La veille urbaine du 21 octobre 2020

Eiffage qui va réaliser le nouveau siège social de Lidl à Châtenay-Malabry, l'augmentation de capital de Quartus, Bruxelles qui aide l’Île-de-France à verdir ses bus… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 21 octobre 2020.

Eiffage qui va réaliser le nouveau siège social de Lidl à Châtenay-Malabry, l'augmentation de capital de Quartus, Bruxelles qui aide l’Île-de-France à verdir ses bus… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 21 octobre 2020.

Eiffage va réaliser le nouveau siège social de Lidl à Châtenay-Malabry

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Construction, vient de se voir confier par le groupe de distribution Lidl la réalisation de son nouveau siège social dans la ZAC LaVallée de Châtenay- Malabry menée par Eiffage Aménagement, pour un montant de près de 140 M€. Le projet conçu par le cabinet d’architecture Atelier M3, porte sur la réalisation d’un ensemble de 40 000 m² comprenant le siège social de Lidl, une surface commerciale de l’enseigne d’environ 3 000 m² et une zone de stationnement de 860 places. Il mobilisera également les expertises d’Eiffage Énergie Systèmes pour les lots techniques (électricité courants forts / courants faibles, CVC) et de Goyer, filiale du groupe Eiffage, pour les façades. Le campus Lidl, qui accueillera 1 100 salariés, s’organisera en 4 immeubles indépendants : un bâtiment en R+6 et deux bâtiments en R+4, dont l’un dédié à la surface commerciale, tous trois disposés autour d’un bâtiment central en R+4. Des zones paysagères d’une surface totale de 5 000 m² agrémenteront l’ensemble. Les travaux débuteront en décembre 2020 pour une livraison de la surface commerciale prévue sur le 2e semestre 2022 et une finalisation de l’ensemble tertiaire sur le 2e semestre 2023. L’opération vise les labels et certifications BREEAM niveau Excellent, NF HQE bâtiment tertiaire niveau Excellent, et E3C1.

Asobo Studio loue 2 920 m² de bureaux à Bordeaux Euratlantique

La société Asobo Studio, qui a comme principale activité le développement de jeux vidéo, qui développe pour le compte de Microsoft la nouvelle version de Flight Simulator, vient de prendre à bail, 2 920 m² de bureaux dans l’immeuble Atika de 5 600 m², rue de la Seiglière à Bordeaux (33) dans le quartier d’affaires de Bordeaux « Euratlantique ». Cette location doit permettre à Asobo Studio, historiquement installée sur Bordeaux, de poursuivre sa croissance et d’accueillir 280 salariés. L’immeuble est développé par Les Nouveaux Constructeurs et a été acquis par Swiss Life Asset Managers France pour le compte d’un OPCI institutionnel. La transaction a été réalisée par BNP Paribas Real Estate, conseil des deux parties.

AEW cède un retail park à Osny

AEW a vendu, pour le compte d’un client institutionnel, un retail park situé à Osny (95) à Axiparts. Situé au cœur de la zone commerciale de l’Oseraie, l’actif est loué aux enseignes Picard, Natureo, Maison de la literie et Cuisines Ixina. L’ensemble commercial développe une surface de plancher de plus de 3 200 m². La transaction a été réalisée par l’équipe investissement d’EOL. AEW était conseillé par Allez & Associés. L’acquéreur était accompagné par l’étude Dominique Thomas & Michaël Jacob de Metz.

Arc-Eiffel Investissement acquiert un ensemble de 2 100 m² à Neuilly-sur-Marne

Arc-Eiffel Investissement a acquis un ensemble immobilier indépendant d’environ 2 100 m² à usage d’activité au 13-15 avenue Robert Schumann à Neuilly-sur-Marne (93). L’ensemble actuellement vacant fera l’objet d’une restructuration globale avec la création de 6 cellules artisanales. L’opération a été entièrement pré-commercialisée en exclusivité par Evolis pour une livraison prévue en septembre 2021. Dans cette transaction, l’acquéreur a été conseillé par l’Office notarial Delrez Graux Jacques Karnik et Evolis, ce dernier étant également conseil du vendeur.

