La veille urbaine du 18 mai 2020

Intu qui négocie avec ses prêteurs pour sa survie, Novaxia qui lance le chantier du « Wonder Building » avec la Banque des Territoires, Total qui attaque le marché espagnol… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 18 mai 2020.

Intu qui négocie avec ses prêteurs pour sa survie, Novaxia qui lance le chantier du « Wonder Building » avec la Banque des Territoires, Total qui attaque le marché espagnol… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 18 mai 2020.

Les actualités liées au coronavirus

Intu négocie avec ses prêteurs pour sa survie

Alors que ses centres commerciaux resteront semi-fermés jusqu’au 1er juin au minimum et le rythme de la reprise reste incertain au Royaume-Uni, Intu a indiqué qu’il ne serait pas en mesure de respecter les covenants de ses financements. En conséquence, le groupe négocie avec ses créanciers des accords de statu quo jusqu’au 31 décembre 2021 au plus tard. Intu indique n’avoir aucune certitude de parvenir à trouver un terrain d’entente avec ses prêteurs. Le groupe rencontre d’importantes difficultés financières depuis plusieurs mois.

Accor obtient une nouvelle ligne de crédit bancaire de 560 M€

Accor a conclu un accord avec un consortium de 5 banques portant sur la mise en place d’une nouvelle ligne de crédit renouvelable (RCF) de 560 M€. Elle vient s’ajouter à la ligne de crédit de 1,2 MD€ signée en juillet 2018 et renforce la liquidité de Accor qui excède aujourd’hui 4 Md€. Cette nouvelle ligne de crédit à 12 mois est assortie de deux options de renouvellement de 6 mois à la main de Accor et ne comporte ni covenant ni restriction. Elle est mise en place auprès de BNP Paribas, Crédit Agricole CIB, Crédit Industriel et Commercial, Natixis et Société Générale.

L'Agence de l'eau Seine-Normandie adopte de nouvelles aides

(©D.R.)
L'Agence de l'eau Seine-Normandie a annoncé avoir adopté plusieurs mesures d’urgence pour aider les acteurs de l’eau du bassin Seine- Normandie à faire face aux conséquences de la crise sanitaire. Une subvention à hauteur de 80 % pour l'hygiénisation des boues des stations d'épuration a été accordée afin d’accompagner les collectivités ou leurs délégataires, concernés par la mise en œuvre de solutions de gestion exceptionnelle des boues liée à la crise sanitaire, le montant des travaux aidés devant être supérieur à 3 500 €. Cette mesure mobilise une dotation exceptionnelle de 10 M€. Une accélération du paiement des aides a également été annoncée, tandis qu'une simplification de leur gestion est prévue, via notamment une prolongation de six mois des conventions d'aides et un élargissement de la notion d'urgence aux situations d'urgence sanitaire.

Le reste des actualités

Novaxia lance le chantier du « Wonder Building » avec la Banque des Territoires

(©MIR pour Coldefy & Associés)
Novaxia a lancé le chantier du « Wonder Building » à Bagnolet en Seine Saint Denis. 26 000 m² de bureaux concentreront 2 500 emplois d’ici 2022. Cet investissement d’une valeur de 136 M€ est réalisé en partenariat avec la Banque des Territoires qui intervient en tant que co-investisseur. « Ce premier projet du nouveau quartier d’affaires est situé aux portes de Paris, précise le communiqué de presse. A 10 minutes de l’Opéra, il bénéficiera d’excellentes infrastructures de transport avec un accès immédiat à l’autoroute A3, au boulevard périphérique, à 2 lignes de métro immédiates (3, 9), 2 stations de tramways, 7 lignes de bus et 2 aéroports internationaux (Roissy Charles de Gaulle et Bourget) ». Mathieu Descout, directeur général de Novaxia, ajoute : « Nous avons fait le choix d’être les premiers à investir dans cette ville à fort potentiel. Notre démarche stimule déjà l’arrivée d’autres investisseurs dans la ville. La création d’un nouveau pôle économique à l’Est de Paris répond à une forte demande des habitants du secteur pour rapprocher le bureau de leur domicile. C’est aussi beaucoup plus vertueux du point de vue environnemental. » Le « Wonder Building » sera porteur d’impacts sociétaux positifs sur le plan humain, territorial et environnemental, de la période d’occupation temporaire jusqu’à la phase de construction puis d’exploitation. Le projet a été confié à l’Agence Coldefy & Associés Architectes Urbanistes au terme d’un concours organisé par Novaxia avec la ville de Bagnolet. Le marché de travaux a été signé avec l’entreprise Bouygues Batiment IDF. Novaxia Développement a été conseillé par le cabinet Desfilis Avocats. La Banque des Territoires a été accompagnée par le cabinet DS Avocats.

AEW acquiert un immeuble résidentiel situé boulevard Voltaire à Paris 11e

AEW a acquis, auprès d’un investisseur privé, un immeuble mixte résidentiel et commerce situé 33 boulevard Voltaire dans le 11e arrondissement de Paris pour le compte de son fonds Residys. Il s’agit d’un immeuble haussmannien mixte élevé en R+6 qui développe une surface totale de 1 346 m². L’actif dispose d’un commerce en pied d’immeuble occupé par la marque Naturalia. L’immeuble a par ailleurs bénéficié de travaux de rénovation. Ceux-ci ont porté notamment sur la réfection de la toiture, le ravalement des façades, la rénovation des parties communes ou encore la climatisation. Dans cette transaction AEW était conseillée par l’étude Allez et Dominique Cohen-Trumer et le vendeur par l’étude Chone et Associés. La transaction a été réalisée par JLL Capital Markets France - pôle résidentiel. Residys, fonds qui déploie une stratégie constituée d’un portefeuille diversifié composé d’actifs résidentiels de l’ordre de 20 à 30 %, des actifs en VEFA de l’ordre de 40 à 60 % et des résidences services senior de l’ordre de 20 à 30%, est toujours en phase de croissance avec un patrimoine de plus de 500 M€ et une capacité d’investissement résiduelle de l’ordre de 200 M€.

CBo Territoria vend 200 logements à des investisseurs institutionnels

CBo Territoria a vendu en promotion immobilière à des investisseurs institutionnels cinq résidences, dont quatre situées à Beauséjour, pour un total de 200 logements. A ces opérations s’ajoute, toujours à Beauséjour, la vente d’un terrain devant accueillir une résidence sociale pour personnes âgées de 67 logements. Ce sont ainsi 38 M€ sur les 62 M€ du carnet de commande de l’activité de promotion immobilière au 31 décembre 2019 qui se concrétisent en cinq mois. « Dans un contexte difficile pour les acteurs de la construction, nous nous réjouissons d’annoncer un niveau élevé de vente en immobilier résidentiel, se félicite Éric Wuillai, PDG de CBo Territoria. Cette performance atteste de la résilience de notre business model et de l’attrait des investisseurs institutionnels pour les quartiers à vivre et la nouvelle ville de Beauséjour que nous développons. Cet effort de soutien à l’économie locale se concrétise également par le redémarrage de la totalité de nos chantiers dans le plus strict respect des nouvelles règles sanitaires. »

Kley acquiert deux nouvelles résidences étudiantes

Kley, groupe à la fois investisseur, propriétaire et gestionnaire de résidences étudiantes, poursuit son maillage du territoire avec l’acquisition de deux nouvelles résidences. A Montpellier, la résidence sera située au cœur du quartier de Port-Marianne. D’une surface de 6 300 m² répartis sur 10 niveaux – elle accueillera 246 étudiants à compter de la rentrée 2021. Kley Montpellier offrira 500 m² d’espaces communs intérieurs et des espaces extérieurs aménagés et végétalisés, dont 500 m² de rooftop et 200 m² de patios et jardins. « Cette résidence se distinguera par sa façade principale innovante, constituée d’un rideau de mailles colorées donnant un effet animé au bâtiment tout en le protégeant des rayons du soleil », précise le communiqué de presse. À Cergy, la deuxième résidence est située au cœur d’un nouvel écoquartier et de son programme immobilier « Ville Nature ». Elle s’implante à proximité de l’UCP (Université de Cergy-Pontoise), de l’ENSEA et l’ITESCIA et du futur campus de l’ESSEC. Dans le bâtiment d’une surface de 6 475 m², répartis sur 9 niveaux, 256 étudiants auront accès, à la rentrée 2022, à des espaces extérieurs végétalisés et aménagés, dont 90 m² de rooftop et 200 m² d’espaces verts avec son terrain de pétanque.

Kowffice lève 1,5 M€ et se renomme Volum

Kowffice, plateforme spécialisée dans la location et la gestion de bureaux en prestation de services, a annoncé une levée de 1,5 M€ auprès de Newfund et de Business Angels afin d’accélérer sa croissance. A cette occasion, Kowffice change de nom et devient Volum, une mutation qui traduit sa volonté « d’asseoir sa notoriété auprès de tous les acteurs du marché de l’immobilier d’entreprise et d’exporter son concept à l’international, notamment à Londres et New York ». Créé en 2016 par Matthieu Nicolini, Gabriel Roucel et Erwan Vasseure, Volum propose une solution « innovante » en matière d’immobilier de bureau pour les locataires comme pour les propriétaires avec, notamment, un contrat de location réinventé associant sécurité et flexibilité, qui remplace l’habituel bail en 3/6/9 ans. Concrètement, Volum a développé une plateforme digitale qui prend en charge pour les entreprises tous les aspects de la location immobilière, de la recherche de bureaux jusqu’à la signature du contrat de location, en passant par les éventuels travaux, l’aménagement, l’équipement et les services associés (IT, entretien, surveillance, accueil…). L’objectif de Volum est de proposer « une offre sur-mesure aux entreprises pendant toute la durée de la location et de les décharger des contraintes de la gestion de leurs bureaux ». En 2019, Volum a enregistré plus de 20 000 postes de travail, soit 200 000 m² de bureaux. La majeure partie des recherches concerne des surfaces comprises entre 200 et 3 000 m² de bureaux, principalement sur Paris/Ile-de-France. Côté bailleurs, Volum s’adresse aussi bien aux sociétés foncières qu’aux family offices ou aux propriétaires privés en les aidant à louer leurs biens existants ou en les accompagnant dans la transformation de leurs actifs. « Sur les 35 000 m² d’actifs sous gestion (à travers 17 biens), le taux de rétention s’élève depuis la création de Volum à 100% pour les deux parties », précise le communiqué de presse.

P3 Logistic Parks France accueille Sébastien Roybon

P3 Logistic Parks a annoncé l’arrivée de Sébastien Roybon en tant qu’asset manager senior, sous la responsabilité directe de Christophe Chauvard, directeur général P3 France. Il aura pour mission, la gestion de notre portefeuille existant, le suivi des clients, la relation avec les partners. Il participera également à la stratégie d’expansion en appuyant les équipes de développement et investissements. Son poste vient compléter l’équipe actuelle aux côtés de Sébastian Hansen, responsable de la partie Western Europe, d’Olivier Benois, asset manager du portefeuille français, et Suvashan Kasippillai, junior asset manager. Sébastien Roybon accompagnera aussi l’équipe investissement et développement. Sébastien Roybon rejoint P3 Logistic Parks après plus de 3 années au sein de chez CBRE Global Investors, où il a travaillé comme senior asset manager et mandataire social depuis février 2017. Auparavant il a occupé les postes d’asset manager chez AEW, Segro et de responsable logistique chez Affine. Avant de travailler dans l’immobilier, il a été gérant pendant 3 ans au sein de la banque de gestion privée Indosuez. Diplômé de l’American business school university à Paris, où il a obtenu un master en finance et de l’école de management Léonard de Vinci où il a été diplômé d’un master en gestion, Sébastien Roybon a effectué la plupart de ses études à l’étranger entre Singapour, Bloomington (Indiana) et Thousand Oaks (Los Angeles).

Total attaque le marché espagnol

(©D.R.)
Le pétrolier français renforce ses positions dans la génération et la fourniture d’électricité et de gaz en Espagne avec l’acquisition, auprès d’Energías de Portugal, d'un son portefeuille de 2,5 millions de clients résidentiels et de deux centrales à cycle combiné au gaz naturel, d’une puissance cumulée de près de 850 mégawatts. Cette opération, d'un montant de 515 M€, permet à Total de devenir le quatrième plus grand fournisseur de gaz et d’électricité en Espagne avec des parts du marché résidentiel de respectivement 12 % et 6 %. Le groupe poursuit ainsi la stratégie déjà appliquée en Belgique, avec Lampiris, et en France, avec Direct Energie. « Il s’agit d’une nouvelle étape importante dans l’ambition de Total de devenir un groupe multi-énergies, explique Patrick Pouyanné, PDG du groupe. Cette opération permet en effet à Total de devenir l’un des principaux acteurs du marché de l’énergie en Espagne, depuis l’importation de GNL à la production d’électricité, sur base de renouvelable et de gaz, à la vente de gaz et d’électricité. »

Par François Perrigault (@fperrigault) et Boris Beltran (@bobobeltran)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 22 mai 2020

La veille urbaine du 22 mai 2020

Les déménagements et visites immobilières désormais autorisés en dehors de son département et à plus de 100km de sa résidence, Damien Nerkowski nommé...

La veille urbaine du 20 mai 2020

La veille urbaine du 20 mai 2020

Les AG de copropriété qui pourront se tenir de manière dématérialisée, l'usage du vélo en forte hausse, le lancement du fonds M Capital en France, Mey...

S. Fendler (Altixia) : "Il ne faut pas s’attendre à une baisse drastique des prix de l’immobilier"

S. Fendler (Altixia) : "Il ne faut pas s’attendre à une baisse drastique des prix de l’immobilier"

Malgré les difficultés économiques provoquées par les mesures de confinements imposées pour enrayer l’épidémie de Covid-19, les sociétés de gestion im...

G. Allard (ADI) : "La crise replace la direction de l’immobilier au cœur de la stratégie de l’entreprise"

G. Allard (ADI) : "La crise replace la direction de l’immobilier au cœur de la stratégie de l’entrep...

Alors que les rapports entre les bailleurs et les locataires sont au cœur de l’attention, Gilles Allard, président de l’Association des directeurs imm...

La veille urbaine du 19 mai 2020

La veille urbaine du 19 mai 2020

Le CNCC, Procos et l’Alliance du commerce qui demandent la réouverture des centres de plus de 40 000 m², Beaugrenelle autorisé à ouvrir, Panhard qui r...

La Justice donne du poids aux revendications des partisans de la réouverture des grands centres

La Justice donne du poids aux revendications des partisans de la réouverture des grands centres

Le centre commercial Beaugrenelle a obtenu du Tribunal administratif de Paris la suspension immédiate de l’arrêté de fermeture dont il faisait l’objet...

Régulation des activités économiques : la protection du climat devient centrale

Régulation des activités économiques : la protection du climat devient centrale

Huit autorités administratives ou publiques indépendantes profitent de cette période inédite de crise sanitaire pour faire évoluer leurs actions en fa...

N. Charles (ULI France) : "Des fondamentaux comme la mixité vont sortir renforcés de cette crise sanitaire"

N. Charles (ULI France) : "Des fondamentaux comme la mixité vont sortir renforcés de cette crise san...

Alors que chacun s’interroge sur les conséquences de la crise sanitaire et du confinement sur la fabrique de la ville, Nathalie Charles, présidente d’...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message