

Après avoir, en un an, acquis, restructuré et loué en totalité l’ancien immeuble de l’Alliance Française dans le 6e arrondissement parisien, le groupe GDG arbitre cet actif, désormais repositionné, et le cède à Swiss Life Asset Managers qui l’acquiert pour le compte de son OPCI SwissLife Dynapierre. Le Campus Fleurus est situé 34 rue de Fleurus dans le quartier Notre-Dame des Champs/Odéon. Il s’agit de la première réalisation de la nouvelle marque Campus by GDG, lancée par le Groupe GDG pour, à Paris et en première couronne, reconvertir des bâtiments obsolètes en écoles, centres de formation ou campus urbains. « Cette acquisition illustre la capacité de l’OPCI SwissLife Dynapierre à adapter sa stratégie d’investissements en se recentrant depuis le début de la crise sanitaire sur des actifs s’inscrivant dans les meilleurs marchés tertiaires européens, et présentant un état locatif totalement sécurisé par des baux très longs », souligne Julien Guillemet, responsable de la gestion des fonds grand public chez Swiss Life Asset Managers France. Pour cette vente, la SNC GDG Fleurus était conseillée par Haussmann Notaires tandis que le vendeur était assisté des Notaires du Trocadéro. La transaction a été réalisée par CBRE, dans le cadre d’un mandat co-exclusif avec Stratégies and Corp.

Linkcity Sud-Est et Alliance Santé Confluence signent la VEFA de « l’Espace de santé et prévention » à Lyon

(©Virtual Building)
Linkcity Sud-Est a signé avec l’Alliance Santé Confluence (Office Santé, AST Grand Lyon, Imagerie Médicale des Massues/Sauvegarde, Banque des Territoires) la vente de « l’Espace de santé et prévention » situé au cœur du quartier de la Confluence à Lyon (69). Imaginé par l’atelier d’architecture VERA & Associés, le chantier est actuellement réalisé par les équipes de Bouygues Bâtiment Sud-Est. Ce programme (1 169 m²) de l’îlot « Santé & Bien-être » développé en partenariat avec la SPL Lyon Confluence, aménageur du quartier de la Confluence, est un espace de santé et prévention conçu afin de répondre à trois grands objectifs : adapter l’offre de soins à la demande de ce quartier ; proposer des parcours patients « fluides, rapides et coordonnés » ; promouvoir une prise en charge globale et coordonnée à tous les âges de la vie intégrant la prévention et l’éducation à la santé.

Unibail-Rodamco-Westfield va lancer une nouvelle émission obligataire

Unibail-Rodamco-Westfield a annoncé son intention de réaliser une émission obligataire en deux tranches de maturités 6 ans et 11 ans. URW lance également une offre de rachat portant sur les obligations arrivant à maturité le 25 février 2021, le 14 mai 2021, le 17 octobre 2022, le 12 juin 2023 et le 26 février 2024 pour un montant total qui pourrait atteindre 1 Md€.

Socri Reim se recentre

Le projet de Monaco Fontvieille
Renonçant à l’acquisition des murs des Galeries Lafayette de Montpellier « dont le prix est devenu hors marché dans le contexte de crise et n’assumant plus les missions de commercialisation et d’asset management du Polygone Montpellier », les équipes Socri Reim se concentrent sur les actifs patrimoniaux comme le Polygone de Béziers ainsi que les murs de Monoprix et Maisons du monde au sein du Polygone de Montpellier. Des équipes dédiées se consacreront par ailleurs au développement du projet de Monaco Fontvieille. D’autres assureront la relance du cœur de ville de Nîmes aux côtés de la municipalité, mais aussi la consolidation du Polygone Béziers et le développement de résidences de luxe aux Etats-Unis. Le groupe continuera également d’apporter son savoir-faire pour travailler sur la reconfiguration du quartier du Polygone à Montpellier aux côtés de la municipalité et de l’ensemble des acteurs du périmètre. Socri Reim regroupe une cinquantaine de collaborateurs, basés majoritairement à Montpellier.

Round Hill Ventures lance un fonds européen dédié à la PropTech

Round Hill Ventures a annoncé le premier closing d'un fonds européen dédié à la PropTech dédié qui devrait investir 200 M€ dans des entreprises à forte croissance (Late Seed - Série B). Le véhicule est piloté par Arnie Sriskandarajah. La stratégie du fonds s’appuiera sur l’expertise et les connaissances des dix bureaux européens de Round Hill Capital. RHV investit principalement en Europe et vise un portefeuille d'environ 45 investissements.

MonBuilding s'implante en région Rhône-Alpes

Eliane Lugassy, CEO et fondatrice de MonBuilding (©D.R.)
Créée mi 2016, MonBuilding accélère son développement en ouvrant un bureau à Lyon. Placée sous l'impulsion de David Moutard, ancien consultant JLL dans la région, cette implantation s'inscrit dans la continuité de sa présence actuelle via les espaces de coworking HUB 612 (Caisse d'Epargne Rhône Alpes) et Mama Works (Groupe Mama Shelter), les résidences étudiantes Studéa (Nexity) ou l'immeuble de bureaux Silex 2 (Covivio). « Avec 480 000 m² de bureaux actuellement en construction sur Lyon, la région lyonnaise a maintenu son dynamisme au cours des derniers mois, souligne Eliane Lugassy, co-fondatrice et CEO de MonBuilding. Nous souhaitons nous placer au cœur de ce marché français clé, au plus près des besoins du secteur. »

Colliers lance l’outil digital Workplace Expert

Colliers International a développé un outil pour aider les entreprises à définir leur futur environnement de travail depuis un questionnaire interactif online gratuit. Sans se substituer à des missions de conseil, cet outil doit permettre aux clients d’explorer les différentes possibilités de configuration de leurs espaces et de bénéficier d’une réponse personnalisée. En posant des paramètres de surfaces et de ratios collaborateur/poste de travail, l’outil recommande différents environnements et configurations de postes adaptés aux besoins spécifiques. Workplace Expert est alimenté par des données comparatives approfondies et des conclusions des enquêtes mondiales menées par Colliers pendant la pandémie COVID-19, ainsi que des tendances émergentes du marché.

Romain Linot nommé directeur d'investissement de l’équipe dette immobilière de BNP Paribas Asset Management, Stéphanie Passet de l’équipe dette infrastructure

(©Nick Youngson - Alpha Stock Images [CC BY-SA 3.0])
Le pôle de gestion dette privée & actifs réels de BNP Paribas Asset Management continue de renforcer ses équipes. Romain Linot est nommé directeur d'investissement de l’équipe dette immobilière et sera rattaché à Christophe Montcerisier, responsable de la dette immobilière. Romain Linot possède seize ans d’expérience dans le secteur de l’immobilier. Il a notamment pu mettre en place la plateforme de dette immobilière en Europe continentale pour Aviva Investors. Romain Linot a également participé au lancement des fonds de dette immobilière commerciale lorsqu’il était senior fund manager chez AXA IM Real Assets. Auparavant, il a exercé au sein des équipes de financement immobilier chez RBS à Paris et Madrid, où il a notamment été en charge de l’élaboration d’un portefeuille de prêts lorsque RBS fermait ses opérations de financement structuré en Europe. Il est diplômé de l’EDHEC Business School. Stéphanie Passet est nommée quant à elle directrice d'investissement de l’équipe dette infrastructure de BNP Paribas Asset Management. Avant de rejoindre BNP Paribas Asset Management, elle a été directrice exécutive dans l’équipe dette infrastructure des marchés de capitaux de Crédit Agricole CIB à Paris. Elle avait rejoint la société en 2001 au sein du département financements de projets à New York, où elle est restée 6 ans avant de rejoindre l’équipe titrisation en 2007. C’est en 2010 qu’elle revient à Paris. Auparavant, Stéphanie Passet a travaillé pour ABN Amro et l’Agence française de crédit export à Paris dans le domaine des financements exports, structurés et de projets. Stéphanie Passet est ingénieure civil de l’ESTP et diplômée de l’Université Paris-Dauphine en finance internationale.

Sébastien Nida rejoint Savills France

Dans le cadre de son développement en région, Savills France a annoncé la nomination de Sébastien Nida, au poste de directeur investissement régions. Il sera basé à Lyon et interviendra sur l’ensemble du territoire français. Dans ses nouvelles fonctions, Sébastien Nida, 40 ans, aura principalement en charge la gestion et le développement stratégique de l’activité investissement de Savills France dans les marchés régionaux, ainsi que la responsabilité des dossiers clients régionaux. Sébastien Nida, occupait depuis 2016 les fonctions de associate-investissement régions chez Cushman & Wakefield. Auparavant, il fût responsable investissements régions pour Nexity Conseil et Transaction, après avoir passé 5 ans chez ANF Immobilier-Eurazeo, en qualité d’asset manager. Il avait successivement fait ses armes chez Brice Robert/ Arthur Loyd, CB Richard Ellis Valuation et GPT Halverton. Sébastien Nida est diplômé d’un BTS des Professions Immobilières. « Notre développement dans les métropoles constitue un axe primordial de notre stratégie de développement », commente Boris Cappelle, président de Savills France.

La FNAIM salue la réouverture des agences immobilières et la reprise des visites

La réouverture à compter du samedi 28 novembre des commerces, dont les agences immobilières, ainsi que la reprise des visites de biens immobiliers pour les particuliers a été confirmée le 25 novembre au matin. « Les visites reprennent, c’est une bonne nouvelle, qui vient soulager l’ensemble de nos professionnels, dont la situation devenait pour beaucoup intenable, précise Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM. Mais nous gardons à l’esprit la situation sanitaire. » La branche immobilière a négocié un protocole, qui a été adopté à l’unanimité des syndicats de salariés. Ce protocole dresse un ensemble de consignes afin de reprendre les visites. Ces dernières devront exclusivement être organisées sur rendez-vous fixé à l’avance. Elles seront limitées en nombre (une par bien par demi-journée) et en durée (30 minutes). Les visites se feront individuellement avec un professionnel et un visiteur. Les visites de biens occupés demeureront possibles, avec accord écrit (par mail) de l’occupant à chaque visite. Il faudra communiquer le protocole au candidat locataire comme au propriétaire et à l’occupant le cas échéant. En amont des visites physiques, une sélection accrue des candidats devra être effectuée. En particulier, il est nécessaire de procéder à la présentation « virtuelle » du bien. Une fois le rendez-vous fixé, le professionnel fournira au client un « bon pour visite », justifiant le déplacement du particulier. En amont de la visite, le professionnel devra inviter le client à télécharger l’Appli TousAntiCovid.

Le championnat de France des économies d’énergie est sur les rails

L’IFPEB annonce aujourd’hui le lancement du premier Championnat de France d’économies d’énergie entre Villes, qui prend la suite de l’initiative CUBE 2020, lancée il y a cinq ans. Pendant un an, 20 villes vont concourir pour réaliser le maximum d’économies d’énergie dans leurs bâtiments municipaux, avec un classement public mis à jour tous les mois. Ce championnat sera complété par quatre autres catégories : collèges-lycées, universitaire, entreprises et automobile. Les premières villes à s’engager dans ce Championnat de France sont Lyon, Rennes, Beauvais, Besançon, Nevers et Gisors. Une demi-douzaine d’autres villes doivent confirmer leur participation ces prochaines semaines, tandis que la liste complète des 20 villes participantes sera révélée fin janvier, ainsi que la liste des bâtiments qu’elles alignent. Le coup d’envoi sera donné en juin, après une phase de préparation active.

40 projets pour accompagner 1000 personnes en situation de grande marginalité

(source : Ministère du Logement)
Suite à l’appel à manifestation d’intérêt « pour la mise en place de projets d’accompagnement de personnes en situation de grande marginalité dans le cadre d’un lieu de vie innovant à dimension collective », lancé en octobre dernier dans le cadre de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté et du plan Logement d’Abord, une quarantaine de projets viennent d’être sélectionnés sur l’ensemble du territoire. Ces projets expérimentaux, financés à hauteur de 15 millions d’euros, bénéficieront à plus de 1 000 personnes en situation de grande marginalité qui se verront proposer un accompagnement soutenu et individualisé adapté à leurs besoins. Prévue à l’origine pour financer une dizaine de projets, l’ambition a été réévaluée pour s’adapter aux besoins et intégrer 1 000 personnes dans le dispositif, avec dorénavant 40 projets financés grâce au renfort de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. Les lieux d’implantation des projets doivent garantir « une bonne accessibilité, la sécurité et l’intimité des personnes, la possibilité d’accueillir des animaux, ainsi qu’un bon niveau de qualité des prestations d’hébergement et de restauration ».

La SGP investira plus de 4 Mds€ dans les travaux du Grand Paris Express en 2021

Le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris a adopté le budget 2021 de l’entreprise, qui s’établit à 4,6 Mds€, dont 4,2 Mds€ d’investissement pour les travaux du Grand Paris Express et 0,4 Md€ au titre de la modernisation du réseau de transport francilien. La poursuite de la montée en puissance du Grand Paris Express se confirme également par l’autorisation accordée au directoire de signer, en 2021, pour plus de 4 Mds€ de commandes nouvelles (autorisations d’engagement) permettant ainsi d’attribuer les prochains marchés de génie-civil et les marchés relatifs à l’aménagement et l’équipement des gares et des tunnels.

François PerrigaultBoris Beltran et Thomas Gutperle

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 24 septembre 2021

La veille urbaine du 24 septembre 2021

CDC Investissement Immobilier acquiert l’immeuble "Easy" à Paris 9, 6ème Sens Immobilier et DCB International livrent l’immeuble "Brickwall" à Lyon, S...

De Nexity Conseil et Transaction à NCT

De Nexity Conseil et Transaction à NCT

La détention à 100 % du capital de NCT par ses dirigeants et managers associés a amorcé une nouvelle ère pour la société, symbolisée par une identité...

Transformation de la Gare du Nord : retour sur un fiasco

Transformation de la Gare du Nord : retour sur un fiasco

Controversé depuis le début, l’immense chantier de transformation de la gare du Nord de Paris a finalement été annulé hier soir par la SNCF qui invoqu...

Le numérique ou l’illusion de la dématérialisation

Le numérique ou l’illusion de la dématérialisation

Après le succès mondial de son livre La Guerre des métaux rares (700 000 exemplaires vendus), Guillaume Pitron revient avec une nouvelle enquête passi...

Cinq recommandations pour le climat

Cinq recommandations pour le climat

Dans la version grand public de son rapport « Redresser le cap, relancer la transition », le Haut Conseil pour le Climat, organisme indépendant chargé...

Hélène Dürlewanger rejoint le réseau Procivis

Hélène Dürlewanger rejoint le réseau Procivis

Hélène Dürlewanger a rejoint le réseau Procivis en tant que directrice Logement Social et Partenariats.

La veille urbaine du 21 septembre 2021

La veille urbaine du 21 septembre 2021

AG Real Estate France et Spirit Entreprises annoncent le développement d’un parc d’activité à Gennevilliers, la Société de la Tour Eiffel acquiert un...

La veille urbaine du 20 septembre 2021

La veille urbaine du 20 septembre 2021

Icade acquiert en VEFA l’immeuble “Grand Central” auprès d’Arkadea pour 32,4 M€, le Groupe Idec lance le développement d’une zone logistique et indust...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte