La veille urbaine du 18 décembre 2020

Tishman Speyer et PSP qui acquièrent la Tour Cristal et le Carré Saint-Germain, Acofi Gestion qui réalise un premier financement immobilier à impact, l'annonce des projets fluviaux soutenus par France relance... Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 18 décembre 2020.

Tishman Speyer et PSP qui acquièrent la Tour Cristal et le Carré Saint-Germain, Acofi Gestion qui réalise un premier financement immobilier à impact, l'annonce des projets fluviaux soutenus par France relance... Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 18 décembre 2020.

Le Printemps des villes est lancé

22 professionnels de la fabrique urbaine ont lancé aujourd’hui, le 4 novembre dernier, le Printemps des Villes, un mouvement d’acteurs « qui s’engagent ensemble pour concrétiser, par des principes communs et concertés, l’ambition de villes écologiques, humaines et démocratiques ». Plusieurs objectifs sont mis en avant : participer à l’évolution du secteur en proposant de nouvelles modalités méthodologiques et de travail collaboratif au sein d’une charte commune ; référencer et valoriser les bonnes pratiques ; inciter les professionnels du secteur à l’adoption de bonnes pratiques ; et mettre en œuvre des opérations témoins de l’application des nouvelles modalités méthodologiques et collaboratives. Yoann Sportouch, co-fondateur, souligne : « nous voulons trouver des solutions ensemble, qui conviennent à chaque maillon représentant l’ensemble des métiers de la fabrique urbaine. Ainsi, nos propositions de méthodologie pourront être réalistes et applicables. »

L’EPF Ile-de-France valide une série de nouvelles conventions représentant un potentiel de 10 000 logements

Les administrateurs du Bureau de l’EPF Ile-de-France ont examiné et approuvé 51 conventions d’intervention foncière et avenants, ainsi que 2 conventions stratégiques. Huit nouvelles communes deviennent partenaires de l’EPFIF : Brie-Comte-Robert (77), Moissy-Cramayel (77), Moret-Loing-et-Orvanne (77), Chambourcy (78), Marly-le Roi (78), Livry-Gargan (93), Bry-sur-Marne (94) et Joinville-le-Pont (94). Au total sur l’année 2020, 87 conventions auront été validées, pour un potentiel de plus de 10 000 logements et 400 000 m² d’activité : 27 conventions permettent de nouvelles interventions opérationnelles, 54 conventions et avenants portant des extensions de périmètre. Enfin, 6 nouvelles conventions stratégiques avec des intercommunalités ont été conclues pour les accompagner dans l’élaboration de leurs stratégies foncières. A fin 2020, le portefeuille contractuel d’engagements de l’EPF Ile-de-France dépasse les 5 Mds€.

Village des Médias : signature de la promesse de vente avec la SOLIDEO / Groupement Sogeprom et Demathieu Bard Immobilier

Le groupement Sogeprom et Demathieu Bard Immobilier a signé avec la SOLIDEO la promesse de vente du Village des Médias des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) de Paris 2024. « Après 18 mois de travail, cette signature marque pour le groupement Sogeprom et Demathieu Bard Immobilier, mais aussi pour tous nos partenaires, une étape charnière dans la construction du projet « Paysage(s) » du Village des Médias, explique Loïc Madeline, directeur général délégué Île-de-France Sogeprom. Véritable lieu de vie et de convivialité pour les journalistes et techniciens du monde entier, il se transformera ensuite pour les habitants en un écoquartier paysager mêlant commerces de proximité et logements et services. » Jean-François Leopold, Directeur délégué Île-de-France Demathieu Bard Immobilier, ajoute : « Cette opération participe, au-delà de l’accueil des médias en phase JOP, au développement de ce territoire dans la durée, dans une démarche vertueuse de construction respectueuse des enjeux du XXIème siècle, d’insertion et de vivre ensemble. »

La RE2020 suscite la méfiance de la filière construction et immobilier

Dans un communiqué commun, l'USH, la FPI, le Pôle Habitat FFB, la FFB, la Capeb, l’Unsfa, la Fédération Cinov et l’AIMCC se sont inquiétées cependant des impacts du projet de la nouvelle réglementation environnementale (RE2020) proposé par le gouvernement. En effet, les signataires estiment que ce projet « fait courir un risque d’aggravation de la chute de la construction neuve dès 2021 ». Il leur paraît ainsi nécessaire de partager une trajectoire et un calendrier de mise en œuvre « progressif et adapté, qui intègrent maturité des solutions disponibles, soutenabilité économique et temporalité des projets, qui permettent à la filière de stimuler les innovations pour répondre à coûts maîtrisés aux objectifs poursuivis, et qui garantissent in fine aux occupants confort, bien-être et économies ». Ils en appellent ainsi à conserver « l’esprit de co-construction qui a prévalu depuis l’origine de la réforme » afin de tendre vers » une RE 2020 équilibrée, soutenable et maîtrisée permettra d’impulser et d’accompagner le changement attendu ».

L’ICC et l’ILC en progression au T3, l’ILAT en recul

L’indice du coût de la construction (ICC) s’établit à 1 765 au troisième trimestre 2020 selon l’INSEE. Il rebondit sur un trimestre (+0,68 % après –0,96 % au trimestre précédent) et il augmente de 1,09 % sur un an (après +0,40 % au trimestre précédent). L'indice des loyers des activités tertiaires (ILAT) s'établit pour sa part à 114,23 au T3 2020. Sur un an, il diminue de 0,54 %, après –0,12 % au trimestre précédent. Enfin, l’indice des loyers commerciaux (ILC) s’établit à 115,70 au T3. Sur un an, il augmente de 0,09 % (après +0,18 % au trimestre précédent).

Tishman Speyer et PSP acquièrent la Tour Cristal à Paris 15e

Tishman Speyer et son partenaire Investissements PSP (l’Office d’investissement des régimes de pensions du secteur public) ont acquis la Tour Cristal à Paris 15e. Cette tour de bureaux de 26 000 m², construite en 1990, a été la dernière tour à être développée dans le quartier du « Front de Seine » et est à ce jour l'une des dernières tours construites dans le centre de Paris. « Notre objectif est d'y apporter nos savoir-faire technique, commercial et en « hospitality » afin d'en faire un des produits de référence du quartier central des affaires », annonce Philippe Joland, senior managing director et président de Tishman Speyer France. Dans cette transaction, Tishman Speyer et Investments PSP ont été conseillés par l'étude Wargny Katz et le cabinet De Pardieu Brocas Maffei, ainsi qu'Arcadis en conseil technique. BNP Paribas Real Estate a été conseil des acquéreurs.

… et le Carré Saint-Germain à Paris 6e

Tishman Speyer et son partenaire Investissements PSP ont signé « Carré Saint-Germain » à Paris 6e, auprès d’AXA IM – Real Assets agissant pour le compte de clients. Cet ensemble de 13 800 m² à usage mixte est situé sur le boulevard Saint-Germain et entouré par les berges de la Seine au nord et le Jardin du Luxembourg au sud. « Nous sommes très fiers de cette nouvelle acquisition, la troisième depuis le déclenchement de la crise sanitaire, se félicite Philippe Joland. Avec ce magnifique immeuble, nous avons une occasion unique de réinventer des espaces tertiaires répondant aux nouveaux modes de travail dans le super centre de la rive gauche où les opportunités sont rarissimes. » Dans cette transaction, Tishman Speyer et Investissements PSP ont été conseillés par l'étude Wargny Katz et le cabinet De Pardieu Brocas Maffei, ainsi que par Eastdil Secured pour le financement et Arcadis en conseil technique. AXA IM a été conseillé par l'étude Cheuvreux ainsi que par Knight Frank et Cushman Wakefield. Le financement a été arrangé par Natixis, conseillé par l'étude Allez et le cabinet Gide.

Hemisphere investit dans View à Paris 20e

Hemisphere et un fonds américain viennent d'acquérir auprès d'Amundi Immobilier, opérant pour le compte des fonds internes dont il assure la gestion, l'immeuble View, à Paris 20e. Cet ensemble de 22 700 m² s'élève le long du boulevard périphérique, Porte des Lilas, au cœur d'une régénération urbaine. View accueille CBRE Property Management ainsi que les équipes Île-de-France Nord-Est de la société de conseil sur environ 2 300 m² au rez-de-chaussée et au premier étage. Au cours du premier trimestre 2021, les équipes de Voip Télécom se regrouperont au sein de l'immeuble sur 2 300 m² et un troisième locataire viendra occuper une partie du deuxième étage sur 1 800 m². Signé du cabinet d'architectes Baumschlager Eberle et livré fin 2018 à Amundi Immobilier par Nexity et Crédit Agricole Immobilier, View se déploie sur six étages avec rez-de-chaussée, rez-de-jardin et deux niveaux de sous-sol. View dispose de 140 mètres linéaires de façade à l'entrée du boulevard périphérique Porte des Lilas. Sur le plan environnemental, View est certifié et labellisé HQE (passeport Exceptionnel), BREEAM (Excellent), Effinergie + et se situe 40 % au-delà des exigences de la RT 2012. Il affiche une capacité d'accueil de 1 840 personnes en l'état, pouvant être portée à 2 060 personnes. Pour cette acquisition, Hemisphere s'est appuyé sur les conseils de l'étude notariale Le Breton Notaires, des cabinets d'avocats Gide Loyrette Nouel sur le plan légal, et Racine sur le plan fiscal, ainsi que de Delpha pour le volet technique. Amundi Immobilier était assisté par l'étude notariale Wargny Katz.

Schroder Real Estate finalise l’arbitrage du Clarity à Boulogne-Billancourt

Agissant pour le compte de l’un de ses fonds pan-européens, Schroder Real Estate a finalisé la cession de l’immeuble Clarity en VEFA à deux fonds grand public gérés par AEW Ciloger (SCPI Laffitte Pierre et Atout Pierre Diversification). Cet actif en cours de restructuration, situé au 221 bis boulevard Jean-Jaurès à Boulogne- Billancourt (92), développera une surface totale d’environ 7 500 m² répartie sur 8 niveaux en superstructure et 3 niveaux de sous-sols accueillant 135 emplacements de stationnement. Un démarche de réemploi des matériaux sera mise en place et l’opération vise une certification BREEAM Excellent. Au niveau de la connectivité, l’immeuble Clarity vise la labellisation WiredScore Silver. A sa livraison attendue mi-2022, l’immeuble Clarity accueillera les équipes de la société ALTEN dans le cadre d’un bail long terme. Assisté de THEOP en tant qu’AMO, Schroder Real Estate a retenu l’agence d’architecture YMA|Yrieix Martineau Architecture pour ce projet de restructuration dont les travaux ont été confiés au groupe Dumez Ile-de-France. Dans cette opération, Strategies and Corp. agissait en qualité de conseil du vendeur, dans le cadre d’un mandat coexclusif avec JLL. Par ailleurs le vendeur a été conseillé au niveau locatif par BNP Paribas Real Estate et pour la transaction par l’étude Allez et Associés, et les cabinets DLA Piper et Bryan Cave Leighton Paisner. AEW Ciloger était conseillé par l’étude Panhard & Associés, le cabinet Archers ainsi que JLL Conseil & Assistance à Maîtrise d’Ouvrage. Le vendeur est financé par la Bred Banque Populaire et l’acquéreur par la Banque Postale dans le cadre d’un Prêt Vert.

Edmond de Rothschild REIM (France) signe un Monoprix à Versailles pour 18 M€

Edmond de Rothschild REIM (France) a réalisé une ultime acquisition au titre de l’année 2020 pour le compte de l’OPCI Grand Public Edmond de Rothschild Immo Premium en procédant à une opération de sale and lease back de gré à gré auprès du groupe Casino, pour un montant d’environ 18 M€ au prix acte en main (AEM). Il s’agit là du magasin Monoprix de Versailles (78), implanté depuis 1934 et loué sur la base d’un nouveau bail de 9 ans ferme. L’acquéreur a été conseillé par Dominique Cohen Trumer (avocat) et Jill Joncour de l’étude 14 Pyramides (notaire). Le vendeur a été conseillé par Benoît Thébault et Jennifer Lemarié de Rothschild & Co immobilier (conseil exclusif du vendeur), Aubry d'Argenlieu du cabinet Fairway (avocat), Olaf Déchin de l'etude Lexfair (notaire).

Prologis acquiert Ivry DC1

Prologis clôture l’année avec une dernière acquisition d’immeuble de logistique urbaine : Ivry DC1 (94). Ce site vient compléter l’acquisition en octobre du bâtiment Vitry DC1. Le groupe signe ainsi une 5e acquisition en 2020 dans le Grand Paris. L’immeuble multi-niveaux de 10 000 m² est desservi par une rampe hélicoïdale à double sens, située en plein cœur du bâtiment. « Avec un portefeuille de 57 000 m² dédiés à la logistique urbaine, nous restons à l’écoute d’opportunités en 2021 répondant aux critères de nos prospects, déclare Salvi Cals, directeur des investissements France de Prologis. Nous confirmons notre volonté de sélectionner des actifs pour leur emplacement idéal, entre le périphérique parisien et l’A86, pour être au plus près des bassins de consommation. Notre objectif est de proposer aux utilisateurs actuels et futurs de nos immeubles des solutions adaptées à leurs enjeux de distribution au cœur de la zone dense de la Métropole du Grand Paris. »

MIDI 2i signe « Les Ateliers » à Angers

(©Cabinet Tolila & Gilliland)
MIDI 2i vient d’acquérir en VEFA l’immeuble « Les Ateliers » à Angers (49) pour le compte de sa Foncière Bretagne Pays De Loire auprès du Groupe Duval. Les travaux débuteront en janvier 2021 pour une livraison prévue au premier trimestre 2023. Situé au pied de la gare d’Angers, le bâtiment développera 5 291 m² en R+7. Il vise la certification E+C- (Bâtiment Energie Positive & Réduction Carbonne). « Nous sommes ravis de la confiance renouvelée par la société AXA que nous accueillerons dans des bureaux offrant le confort, le bien-être et la flexibilité attendus aujourd’hui par un grand nombre d’entreprises soucieuses de s’engager dans des démarches éco-responsables », indique Jean-Luc Barthet, directeur général de MIDI 2i.

Amundi Immobilier s’offre Grand Central à Francfort

(©Alu Studio)
Amundi Immobilier, pour le compte des fonds qu’elle gère, a acquis à Francfort « Grand Central », un ensemble immobilier de bureaux neufs, auprès de Phoenix Real Estate et de Groß & Partner. Ce complexe livré en novembre 2020 est entièrement loué à la société « Deutsche Bahn Netze », gestionnaire d’infrastructures ferroviaires et responsable des réseaux ferrés allemands, dans le cadre d’un bail de très long terme. Situé à Adam-Riese-Straße dans le quartier d’affaires « Europaviertel » à proximité de la gare centrale et à 15 minutes en voiture de l’aéroport, « Grand Central » développe plus de 44 000 m². L’ensemble comporte deux bâtiments indépendants et interconnectés ambitionnant la certification LEED-Gold. L’immeuble dispose de 795 places de parking souterrain et bénéficiera d’un accès immédiat à la future ligne de métro U5 avec la station Güterplatz en 2024-2025. Un financement long terme sans recours a été sécurisé auprès de Natixis qui a agi en tant qu'arrangeur d'un prêt immobilier vert conformément aux directives ESG promues par Amundi Immobilier. Dans le cadre de cette transaction, Amundi Immobilier a été conseillée par L’Etoile Properties sur les sujets commerciaux, Clifford Chance sur les aspects juridiques et Drees & Sommer sur les éléments techniques.

Advenis REIM acquiert 3 immeubles de bureaux en Espagne

Advenis REIM a acquis 3 actifs immobiliers à Barcelone pour un montant total de 10,68 M€ pour le compte de la SCPI Elialys. Les trois actifs de bureaux sont des immeubles indépendants, construits entre 1996 et 2000, qui totalisent une surface de 5 546 m², ainsi que 93 places de parking privées et sécurisés. Le taux d’occupation des bureaux est de 100 % avec un total de 25 locataires, appartenant au secteur industriel (Sauter Ibérica), pharmaceutique (Thermo Fisher) ou encore de la construction (OHL), dont la durée moyenne des baux est de 4 ans. « Malgré la crise sanitaire, nous restons fidèles à la stratégie d’investissement de long terme de la SCPI Elialys et continuons de scruter les opportunités d’investissement en Espagne, un pays dont les fondamentaux économiques ont beaucoup évolué depuis 2015 et qui reste selon nous une destination attractive pour les investissements immobiliers, mentionne Jean-François Chaury directeur général d’Advenis REIM. Il est évident que les volumes de transaction à Barcelone, comme dans d’autres métropoles européennes vont indéniablement marquer le pas en 2020, mais il est intéressant de noter que le taux de vacance observé pour l’immobilier de bureaux barcelonais reste faible, aux environs de 6 %, et que les loyers restent stables. »

Acofi Gestion réalise un premier financement immobilier à impact avec Valor Real Estate Partners pour 30M€

Acofi Gestion a mis en place un financement de 30 M€ adossé à un portefeuille de six actifs de logistique urbaine acquis par Valor Real Estate Partners. Les quatre premiers sites financés se situent en première périphérie de Paris et Lyon. Les deux autres acquisitions seront réalisées dans un second temps. Il s’agit du troisième financement accordé par les fonds gérés par Acofi Gestion à Valor. Le nouveau prêt octroyé par Acofi Gestion inclut des critères d’impacts environnementaux qui se basent sur une liste concrète d’actions regroupées dans quatre grandes thématiques en accord avec les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, à savoir l’énergie, l’eau, les déchets et les gaz à effet de serre. Les actions identifiées passent par des travaux permettant une amélioration de l’empreinte écologique des bâtiments financés ainsi que celle de leurs locataires. Elles ont été définies de façon spécifique pour la classe d’actif logistique. La réalisation de chacun des objectifs environnementaux entrainera une réduction spécifique de marge du financement. En outre, le contrat de financement prévoit un audit du portefeuille et l’élaboration d’un rapport ESG annuel à destination des investisseurs du fonds concerné. Pour valider sa stratégie de financement à impact, Acofi Gestion a fait appel à l’expertise d’EthiFinance. Acofi Gestion a lancé par ailleurs la levée de sa sixième génération de fonds de dettes immobilières qui sera consacré à la dette immobilière à impact et dont la stratégie est validée et la démarche auditée par EthiFinance.

Korian et la BEI signent un accord de financement de 55 M€ pour accélérer le développement d’Ages&Vie

Korian et la Banque européenne d’investissement (BEI) ont signé un accord de financement de 55 M€. Ce prêt d’une maturité de dix ans doit permettre à Korian de financer sa participation au capital de la SCI Foncière Ages&Vie, créée en mai 2019 en co-détention avec la Banque des Territoires et Crédit Agricole Assurances, afin d’investir dans le développement immobilier du réseau Ages&Vie détenu par le groupe Korian. Ages&Vie développe des colocations proposant des solutions d’hébergement adaptées aux personnes âgées autonomes. Le financement de la BEI est garanti par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS). Le réseau Ages&Vie comptera 70 implantations actives dans huit départements fin 2020. L’accélération de son déploiement doit permettre de doubler de taille d’ici janvier 2022, avec 67 nouvelles résidences mises en service, représentant une capacité d’hébergement de 1 000 lits supplémentaires dans 33 départements. A horizon 2024, le réseau Ages&Vie devrait comptera en France plus de 500 résidences neuves d’une capacité de plus de 4 000 lits dans 70 départements, pour un revenu annuel correspondant aux différents services proposés de plus de 100 M€. Ce réseau devrait représenter à terme une valeur immobilière de 500 M€.

Hesus poursuit sa croissance et s’installe en Suède

Hesus, « greentech » spécialisé dans l’évacuation et la valorisation des terres, des déblais ainsi que des déchets et dans la fourniture de terres et de matériaux issus de ces ressources, poursuit son expansion en Europe et s’installe pour la première fois en Suède, sa cinquième implantation après la France, l’Angleterre, la Pologne et la Suisse en l’espace de 3 ans. Hesus se lance donc en Suède par l’acquisition de Fleaty, une plateforme suédoise qui optimise et numérise les transports dans le secteur de la construction, et qui s’applique à rationaliser les processus du BTP. Hesus sera basée à Stokholm et souhaite profiter de l’acquisition de Fleaty pour développer son activité dans les grandes villes suédoises (Stockholm, Göteborg, Malmö), puis dans les métropoles scandinaves. A terme en 2023 Hesus prévoit de s’installer dans les 30 premières agglomérations européennes.

Le club industriel Sekoya dévoile les lauréats du second appel à solutions lancé sur la plateforme carbone & climat

En juin 2019, Eiffage et Impulse Partners créaient la plateforme Sekoya dédiée aux matériaux et procédés bas carbone. Il viennent de se réunir avec leurs partenaires pour annoncer les résultats du deuxième appel à solutions. Les 10 start-ups pré-sélectionnées ont présenté leur innovation devant le jury. Après concertation, le club Sekoya a décidé de nommer 6 entreprises lauréates : ESITC Caen à l’initiative du Pavé intègrant des coproduits coquilliers marins dans sa composition. CarbonCure permet de minéraliser chimiquement les déchets de CO2 pendant le processus de fabrication du béton. Nielsen concept propose le Mobilypod, un abri vélo sécurisé, connecté réalisé à base de conteneurs maritimes recyclés. Ensuite, Bluedigo est une marketplace B2B de mobilier de bureau d’occasion. Celsius Energy connecte les bâtiments neufs ou existants à l’énergie de leur sous-sol. Enfin, Sasminimum produit un pavé recyclé et recyclable, fabriqué localement à partir de déchets plastiques récupérés sur le territoire Français.

Les prix des logements augmentent de 0,7 % au T3

Au troisième trimestre 2020, les prix des logements continuent d’augmenter (+0,7 %) selon l’INSEE mais plus lentement qu’au trimestre précédent (+1,3 %). Dans le détail, les prix des logements anciens croissent de 0,5 % (après +1,5 % au trimestre précédent) ; ceux des logements neufs de 1,3 % (après –0,5 %). Sur un an, les prix des logements ralentissent légèrement (+5,0 % après +5,4 % au trimestre précédent). Les prix des logements anciens s'accroissent beaucoup plus vite (+5,2 % sur un an) que ceux des logements neufs (+2,5 %).

Suspension partielle de la procédure de passation du marché relatif au futur matériel de la ligne B du RER

Le Tribunal Judiciaire de Paris, à la requête d’Alstom, a suspendu partiellement la procédure de passation du marché MI20 (commande du futur matériel de la ligne B du RER) en remettant en cause une modification introduite en cours de procédure. La RATP et la SNCF ont décidé de se pourvoir en cassation. « La RATP et la SNCF mettent tout en oeuvre depuis le lancement de l’appel d’offres, en 2018, pour permettre une signature du marché avant la fin de l’année 2020 », précise le communiqué de presse. Cet appel d’offres concerne la construction et livraison de 146 rames de RER. « Par ses recours successifs, avant même que l’attribution du marché soit connue, Alstom rend impossible le respect des délais fixés pour la passation du marché, ajoute le communiqué de presse. Le Tribunal, qui a par ailleurs rejeté la plupart des arguments d’Alstom, considère néanmoins que la RATP n’était pas en droit de modifier certains paramètres d’évaluation du critère prix en cours de procédure, ce qui était pourtant prévu par le règlement de la consultation. Le recours en cassation n’étant pas suspensif, la RATP va donc mettre sans délai en application la décision du tribunal en reprenant partiellement la procédure, afin de conclure le marché au plus vite, au bénéfice des franciliens. Les offres révisées des candidats devront donc être déposées pour début janvier. »

Annonce des projets fluviaux soutenus par France relance

(©VNF/Françis Cormon)
Le Conseil d’administration de VNF vient d’engager, le 16 décembre dernier, dans le cadre du Plan de relance, 80 millions d’euros d’opérations supplémentaires sur les infrastructures fluviales pour 2021, en complément des 175 millions d’investissements supplémentaires en faveur de la modernisation et de la régénération des voies navigables compris dans le plan de relance. Ce sont ainsi près de 90 opérations qui pourront être financées en 2021 en Grand Est, Bourgogne- Franche Comté, Ile de France, Hauts-de-France, mais aussi Centre Val de Loire, Normandie, Occitanie et Auvergne Rhône Alpes, telles que le confortement de l'écluse secondaire d'Ablon en Ile-de-France, la réhabilitation de l'écluse d'Amfreville en Normandie, la restauration des digues de Chagny en Bourgogne Franche-Comté et de Saint-Satur en Centre-Val de Loire, la restauration du barrage réservoir de Bouzey dans le Grand Est, ou encore des confortements de berges sur les canaux de la Deûle et de Neufossé dans les Hauts de France. Il est précisé que ces engagements devraient se traduire « tout prochainement » dans le contrat d’objectifs et de performance entre l’Etat et VNF pour la période 2020-2029.

Pierre Serne réélu président du Club des Villes et Territoires Cyclables

L’assemblée générale du Club des Villes et Territoires Cyclables a procédé à l'élection de son nouveau conseil d'administration composé 45 membres pour les trois années à venir. Pierre Serne a été réélu président. « Notre club a plus que jamais une grande responsabilité vu l'essor sans précédent de la pratique du vélo et ce que cela implique pour les collectivités françaises, souligne Pierre Serne. Le vélo doit confirmer qu'il est un mode de déplacement populaire et résilient, adapté à tous les territoires et pas seulement aux centres denses des métropoles. »

François PerrigaultBoris Beltran et Thomas Gutperle

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Primonial REIM France acquiert 33 Ehpad en France

Primonial REIM France acquiert 33 Ehpad en France

Primonial REIM France, annonce avoir finalisé l’acquisition d’un portefeuille de 33 Ehpad localisés en France pour le compte de sa SCPI Primovie.

Transition énergétique : les foncières à la barre

Transition énergétique : les foncières à la barre

Les foncières jouent un rôle clef dans l’écosystème du bâtiment. En tant que telles, elles sont des témoins des enjeux écologiques de ce secteur, mais...

Patrick Ollier, le coordinateur

Patrick Ollier, le coordinateur

À l’occasion du Forum Paris Zéro Carbone le 1er décembre 2021, le projet Axe Seine mené conjointement par les mairies du Havre, de Paris et de Rouen,...

Championnat de France des économies d’énergie : top départ !

Championnat de France des économies d’énergie : top départ !

Après les résultats en demi-teinte de la COP26, mille entreprises, villes ou écoles présentent leurs solutions concrètes pour réduire leurs consommati...

Cédric O : "La France est revenue dans le jeu de l’économie de l’innovation"

Cédric O : "La France est revenue dans le jeu de l’économie de l’innovation"

Alors que la fin du quinquennat approche, Décideurs a rencontré Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique. L’occasion de faire le...

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

Alors que plus de la moitié de l’économie mondiale dépend directement de la nature, l’Europe et la France font figure de bons élèves en matière de pri...

Ÿnsect : la foodtech qui fait le buzzzz

Ÿnsect : la foodtech qui fait le buzzzz

Fondée en 2011, Ÿnsect veut révolutionner l’alimentation humaine, végétale et animale en transformant les insectes en ingrédients premium. Une solutio...

Rémi Tardivo rejoint Paris La Défense comme directeur général adjoint

Rémi Tardivo rejoint Paris La Défense comme directeur général adjoint

Auparavant secrétaire général de Grand Paris Aménagement, Rémi Tardivo a rejoint Paris La Défense le 22 novembre dernier en qualité de directeur génér...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte