La veille urbaine du 2 octobre 2020

Schroder European REIT qui cristallise sa création de valeur au 221 bis boulevard Jean Jaurès à Boulogne-Billancourt, Omnes qui investit dans le futur centre aquatique de Saint-Denis… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 2 octobre 2020.

Schroder European REIT qui cristallise sa création de valeur au 221 bis boulevard Jean Jaurès à Boulogne-Billancourt, Omnes qui investit dans le futur centre aquatique de Saint-Denis… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 2 octobre 2020.

Nexity et Linkcity acquièrent le lot G2 dans la ZAC Ecoquartier Victor Hugo de Bagneux

Sadev 94, aménageur de la ZAC Ecoquartier Victor Hugo, transforme le quartier Nord de Bagneux. Cette opération d’aménagement a franchi un nouveau pallier en août 2020 avec la signature de l’acte de vente du lot G2 « Emergences » avec le groupement de promoteurs Nexity et Linkcity. Ce lot situé sur la future place Lucie Aubrac, accueillera dès l’an prochain le terminus de la station de métro de la ligne 4 de la RATP, et en 2025 une station de la ligne 15 du Grand Paris Express. « Le lot G2 devient ainsi le premier projet immobilier en lien avec les gares du Grand Paris Express à être mis en chantier de toute l’Île-de-France », précise Sadev 94. Sa livraison est prévue en 2023. Avec une surface développée de 17 000 m² pour 200 logements et un rez-de-chaussée commercial, ce projet conçu par l’agence Brenac & Gonzalez propose une architecture végétale et contemporaine. Il s’inscrit sur la place Lucie Aubrac. La cession fait suite à la vente du lot B2 au profit du groupement de promoteurs Codic et Nexity au printemps 2020. L’écoquartier accueillera à terme plus de 2 000 logements, 120 000 m² de bureaux, 15 000 m² de commerces.

Panhard livre une plateforme logistique de 48 000 m² à Brie Comte Robert

Le groupe Panhard a livré à Amundi une plateforme logistique de 48 000 m², sur une parcelle de 10,6 hectares dans le Parc d’Activités « Haut des Prés », situé sur la commune de Brie Comte Robert (77). Quatre cellules d’une surface totale de 36 000 m² ont été prises à bail par le groupe Leader Price tandis que deux autres cellules d’une surface totale de 12 000 m² sont en cours de location, dont 6 000 m² à température dirigée (0-4°C). Cette réalisation, imaginée par l’Agence A26, comprend notamment 820 m² de bureaux et locaux sociaux et un entrepôt double face de 47 200 m². Ce dernier a bénéficié d’un traitement architectural des façades axé sur la pluralité de matériaux et de couleurs. Le bâtiment est certifié BREEAM Very-good.

Toulouse candidate pour accueillir le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme

La France a déposé sa candidature pour accueillir son 3ème site météorologique à Toulouse. Il s’agit du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT) est un organisme intergouvernemental dédié à la connaissance et à la prévision du temps et du climat. Aujourd’hui localisé à Reading, au Royaume-Uni, le CEPMMT relocalisera une partie de ses équipes sur le territoire de l’Union européenne, en particulier les services financés par le programme européen Copernicus pour l’observation et la surveillance de la Terre. La candidature française propose d’accueillir ces 150 spécialistes des sciences de l’atmosphère, de la modélisation, de la météorologie et du climat, à Toulouse en Occitanie à partir de juin 2021. Située au cœur de l’éco-quartier « Toulouse Aerospace », le site prévu pour accueillir le CEPMMT a été pensé « pour offrir les conditions de travail les plus favorables : un bâtiment neuf certifié aux meilleurs standards environnementaux, proposant une offre de services complète et bien intégrée dans un réseau de transports dense ». Le choix du pays et de la ville hôte sera connu en décembre.

Schroder European REIT cristallise sa création de valeur au 221 bis boulevard Jean Jaurès à Boulogne-Billancourt

Schroder European Real Estate Investment Trust a vendu un actif de bureaux situé au 221 bis boulevard Jean Jaurès à Boulogne-Billancourt pour environ 104 M€ aux SCPI Laffitte Pierre et Atout Pierre Diversification gérées par AEW Ciloger. L’immeuble sera remis à l'acquéreur au premier semestre 2022, après l'achèvement de sa rénovation. L’opération fait suite à la conclusion d'un nouveau contrat de pré-location de 10 ans avec le locataire en place, Alten, en juin de cette année. Le produit net de la vente s’élèvera à environ 70 M€ après déduction des 30 M€ de coûts de rénovation et de relocation du bâtiment. Le bâtiment avait été initialement acquis en 2016 pour 37,5 M€. Dans la transaction, AEW Ciloger a été conseillé par l'étude Panhard et le cabinet Archers.

Novaxia Investissement cède en blanc le projet « Bel Air » à Nanterre

Acquis en 2018 pour le compte du fonds Foncier Select 1 de Novaxia, l’ancien siège de l’INPI, vacant et obsolète depuis 2012, a été vendu en VEFA en blanc cet été à « une importante mutuelle », conseillée par l’étude Pyramides et Core +, et sera livré au dernier trimestre de 2021. L’actif de 5 500 m², situé au 32 rue des Trois Fontanot à Nanterre, fait en effet l’objet d’une transformation. Novaxia Investissement a été conseillé par l’Etude Allez et Associés. Une fois réhabilité, l’immeuble indépendant fournira différents services pour l’utilisateur sur 7 étages : le rez-de-chaussée et le 1er étage étant ERP, des espaces dédiés à la détente, une cafétéria, un espace collaboratif, un toit-terrasse végétalisé de 500m² environ. Côté environnemental, l’immeuble disposera des certifications BBC Effinergie Rénovation HQE Excellent, BREEAM Very Good et Wired score niveau Gold. Cet engagement en faveur de l’environnement se manifeste notamment par la mise en œuvre de plafonds rayonnants pour assurer le chauffage et la ventilation des plateaux de bureaux. En adéquation avec ses engagements sociétaux, environnementaux & sociaux, le groupe Novaxia a fait le choix d’animer le chantier en installant une palissade représentant le quartier, les commerçants qui en font la vie ainsi que les acteurs de ce chantier. Le projet a été imaginé par l’agence d’architecture CALQ.

Omnes investit dans le futur centre aquatique de Saint-Denis

(©Architectes : VenhoevenCS et Ateliers 2/3/4/ - Image : Proloog)
Omnes, via son fonds Construction Energie Plus, Bouygues Bâtiment Ile-de-France et récréa ont signé avec la Métropole du Grand Paris un contrat de concession de 20 ans pour concevoir, construire, maintenir et exploiter le centre aquatique de Saint-Denis ainsi que le franchissement attenant. Le centre aquatique est un des rares équipements à être construit pour les Jeux de 2024. En plus de sa capacité à accueillir des événements sportifs internationaux, ce complexe sportif sera accessible à tous, des nageurs débutants jusqu’aux athlètes de haut niveau. Le fonds Construction Energie Plus (120 M€) est dédié au financement de constructions à faible empreinte carbone et/ou faible consommation énergétique. Les investissements concernent à la fois des infrastructures sociales de la ville et des projets privés, notamment tertiaires, réalisés en partenariat avec des PME/ETI du secteur et des donneurs d’ordre public locaux. La majorité des énergies utilisées par le centre seront issues d‘énergies renouvelables ou de récupération. Le centre aquatique de Saint-Denis accueillera notamment les épreuves olympiques de waterpolo, de plongeon et de natation artistique en 2024.

Korian en passe d’acquérir Inicea

Korian est entré en négociation exclusive avec Antin Infrastructure Partners en vue de l’acquisition d’Inicea, troisième opérateur psychiatrique privé en France, pour une valeur totale d’environ 360 M€, dont environ 140 M€ d’investissement immobilier. Inicea dispose d’un portefeuille de 19 cliniques – majoritairement certifiées A par la Haute Autorité de Santé – et de 1 220 lits. Grâce à cette opération, Korian disposera d’un réseau de 30 établissements psychiatriques en regroupant les cliniques d’Inicea et de Korian. La transaction a été approuvée à l’unanimité par le conseil d’administration de Korian. Elle reste soumise à certaines conditions usuelles. Alantra conseille Korian dans cette opération.

ClubFunding crée une société de gestion

Avec près de 200 M€ collectés depuis 2014, les fondateurs de ClubFunding ont fait le choix d’accélérer le développement de leur société en créant une société de gestion agréée par l’AMF. Cette nouvelle société de gestion se propose à la fois de répondre aux besoins de diversification de la communauté d’investisseurs et d’offrir une offre financière adaptée aux investisseurs institutionnels. ClubFunding Asset Management souhaite également répondre aux besoins de financement d’opérateurs immobiliers français. Cette société sera dirigée par Elodie Souffre, anciennement responsable de la salle des marchés du groupe ArcelorMittal, et David El Nouchi qui était jusque-là directeur général de ClubFunding. La société de gestion ClubFunding Asset Management lance un premier fonds commun de placement à risques (FCPR) de 30 M€ spécialisé dans le financement des PME « à forte valeur ajoutée » dans le secteur immobilier. Ce fonds est ouvert aux investisseurs particuliers et professionnels à partir de 20 000 €. Le fonds vise un taux de rendement interne (TRI) net de frais de 7 % sur un horizon de 3 ans (pouvant être prorogé de deux fois un an) à travers le financement des opérations immobilières suivantes : la promotion, le marchand de bien, la réhabilitation, l’immobilier géré et l’aménagement foncier. Le fonds pourra co-investir aux côtés de la plateforme ClubFunding sur les projets immobiliers éligibles et bénéficiera d’un droit de premier regard sur ces opportunités d’investissement.

Pierre Popesco rejoint le pôle immobilier de Bryan Cave Leighton Paisner

Dans la continuité des recrutements réalisés depuis début 2020 (35 avocats dont 11 associés et 6 Counsels), Bryan Cave Leighton Paisner renforce son pôle immobilier avec l’arrivée de Pierre Popesco et une équipe de 6 avocats dont 3 Counsels. L’équipe de Pierre Popesco rejoint la task force créée avec les arrivées d’Henry Ranchon, Laurent Schittenhelm et David Blondel, en immobilier et en financement immobilier, Christine Daric et Olivier Mesmin en fiscalité, et Jean-Pierre Delvigne en public/urbanisme/environnement, en janvier dernier. Ce recrutement s’inscrit dans la stratégie internationale de BCLP de faire de l’immobilier un axe fort de sa croissance. L’équipe parisienne ainsi renforcée comptera près de 30 avocats dont 7 associés dédiés au secteur immobilier.

La Fondation Palladio transforme son pôle recherche en « connecteur innovation-recherche Palladio »

La Fondation Palladio a décidé de renouveler son pôle recherche, créé en 2012, pour lui donner un nouvel élan en le faisant évoluer en « connecteur innovation-recherche Palladio ». Le connecteur doit encourager le dialogue sur le devenir des villes et lieux de vie et initier des cheminements communs entre la recherche académique et la recherche-innovation des entreprises de la production immobilière et urbaine. Il s’adresse en premier lieu aux responsables R & D, innovation et prospective des entreprises, ainsi qu’aux responsables de laboratoires et centres de recherche, aux chercheurs juniors et confirmés, et plus largement à toutes les personnes engagées sur ces sujets. « Le connecteur assure une position unique : celle de constituer une communauté ouverte et hybride entre chercheurs et entreprises pour faciliter l’émergence de projets communs au service de la ville de demain, précise Etienne Riot, chef de projet du connecteur. Sa spécificité repose sur l’ambition de dynamiser les liens entre les acteurs de la recherche et de l’innovation, en facilitant leur rencontre et leur compréhension commune des enjeux des villes de demain. » Plusieurs actions viendront rythmer ce connecteur : des petits-déjeuners faisant intervenir chercheurs, doctorants confirmés, responsables innovation des entreprises de la fabrique de la ville, personnalités extérieures ; des reverse pitch, durant lesquels une entreprise présente et échange sur son agenda de recherche et d’innovation à un panel de chercheurs académiques ; des capsules médias pour diffuser les échanges et réflexions nés de ces rencontres.

Vinci vise une acquisition pour plus de 5 Mds€ en Espagne

Vinci a présenté au groupe espagnol ACS une proposition non engageante permettant l’ouverture de négociations portant sur l’acquisition de sa division « Industrial Services », dont le holding de contrôle est la Société « ACS Servicios, Communaciones y Energia SA ». Le périmètre de l’acquisition inclurait, outre les activités d’ingénierie et travaux, les participations détenues dans huit concessions et PPP relatives principalement à des projets dans le domaine de l’énergie ainsi que la plateforme de développement de nouveaux projets dans le secteur des énergies renouvelables. En données proforma non auditées, ces activités ont représenté en 2019 un chiffre d’affaires d’environ 6,3 milliards d’euros, alors que Vinci valoriserait l’entreprise à 5,2 milliards d’euros. Vinci indique que la proposition a été examinée par le conseil d’administration de Grupo ACS, « qui s’est déclaré ouvert à engager des négociations ».

Par François Perrigault (@fperrigault), Boris Beltran (@bobobeltran) et Thomas Gutperle

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 20 septembre 2021

La veille urbaine du 20 septembre 2021

Icade acquiert en VEFA l’immeuble “Grand Central” auprès d’Arkadea pour 32,4 M€, le Groupe Idec lance le développement d’une zone logistique et indust...

La veille urbaine du 17 septembre 2021

La veille urbaine du 17 septembre 2021

Union Investment acquiert un immeuble de bureaux à Paris 8, Alderan s'empare d'un entrepôt logistique en région parisienne pour la SCPI ActivImmo, la...

Veille énergie - environnement du 16 septembre 2021

Veille énergie - environnement du 16 septembre 2021

Les entreprises s'engagent pour le climat, Nice soigne son littoral, 216 millions de réfugiés climatiques en 2050, génération éco-angoissée, le Loiret...

La veille urbaine du 15 septembre 2021

La veille urbaine du 15 septembre 2021

Tristan Capital Partners et Arkea Real Estate cèdent 31 actifs logistiques pour 85 M€, Kaufman & Broad Grand Ouest livre une résidence étudiante à...

Les entreprises sur la corde verte

Les entreprises sur la corde verte

Le Congrès mondial de la Nature qui s’est conclu le 10 septembre vient rappeler, après le dernier rapport du Giec, la responsabilité du monde économiq...

La veille urbaine du 14 septembre 2021

La veille urbaine du 14 septembre 2021

Afilog annonce la signature d’une charte en faveur de la performance environnementale et économique des entrepôts, BNP Paribas Immobilier et GA Smart...

P. Frydman (Diderot Real Estate) : “L’intelligence collective nécessite aussi la présence”

P. Frydman (Diderot Real Estate) : “L’intelligence collective nécessite aussi la présence”

Dans un contexte tourmenté où les besoins immobiliers évoluent, Diderot Real Estate investit, conçoit et fait construire des immeubles sur mesure en r...

La veille urbaine du 13 septembre 2021

La veille urbaine du 13 septembre 2021

Stam Europe acquiert un nouvel immeuble résidentiel à proximité du Parc Monceau, Extendam et Vicartem signent une première opération commune à Nantes,...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte