La veille urbaine du 23 février 2021

CBRE GI qui signe une plateforme  logistique de 36 000 m² à Villette d’Anthon, Juergen Fenk qui prend en charge les activités immobilières de Primonial en Europe avec Laurent Fléchet, Thierry Dallard qui serait sur le point de quitter la présidence du directoire de la Société du Grand Paris… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 23 février 2021.

CBRE GI qui signe une plateforme logistique de 36 000 m² à Villette d’Anthon, Juergen Fenk qui prend en charge les activités immobilières de Primonial en Europe avec Laurent Fléchet, Thierry Dallard qui serait sur le point de quitter la présidence du directoire de la Société du Grand Paris… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 23 février 2021.

Eiffage remporte en groupement le marché pour la dernière phase des travaux de reconstruction de l’établissement pénitentiaire des Baumettes à Marseille

(©Groupe 6 Architectes)
Eiffage, à travers ses filiales Eiffage Construction (mandataire) et Eiffage Énergie Systèmes, vient de remporter en groupement le marché pour la troisième et dernière phase du projet de reconstruction de l’établissement pénitentiaire des Baumettes à Marseille (13), d’un montant d’un peu plus de 90 M€. La part Eiffage dans ce marché s’élève à 87 M€. Le groupement intègre les cabinets d’architecture Groupe 6 et WTF/A, le cabinet de conseil environnemental Inddigo, ainsi que les bureaux d’études WSP et CS Ingénierie. Lancé par l’APIJ (Agence publique pour l’immobilier de la Justice) pour le compte du ministère de la Justice, le marché porte sur la démolition de la maison d’arrêt pour hommes, ainsi que la conception, la réalisation et l’aménagement d’un nouveau centre pénitentiaire de 30 000 m² de surface de plancher sur le même emplacement. La réalisation sera assurée en BIM par Eiffage Construction. Eiffage Génie Civil assurera la démolition des bâtiments existants « dont la plupart des matériaux de déconstruction seront réutilisés sur place. » Les travaux, d’une durée de 31 mois, démarreront après une phase d’études et de démolition d’un an. La livraison devrait intervenir dans le courant du dernier semestre 2024.

Groupe FIC, Nacarat et SPI Promotion remportent l’attribution des lots C1 ET C2 sur la ZAC Sernam-Boulingrin à Reims

(©Coldefy et BLP Architectes & Associés)
Le groupement de promoteurs Groupe FIC (Financière Immobilière de Champagne), Nacarat et SPI Promotion a remporté l’attribution des lots C1 ET C2 sur la ZAC Sernam-Boulingrin à Reims (51). Avec Les Promenades d’Olene, les trois partenaires proposent la réalisation d’une nouvelle séquence urbaine, à l’angle du mail Jules César et de la rue du Champs de Mars. Composé de 5 bâtiments en R+4 pour une surface de plancher totale de 8100 m², cet ensemble est structuré autour d’une voie douce, majoritairement piétonne, destinée à relier le centre historique de Reims aux nouveaux équipements de la ZAC. Positionnées le long de ce nouvel axe, les résidences sont séparées les unes des autres par des percées visuelles. Elles abritent un total de 107 logements. Tous disposent d’espaces extérieurs avec des balcons, terrasses, jardins suspendus ou encore rooftops. Le programme prévoit également l’aménagement de paliers formant des jardins d’hiver et des terrasses partagées. L’un des bâtiments se compose par ailleurs d’une salle commune en rez-de-chaussée. Accessible à l’ensemble des futurs habitants, celle-ci doit permettre l’organisation d’animations régulières. Sur la Place du Boulingrin et sur le mail Jules César, deux cellules commerciales d’une surface respective de 85 et 95 m², ainsi qu’un local destiné à une association rémoise, connectent les rez-de-chaussée à l’espace public. Imaginé par les agences d’architecture Coldefy et BLP Architectes et Associés, qui travaillent également en lien avec l’agence SLAP Paysage, le projet prévoit la création d’un jardin partagé en cœur d’îlot, agrémenté de quelques jeux pour enfants. La livraison est prévue en 2024.

GSE va réaliser le nouvel immeuble de Fives Pillard au sein du technopôle Marseille Provence

(©D.R.)
Le groupe d’ingénierie industrielle Fives a confié à GSE la construction du siège de sa filiale marseillaise, Fives Pillard, au sein du Technopôle Marseille Provence à Château-Gombert (13). La construction débutera à l’automne 2021. D’une surface totale de 3 500 m², ce nouvel ensemble immobilier se composera d’un atelier de production de 1 000 m² ainsi que 2 500 m² dédiés aux espaces de bureaux et siège social de l’entreprise. Une terrasse au second niveau complète l’actif. GSE est accompagné de l’agence Flox Architecture. Les travaux doivent durer 11 mois pour une livraison prévue en octobre 2022.

6e Sens Immobilier cède la plateforme logistique « Track » à CBRE GI à Villette d’Anthon

(©6e Sens Immobilier)
Le promoteur 6ème Sens Immobilier a cédé dans le cadre d’une transaction off-market la plateforme logistique « Track » à l’un des clients de CBRE Global Investors. D’une surface totale d’environ 36 000 m² et intégralement pré-loué en BEFA à ID Logistics pour une durée ferme de 6 ans, l’actif est situé à Villette d’Anthon (38). Il sera livré en juin 2021 et bénéficiera de la certification HQE excellent. Pour cette transaction, 6e Sens Immobilier était conseillé par Arthur Loyd Logistique.

Newton Offices signe deux nouveaux sites à Marcq-en-Barœul et à Lille

Le futur ensemble Newton Lille Pearl à Marcq-en-Barœul (©D.R.)
Newton Offices vient d’officialiser auprès du promoteur Aventim et par l’intermédiaire de CBRE, l’acquisition de deux nouveaux sites dans les Hauts-de-France, à Marcq-en-Barœul (quartier mixte Grands Boulevard) et à Lille (quartier d’affaires Euralille). Le premier, situé Croisée Laroche et baptisé Newton Lille Pearl, proposera 415 postes de travail au sein de trois bâtiments à l’architecture atypique, telle une maison se fondant dans le paysage, pour une surface totale de 4 486 m². Il compotera également 61 places de parking. Son ouverture est prévue au premier trimestre 2023. Newton Offices a officialisé en parallèle l’achat d’un immeuble de 8 000 m², imaginé par le cabinet d’architectes Coldefy & Associés et nommé « Echo », situé entre le Grand Palais et le Zenith de Lille. Dans le bâtiment biosourcé, l’opérateur proposera 4 500 m² de bureaux flexibles. L’immeuble abritera également des services de restauration et de loisirs avec notamment une salle d’escalade (1 500 m²). Ces deux nouveaux sites viennent s’ajouter aux 4 900 m² qui ouvriront en avril 2021 à Villeneuve d’Ascq. Après Marseille (13), Montpellier (34), Aix-en-Provence (13), Lyon (69), et Nice (06) il s’agit de la 9e acquisition du groupe Tivoli Capital qui totalise près de 50 000 m² de bureaux en France.

La Société de la Tour Eiffel arbitre un actif à Nantes

La Société de la Tour Eiffel a confirmé la cession d'un actif « non stratégique » situé à Nantes (44) à Crédit Agricole Immobilier. Cette transaction porte sur un terrain d'une surface cadastrale de plus de 10 000 m², occupé par un immeuble vacant. « Situé à proximité des bords de l'Erdre et du pôle universitaire nantais, ce terrain bénéficie de nombreux services, d'équipements et d'un réseau de transport efficient (Tramway L2 …), précise le communiqué de presse. Cette vente constitue une nouvelle avancée dans l'exécution du plan de cession de la foncière avec près de 60 % réalisés depuis son lancement au premier semestre 2019. » Oudot & Associés et BNP Paribas Real Estate sont intervenus comme conseils dans cette opération.

Edmond de Rothschild REIM lève 250 M€ pour sa stratégie de dette immobilière

Edmond de Rothschild Real Estate Investment Management (REIM) a procédé à une levée de fonds initiale de 250 M€ pour sa nouvelle stratégie européenne de dette immobilière, dont l’objectif est de fournir toute la gamme de prêts soit dette senior, junior, mezzanine et dette subordonnée aux investisseurs sur les principaux marchés européens. Le capital a été levé auprès d’une variété d’investisseurs internationaux pour deux véhicules de dette, le fonds Edmond de Rothschild European Real Estate Debt et un fonds dédié pour le compte d’un groupe d’assurance allemand. Le fonds Edmond de Rothschild European Real Estate Debt vise à offrir une distribution de revenus de 4 %-5 % par an et un rendement total net d’environ 8 %. Il entend atteindre une taille de 300 M€. Les deux véhicules de dette ont des profils de risque/rendement complémentaires et pourront co-investir dans les mêmes transactions de prêt, avec des ratios prêt/valeur cibles de 70 %-80 % en moyenne, voire davantage sur des opérations spécifiques. « Les stratégies de prêt se déploient sur l’ensemble des grands secteurs de l’immobilier des marchés européens, notamment l’Allemagne, la France, le Benelux, les pays nordiques, l’Espagne, l’Italie et le Royaume-Uni, en s’appuyant sur le réseau étendu et la présence locale de Edmond de Rothschild REIM dans toute l’Europe », conclut le communiqué de presse.

Juergen Fenk prend en charge les activités immobilières de Primonial en Europe avec Laurent Fléchet

Avec aujourd’hui près de 28 milliards d’euros d’encours sous gestion, plus de 400 collaborateurs et des équipes implantées en France, Allemagne, Italie, Belgique et Luxembourg, le pôle immobilier de Primonial souhaite accélérer son développement international. Le groupe a donc recruté Juergen Fenk. Il sera directement rattaché à Laurent Fléchet, directeur général délégué en charge de l’activité immobilière du groupe Primonial, et prendra ses fonctions le 1er mars 2021. Diplômé en Economie de l’Université de Munich, Juergen Fenk a occupé pendant plus de 28 ans des postes de direction internationaux dans les domaines de l'immobilier, les marchés de capitaux et la banque. Il a été membre du comité exécutif du groupe SIGNA (Berlin/Vienne), où il supervisait les activités du groupe dans les domaines de la banque, des marchés des capitaux et de la levée de fonds. En outre, il a fondé l'unité de capital-risque du groupe en se concentrant sur la PropTech et la CleanTech et a mis en place avec succès la stratégie ESG. Auparavant, il a occupé divers postes de direction dans des banques et des sociétés d'investissement en Allemagne, en France, en Pologne, en Irlande, en Autriche et aux États-Unis. Juergen Fenk est global governing trustee du Urban Land Institute dont il a été le chairman Europe jusqu’en juin 2020.

Niki Fontaine, nouvelle directrice de la communication de Bouygues Immobilier

Bouygues Immobilier a annoncé l'arrivée de Niki Fontaine, en tant que directrice de la Communication. Âgée de 51 ans et de nationalité allemande, elle a fait des études de sciences politiques à Munich, en Allemagne, puis un master de communication à l'EFAP de Paris. Elle intègre le groupe Bouygues en 2003, chez Eurosport, en tant que responsable des relations publiques, en France et à l'international. En 2013, elle rejoint Bouygues Bâtiment Ile-de-France - Rénovation Privée, filiale de Bouygues Construction - où elle exerce la fonction de responsable communication. Elle devient directrice de la communication de Bouygues Bâtiment Ile-de-France en 2015, puis en 2019 directrice de la communication de Bouygues Bâtiment France Europe. Niki Fontaine aura pour mission de coordonner l'ensemble des actions destinées à assurer la promotion de l'image de marque de Bouygues Immobilier, tant auprès des collaborateurs qu'auprès des parties-prenantes externes de l'entreprise. Elle contribuera également aux actions de communication du groupe : « faire connaître les engagements de Bouygues Immobilier en matière de développement durable, sa stratégie climat et ses objectifs ambitieux de réduction d'émissions de gaz à effet de serre. » Son profil international et la synergie de ses différentes expériences au sein du Groupe, devront lui permettre « de donner un nouveau regard » sur la communication de Bouygues Immobilier.

Le gouvernement ratifie un nouveau protocole d'accord « petites lignes ferroviaires »

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, a signé avec la Région Sud et la SNCF un protocole d’accord « petites lignes ferroviaires ». Dans la continuité de ceux déjà signés avec les régions Grand Est et Centre-Val de Loire, cet accord vise à pérenniser 435 km de petites lignes en régions Sud, grâce à une convention qui fixera les besoins en matière de régénération et les participations financières de chaque acteur. 5 lignes sont concernées, pour 580 M€ de travaux sur 10 ans : partie française de Cuneo-Ventimille ; La Côte bleue (Marseille-Miramas) ; (Valence) – Beaurières – Briançon ; (Grenoble) – Lus-La-Croix-Haute – Aix-en-Provence ; Nice – Breil-sur-Roya.

Thierry Dallard serait sur le point de quitter la présidence du directoire de la Société du Grand Paris

Thierry Dallard (©Société du Grand Paris - Marco Castro)
Selon les informations de La Tribune, le Premier ministre Jean Castex a obtenu le départ de Thierry Dallard de son poste de président du directoire de la Société du Grand Paris. « En filigrane de ce départ, le décalage des lignes des Jeux Olympiques et sans doute, des interrogations sur la réalisation de l’intégralité du Grand Paris Express », selon le journal.

Total fait entrer la Banque des Territoires et le Crédit Agricole Assurances au capital de deux portefeuilles renouvelables

Total, au travers de Total Quadran, sa filiale renouvelables en France, fait entrer la Banque des Territoires et Crédit Agricole Assurances à hauteur de 50 % au capital de deux portefeuilles de projets renouvelables. Crédit Agricole Assurances prend ainsi une participation de 50 % dans un portefeuille composé de 9 parcs éoliens (103 MW) et 44 centrales solaires (182 MW) pour une capacité totale de 285 MW (100%). La Banque des Territoires prend quant à elle une participation de 50 % dans un portefeuille composé de 8 parcs solaires situés en Nouvelle-Calédonie pour une capacité totale de 53 MW (100%). Ces cessions valorisent ces portefeuilles (représentant près de 340 MW) à une valeur d’entreprise d’environ 600 M$ (100%). « Ces prises de participation dans nos portefeuilles de projets sont la mise en œuvre du modèle économique que nous avons défini pour le développement des énergies renouvelables visant à atteindre une rentabilité de nos capitaux investis supérieure à 10 % », se félicite Julien Pouget, directeur renewables de Total.

Tikehau Capital lève plus d’1 Md€ pour sa stratégie de capital investissement dédiée à la transition énergétique

Tikehau Capital a finalisé la levée de fonds de sa stratégie d’investissement T2 dédiée à la transition énergétique avec un montant record de plus d’un milliard d’euros. Le véhicule est une plateforme ayant vocation à accélérer la croissance des PME et des ETI européennes qui apportent une réponse à l’urgence climatique et qui contribuent à la transition vers une économie bas carbone. La stratégie d'investissement T2 Energy Transition a déjà investi 440 M€ dans des PME et des ETI évoluant dans les secteurs de la production d’énergies propres, de la mobilité bas carbone et de l’amélioration de l’efficacité énergétique. « En 2019, les entreprises en portefeuille du fonds T2 ont fourni des biens et des services qui, sur leur durée de vie, permettent d’éviter près d’1 million de tonnes de CO2 », ajoute le communiqué de presse. En France, Tikehau Capital est entré au capital de GreenYellow, qui développe des solutions d’amélioration de l’efficacité énergétique des magasins, et dans le Groupe Rougnon, spécialisé dans la rénovation énergétique des bâtiments à Paris et en région parisienne. Tikehau Capital a lancé cette stratégie en 2018 avec le soutien du Groupe Total, et a engagé 100 M€ de son propre bilan.

Gilles Vincent réélu président d’Amorce pour un troisième mandat

(©Nick Youngson - Alpha Stock Images [CC BY-SA 3.0])
Le conseil d’administration de l’association Amorce a renouvelé sa confiance à Gilles Vincent, maire de Saint-Mandrier-sur-Mer (83), vice-président de la Métropole Toulon Provence Méditerranée à la transition écologique et énergétique et président du Syndicat de traitement des déchets de l’aire toulonnaise, qui a été réélu président à l’unanimité pour un troisième mandat consécutif de 6 ans. Jean-François Debat, maire de Bourg-en-Bresse et président de la Communauté d'agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse (01), a quant à lui été élu à l’unanimité premier vice-président de l’association. « Amorce s’est imposée au fil des années comme le principal réseau de collectivités et de partenaires locaux engagés dans la transition écologique territoriale, avec désormais près de 1 000 adhérents, précise Gilles Vincent. Notre représentativité et notre expertise sont aujourd’hui reconnues par tous les acteurs des filières de l’énergie, des déchets et de l’eau, ainsi que par les pouvoirs publics. »

François Perrigault

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 2 mars 2021

La veille urbaine du 2 mars 2021

Paris qui dévoile son nouveau pacte pour la construction, Aviva Investors qui loue 42 000 m² à ID Logistics à Nanteuil-le-Haudouin, les expérimentatio...

Paul Jarquin, promoteur du bois mais pas seulement

Paul Jarquin, promoteur du bois mais pas seulement

En l’espace d’une dizaine d’années, Paul Jarquin s’est imposé comme l’une des figures de proue de l’interprofession forêt-bois en France. Mais, joigna...

Hydrogène décarboné : la France dans le peloton de tête

Hydrogène décarboné : la France dans le peloton de tête

D’après l’analyse comparative des co-présidents du Conseil national de l’hydrogène, la France est en tête des pays les plus avancés dans la mise en œu...

La veille urbaine du 1er mars 2021

La veille urbaine du 1er mars 2021

La banque privée de La Banque Postale qui s’installe dans La Poste du Louvre, Laurent Musielak nommé CFO de Colliers France, la baisse de volumes du t...

Dans les coulisses du déménagement d’August Debouzy

Dans les coulisses du déménagement d’August Debouzy

Quelques centaines de mètres à peine séparent les locaux historiques d’August Debouzy rue de Messine à Paris et les nouveaux bureaux rénovés de la rue...

La veille urbaine du 26 février 2021

La veille urbaine du 26 février 2021

Le renouvellement de l’équipe d’urbanistes-architectes du projet Gerland à Lyon, les investissements résidentiels qui bondissent de 41 % en 2020… Déci...

Jocelyn de Verdelon nommé head of transactions Europe de PGIM Real Estate

Jocelyn de Verdelon nommé head of transactions Europe de PGIM Real Estate

PGIM Real Estate a annoncé cette semaine plusieurs nominations dans le but de renforcer sa plate-forme européenne et poursuivre sa croissance. Jocelyn...

La veille urbaine du 25 février 2021

La veille urbaine du 25 février 2021

La signature de l'acte de vente pour la réalisation de The Link à La Défense, AEW qui lance une plateforme dédiée à la logistique et aux parcs d’activ...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte