La veille urbaine du 23 septembre 2020

Comet Meetings qui lève 30 M€, Fabrice Veyron-Churlet qui quitte Euralille pour l’Oppidea… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 23 septembre 2020.

Comet Meetings qui lève 30 M€, Fabrice Veyron-Churlet qui quitte Euralille pour l’Oppidea… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 23 septembre 2020.

Permis de construire obtenu pour l’usine 4.0 développée par l’EPA Sénart et Elcimaï

(©Elcimaï)
Le projet d’usine du futur 4.0 modulable et bas carbone porté par l’EPA Sénart et le groupe Elcimaï a obtenu son permis de construire, et l’ensemble des autorisations administratives nécessaires à sa réalisation et à sa mise en service. « Depuis le début du projet, les équipes de l’EPA Sénart agissent pour lever l’ensemble des freins techniques et réglementaires habituellement inhérents à tout projet de création de site industriel, souligne Aude Debreil, directrice générale de l’EPA Sénart. Avec le permis de construire désormais obtenu, nous proposons aux industriels un terrain purgé de toutes les contraintes archéologiques et environnementales, prêt à recevoir les activités propres aux ICPE sans besoin pour le porteur de projet de déposer une déclaration, mais aussi prêt à la vente et à la construction. » L’unité de production offre une superficie cible de 22 000 m² bâti (le programme industriel s’étend sur une surface de 10 000 m² à 35 000 m², avec une flexibilité de l’assiette foncière de 3 à 8 hectares). « Les autorisations administratives à présent obtenues, nous pouvons nous engager auprès de nos prospects industriels à livrer, sous 10 mois, un site en tous points conforme à leurs attentes, permettant une production industrielle bas carbone en associant recyclage des matières premières et réversibilité de l’outil de production », complète Christophe Chauvet, directeur du développement du groupe Elcimaï.

Eiffage Immobilier et Sergic Résidences Services vont développer deux nouvelles résidences Cazam

La future résidence Cazam de Saint-Ouen-sur-Seine (©D.R.)
Eiffage Immobilier et Sergic Résidences Services ont signé le contrat de réservation auprès d’investisseurs institutionnels de deux nouvelles résidences services seniors Cazam à Clermont-Ferrand (63) et à Saint-Ouen (93). Le premier ensemble, qui totalisera 114 logements et ouvrira d’ici 2022, sera situé en centre-ville de Clermont-Ferrand. Sur une surface de 6 800 m² de surface de plancher et majoritairement constitué de T2, il accueillera également quelques T1bis et T3. À Saint-Ouen-sur-Seine, la résidence Cazam de 91 logements d’ici 2023 sera située dans un quartier-village aux portes de Paris et sera composée de 91 logements et 20 places de stationnement, sur une surface de plancher de 5 100 m². Il accueillera majoritairement des T2, mais aussi quelques T1bis et T3, et sera en R+6. Les parties communes de ces résidences sont conçues et designées par l’agence Saguez et Partners. Eiffage Immobilier et Sergic Résidences Services ont pour objectif de développer 25 résidences Cazam partout en France sur les prochaines années, à raison de 5 résidences par an.

Avisa Partners va installer son siège social au 17 avenue Hoche à Paris 8e

Avisa Partners, spécialiste français de l’intelligence économique, a signé un bail en état futur d’achèvement avec L’Etoile Properties et SFO Group pour un immeuble sis 17 avenue Hoche dans le 8e arrondissement à Paris. Après une période de restructuration visant à obtenir les labels énergétiques Breeam Good et BBC Rénovation, Avisa Partners installera son siège social en juillet 2021 dans cet actif de 2 448m². Avisa Partners a été conseillé par Delsol Avocats. Baker & McKenzie est intervenu aux côtés de L’Étoile Properties et SFO Group.

AEW cède le portefeuille Sélection en Allemagne

AEW a cédé l'intégralité des actions du fonds AEW City Office Germany, détenteur du portefeuille Sélection, à un véhicule géré par Tristan Capital Partners. Le portefeuille comprend sept immeubles de bureaux, totalisant environ 83 000 m², dans les villes de Munich, Berlin, Hambourg, Düsseldorf, Francfort et Cologne. Grâce à un programme d’asset management, AEW a fait passer le taux d'occupation des immeubles de 15 % à 98 % et a augmenté les revenus locatifs de 22%. Le revenu locatif net actuel s’élève environ à 16 M€. De nouveaux baux à long terme ont été signés avec les principaux locataires. King & Spalding, Yester & Morrow, Colliers, JLL et Westbridge ont conseillé AEW sur cette transaction. L'acheteur a été conseillé par Barings, Clifford Chance, PwC, Witte, DeBI, CBRE et BNP.

Léon Grosse prend une participation majoritaire dans Kyotec

Le groupe Léon Grosse a pris une participation majoritaire dans le groupe luxembourgeois Kyotec, acteur européen dans le domaine de la conception, de la fabrication et de l'installation de façades techniques complexes. Créé en 2008 par Thierry Foucart et basé au Luxembourg, Kyotec est également implanté en France, en Belgique, au Royaume-Uni, au Portugal et en Pologne. Le groupe de 175 collaborateurs a réalisé un chiffre d’affaires de 35 M€ en 2019. Il a plus de 50 réalisations à son actif depuis 2008, dont la rénovation de la tour Aurore à Paris, l’installation du mur rideau sur les tours Mobius à Bruxelles ainsi que de la façade “exosquelette” en acier et verre sur le complexe hôtelier City of Dreams à Macau. L’accord signé avec Léon Grosse doit permettre à ce dernier d’accompagner la croissance de Kyotec et de se renforcer sur un métier du secteur de la construction « à haute valeur ajoutée et porteur d’une image forte. » Ce rapprochement doit également permettre à moyen terme de développer des synergies, notamment en proposant de nouvelles offres autour de structures architecturales complexes basées sur les expertises techniques complémentaires de Léon Grosse et Kyotec, en France et à l’international. Le groupe Léon Grosse accompagnera par ailleurs la mise sur le marché de la technologie brevetée ModulAir, un système de traitement de l’air intégré dans les façades pour le neuf ou la rénovation et développé dans l’atelier de test et de prototypage de Kyotec (Le LuxLab).

Comet Meetings lève 30 M€

Comet Meetings a annoncé un nouveau tour de table de 30 M€ mené auprès de ses investisseurs historiques, de nouveaux partenaires issus du monde de l’entreprenariat et des fonds d’investissement Idinvest Partners et HEC Ventures. Ce nouveau financement doit permettre à l’entreprise de poursuivre son développement en ouvrant de nouveaux lieux, en France et en Europe. Créé en 2017 par Maxime Albertus, Nicholas Findling et Victor Carreau, Comet Meetings a développé un modèle hybride au croisement de l’immobilier d’entreprise, du service hôtelier et de l’accompagnement au changement. La stratégie d’expansion de Comet Meetings s’articulera autour de 2 objectifs au cours des prochains mois : « renforcer l’offre de services pour accompagner les entreprises dans l’optimisation de leurs espaces et moments de travail collectif grâce à Comet Buildings et se développer à l’international, en commençant par la Belgique. » L’inauguration d’un premier lieu à Bruxelles est prévue au 1er trimestre 2021 et une ouverture à Madrid fin 2021. Ce nouveau tour de table va par ailleurs permettre à Comet Meetings d’accélérer son déploiement en France avec l’ouverture d’un 5e lieu au cœur de Paris fin septembre, via un partenariat avec Altarea.

Naissance de Kardham Occupier Solutions

Le groupe Kardham a créé Kardham Occupier Solutions. Ce nouveau pôle a pour mission d'accompagner les entreprises sur l'ensemble de leurs enjeux liés à leur immobilier d'exploitation : audit des besoins immobiliers, définition des stratégies immobilières et schémas directeurs, évaluation de portefeuilles, conseil et assistance en transaction. « Créer le pôle Kardham Occupier Solutions au sein de Kardham nous permet d'avoir un positionnement unique à la croisée du marché immobilier, de l'immeuble et de l'usage, précise Roman Coste, directeur général du groupe Kardham. Cette focale aussi large que nous avons de pouvoir associer aux métiers du conseil et de la transaction ceux de l'aménagement, de l'architecture, de l'ingénierie et du digital, est par ailleurs un atout conséquent pour nos clients, encore plus aujourd'hui compte tenu des nouveaux enjeux d'exploitation. Les attentes des entreprises évoluent et sont bien plus complexes que simplement aller chercher une surface immobilière et la négocier au meilleur prix. Kardham Occupier Solutions permet de concevoir des solutions pertinentes dans cet écart-type délicat qui, au-delà de la connaissance du marché immobilier, englobe la compréhension de ces nouveaux défis liés aux usages et aux nouveaux modes de travail, d'exploitation et d'organisation. » Nicolas Vignau-Loustau, directeur conseil du pôle Kardham Occupier Solutions, ajoute : « Aujourd'hui, nous travaillons sur une vingtaine de missions et autant de propositions doivent être signées dans les prochaines semaines. »

Fabrice Veyron-Churlet quitte Euralille pour l’Oppidea

Fabrice Veyron-Churlet a quitté la direction générale de la SPL Euralille pour devenir directeur adjoint d’Oppidea, SEM d’aménagement de Toulouse Métropole. Avant de rallier la ville rose, il a œuvré comme directeur opérationnel d’Euralille entre 2008 et 2015 puis a été nommé DG début 2016. De 1999 à 2008, il a été chef de secteur à la SEMAPA.

Michel Filzi succède à Paul Zilk à la présidence de Reed MIDEM

Paul Zilk a décidé de quitter ses fonctions de président de Reed MIDEM, organisateur d’évènements B2B internationaux dans les secteurs de l’immobilier et de l’entertainment. Michel Filzi, président de Reed Expositions France (REF), société sœur en France, succédera à Paul Zilk à compter du 1er octobre 2020. Paul Zilk a rejoint Reed MIDEM en 2001 et en est le président depuis plus de 17 ans. Pendant son mandat, Reed MIDEM a développé ses activités dans les secteurs de l’immobilier, de la télévision, de la musique, et de l’e-sport. Le portefeuille de la société comprend les marques MIPIM et MAPIC dans l’immobilier Au cours des 12 prochains mois, Paul Zilk travaillera en tant que conseiller auprès de Dominic Feltham, président EMEA de Reed Exhibitions. Michel Filzi a rejoint Reed Expositions France il y a 22 ans, il en est le président depuis 6 ans. Reed Expositions France organise plus de 30 évènements dans 15 secteurs différents, tels que le bâtiment, l'hôtellerie, le transport, l’environnement, ou l'art. Michel Filzi restera président de Reed Expositions France sous la direction de Dominic Feltham.

La Fondation Palladio et Agorize lancent le challenge étudiants "Make the City"

La Fondation Palladio, avec ses fondateurs et mécènes, et la plateforme d’open innovation Agorize lancent le challenge « Make the City ». La thématique de ce dernier est « Imaginez des villes et des lieux de vie plus humains, inclusifs, vivables, respectueux de l’environnement et durables et participez dès aujourd’hui au grand enjeu du 21ème siècle ». Le challenge s’adresse aux étudiants de toute la France, de tout cursus et de toute discipline de BAC+2 à BAC+6. « Nous avons décidé de créer avec Agorize cette nouvelle action du Pôle Avenir Palladio pour renforcer notre mission d’accompagnement des futurs responsables de la fabrication de la ville de la naissance de leur vocation jusqu’à leur entrée au sein des métiers, souligne Bertrand de Feydeau, président de la Fondation Palladio. Ce challenge a pour ambition d’être à l’écoute des futurs talents, de leurs préoccupations et idées, et de faire évoluer tous les secteurs et métiers qui participent à la création et la transformation de la Cité. » Regroupés en équipes, les étudiants pourront proposer leurs idées et projets dans l’une des trois catégories suivantes : la ville et l’immobilier humains et inclusifs ; la ville et l’immobilier bas-carbone et durables ; la ville et l’immobilier intelligents et connectés. Les projets seront soumis au vote des professionnels de la filière, ainsi qu’aux membres du jury qui sera présidé par Sébastien Matty (président de GA Smart Building), et composé de Camille Barrois (senior vice president de Westbrook Partners) ; Dimitri Boulte (directeur général délégué de SFL) ; Sofiane Chikh (directeur du développement d’Eiffage Amenagement) ; Benoît Labat (directeur de Kareg Investment Management) ; Corentin Le Faucheur (directeur des opérations de Backacia) ; Sophie Letierce (directrice ressources humaines de Kaufman & Broad) ; Anne Mollet (directrice générale déléguée de PERL) ; Catherine Papillon (directrice développement durable/RSE de BNP Paribas Real Estate) ; Marine Ulivieri (directrice de l’asset management du Groupe ADP). La finale de la première édition du Challenge « Make the City » se tiendra le 9 février 2021 lors de la 10ème édition du « Forum des métiers de l’immobilier et de la ville » au Palais des Congrès de la Porte Maillot à Paris.

Bordeaux Métropole rénove et développe son réseau de chaleur

Bordeaux Métropole va rénover et développer son réseau de chaleur historique, Hauts de Garonne, avec le groupement Idex – Mixéner. Ce réseau de chaleur fait aujourd’hui appel à 77 % d’énergies renouvelables et de récupération pour chauffer 11 500 équivalent-logements des communes de Cenon, Lormont et Floirac. Demain, grâce à sa modernisation et son renouvellement associé aux dernières technologies, 2 800 équivalent-logements supplémentaires pourront en bénéficier, grâce à une extension du réseau de 6,7 kilomètres et 47 nouvelles sous-stations. Avec cet agrandissement, il est indiqué que les besoins en chaleur augmenteront de 28  GWh et la puissance souscrite de 16,4 MW. À compter de début 2021, les travaux, programmés sur cinq ans, vont non seulement permettre d’améliorer la performance énergétique du réseau existant mais également de répondre à l’ambition de développement de la chaleur renouvelable de près de 30 %. Le coût total d’investissement est de 30,7 millions d’euros et sera soutenu par des subventions de l’Ademe et du Feder, tandis que le projet fait également l’objet d’un co-investissement participatif à hauteur de 300 000 euros, rendu possible via la plateforme de crowdlending dédiée aux innovations sociales et solidaires Solylend.

La dotation de biodiversité a bénéficié cette année à plus de 1 500 communes

Le ministère de la Cohésion des territoires a aujourd’hui annoncé que la dotation de biodiversité, dispositif doté d’un montant de 10 millions d’euros, bénéficie cette année à 1 534 petites communes, éligibles sous condition de population et de richesse fiscale, dont une partie importante du territoire est soit couverte par une zone « Natura 2000 », soit comprise dans le cœur d’un parc national, et ayant adhéré à la charte du parc, soit située en bordure d’un parc marin. Concrètement, une part du territoire de ces communes est consacrée à la protection de la faune, de la flore et plus largement des espaces naturels. Il est indiqué que des crédits d’un montant identique seront inscrits au budget du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales en 2021. Joël Giraud, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, s’est félicité que ce dispositif permette « de prendre en compte les aménités rurales, qui sont autant de plus-values environnementales ».

Par François Perrigault (@fperrigault), Boris Beltran (@bobobeltran) et Thomas Gutperle

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 21 octobre 2020

La veille urbaine du 21 octobre 2020

Eiffage qui va réaliser le nouveau siège social de Lidl à Châtenay-Malabry, l'augmentation de capital de Quartus, Bruxelles qui aide l’Île-de-France à...

Le Master 2 GESIIC invité au SIATI

Le Master 2 GESIIC invité au SIATI

Un partenariat a été noué cette année entre le master GESIIC et le SIATI. Retour sur les tenants et les aboutissants de cette coopération.

N. Depetro (Mapic) : "La dimension phygitale deviendra la nouvelle norme de nos événements"

N. Depetro (Mapic) : "La dimension phygitale deviendra la nouvelle norme de nos événements"

L’édition 2020 du marché international de l’implantation commerciale et de la distribution se fera entièrement en ligne via une nouvelle plateforme di...

Christel Bories, transformer le minerai en or

Christel Bories, transformer le minerai en or

Patronne d’Eramet depuis l’été 2017, Christel Bories s’est attelée à sortir le groupe minier de la crise et à le désendetter. Saluée pour sa performan...

Les îlots de chaleur urbains, ou comment dompter la canicule

Les îlots de chaleur urbains, ou comment dompter la canicule

Sûrement l’un des plus grands défis urbains découlant du changement climatique, les îlots de chaleur urbains mettent en difficulté les villes des quat...

La veille urbaine du 19 octobre 2020

La veille urbaine du 19 octobre 2020

DeA Capital qui acquiert Le Cap à la Plaine Saint-Denis, le conseil de surveillance d’URW qui rejette le plan des « activistes », la RATP qui teste un...

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Il est celui qui a obtenu la suspension du projet de rachat par Veolia de la participation d’Engie dans Suez. Pour Décideurs Magazine, Zoran Ilic revi...

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

Les groupes pétroliers ont dû affronter à la fois la crise sanitaire de Covid-19 et la crise des marchés pétroliers. Jean-Pierre Sbraire, directeur fi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte