La veille urbaine du 2 mars 2020

Les dernières opérations immobilières d’Ardian, la signature d’un accord de place au Havre pour relancer l’activité portuaire … Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 2 mars 2020.

Les dernières opérations immobilières d’Ardian, la signature d’un accord de place au Havre pour relancer l’activité portuaire … Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 2 mars 2020.


GSE lève le voile sur la nouvelle génération du concept Cecodia


Après 14 mois de travaux, GSE a inauguré le premier programme de sa nouvelle génération de bureaux, d’une surface de 1 860 m², au cœur de la zone d’activités de l’aéroport à Avignon. Porté par un investisseur privé et loué à une société mutualiste soucieuse de son empreinte carbone ainsi qu’à une filiale de Réseau de transport d’électricité, le projet Cecodia Piper comprend 2 immeubles en R+1, d’une superficie de 930 m² chacun. « L’objectif consiste à proposer au marché de l’immobilier tertiaire des plateaux de bureaux en avance sur les normes et réglementations et en phase avec les grands enjeux de notre temps », précise le communiqué de presse. Le bâtiment a obtenu le label E+C-, ainsi que le celui BEPOS Effinergie 2017 délivré par Certivea. Le concept Cecodia nouvelle génération dépasse les critères demandés par la norme actuelle RT 2012 et préfigure la future réglementation environnementale 2020 qui entrera en vigueur très prochainement.

 

Les groupes Terrot et Galia signent le 40-42 rue Folie Regnault à Paris 11e


Les groupes Terrot et Galia investissent à nouveau dans le 11e arrondissement de Paris. A travers leur joint-venture Foncière Concorde, ils font l’acquisition d’un immeuble de bureaux situé au 40-42 rue Folie Regnault pour un montant de 18 M€. L’objectif est de revaloriser l’immeuble en hébergement hôtelier de 2 500 m². Après l’acquisition de la société de gestion Regetel Hôtel Management en juin dernier, les groupes Terrot et Galia continuent ainsi leur stratégie de développement d’actifs hôteliers. Cette acquisition a été réalisée avec la participation de la BRED Banque Populaire. L’étude Boulevard Leclerc Notaires a accompagné la Foncière Concorde.

 

Ardian cède le complexe Konrad à Munich…


Ardian a signé un accord en vue de la vente du complexe de bureaux Konrad à une joint-venture 50-50 entre Union Investment et Hansainvest. La transaction a lieu environ trois ans après l'acquisition du complexe de bureaux Wappenhalle à Munich-Riem, alors premier investissement immobilier sur le marché germanophone par Ardian Real Estate. Pendant la période de détention, l’équipe d’Ardian Real Estate a mené un programme de modernisation. Dans ce contexte, l’actif a été repositionné et rebaptisé Konrad en septembre 2017. Ce complexe de bureaux, d'une superficie d'environ 34 000 m², se compose de la Wappenhalle (salle des armoiries), un bâtiment classé monument historique construit en 1939, et de neuf autres bâtiments reliés par des structures vitrées et situés autour d'un jardin en cour. « Depuis l'acquisition par Ardian en 2017, la qualité et l'attractivité des espaces ont été considérablement améliorées, notamment grâce à la rénovation et au réaménagement des deux zones d'entrée, à la modernisation de la façade, des espaces intérieurs, du jardin et de la cour », avance le communiqué de presse. Plusieurs dizaines de millions d'euros ont été investies pour remettre à niveau le bâtiment et développer la nouvelle marque. 2019 représente une étape importante avec l'atteinte d'un taux d'occupation de 100 % par 30 locataires avec des baux à long terme. En septembre dernier, un espace de restauration a été construit, il est exploité par Leonardi. La Wappenhalle est toujours connue et utilisée sous ce nom comme lieu pour recevoir des galas, des foires et des expositions ainsi que des conférences.

 

… et acquiert un portefeuille de 28 actifs en Italie


Ardian a signé un accord avec la Banque Monte dei Paschi di Siena pour l'acquisition d'un portefeuille composé de 28 propriétés, appartenant au groupe MPS. Cet accord a été signé à la suite d’un processus concurrentiel lancé en juillet 2019 puis d’une période d'exclusivité accordée à Ardian le 10 février. Le portefeuille se compose de 28 immeubles destinés principalement à des bureaux et situés pour la plupart à Milan, Rome, Florence et Padoue. La surface commerciale totale s'étend sur environ 90 000 m². Le portefeuille comprend notamment cinq bâtiments historiques. Ils représentent la majeure partie de la valeur de l'ensemble du portefeuille. Parmi ces bâtiments se trouve le siège historique de la banque MPS à Milan, Via Santa Margherita, à quelques pas de la Piazza della Scala. L’autre côté de ce siège, la façade de la Piazza Ferrari, a été conçue par l’architecte, designer et urbaniste Luigi Caccia Dominioni. D’autres édifices tels que le Palazzo Alinari dans le centre historique de Florence, le bâtiment de la fin du XIXe siècle dans la Via del Corso à Rome qui relie la Piazza Venezia à la Piazza del Popolo font aussi partis du portefeuille immobilier. Conformément à la stratégie d'Ardian, ces bâtiments feront l'objet d'un réaménagement qui visera à créer des espaces de bureaux et de commerce. Dans les prochaines semaines, la Banque MPS et Ardian concluront un accord préliminaire de vente et d'achat. L’acquisition sera effective d'ici le second semestre 2020 pour la majorité des biens. Les conseils d'Ardian étaient NCTM pour la partie juridique, fiscale et administrative, Studio Gattai, Minoli, Agostinelli Partners et Studio Legale Gattamelata e Associati pour la diligence administrative et REAAS pour la diligence technique et environnementale.

 

Alantra AM s'associe à Grupo Mutua pour poursuivre son développement


Alantra et Grupo Mutua ont conclu un accord selon lequel Mutua va participer à hauteur de 45 M€ au financement du plan de croissance d'Alantra Asset Management et recevra en contrepartie une participation de 20 % dans Alantra Asset Management. Par ailleurs, les parties ont convenu d'un complément de prix pouvant atteindre 11,2 M€. Dans le cadre de cet accord, le groupe Alantra et Grupo Mutua ont également convenu de créer un pool d'investissement de 100 M€ destiné à investir dans des produits gérés par Alantra Asset Management, dans lequel les deux parties apporteront respectivement 50 M€. La contribution d'Alantra comprend son portefeuille actuel d'investissements dans ses véhicules de gestion pour compte propre. Ainsi, avec cette opération, Mutua fournira des ressources financières pour faire croître la plateforme de gestion d'actifs alternatifs d'Alantra. « Cette opération renforce significativement la capacité d'Alantra à lever de nouveaux fonds », ajoute le communiqué de presse. Cette annonce fait suite à l'acquisition réalisée en 2019 par Alantra d'une participation stratégique dans Access Capital Partners. L’activité de gestion d'actifs alternatifs du groupe Alantra compte plus de 60 professionnels et offre à ses clients l'accès à un éventail de stratégies d'investissement (investissements directs, fonds de fonds, co-investissements et secondaires) dans six catégories d'actifs alternatifs (capital-investissement, fonds actifs, dette privée, infrastructure, immobilier et capital-risque).

 

Les professionnels de l’immobilier insatisfaits par les mesures fiscales du gouvernement


Arsene a dévoilé les résultats de la 7e édition de son baromètre dédié aux enjeux de la fiscalité immobilière. Principal enseignement, 30 % des sondés jugent positivement les mesures fiscales relatives aux entreprises prises par le Président Emmanuel Macron, un chiffre en baisse par rapport à 2018 (63 %). La tendance est encore plus fortement marquée parmi les professionnels de l’industrie immobilière. Seulement 14 % d’entre eux se déclarent satisfaits, alors qu'ils étaient 31 % en 2018. Près de la moitié (49 % des sondés) a fait l’objet d’un contrôle fiscal en 2019, en très légère hausse par rapport à 2017 (45 %). Les relations avec l’administration fiscale n’ont pas évolué en 2 ans pour 83 % des sondés. Cependant, 12 % constatent une amélioration. L'appréciation sur la qualité et l'efficacité du travail de l'administration fiscale s'est en revanche dégradée par rapport à 2018.

 

Hauts-de-Seine Habitat acquiert les parts de la ville de Rueil-Malmaison et de la Banque des Territoires dans la SAIEM du Moulin à Vent


La ville de Rueil-Malmaison et la Banque des Territoires, actionnaires majoritaires de la société anonyme immobilière d’économie mixte (SAIEM) du Moulin à Vent à Rueil-Malmaison - qui gère un parc résidentiel de 439 logements conventionnés à 90 % - ont cédé l’intégralité de leurs parts au sein de la société au bailleur social Hauts-de-Seine Habitat. Ce transfert de patrimoine découle des nouvelles dispositions de la loi ELAN relatives à l‘obligation faite aux organismes de logement social gérant moins de 12 000 logements de se regrouper, avant le 1er janvier 2021. L’opération prévoit un partenariat de gestion entre le bailleur social et la ville de Rueil-Malmaison, et s’accompagne d’un plan d’investissements structurants de 5 M€ à réaliser sur deux ans et d’un plan de résidentialisation pour améliorer la sécurité et le confort des habitants. « Pour la Banque des Territoires, il s’agit de laisser la place à un nouvel acteur territorial après avoir accompagné le développement de la structure aux côtés de la ville de Rueil-Malmaison. Les fonds dégagés pourront ainsi être investis dans d’autres projets, notamment dans l’offre de logements sociaux de qualité pour des territoires plus attractifs et inclusifs », explique Marianne Louradour, directrice régionale Île-de-France de la Banque des Territoires. Damien Vanoverschelde, directeur général de Hauts-de-Seine Habitat, ajoute : « Nous nous sommes dotés des moyens organisationnels et humains qui nous permettent aujourd’hui notamment de répondre aux besoins de cession ou regroupements induits par la loi ELAN. Hauts-de-Seine Habitat se tient disponible pour étudier toute autre offre similaire. »

 

Une année 2020 record en termes d’investissement pour la Nantaise d’Habitations


En 2020, la Nantaise d’Habitations, entreprise sociale pour l’habitat de Loire-Atlantique, et sa filiale, Coop Logis, spécialisée dans l’accession abordable, prévoient d’investir 158 M€ pour développer leur offre. La construction de plus de 1 000 logements sera ainsi lancée cette année (750 logements locatifs sociaux en Loire-Atlantique et 250 logements en accession abordable). La Nantaise d’Habitations a constitué au fil des ans un parc locatif de plus de 12 500 logements, dont 88 % sur Nantes Métropole.

 

Lancement de la 2ème promotion du D3 de Paris&Co

(©D.R.)

Le D3, plateforme d’innovation dédiée à l’expérience client retail & service de Paris&Co, va accueillir 7 nouvelles startups dans le cadre de sa deuxième promotion. Fidly.io Fidly est une solution fidélité dédiée. Les clients cumulent des récompenses, dématérialisent leurs cartes et échangent leurs points dans un écosystème dédié. Lights Of The Century est pour sa part un logiciel et une plateforme permettant la création et la diffusion sur plusieurs surfaces de vidéo-projection ou d’écrans. « La startup permet de nouveaux marchés et services en utilisant la technologie immersive en réduisant drastiquement le coût global grâce à la technologie », précise le communiqué de presse. Implanté dans les tours de bureaux, Mokki opère une boutique re-matérialisé plus point-relais, intermédiaire entre consommateurs et acteurs retail dont ceux de l’économie circulaire pour faciliter les réceptions et « reverse logistic ». Mon Super Voisin est une marketplace de services collaboratifs entre voisins. La plateforme permet la possibilité aux retailers de personnaliser et d’intégrer leur plateforme dans leurs différents parcours d’achat pour mieux accompagner leurs clients dans la réalisation de leurs projets. Shopincar propose quant à lui un service « unique » sur le marché du VTC/Taxis via un support de vente et de communication de boutiques embarquées, une solution destinée à améliorer l’expérience client des passagers. Soyooz a créé une solution basée sur l'intelligence artificielle qui révèle les besoins et les désirs des consommateurs afin de leur offrir une recommandation « ultra personnalisée ». Enfin, YESorNO est un nouveau moyen de communication à l'attention des millenials. « On s’y exprime en pariant gratuitement sur tous les sujets (actu, people, sport, séries, sa propre vie...), en reprenant les codes de cette population », conclut le communiqué de presse.

 

Une année 2019 au vert pour les entreprises du paysage


Après un ralentissement de la croissance observé en début d’année (+1,5 % contre +4 % pour l’année 2018), l’activité des entrepreneurs du paysage a renoué avec une croissance significative au cours du second semestre 2019 (+5,5 % à un an d’intervalle) selon le baromètre Unep-Val’hor-Agrica. Ces résultats ont notamment été portés par le dynamisme des marchés publics (+7 %) à l’aune des élections municipales. Le marché privé professionnel s’est également renforcé (+6 %) alors que le marché des particuliers apparaît en léger retrait ce semestre (+3,5 %). « Ce bilan positif est à nuancer au regard des difficultés de recrutement et de l’anticipation de carnets de commande moins remplis pour l’année 2020 – dû au repli en cours des mises en chantier de logements, à l’affaiblissement des TP et des élections municipales entre autres », précise le communiqué de presse.

 

Signature d’un accord de place au Havre pour relancer l’activité portuaire

(©Wikipedia / Moonik [CC BY-SA 3.0])

Haropa – Port du Havre et les principaux acteurs de l‘économie portuaire ont signé un accord pour relancer l’activité à la suite des mouvements sociaux qui ont perturbé la chaîne de transport au cours des mois de décembre et janvier derniers. Les signataires s’accordent ainsi pour prendre en charge les surcoûts de stationnement prolongés de conteneurs sur les terminaux havrais, c’est-à-dire les frais de stationnement des conteneurs imports (une mesure qui représente un nouvel investissement de 3 M€) et ceux exports. En parallèle, des mesures de relance de l'activité roulier pour soutenir le développement du port du Havre sont en cours de discussion avec les acteurs de la filière. Quant aux services de pilotage, remorquage et lamanage, ils ont communément décidé d’appliquer une remise de 10 % à tout nouveau service escalant au port du havre pour la période du 1er avril au 31 décembre 2020. Cette mesure commerciale concerne les navires porte-conteneurs et rouliers. Ce dispositif complètera les premières mesures annoncées à destination des armements. L’ensemble porte à plus de 6 M€ l’effort financier de la place portuaire havraise.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le Master 2 GESIIC invité au SIATI

Le Master 2 GESIIC invité au SIATI

Un partenariat a été noué cette année entre le master GESIIC et le SIATI. Retour sur les tenants et les aboutissants de cette coopération.

N. Depetro (Mapic) : "La dimension phygitale deviendra la nouvelle norme de nos événements"

N. Depetro (Mapic) : "La dimension phygitale deviendra la nouvelle norme de nos événements"

L’édition 2020 du marché international de l’implantation commerciale et de la distribution se fera entièrement en ligne via une nouvelle plateforme di...

Christel Bories, transformer le minerai en or

Christel Bories, transformer le minerai en or

Patronne d’Eramet depuis l’été 2017, Christel Bories s’est attelée à sortir le groupe minier de la crise et à le désendetter. Saluée pour sa performan...

Les îlots de chaleur urbains, ou comment dompter la canicule

Les îlots de chaleur urbains, ou comment dompter la canicule

Sûrement l’un des plus grands défis urbains découlant du changement climatique, les îlots de chaleur urbains mettent en difficulté les villes des quat...

La veille urbaine du 19 octobre 2020

La veille urbaine du 19 octobre 2020

DeA Capital qui acquiert Le Cap à la Plaine Saint-Denis, le conseil de surveillance d’URW qui rejette le plan des « activistes », la RATP qui teste un...

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Il est celui qui a obtenu la suspension du projet de rachat par Veolia de la participation d’Engie dans Suez. Pour Décideurs Magazine, Zoran Ilic revi...

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

Les groupes pétroliers ont dû affronter à la fois la crise sanitaire de Covid-19 et la crise des marchés pétroliers. Jean-Pierre Sbraire, directeur fi...

La veille urbaine du 16 octobre 2020

La veille urbaine du 16 octobre 2020

Primonial qui signe trois cliniques MCO pour son fonds ESI, Mickaël Nogal qui prend la présidence du Conseil national de l’habitat, Engie à l’heure de...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte