La veille urbaine du 23 juin 2020

Icade qui signe un bail de 5 000 m² avec Mediapro Sport France, Generali et Amundi qui proposent des solutions permettant aux épargnants d'investir dans les actifs réels… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 23 juin 2020.

Icade qui signe un bail de 5 000 m² avec Mediapro Sport France, Generali et Amundi qui proposent des solutions permettant aux épargnants d'investir dans les actifs réels… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 23 juin 2020.

L’ANRU engage une nouvelle vague de simplification de ses programmes

L’ANRU avait annoncé en mai dernier travailler à plusieurs mesures pour répondre aux attentes exprimées par les élus ces dernières semaines. De premières mesures ont été adoptées ce matin à l’unanimité. Une première série de mesures concerne la prorogation jusqu’en juin 2021 de toutes les dates d’engagement ou de paiement d’opérations initialement programmées en 2020 dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). Ce délai complémentaire doit garantir la bonne finalisation des opérations retardées par la situation sanitaire. Pour le Programme national de renouvellement urbain (PNRU) dont l’achèvement opérationnel est prévu fin 2020, il a été rappelé la volonté de l’ANRU de trouver, au cas par cas, les solutions nécessaires « à une bonne finalisation des opérations rencontrant des difficultés ». Pour soutenir les bailleurs sociaux et les collectivités territoriales face à des situations financières complexes et accompagner la relance des chantiers, le conseil d’administration a également marqué sa volonté d’attribuer ses subventions plus rapidement dans la phase de réalisation des opérations. Un nouveau système de paiement sur échéancier « plus favorable au lancement rapide des chantiers » devra ainsi être mis en place, dans la perspective du passage de l’ANRU au 1er janvier 2021 à la comptabilité industrielle et commerciale. « Les acteurs locaux peuvent dès maintenant faire avancer leurs opérations pour en bénéficier pleinement à cette date », précise le communiqué de presse. « Ces premières mesures sont issues des demandes des nombreux élus avec lesquels nous avons poursuivi les échanges durant le confinement, explique Olivier Klein, président du conseil d’administration. Cette phase d’écoute va se poursuivre dès la semaine prochaine avec les maires élus dès le premier tour des élections municipales que nous rassembleront en visioconférence. Dès la rentrée, avec le Directeur général, nous irons dans chacune des 18 régions métropolitaines et ultramarines pour rencontrer les élus, au début d’un mandat qui sera immanquablement marqué par la concrétisation tangible du NPNRU pour tous les habitants des quartiers. »

L’EPA Paris-Saclay sélectionne Seqens pour réaliser un programme de 181 logements sociaux et une maison médicale

(©Atelier germe&JAM (équipe de maîtrise d’œuvre urbaine SaM))
A la suite de la consultation d’opérateurs lancée en mai 2019 pour la réalisation de logements sociaux et d’une maison médicale sur les lots NE3.1, NE3.2 et NF2a de la ZAC du quartier de Moulon, l’EPA Paris-Saclay, en concertation avec les collectivités du territoire, a désigné Seqens lauréat de la consultation. Trois concours d’architectes sont en cours sur les trois parcelles NE3.1, N3.2 et NF2a, avec une désignation des maîtres d’œuvre prévue pour l’été 2020. Situé à Gif-sur-Yvette au sein du quartier de Moulon, le programme prévu sur les lots NE3.1, NE3.2 et NF2a comprendra 181 logements sociaux et une maison médicale de 450 m² en rez-de-chaussée du lot NF2a pour un total d’environ 12 300 m² QDP, livré en 2023.

Icade signe un bail de 5 000 m² avec Mediapro Sport France sur le parc des Portes de Paris

Icade a signé avec Mediapro Sport France un bail de 4 ans fermes minimum portant sur 5 008 m² de bureaux et d’activité au sein du Parc des Portes de Paris à Aubervilliers. L’immeuble 265-266, entièrement rénové en 2015, accueillera la rédaction et l’ensemble des équipes de la future chaîne Telefoot. Situé au cœur du Parc des Portes de Paris, il dispose, en plus des espaces de bureaux, de moyens de diffusion et de production ainsi que de plusieurs studios d’où seront réalisées les émissions de chaîne. A compter du mois d’août 2020, Mediapro sera le principal diffuseur du championnat de France de football, avec pas moins de huit rencontres de Ligue 1 et huit rencontres de Ligue 2 diffusées chaque jour, ainsi que des magazines dédiés. « Après la signature avec easyHotel d’un bail en l’état futur d’achèvement pour un hôtel de 4 000 m² et la location de l’immeuble Pulse (28 000 m²), au Comité d'Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024, cette nouvelle signature confirme l’attractivité du parc d’affaires Icade des Portes de Paris, notamment pour les sociétés du secteur audiovisuel, locataires historiques de la foncière tertiaire sur ce site », précise le communiqué de presse.

6ème Sens Immobilier poursuit son développement à Grenoble

Dans le centre de Grenoble, 6ème Sens Immobilier a fait l’acquisition d'un site de 62 000 m² composé de cinq bâtiments comprenant 5 000 m² de bureaux et 15 000 m² d'activité, auprès de la société GE Hydro France. 6ème Sens Immobilier va réhabiliter l'ensemble et développer environ 14 000 m² supplémentaires de surface de plancher dans le cadre d'opérations clé en main. Le programme, baptisé 6nergy Valley, est au cœur d'un quartier mixant autrefois industrie et habitation en pleine mutation. « Cette nouvelle acquisition traduit l'appétence de 6ème Sens Immobilier Entreprises pour les sujets de reconversion de friches industrielles, souligne Marion Aunier, directrice du développement de 6ème Sens Immobilier Entreprises. Ce sont des sujets passionnants qui nous demandent une grande souplesse d’approche juridique et économique, une réelle expertise technique et surtout de la ténacité ! » Jacques Garces, directeur associé de 6ème Sens Immobilier Entreprises, ajoute : « Après l'implantation de la Caisse d’Épargne Rhône-Alpes sur la Zac Bouchayer Viallet à Grenoble et une troisième opération d'envergure en développement, cette dernière acquisition démontre notre attrait pour ce territoire. » Les parties étaient conseillées par le cabinet CBRE. 6ème Sens Immobilier a été conseillé par l'étude Chaines et associés, et GE Hydro France par l’étude Lembo et Associés.

Commerz Real confie le property management de son patrimoine francilien à Savills France

Le département property management de Savills France, dirigé par Sabina Garevski, a remporté avec succès l'appel d'offre lancé par Commerz Real, pour la gestion de son patrimoine tertiaire, composé de 5 actifs totalisant près de 100 000 m². « Nous partageons avec les équipes de Commerz Real les mêmes valeurs fondamentales, à savoir la cohésion d'équipe et un management humain, commente Sabina Garevski. Dans le métier parfois compliqué du property management, l'esprit d'équipe est une valeur incontournable que nous revendiquons au quotidien et qui s'avère plus que jamais être un formidable atout. Avec ce nouveau mandat, l'équipe property management confirme son savoir-faire dans la gestion d'actifs prime et offrant un haut niveau de services à ses locataires. Nos spécialistes restent force de proposition en termes d'innovation et d'organisation pour permettre à nos clients de se différencier sur le marché. »

Unibail-Rodamco-Westfield place 750 M€ d'obligations

Unibail-Rodamco-Westfield a placé 750 M€ d'obligations avec une maturité de 12 ans et un coupon fixe de 2 %. « L'offre a attiré une forte demande avec un carnet de commandes dépassant 1,6 Md€ », précise le communiqué de presse. Le produit net de cette émission sera utilisé pour les besoins généraux de l'entreprise, notamment le refinancement de la dette arrivant à échéance en 2020 et l'allongement de la maturité de la dette du groupe. Unibail-Rodamco-Westfield disposera de 12,7 Mds€ de trésorerie et de lignes de crédit non utilisées à la clôture de l'offre obligataire.

Paref Gestion lance Interpierre Europe Centrale

Paref Gestion élargit sa gamme de solutions d’investissement avec sa nouvelle SCPI, Interpierre Europe Centrale. La SCPI à capital variable investira « de manière sélective et ciblée » dans l’immobilier tertiaire en Europe Centrale (Pologne, République Tchèque, Hongrie). Interpierre Europe Centrale est destinée aux investisseurs particuliers et institutionnels. Les investissements du véhicule se concentreront sur les grandes métropoles « les plus dynamiques sur le plan économique » (Varsovie, Cracovie, Wroclaw, Prague et Budapest) et cibleront des actifs avec un rendement supérieur à 6 %. « Avec Interpierre Europe Centrale, nous continuons à innover et souhaitons aller chercher le meilleur de l’immobilier tertiaire européen, précise Anne Schwartz, directrice générale de Paref Gestion. Les économies solides d’Europe Centrale, le dynamisme des grandes villes et la qualité de l’immobilier répondent à nos critères d’exigences les plus stricts tout en offrant des perspectives de rendement attractives pour nos clients. »

Advenis retient Rothschild & Co Asset Management Europe pour créer le fonds R-co Advenis Equilibre

Advenis et ses filiales ont annoncé un partenariat avec Rothschild & Co Asset Management Europe pour la création du fonds R-co Advenis Equilibre. Ce partenariat doit permettre à Advenis Gestion Privée de bénéficier de l’expertise de Rothschild & Co Asset Management Europe en matière de gestion d’actifs et de sélection de fonds pour proposer une nouvelle offre complémentaire à ses clients en gestion privée. « De par son profil patrimonial et équilibré, R-co Advenis Equilibre a vocation à constituer un fonds de portefeuille en se focalisant sur la flexibilité, la diversification et le pilotage actif du risque », précise le communiqué de presse. Les filiales d’Advenis administrent près de 4 Mds€ d’actifs financiers et immobiliers pour le compte d’institutionnels, de grands donneurs d’ordres et de 35 000 clients privés.

Anne-Claire Monteil rejoint Catella Asset Management.

Anne-Claire Monteil vient renforcer les équipes de Catella Asset Management en qualité de directrice administrative et financière. Elle interviendra, aux côtés de la direction, sur l’ensemble des questions financières relatives au bon fonctionnement de Catella Asset Management, et aura la charge de sujets transversaux tant en termes de business développement que de gestion en coordination avec les équipes d’asset management et d’acquisition. Titulaire d’un master 2 en organisation, innovation et développement de l’Université Paris Dauphine, Anne-Claire Monteil dispose d’une expérience de plus de douze ans en asset management immobilier chez DTZ Investors France / DTZ Investors REIM (Paris 8e), filiales du Groupe Cushman & Wakefield. Depuis 2008, Anne-Claire Monteil a successivement occupé les fonctions de contrôleuse financière (pendant 6 ans) avant de devenir directrice administrative et financière de la structure en renfort du directeur général et du président.

Generali France et Generali Investments déploient leur offre d’actifs réels

Generali France et Generali Investments ont annoncé le déploiement de leur offre d’actifs réels, une nouvelle étape de leur stratégie en épargne et gestion d’actifs. L’ambition des deux entités est de proposer aux épargnants particuliers une offre globale d’actifs réels éligibles à l’assurance-vie, « offrant des perspectives de rendement attractives et une volatilité maîtrisée, tout en participant à la relance de l’économie réelle ». Un premier support en unités de compte est d’ores et déjà disponible et commercialisé. Il s’agit du fonds GF Infrastructures Durables, dans lequel Generali France a engagé 150 M€. Eligible à l’assurance-vie, ce véhicule offre aux épargnants la possibilité d’investir directement dans des projets d’infrastructures européens, des financements de long terme habituellement réservés aux investisseurs institutionnels. « Cette offre sera rapidement complétée par de nouveaux supports, notamment en dette privée et private equity, permettant ainsi aux épargnants de participer à la relance de l’économie réelle, ajoute le communiqué. Ils viennent s’ajouter à la SCI GF Pierre, sur laquelle les clients de Generali peuvent investir depuis de nombreuses années et qui bénéficiera également d’une stratégie d’investissement enrichie. » Ces unités de compte seront notamment accessibles dans le cadre des contrats Himalia, Espace Invest 5 et L’Epargne Generali Platinium, distribués respectivement par les conseillers en gestion de patrimoine (CGP), partenaires bancaires (banques privées et régionales), courtiers et agents généraux de Generali France.

Amundi lance une solution d’épargne qui participera au financement des infrastructures vertes

Amundi a lancé Amundi Energies Vertes, un nouveau support d’investissement issu d’une réflexion commune avec Crédit Agricole Assurances, qui doit permettre de participer au financement de la transition énergétique « tout en bénéficiant des attraits de l’investissement sur les actifs réels ».  En effet, Amundi Energies Vertes offre une solution accessible en unité de compte dans les contrats d’assurance vie, permettant d’investir directement dans des infrastructures vertes. Amundi Energies Vertes est une société par action simplifiée à capital variable (SAS) qui investit dans des fermes solaires et éoliennes et des installations hydrauliques en zone euro, ne présentant pas de risque de développement. Cela signifie qu’au moment de l’investissement, toutes les autorisations et les permis ont été obtenus et purgés de recours et tous les contrats clés du projet ont été signés. Ces fermes, d’une durée de vie technique minimum de 30 ans, bénéficient en outre d’un contrat de rachat de leur production à prix fixe, néanmoins partiellement indexée à l’inflation, pendant une durée de 20 ans post achèvement. Amundi Energies Vertes ne peut être souscrite que par des compagnies d’assurance, et ne peut donc être accessible à un épargnant qu’au travers d’un contrat d’assurance-vie. Elle est disponible dans les contrats d’assurance vie de Predica à destination des clients banque privée des Caisses régionales du Crédit Agricole et de LCL Banque Privée. « Aujourd’hui, de plus en plus de spécialistes des énergies renouvelables sont des entreprises solides, disposant d’un socle de parcs en production assurant des revenus récurrents, des portefeuilles de projets très conséquents, d’expertises recherchées et, souvent d’un risque réduit par la diversification technologique et/ou géographique, explique Pedro Matthieu Poisson, directeur des investissement Infrastructures. Fort de notre expertise dans ce secteur, nous avons voulu, avec Amundi Energies Vertes, rendre accessible aux clients particuliers l’investissement direct dans les énergies renouvelables réservé habituellement aux clients institutionnels et répondre à la demande des épargnants de participer à la transition énergétique. »

Celeste en passe de racheter Stella Telecom

Cinquième opération de croissance externe pour Celeste en moins d’un an. Après les acquisitions de Via Numérica, Option Service, Pacwan et plus récemment Ariane.Network, l’opérateur annonce être entré en négociations exclusives pour procéder à un rapprochement avec Stella Telecom. Créé en 1997 à Sophia Antipolis, Stella Telecom est un opérateur sur le marché des entreprises et des collectivités. L’opérateur fournit des prestations d’accès Internet, d’interconnexion, de téléphonie fixe et mobile à environ 2 000 clients, pour moitié issus du secteur public. « Cette cinquième opération de croissance externe en moins d’un an confirme l’ambition de Celeste d’accompagner les entreprises dans leur révolution numérique, détaille Nicolas Aubé, président du groupe Celeste. La crise du Covid-19 a démontré plus que jamais le besoin et l’importance de la fibre optique pour les entreprises. La sécurisation des réseaux, leur capacité, et l’accès des télétravailleurs aux données et aux applications des entreprises ont permis à celles-ci une continuité d’exploitation pendant le confinement. Nous allons poursuivre notre offensive sur ce segment de marché et nous maintenons notre objectif de dépasser les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires dès 2023. » Propriétaire de plus de 6 000 kilomètres de réseaux de fibre optique et de 234 points de présence dans différentes agglomérations à travers la France, Celeste équipe plus de 10 000 sites d’entreprises.

La Société du Grand Paris abonde avec succès son obligation verte d’échéance février 2070

La Société du Grand Paris a réalisé avec succès une opération d’augmentation de son obligation verte d’échéance 18 Février 2070 émise dans le cadre de son programme « Green Euro Medium Term note », pour un montant de 750 M€. Avec cette émission, la Société du Grand Paris poursuit la réalisation de son programme de financement pour l’année 2020 et renforce la liquidité de sa courbe de crédit 100 % verte sur ce point de maturité à 50 ans en portant la taille totale de la souche 2070 à 3,25 Mds€. « La demande granulaire, avec plus de 55 investisseurs participant à la transaction, et le placement extrêmement diversifié de la transaction sont un nouveau témoignage de la large base d’investisseurs soutenant la Société du Grand Paris et ses missions depuis sa première émission réalisée en 2018 et ce malgré des conditions de marché particulièrement volatiles », précise le communiqué de presse.

Par François Perrigault (@fperrigault) et Boris Beltran (@bobobeltran)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 30 septembre 2020

La veille urbaine du 30 septembre 2020

Fifth Wall qui lance son fonds dédié aux proptechs en Europe, Rita-Rose Gagné nommée CEO d’Hammerson… Décideurs vous propose une synthèse des actualit...

Les énergies renouvelables absorbent le choc

Les énergies renouvelables absorbent le choc

Incapables de se fournir en pièces détachées et composants divers, des chantiers solaires et éoliens ont été considérablement ralentis partout dans le...

J. Moreno : "Le SIEC 2020 permettra aux enseignes et aux foncières de renouer le dialogue"

J. Moreno : "Le SIEC 2020 permettra aux enseignes et aux foncières de renouer le dialogue"

Le Siec a récemment confirmé la tenue de son édition 2020 les 14 et 15 octobre prochains dans le Pavillon 4 du Parc des Expositions de la Porte de Ver...

La veille urbaine du 29 septembre 2020

La veille urbaine du 29 septembre 2020

BNP Paribas REIM qui signe une plateforme logistique de 23 000 m² à Carquefou, Pierre-Yves Guice nommé directeur général de l’établissement public Par...

Géo-ingénierie, l’ingénierie du désastre ?

Géo-ingénierie, l’ingénierie du désastre ?

Déployer des technologies à l’échelle planétaire pour modifier la composition de notre atmosphère ou la météo, afin d’empêcher un cataclysme climatiqu...

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Avec son sourire modeste et son ton mesuré, Antoine Frérot passe aisément pour le patron le plus flegmatique du CAC 40. Ne pas s’y fier toutefois. Hab...

La veille urbaine du 28 septembre 2020

La veille urbaine du 28 septembre 2020

Sofidy qui acquiert un immeuble de 20 500 m² à Amsterdam, CDC Habitat qui crée une foncière dédiée à l’immobilier médico-social, le budget "vert" du g...

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

Dans le cadre du plan de relance, sept milliards d’euros seront ainsi consacrés à la décarbonation de l’industrie, à la production d’hydrogène par éle...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message