Corum arbitre deux entrepôts en Espagne

Corum a vendu deux entrepôts situés en Espagne, l’un près de Barcelone et l’autre près de Madrid. L’ensemble représente 35 669 m², loué à l’entreprise espagnole Logifashion, spécialisée dans le secteur de la logistique pour l’industrie de la mode. Ces locaux, acquis en 2016, faisaient partie du patrimoine de la SCPI Corum Origin. Ils ont été vendus au profit d’un investisseur international. Cette vente a donné lieu à la distribution d’un dividende exceptionnel. Le dividende brut par part issu de cette opération s’élève à 1,52 €. La première plateforme logistique est située à Riudellots, et déploie 12 696 m² au sein d'un parc industriel regroupant plusieurs entreprises de secteur d'activités variés, en face de l'aéroport de Gérone, à 90 km de Barcelone. La deuxième est située à Cabanillas del Campo, à 50 km de l'aéroport international de Madrid. Elle se trouve également dans un parc industriel, la Quinta, avec d'autres sociétés comme BMW et UTI Worldwide, et représente une surface de 22 973 m². « Nous continuons à déployer notre stratégie opportuniste, à la vente comme à l'acquisition. Nous sommes dans un cycle qui valorise les actifs logistiques, nous avons dans notre patrimoine des biens qui sont en ligne avec cet engouement actuel des investisseurs : nous agissons pour en tirer parti dans l’intérêt de nos associés », souligne Vincent Dominique, directeur général de Corum.

Quartus réalise une augmentation de capital

Quelques mois après les nominations d’Emmanuel Launiau à la présidence de Quartus, et de Thierry Lajoie au poste de directeur général stratégie et finances, le groupe a procédé à une augmentation de capital souscrite par Naxicap, son principal actionnaire. A l’issue de cette opération, Quartus dispose de plus de 190 M€ de fonds propres. Naxicap a renforcé sa participation dans Quartus à cette occasion. « Cette augmentation de capital donne des moyens supplémentaires au groupe pour poursuivre sa croissance et sa structuration, et asseoir son projet d’entreprise dont l’ambition est la fabrication d’une ville qui prenne soin du vivant face aux grands défis de la société, en particulier ceux du climat et de la cohésion sociale », précise Emmanuel Launiau. Le projet d’entreprise porté par ce dernier repose sur trois piliers : « structurer Quartus en confortant ses capacités de développement, optimiser ses actifs, et poursuivre l’accélération du métier d’ensemblier urbain comme élément de différenciation au service des acteurs de la ville, tout en s’appuyant sur le savoir-faire reconnu des trois métiers principaux du groupe : le résidentiel, la logistique, l’immobilier d’entreprises et de services. »

Invesco développe son offre de dette immobilière européenne

Invesco Real Estate et GAM Investments ont convenu de transférer à Invesco les activités commerciales de financement immobilier par emprunt de GAM, y compris son équipe en charge des dettes immobilières européennes, les relations investisseurs, et les actifs européens correspondants. Pour mener à bien cette expansion des capacités d'Invesco en matière de dette, l'équipe de sept personnes basée à Londres et dirigée par Andrew Gordon, responsable de la dette immobilière chez GAM, rejoindront l’équipe londonienne d'Invesco avec leur portefeuille de dette sous gestion d'environ 300 M$. Les actifs sont gérés via un compte séparé et deux fonds actifs. À court et moyen terme, Invesco prévoit de poursuivre l'expansion de ses capacités et de son offre en Europe. « L'expertise dette américaine d'Invesco est déjà bien établie, ses engagements s'élevant actuellement à près de 1,78 Md$ en provenance d'un groupe diversifié d'investisseurs institutionnels, précise le communiqué de presse. Depuis 2013, l'équipe dette américaine a originé 8,2 Mds$ de prêts sans avoir subi aucune perte. » La nouvelle équipe dette européenne sera supervisée par Andy Rofe, directeur général - Europe chez Invesco Real Estate. Au cours des sept dernières années, l'équipe a accordé environ 45 prêts pour un montant total d'environ 1 Md$. Les 22 investisseurs de l'équipe actuelle rejoignent Invesco, une transition d'autant plus facile qu'un tiers d'entre eux entretient déjà des relations avec le groupe Invesco. « La tendance sur le marché européen de la dette est très attractive, d'où cette accélération du développement de notre offre européenne avec cette nouvelle équipe », explique Andy Rofe, directeur général Europe chez Invesco Real Estate.

Jean-Claude Szaleniec rejoint Agora Immobilier

Jean-Claude Szaleniec, titulaire d’une maîtrise d’analyse financière et d’un diplôme de l’Essec rejoint le promoteur et gestionnaire de résidences services Agora Immobilier. « Pionnier des résidences services étudiant en 1988 (Président d’Eurostudiomes et Arpej) il a également présidé Les Symphoniales (Seniors) et a été administrateur d’Isatis au sein de la Caisse des Dépôts et Consignations », précise le communiqué de presse. Il bénéficie de 42 ans d’expérience dans l’immobilier résidentiel et 32 dans le serviciel. Après six années au sein du groupe Maison Familiale et trois à l’Union des HLM, il a exercé, de 1986 à 2000 la direction commerciale et marketing de la branche promotion logements du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations. En 2000, il intègre le groupe BNP Paribas Immobilier pour devenir de 2002 à 2006, président de Sinvim puis des Espaces Immobiliers BNP Paribas. En 2007 il exerce pendant 18 mois la direction du développement du groupe Akerys. De 2008 à 2013 il assure la mission de directeur général adjoint habitat de Bouwfonds Marignan Immobilier, en charge des régions Ile de France et Centre. Co-fondateur en 2013 de la start-up Habiteo et de la société Hares Conseil, il devient conseil immobilier du groupe médico-social DomusVi. Il est également chargé de cours à l’IMSI (Institut du management des services immobiliers). Chez Agora Immobilier, il aura en charge le développement des résidences services et du secteur résidentiel dans le Sud Est (AURA et PACA) « pour consolider son développement dans l’immobilier géré. »

Morgane Lanoë Diepois intègre l’équipe commerciale et marketing institutionnelle Real Estate de Swiss Life AM en France

Morgane Lanoë Diepois rejoint l’équipe commerciale et marketing institutionnelle Real Estate de Swiss Life Asset Managers en France. Sa venue intervient dans le cadre du renforcement de l’équipe commerciale et marketing institutionnelle Real Estate, qui a débuté en 2019 avec l’arrivée de Guillaume Hilaire, responsable clientèle institutionnelle Real Estate. Sous la direction de Christèle Nouvellon, l’équipe commerciale a pour mission de promouvoir les expertises de Swiss Life Asset Managers en France et en Europe sur les secteurs de la santé, du résidentiel, du bureau, de la logistique et de l’hôtellerie auprès des investisseurs institutionnels. Morgane Lanoë Diepois bénéficie d’une expérience de 10 ans dans le secteur de l’investment management en France et au Canada. En 2010, elle intègre Rothschild & Co au poste d’analyse marketing où elle est en charge de l’ensemble des appels d’offres pour la clientèle institutionnelle. De 2013 à 2016, Morgane Lanoë Diepois s’expatrie au Canada et intègre l’équipe commerciale de CIBC Asset Management où elle a pour mission de développer un portefeuille de clients institutionnels.  En 2016, elle intègre la société de gestion Rivoli Fund Management pour couvrir la clientèle du Royaume-Uni et des pays nordiques, puis en 2017, la Financière de la Cité où elle est responsable du développement de la clientèle institutionnelle en France. Morgane Lanoë Diepois est diplômée de l’ESSCA School of Management.

Savills France rejoint Mathieu Guillebault en tant que co-directeur du département Residential Capital Markets

Mathieu Guillebault, 34 ans, vient d'être nommé co-directeur du département Residential Capital Markets (RCM) au sein de Savills France, aux côtés de Raymond Genre-Grandpierre. Dans ses nouvelles fonctions, Mathieu Guillebault aura principalement en charge le conseil en transaction d'actifs immobiliers alternatifs (senior, étudiant, coliving, tourisme, santé) et résidentiels. De par son expérience dans ces secteurs, il accompagnera propriétaires/investisseurs dans le cadre de leur développement ou de la reconversion de leur patrimoine. Il intègrera l'équipe pan-européenne du groupe, où ses relations auprès des acteurs tant opérateur que promoteur doivent conforter le développement cross-border. Avant de rejoindre Savills France, Mathieu Guillebault a occupé les fonctions de directeur associé chez CBRE Capital Markets, société qu'il avait rejointe il y a 8 ans. Mathieu Guillebault est diplômé d'un master 2 en international & corporate finance, d'un master 2 DEA en recherche en gestion de portefeuille et en gestion de patrimoine.

Delphine Penalva rejoint Colliers International France en qualité de directrice communication et marketing

Delphine Penalva a rejoint la direction business development de Colliers International France, pilotée par Patrick Leniston, en qualité de directrice communication & marketing. Dans le cadre de ses fonctions qui couvrent les marchés de la France et de la Belgique, Delphine Penalva a pour enjeux de « renforcer la notoriété des offres, de favoriser la préférence de la marque Colliers auprès des utilisateurs et investisseurs immobiliers, et d’engager plus fortement l’entreprise dans son écosystème. » Elle est en charge des stratégies de marketing opérationnel, relations presse, social media, événementiel et communication interne, tout en participant à la transformation en cours de Colliers. Delphine Penalva débute sa carrière en 1999 chez i&e Consultants, spécialisée dans le management des stratégies d’opinion. En qualité d’associée et directrice du Centre d’expertises médias, elle développe sa pratique des relations presse et son conseil en accompagnement de dirigeants. En 2008, elle rejoint son client PagesJaunes/Solocal dont elle accompagne pendant 10 ans les projets de transformation. Recrutée en qualité de responsable des relations presse, institutionnelles et internes, elle est promue directrice de la communication corporate en 2011, puis elle créé en 2014 la direction de la communication du groupe qu’elle pilote jusqu’en 2018. Elle contribue aux lancements de services, au renouveau de la marque B2B, à l’accompagnement de programmes de conduite du changement auprès de 4 000 collaborateurs, et à la création avec Colliers du siège social de Solocal qui réunit une dizaine de filiales du groupe. Depuis 2019, elle occupait les fonctions de directrice associée et directrice de la communication chez Tequila Rapido, agence conseil en communication digitale. Delphine Penalva, 45 ans, est titulaire d'une maîtrise en sciences de l'information et de la communication et d'un DESS en médiation et ingénierie culturelle de l'Université de Nice Sophia Antipolis.

Nexity fait évoluer la gouvernance de ses activités de services aux particuliers

Jean-Claude Bassien, en complément de ses fonctions de directeur général de Nexity Solutions Entreprise, assurera la présidence du pôle services aux particuliers de Nexity. Karine Olivier, actuellement directrice générale de la filiale de Nexity Oralia, est nommée directrice générale du pôle services aux particuliers de Nexity et elle rejoint à ce titre le comité exécutif de Nexity. Thierry Smadja, actuellement directeur général délégué de Nexity Services Immobiliers aux Particuliers, et Pierre-Henry Pouchelon, actuellement secrétaire général de Nexity Services Immobiliers aux particuliers, sont nommés directeurs généraux délégués du pôle services aux particuliers de Nexity.

Hydrogène vert : top départ pour Hynomed

(© Engie Solutions)

Engie Solutions, la Chambre de commerce et d’industrie du Var, la Banque des Territoires, l’Ademe, et la Région PACA ont donné le coup d’envoi de la SAS Hynomed ce 21 octobre 2020 à Toulon. L’ambition de cette nouvelle société de production et de distribution d’hydrogène vert, étape stratégique du projet Hynovar, est de déployer un écosystème hydrogène au service de la mobilité terrestre et maritime en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. A l’ouest de la métropole toulonnaise, le site portuaire de Brégaillon abritant un important hub de transport maritime, terrestre et ferroviaire, est le lieu pressenti pour accueillir la première station, conçue de façon à monter en capacité au fil des années. Le calendrier opérationnel et les délais de commande permettent d’annoncer une mise en service fin 2022. A cette date la station permettra l’avitaillement de 7 à 10 bus hydrogène de la métropole, environ 50 véhicules utilitaires légers et une navette maritime innovante full hydrogène d’une capacité de 250 passagers, commandée par les Bateliers de la Côte d’Azur et conçue par la startup régionale Hyseas. Selon le communiqué, cette station permettrait d’économiser 1 675 tonnes de CO2 par an tandis qu’à à moyen terme, l’alimentation d’autres types de véhicules est également envisagée.

Bruxelles aide l’Île-de-France à verdir ses bus

La Commission européenne a attribué 23 M€ de subvention pour l’achat de bus électriques et la conversion des dépôts à l'électrique et au bio-gaz en Île-de-France. « Ce programme, unique en Europe, a pour objectif de convertir tous les centres bus ainsi qu’une grande partie du parc de bus exploité par la RATP pour Île-de-France Mobilités à l’électrique et au biogaz d’ici 2025 », précise le communiqué de presse. Cette aide européenne, complétée par un financement innovant de 23 millions d’euros de la Banque des Territoires (Groupe Caisse des Dépôts), contribue également à l’effort engagé par Île-de-France Mobilités pour le développement des transports durables. « Cette subvention, prochainement attribuée dans le cadre du programme européen « Connecting Europe Facility », qui vise à financer des infrastructures de transport durables, conforte la volonté d’Île-de-France Mobilités et de la RATP d’être des partenaires très engagés pour la réussite du « Green Deal » européen, qui a pour but de faire de l’Union européenne la première économie neutre en gaz à effet de serre d’ici à 2050 », ajoute la communication. Cette subvention est complétée par un prêt de la Caisse des Dépôts, partenaire de mise en œuvre (Implementing Partner) de la Commission européenne pour le « Connecting Europe Facility ». Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités, présidente de la Région Île-de-France, complète : « Île-de-France Mobilités s’est donné pour objectif de convertir les 10 500 bus et cars roulants sur son réseau aux énergies propres avec deux échéances, 2025 pour les zones urbaines les plus polluées et 2029 pour l’ensemble de la région. Ce soutien financier de la commission européenne au programme débuté il y a plus de 4 ans avec la RATP, rappelle la dimension Européenne de notre projet francilien qui va se poursuivre encore plusieurs années et pour lequel l’appui de l’Union européenne est primordial. » La RATP va réceptionner 3 700 bus neufs électriques ou biogaz dans le cadre du programme Bus 2025.

Citroën, Accor et JCDecaux imaginent ensemble le futur de la mobilité urbaine autonome

(© Tampa Connected Vehicle Pilot)

Le projet The Urban Collëctif, né de l’ambition commune de Citroën, Accor et JCDecaux d’imaginer le futur de la mobilité urbaine devait être dévoilé à l’occasion du salon Vivatech en juin dernier. Ce dernier ayant été annulé, cette « solution de mobilité urbaine autonome sur voies dédiées, pour tous et en mode open-source » sera finalement dévoilée, en première mondiale, le mercredi 4 novembre 2020, lors d’un événement 100 % digital. Sébastien Bazin, PDG de Accor, commente : « Nous sommes ravis de nous associer à Citroën et JCDecaux autour de ce projet innovant. Avec plus de 5 000 hôtels à travers le monde, notre Groupe est un acteur de l’écosystème local, qui s’engage à proposer toujours plus d’expériences exclusives, tant pour les voyageurs que pour les locaux, tout en contribuant au développement de villes durables. Prolonger l’expérience hôtelière en dehors des murs de nos établissements est dans le droit fil de notre vision audacieuse et moderne de l’hospitalité. » 

Vinci Construction remporte deux contrats supplémentaires pour la ligne ferroviaire City Rail Link à Auckland

Le groupement Link Alliance comprenant VInci Construction Grands Projets (mandataire) et Soletanche Bachy International, filiales de Vinci Construction, et leur partenaire Downer, ainsi que les designers Aecom, WSP-Opus et Tonkin & Taylor, a signé les contrats des lots 5 et 7 du programme City Rail Link à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Dans le cadre du lot 5, le groupement aura la charge de réaliser deux ouvrages d’art (sauts-de-mouton) et 2 km de voie nouvelle, tout en maintenant la circulation sur la ligne North Auckland Line. Le Lot 7 comprend l’installation des systèmes électriques, des caténaires, de la signalisation et du système de contrôle de la totalité du City Rail Link. Ces contrats s’ajoutent à celui du lot 3, remporté en juillet 2019 par le même groupement, portant sur la conception-construction de 3,45 km d’extension de ligne ferroviaire dont 3,2 km de tunnel, et la réalisation de trois nouvelles stations. Les contrats sont de type Alliance, associant dans une même équipe le groupement concepteur-constructeur et le client, City Rail Link Limited, pour réaliser en partenariat le projet. La livraison de l’ensemble des lots 3, 5 et 7 est prévue en 2024. D’un coût total de 4,419 Mds de dollars néozélandais, soit 2,586 Mds€, le projet City Rail Link doit permettre de doubler le nombre de personnes qui pourra se rendre dans le centre-ville d’Auckland en moins de 30 minutes. Cette nouvelle ligne de train est conçue pour accueillir 54 000 passagers par heure en heures de pointe.

Par François Perrigault (@fperrigault), Boris Beltran (@bobobeltran) et Thomas Gutperle

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 24 novembre 2020

La veille urbaine du 24 novembre 2020

La liste des EPCI candidats à l'encadrement des loyers, le groupe Laurent Taïeb qui va créer un hôtel au sein de la tour Duo 2, Sogaris et la RATP qui...

P. Rosio (Foncière Inea) : "Les marchés régionaux montrent encore une fois leur résilience"

P. Rosio (Foncière Inea) : "Les marchés régionaux montrent encore une fois leur résilience"

Alors que Foncière Inea poursuit sa stratégie d’investissement dans des immeubles de bureaux neufs en régions comme le montre la récente acquisition d...

La veille urbaine du 23 novembre 2020

La veille urbaine du 23 novembre 2020

La Ville de Paris qui soutient finalement la modernisation de la gare du Nord après l'adaptation du projet, Ivanhoé Cambridge qui renforce son exposit...

La ville de Paris publie son manifeste pour une nouvelle esthétique parisienne

La ville de Paris publie son manifeste pour une nouvelle esthétique parisienne

La question de la place de la nature en ville se pose par exemple. Tiraillée entre un héritage séculaire et des problématiques contemporaines, Paris s...

La Ville de Paris soutient finalement la modernisation de la gare du Nord après l'adaptation du projet

La Ville de Paris soutient finalement la modernisation de la gare du Nord après l'adaptation du proj...

Après un an d’appels répétés de la Ville de Paris à la révision du programme de réaménagement de la gare du Nord, la municipalité vient de ratifier un...

La veille urbaine du 20 novembre 2020

La veille urbaine du 20 novembre 2020

Ardian qui cède le 14 rue des Pyramides à Paris 1er à la CRPN, le gouvernement lance une mission sur l’avenir du modèle économique des transports en c...

Microgrids : les couteaux suisses énergétiques

Microgrids : les couteaux suisses énergétiques

Catastrophes naturelles, blackouts et des centaines de millions de personnes n’ayant pas accès à l’électricité mettent en exergue les failles des rése...

La veille urbaine du 19 novembre 2020

La veille urbaine du 19 novembre 2020

Les transactions locatives XXL de P3 Logistic Parks et LaSalle IM en logistique, Extendam et Catella Hospitality Europe qui acquièrent le Holiday Inn...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte