La veille urbaine du 20 janvier 2020

La signature du contrat de projet partenarial d’aménagement Bordeaux Inno Campus, JPMorgan Chase qui étend son bureau à Paris, Inovalis et le fonds Sedco qui acquièrent le nouveau siège de Danone à Rueil-Malmaison… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 20 janvier 2020.

La signature du contrat de projet partenarial d’aménagement Bordeaux Inno Campus, JPMorgan Chase qui étend son bureau à Paris, Inovalis et le fonds Sedco qui acquièrent le nouveau siège de Danone à Rueil-Malmaison… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 20 janvier 2020.


Panhard livre 24 450 m² à Mediaco Logistique au Havre


Le Groupe Panhard a réalisé au Havre une plateforme logistique de 48 916 m². En son sein, 4 cellules totalisant une surface de 24 450 m² ont été livrées à Mediaco Logistique, dans le cadre d’un bail commercial en état futur d’achèvement. Cette opération, développée sur une emprise foncière d’environ 11,4 hectares, se situe sur les communes d’Oudalle et de Sandouville au sein du parc logistique du Pont de Normandie II (PLPN2 – bâtiment A), aménagé par le Grand Port Maritime du Havre. Dessinée par l’Agence Franc, cette première réalisation, dont les travaux ont commencé en février 2019, comprend un entrepôt double-face de 48 916 m², dont 6 000 m2 à température dirigée, 1 982 m² de bureaux et locaux sociaux et 836 m² de locaux de charges et locaux techniques. Le bâtiment est composé de 8 cellules avec une hauteur libre de 11,60 mètres. Il est équipé d’un éclairage 100 % type LED, doté de capteurs qui détectent les personnes et les engins, ajustant automatiquement l’éclairage Cette plateforme logistique a fait l’objet d’une certification BREEAM Good. « Une attention particulière a été portée au traitement paysager, précise le communiqué de presse. Le choix des espèces a notamment été validé par un écologue et les plantes ont été sélectionnées dans des pépinières bénéficiant du label Plante Bleue. L’entreprise de logistique portuaire Mediaco Vrac est déjà présente au Havre dans le transit, la douane et la logistique portuaire. Elle a fait appel à l'expertise de EOL pour trouver son nouvel entrepôt.

 

L’Etat et Bordeaux Métropole signent le contrat de projet partenarial d’aménagement Bordeaux Inno Campus


Fabienne Buccio, préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, préfète de la Gironde et Patrick Bobet, président de Bordeaux Métropole, maire du Bouscat, ont signé le contrat de projet partenarial d’aménagement Bordeaux Inno Campus à l'hôtel de Bordeaux Métropole. Le projet s’étend sur 1 300 ha répartis sur 4 communes, Bordeaux, Pessac, Talence, Gradignan. Le contrat de projet partenarial d’aménagement définit la feuille de route pour l’aménagement et le développement de ce territoire d’ici 2035. « Il exprime une ambition partagée, déclinée dans le temps et dans l’espace en inscrivant les projets portés par les grands acteurs institutionnels dans une dynamique collective, précise le communiqué de presse. Il introduit à cet effet un cadre de travail multi-partenarial coanimé par Bordeaux Métropole et l’Etat ». Au total, ce sont 2 Mds€ publics qui seront investis par les 11 signataires avec différents objectifs : + 10 000 emplois, + 10 000 étudiants, + 10 000 logements d’ici 2035. Le tout « en réunissant les conditions de préservation du cadre de vie et d’une mobilité durable », selon le communiqué de presse. Il s’agit du quatrième contrat de ce type signé en France, le plus important à ce jour en termes de superficie et de montants d’investissements.

 

Parcolog livre une extension de 23 000 m² à Moussy-le-Neuf


Parcolog Invest (groupe Generali) accompagne la croissance de son locataire CSP Centre Spécialités Pharmaceutiques en livrant une extension de 23 000 m² de sa plateforme logistique à Moussy le Neuf (77). Ce bâtiment XL, situé à proximité de Roissy, développe dorénavant 90 000 m² dont 5 000 m² de bureaux et locaux sociaux entièrement loués par CSP. Le site dédié aux médicaments et produits de santé dispose de cellules pour les produits inflammables et aérosols, de températures régulées 15°C/25°C avec traitement d’air mais également de surfaces en froid positif et froid négatif. La construction de cette extension a été réalisée par Quadri-Bat. Parcolog poursuit le développement de son patrimoine avec un projet de 35 000 m² à Moussy le Neuf également ainsi qu’un projet de 82 000 m² au sud de Lille.

 

JPMorgan Chase étend son bureau à Paris


JPMorgan Chase & Co. A annoncé l’acquisition planifiée d’un bâtiment supplémentaire de sept étages au 21 Place du Marché Saint-Honoré, au cœur du 1er arrondissement de Paris. Cette expansion représente une sorte de retour aux sources, puisque le bâtiment est adjacent à son siège français actuel, situé dans l’Hôtel de la Fare au 14 Place Vendôme, et faisait partie du premier bureau de la société à Paris, acquis en 1916. Le nouveau bâtiment a la capacité d’accueillir jusqu’à 450 personnes si nécessaire, avec la possibilité d’héberger des activités de marchés. Celles-ci viendraient s’ajouter aux 260 collaborateurs déjà basés à Paris. Le bâtiment de 6 600 m² (sept étages et quatre sous-sols) abritera « de grands espaces ouverts et modernes, qui sont particulièrement adaptés aux activités de salle des marchés », précise le communiqué de presse. Il sera relié directement aux bureaux existants de la Place Vendôme et proposera des prestations comprenant une cafétéria, 15 salles de réunion et 100 places de stationnement pour bicyclettes. Le nouvel établissement doit ouvrir d’ici la fin 2020, après six à neuf mois de rénovation. « Après de nombreuses réformes du gouvernement et compte tenu de la qualité intrinsèque des infrastructures parisiennes, c’est le moment idéal pour investir ici et pour que notre personnel s’y installe en plus grand nombre », explique Kyril Courboin, directeur général France de J.P. Morgan. Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, ajoute : « J’apprécie l’investissement continu de J.P. Morgan en France à travers l’achat de ce bâtiment. Cet engagement envoie de manière forte le message que le pays est attrayant et ouvert pour les affaires. Il montre une grande confiance dans la France comme centre d’excellence pour les services financiers. »

 

Inovalis et le fonds Sedco acquièrent le nouveau siège de Danone à Rueil-Malmaison


Après avoir conçu le projet et lancé son développement, Inovalis s'associe à Sedco afin de garder en patrimoine l'immeuble Convergence à Rueil-Malmaison. Livrés en mai prochain par Inovalis et Pitch Promotion, ces 25 253 m² sont d'ores et déjà loués en totalité. Le projet avait été initié par Inovalis en 2005 par la reconstitution de la pleine propriété du site et la démolition de l'immeuble obsolète qui l'occupait. Les travaux ont débuté à l'automne 2018. 17-19 rue des Deux Gares, à quelques mètres de la station du RER A et à trois minutes de l'A86, l'ensemble est actuellement en cours de développement au cœur du pôle tertiaire de Rueil-sur-Seine dans le prolongement de Paris La Défense. Signé Studios d'Architecture Ory et Associés ainsi que Jean-Philippe Nuel, l'immeuble s'élèvera sur sept étages et totalisera 24 997 m² de bureaux et services, 255 m² de commerces (ERP 5e catégorie) ainsi que 330 places de parking en infrastructure. Le projet vise l'obtention des certifications HQE avec un passeport Excellent et BREEAM en niveau Very Good. Danone a pris à bail la totalité de l'immeuble pour une durée ferme de 12 ans. « Cet investissement off market témoigne de notre confiance dans les perspectives de valorisation de l'immobilier de bureaux neuf des pôles d'affaires matures du Grand Paris, où nous positionnons depuis 2011 nos fonds d'investissement, déclare Khalil Hankach, directeur général délégué du groupe Inovalis. Nous nous réjouissons d'être associés à Sedco qui réalise ici sa deuxième acquisition en France. » Pour cette acquisition, Inovalis et Sedco étaient conseillés par l'étude notariale Oudot et Associés, le cabinet d'avocats Linklaters ainsi que par Workman Turnbull pour l'audit technique. Le financement est assuré par BayernLB et pbb Deutsche Pfandbriefbank, sur les conseils des avocats de Fieldfisher et des notaires de l'étude Lasaygues. Dans le cadre de cet arbitrage, le vendeur, s'appuyait sur les conseils de l'étude notariale Wargny Katz.

 

AEW Ciloger signe l’immeuble Helios à Massy


AEW Ciloger annonce l’acquisition de l’immeuble de bureaux « Helios » 25 avenue Carnot à Massy, auprès d’Amundi Immobilier. L’actif, livré en 2015, développe une surface d’environ 16 000 m² et 408 places de parkings. Il bénéficie des certifications BREEAM Very Good, HQE Exceptionnel et RT 2012. AEW Ciloger a acquis l’immeuble en indivision pour le compte de plusieurs fonds grand-public : l’OPCI Immo Diversification, la SCPI Atout Pierre Diversification, la SCPI Fructiregions Europe et la SCPI Pierre Plus. L’actif est intégralement loué à 4 locataires dont Ericsson France avec une durée d’engagement ferme moyenne de 4,4 années. L’immeuble est localisé au cœur du quartier Atlantis à Massy et face à la gare Massy-Palaiseau/Massy TGV. La localisation bénéficiera en outre de la future ligne de métro 18 qui connectera l’immeuble à l’aéroport de Paris-Orly, ainsi que de la future ligne de Tram Versailles- Massy-Evry. Dans cette transaction, AEW Ciloger était conseillée par l’étude Prud’homme & Baum et le cabinet Squire, Patton, Boggs et Amundi Immobilier était conseillé par Catella Property, BNP Paribas Real Estate et par l’étude Oudot et Associés.

 

Nouvel investissement de GDG à Saint-Denis


La société GDG Pressensé vient d'acquérir un nouvel immeuble à Saint-Denis. L’actif jouxte son immeuble de bureaux New Corner, actuellement en cours de développement, place des Droits de l'Homme. L’ensemble est un bâtiment obsolète, datant de 1993, qui développe une surface de 2 900 m². Il est situé 15 rue Francis de Pressensé, à proximité immédiate de la station « La Plaine-Stade de France », qui accueillera, à terme, le Grand Paris Express. Le projet du groupe GDG consiste en une opération de démolition-reconstruction permettant d'augmenter sa superficie, tel qu'autorisé par la réglementation. La livraison est projetée pour 2022. « Avec cette nouvelle opération, nous témoignons de notre attachement à ce territoire et de notre profonde conviction en son avenir, témoigne Rémi Gaston-Dreyfus, président-fondateur de GDG Investissements. Pour livrer le meilleur projet, nous avons lancé un concours d'architectes. » Pour cette acquisition, GDG Investissements était conseillé par l'étude Haussmann Notaires, tandis que le vendeur s'appuyait sur les conseils de l'étude notariale Rochelois-Besins. Le financement de l'opération est assuré par la Caisse d'Épargne Île-de-France, assistée par l'étude Michelez Notaires.

 

BNP Paribas Diversipierre réalise son premier investissement en Belgique


BNP Paribas REIM France a acquis, pour le compte de son OPCI grand public BNP Paribas Diversipierre, un immeuble de bureaux d’une surface totale de 10 000 m² situé au 250 avenue Louise, en plein cœur de Bruxelles. En 2018, une stratégie de repositionnement de l’actif a été entamée par Eaglestone en vue de lui définir une nouvelle identité et d’y intégrer de nouvelles technologies digitales au service des occupants. Parallèlement aux travaux de rénovation, l’immeuble a fait l’objet d’un programme d’asset management. Cette transaction intervient alors que le bâtiment est entièrement loué et occupé par des locataires tels que le bureau Van Dijk appartenant au groupe américain Moody’s ou encore le bureau d’avocats Simon Braun, qui y emménagera dès le deuxième trimestre 2020. « BNP Paribas Diversipierre réalise ainsi son premier investissement en Belgique, dont la localisation centrale à Bruxelles a beaucoup séduit, en parfaite adéquation avec la stratégie d’européanisation de son portefeuille », explique Jean-Maxime Jouis, directeur du fund management de BNP Paribas REIM France. Et Gaétan Clermont, CEO Eaglestone, de compléter : « Cette opération démontre le dynamisme persistant du quartier Louise dans le segment des bureaux. »

 

IRELS s’étend en en Autriche et au Royaume-Uni


L’International Real Estate Logistics Solutions (IRELS), réseau de professionnels indépendants spécialisés dans l'immobilier logistique créé en 2017 par EOL, continue son expansion avec la signature de deux nouveaux contrats avec l'Autriche et le Royaume-Uni. Cette nouvelle étape permet à IRELS d'étendre son groupe à 12 pays : la France (membre fondateur EOL) ; l'Espagne (avec Investica) ; l'Allemagne (avec Logivest) ; la République Tchèque (avec 108 Agency Czech Republic) ; la Slovaquie (108 Agency Slovakia) ; la Pologne (avec Axi Immo) ; la Roumanie (avec Dunwell) ; la Belgique & les Pays-Bas (avec Ceusters) ; la Suisse (avec  PFG Management) ; l'Autriche (avec DPC Immobilien) ; le Royaume-Uni (avec Carter Jonas). Aujourd'hui, IRELS compte 25 bureaux et plus de 200 experts.

 

Accor lance un programme de rachat d’actions pour 300 M€


Accor a annoncé en décembre dernier un retour aux actionnaires de 1 Md€, qui sera réalisé dans les 24 prochains mois, dont 300 M€ de rachat d’actions pour finaliser le programme lancé en 2018. Dans ce cadre, Accor a signé avec un prestataire de services d'investissement un mandat de rachat d'actions au comptant pour un montant de 300 millions d’euros. La période d'achat courra du 20 janvier 2020 au 30 juin 2020. Le prix par action ne pourra excéder le prix maximum de 70 euros fixé par l'Assemblée générale mixte des actionnaires du 30 avril 2019.

 

Luc Vicherd rejoint Cycas


La France est désormais un marché majeur pour Cycas. Par conséquent, le groupe a nommé Luc Vicherd au poste de regional general manager dans l’Hexagone. Il dirigera les opérations de croissance de Cycas dans le pays. Au cours des douze dernières années, Luc Vicherd a été directeur des opérations d’Oletis. Il é également travaillé par le passé pour Accor, IHG et Marriott. Cycas opère actuellement cinq hôtels, dont le premier hôtel européen à double marque de Hyatt: le projet Hyatt Place et Hyatt House qui devrait ouvrir ses portes à l'aéroport Charles de Gaulle fin 2020.

 

Frédéric Huglo nommé directeur innovation et développement économique de l’EPA Paris-Saclay


Frédéric Huglo a été nommé directeur innovation et développement économique de l’EPA Paris-Saclay. À ce titre, il supervisera les relations avec les partenaires innovation du territoire de Paris-Saclay et l’implantation de nouvelles entreprises et d’activités commerciales. Diplômé de Supélec et d’un MBA du Collège des Ingénieurs, Frédéric Huglo est également auditeur de l’Institut des hautes études de Défense nationale (IHEDN) et capitaine de frégate de réserve. Tout d’abord, ingénieur commercial en charge des secteurs technologiques, puis responsable commercial grands comptes chez Air Liquide (Gaz Industriels), il devient consultant en organisation industrielle chez Eurequip en 1994. Il intègre le groupe Bolloré, en 1997, pour développer l’activité batteries lithium. Il pilote notamment plusieurs programmes de recherche français et européens et mène à bien les constructions d’un laboratoire de recherche et d’une unité industrielle de fabrication de batteries lithium Métal Polymère. En 2004, il reprend une activité de conseil en organisation et management avant de rejoindre, en 2007, le monde de l’enseignement supérieur. Il dirige, pendant 3 ans, l’Ecole d’ingénieurs du Pas-de-Calais (EIPC) puis l’ESME Sudria avant de rejoindre l’Université de technologie de Compiègne (UTC) en 2011, comme directeur délégué.

 

Dernière étape pour la stratégie française pour l’énergie et le climat


Présentée en novembre 2018, la stratégie française pour l’énergie et le climat a été ajustée pour prendre en compte les décisions issues du débat parlementaire de la loi Énergie-Climat, ainsi que des avis et commentaires reçus lors de son processus de consultation. Elle atteint sa dernière étape avec la mise en consultation publique de ses deux composantes : la stratégie nationale bas-carbone (SNBC), qui est la feuille de route de la France pour atteindre l’objectif de neutralité carbone à 2050 désormais fixé dans la loi, et la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui est la trajectoire énergétique de la France pour ces 10 prochaines années. « Pour la première fois, le gouvernement fixe une feuille de route cohérente, secteur par secteur, pour atteindre la neutralité carbone en 2050, c’est-à-dire une France qui ne produise pas plus de carbone qu’elle n’en absorbe, assure Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire. La stratégie précédente définie en 2015 visait une réduction par 4 des émissions de gaz à effet de serre, sans s’engager sur la neutralité carbone et n’a pas été respectée faute de plan de déploiement rigoureux. Aujourd’hui, nous affichons un plan de bataille complet et détaillé qui va nous permettre de rattraper le retard cumulé par nos prédécesseurs et de nous désintoxiquer étape par étape des énergies fossiles. Nous nous engageons à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 6 à 8, tout en développant des puits de carbone. En matière d’énergie nous allons ramener la part du nucléaire à 50 % en 2035 et, suite à la concertation menée depuis un an, dédier 1,8 Md€ supplémentaires au biogaz et augmenter de près de 40 % les capacités d’éolien en mer. C’est un basculement majeur vers un monde post-carbone.»

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 25 février 2020

La veille urbaine du 25 février 2020

Union Investment qui lance son premier développement logistique en France, BNP Paribas REIM qui renforce son organisation européenne, le lancement du...

Prologis poursuit sur sa lancée en France

Prologis poursuit sur sa lancée en France

La country manager France de Prologis a dévoilé les résultats 2019 du géant mondial de l’immobilier logistique dans l’Hexagone et sa stratégie pour le...

M-C.Dalloz (Députée LR) : "Taxer l'immobilier n'est pas la meilleure option"

M-C.Dalloz (Députée LR) : "Taxer l'immobilier n'est pas la meilleure option"

Marie-Chistine Dalloz, députée LR du Jura et secrétaire de la commission des Finances revient sur la politique fiscale administrée par Emmanuel Macron...

La division ascenseurs de Thyssenkrupp en passe d’être cédée à des fonds d’investissement

La division ascenseurs de Thyssenkrupp en passe d’être cédée à des fonds d’investissement

Dans le cadre de son démantèlement, Thyssenkrupp a refusé de vendre ses ascenseurs à son concurrent finlandais, Kone. Conséquence de l’intransigeance...

La veille urbaine du 24 février 2020

La veille urbaine du 24 février 2020

Linkcity qui vend l’intégralité de l’opération Ilot Fertile, Kristelle Wauters qui rejoint Mercialys, les première estimations de l’impact du coronavi...

Changement d'actionnaires pour Altixia REIM

Changement d'actionnaires pour Altixia REIM

La société de gestion immobilière voit ses quatre principaux dirigeants entrer à son capital de façon majoritaire.

La veille urbaine du 21 février 2020

La veille urbaine du 21 février 2020

Olivier Petreschi qui quitte GDG Investissements, les propositions de la FFB à l’occasion des élections municipales, l’Etat qui mobilise 280 M€ pour g...

La veille urbaine du 20 février 2020

La veille urbaine du 20 février 2020

InfraRed et Hemisphere qui vendent Konect, Redman qui nomme Rosine Vanwalscappel DG des activités en IDF, la stratégie du gouvernement pour les petite...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message