La veille urbaine du 15 mars 2021

Laurent Tirot qui devient CEO de la filiale française d’Equilis, BNP Paribas Real Estate qui crée une direction « business services », le lancement de l’Institut de la maîtrise d’ouvrage… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 15 mars 2021.

Laurent Tirot qui devient CEO de la filiale française d’Equilis, BNP Paribas Real Estate qui crée une direction « business services », le lancement de l’Institut de la maîtrise d’ouvrage… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 15 mars 2021.

AEW Ciloger investit dans les opérations Parc Act’y à Saint-Priest

AEW Ciloger a investi dans les deux phases de l’opération Parc Act’y, au cœur du Parc Urban’East développé par Nexity, pour son fonds Logistis dédié à l’activité et à la logistique. « Nous sommes très heureux de renforcer notre partenariat avec AEW au sein d’Urban’East après l’opération réalisée ensemble en 2020 et dont la commercialisation a rencontré un grand succès, rappelle Ghislaine Seguin, directrice générale adjointe en charge des régions. Ce nouveau projet est particulièrement adapté aux PME ; il offre en effet une large typologie de surfaces permettant de satisfaire à différents schémas d’implantations sur cinq immeubles au total. Le parc bénéficiera de la certification BREEAM ; sa toiture sera équipée en totalité de panneaux photovoltaïques. » Le vendeur était accompagné dans ces transactions par le pôle investissements du conseil immobilier Sorovim dans le cadre d’un mandat co-exclusif de vente avec BNP Paribas Real Estate, et par la SCP Pierre Leufflen, Jacques Delorme, Jérôme Salanson, Carole Poulain Charpentier, Guillaume Bonfils, Romain Tholon, Caroline Salanson Bottazzi et Paul Leufflen, dont l’office est situé à Lyon (69) ; avec la participation de Guillaume Palais, Notaire à Paris (75), assistant l’acquéreur.

Aviva Investors acquiert l’immeuble « Altes Klöpperhaus » à Hambourg

Aviva Investors a acquis, pour le compte de l’un de ses mandants, l’immeuble de bureaux « Altes Klöpperhaus », à Hambourg, auprès de Barings. L’ensemble développe 8 370 m² de surfaces de bureaux. Construit en 1902, il a été intégralement modernisé et restructuré en 2016. L’actif est situé au Rödingsmarkt 9, dans le quartier central des affaires, face à la station de métro Rödingsmarkt. « Cette transaction off-market constitue notre cinquième acquisition à Hambourg et la deuxième réalisée au cours de ces six derniers mois, déroule Grégoire Bailly-Salins, directeur des investissements immobiliers pour l’Europe Continentale, Aviva Investors. En tant que cœur économique du Nord de l’Allemagne, nous pensons qu’il s’agit d’un marché particulièrement résilient tout en offrant un fort potentiel d’appréciation des valeurs vénales. » Aviva Investors était conseillé par Savills, DLA Piper et CBRE. Barings était conseillé par Ashurst.

Omnes et le Groupe Patriarca créent un nouveau véhicule d’investissement immobilier

Deux ans après un premier partenariat initié lors de l’acquisition de Green Campus Park à Vénissieux (69) (accompagnés également de Foncière Magellan et de l’Auxiliaire), Omnes et le Groupe Patriarca ont créé Hummingbird. Ce nouveau véhicule d’investissement immobilier sera en mesure de réaliser des constructions neuves mais aussi de repositionner des actifs sur leur marché en combinant restructuration immobilière et réflexion sur les usages. Hummingbird a finalisé deux opérations lyonnaises depuis sa création en décembre 2020 : l’acquisition d’un immeuble de bureaux existant dans le secteur de Gerland qui fera l’objet d’une rénovation et le démarrage de la construction d’un immeuble mixte activité et bureaux à proximité immédiate de Jean Macé. Plusieurs autres projets sont actuellement à l’étude. Groupe Patriarca assurera le (re)développement et la construction des actifs ainsi que la gestion technique. « Nous ciblons avec Hummingbird les parcs tertiaires anciens, les friches industrielles et les projets à haute performance énergétique », conclut Olivier Faura, président de Groupe Patriarca.

Socotec lance son label d’économie circulaire pour des projets de construction

Le groupe Socotec a lancé son label d’économie circulaire « parmi les plus complets, pour permettre aux décideurs publics ou privés, maîtres d’ouvrages, urbanistes, investisseurs, constructeurs, d’adopter la bonne stratégie en amont d’un projet immobilier à l’échelle d’un bâtiment, et valoriser ainsi leur démarche de développement durable. » Minh-Trong Nguyen, directeur général de l’activité immobilier durable, ajoute : « Notre connaissance technique des dernières innovations en matière de développement durable applicables à la filière, notre capacité à fédérer les bons partenaires notamment en matière de réemploi des matériaux ou pour leur recyclage, et enfin la crédibilité de Socotec en tant que tierce partie indépendante nous ont amené à proposer notre label d’économie circulaire. Cette démarche est devenue essentielle sur les chantiers de construction de toute taille pour les acteurs publics comme privés, mais ils ne peuvent s’évaluer par eux-mêmes. Ainsi, notre référentiel est l’un des plus complets du marché et permet à nos clients de progresser construction après construction en mobilisant une chaîne d’acteurs toujours plus concernés et plus compétents. Cette approche bien en amont du projet permet naturellement de valoriser en aval, et dans la durée, la « valeur verte » du bâtiment construit. »

Colliers France et le Lab RH signent un partenariat stratégique

Colliers s’associe « en exclusivité » avec Le Lab RH pour mutualiser ses expertises en workplace et change. A travers ce partenariat, des événements à venir (webinaires, podcasts, ateliers etc.) seront menés conjointement par Colliers et le Lab RH afin de faire connaître ses travaux, défendre ses convictions et partager ses innovations en matière d’environnements de travail et de pratiques RH. Association pour le soutien et la promotion des solutions innovantes dans le domaine des ressources humaines, Le Lab RH regroupe un écosystème de près de 300 acteurs de l’innovation RH et 80 grandes entreprises. La signature de ce partenariat approfondit une relation bâtie depuis plusieurs années entre les deux entités.

ClubFunding AM lance un fonds d’investissement dédié à l’immobilier

Six mois après sa création, ClubFunding Asset Management, filiale du groupe FBP, a réalisé une première collecte et la constitution de son fonds, dénommé CFAM#1. Les premiers investissements du fonds débuteront ce mois-ci. Ce FCPR est spécialisé dans le financement de PME du secteur immobilier. CFAM#1 a pour objectif de gestion la constitution d’un portefeuille d’investissements en titres financiers non admis à la négociation sur des marchés financiers et émis par des sociétés du secteur immobilier. Le véhicule vise un taux de rendement interne (TRI) net de frais de 7 % sur un horizon de 3 ans pouvant être prorogé, de deux fois un an, à travers le financement d’opérations de promotion immobilière, le marchand de bien, d’aménagement foncier mais également d’immobilier géré. Il pourra notamment co-investir aux côtés de la plateforme ClubFunding sur certains projets immobiliers et bénéficiera d’un droit de premier regard sur ces opportunités d’investissement. A l’occasion du lancement de ce premier fonds, ClubFunding Asset Management a par ailleurs annoncé sa collaboration avec la société de gestion Talence Gestion. « Société entrepreneuriale et indépendante, Talence Gestion a pour vocation de bâtir une stratégie d’investissement au service des projets de ses clients avec un accompagnement sur-mesure », mentionne le communiqué de presse.

JLL conseille Dija

JLL a été mandaté par Dija, start-up britannique de livraison de produits d’épicerie, pour acquérir des sites de logistique urbaine et des entrepôts supplémentaires en Europe. Cela doit permettre de soutenir la stratégie de croissance rapide de la société et de fournir un service de livraison de produits d’épicerie dans les 10 à 30 minutes suivant la commande. Dija fera également appel à l'équipe supply chain & logistics solutions de JLL pour l'aider à concevoir et à intégrer le réseau de magasins et d'entrepôts au fur et à mesure de sa croissance, l'objectif étant d'établir un réseau d'environ 2 000 sites en Europe au cours des trois prochaines années.

Laurent Tirot devient CEO de la filiale française d’Equilis

Après 25 ans passés au sein du groupe Bouygues Immobilier, Laurent Tirot rejoint le développeur européen Equilis en tant que CEO de sa filiale française. Cette arrivée traduit la volonté d’Equilis Europe « d’accélérer son développement en France – et notamment le marché résidentiel et les opérations mixtes, et d’en faire l’un des piliers de sa croissance européenne. » L’activité d’Equilis France, créée en 2016, est historiquement ancrée sur la région PACA. A côté de son implantation dans le Sud Est, le nouveau CEO vise un déploiement en Ile-de-France, en région bordelaise/Bassin d’Arcachon et en région lyonnaise/Pays de Gex. « Ces nouvelles ambitions sont portées par l’expertise du groupe dans l’ensemble des métiers de la promotion immobilière (commerce, résidentiel et bureaux), et dans un savoir-faire spécifique en termes de réhabilitation de friches industrielles, ajoute le communiqué de presse. Un savoir-faire qui permet à Equilis France de porter l’un des projets les plus ambitieux de la technopole Sophia Antipolis, La Canopée, un vaste projet mixte de quelque 25 000 m² qui va redonner vie à l’ancien site des Terrasses de Sophia. » Jean-Jacques Ballester prend la direction régionale Sud Est avec pour objectif de poursuivre le développement de ce territoire. Un plan de recrutement est prévu pour étoffer, dans un premier temps, l’équipe Ile-de-France. Laurent Tirot vise une activité multipliée par trois d’ici quatre ans.

Décès de Christophe Rabault

(©D.R.)
Le directeur de l’AORIF, l’Association régionale des organismes de logement social d’Ile-de-France, est décédé ce week-end à l’âge de 59 ans. Christophe Rabault, ingénieur en chef des Ponts et Chaussées et diplômé de l’École Polytechnique, était directeur de l’AORIF – l’Union sociale pour l’habitat d’Ile-de-France depuis novembre 2005.

Laurence de Fontenay nommée DRH et membre du comité de direction de Nhood

Laurence de Fontenay intègre le comité de direction de Nhood en tant que directrice des ressources humaines, aux côtés d’Etienne Dupuy, son CEO. Juriste de formation (Assas 1991) et coach certifiée, Laurence de Fontenay commence sa carrière dans une société immobilière de logement social (ICF) au département formation, puis travaille sur des projets de réorganisation des services. Pendant 8 ans chez Carglass (de 1999 à 2008), elle a occupé plusieurs fonctions RH, organisation, audit qualité, formation, adjointe du DRH. Elle a animé un programme de formation des managers expérimentés et a commencé un parcours de formation au coaching. Durant 2 ans et demi elle occupe, au sein de Club Med Gym, les fonctions de DRH et de directrice de l’école de formation au diplôme national de conseiller sportif. De 2011 à 2016, elle est DRH France pour le groupe australien Brambles (CHEP) – spécialisé dans la location de palettes. Promue en 2016 au poste de directrice monde employee and labor relations, elle a rejoint Randstad en 2017, au poste de DGRH avec un périmètre France, Belgique, Europe du Sud, Amérique latine et Ausy (ESN). Après une année 2020 consacrée au développement de projets entrepreneuriaux et de mentorat féminin, elle prend ses fonctions au sein de l’entreprise Nhood le 1er mars 2021.

Annabelle Beugin-Soulon rejoint Atream

Annabelle Beugin-Soulon rejoint Atream au poste de directrice communication et marketing. Elle est placée sous la supervision de Pauline Cornu-Thenard, directrice générale adjointe. Diplômée d'HEC, Annabelle Beugin-Soulon a débuté sa carrière en tant qu'analyste crédit chez BNP Paribas, avant de rejoindre le groupe de réassurance SCOR, où elle occupera plusieurs fonctions, dont celle de responsable de la communication institutionnelle et financière. Depuis 2009, elle évolue au sein du groupe Caisse des Dépôts, d'abord chez CNP Assurances en tant que responsable des éditions institutionnelles et financières puis responsable des relations avec les investisseurs, analystes et agences de notation. Puis, début 2017, elle rejoint le pôle institutions financières de la direction du pilotage des participations stratégiques de la Caisse des Dépôts, avant de prendre la responsabilité du département des investissements au sein de la direction des risques du groupe. Annabelle Beugin-Soulon occupait, cette dernière année, le poste de directrice de la communication institutionnelle et financière de La Banque Postale.

BNP Paribas Real Estate crée une direction « business services » dont Laurent Pavillon prend la tête

BNP Paribas Real Estate a créé une direction « business services » qui regroupe le marketing stratégique et digital, la communication, le département research & innovation et data science & analytics office. Sa direction est confiée à Laurent Pavillon qui reporte directement à Thierry Laroue-Pont, CEO de l’entreprise. « Anticiper les nouvelles tendances, accélérer la digitalisation de nos canaux et services, amplifier l’expérience et satisfaction de nos clients en accompagnant la performance de nos métiers, sont les principales missions de cette nouvelle organisation résolument « client centric » et « data driven » », détaille Thierry Laroue-Pont. Laurent Pavillon, 50 ans, débute sa carrière en 1995 chez Nestlé, en tant qu’auditeur interne et occupe différents postes et fonctions en marketing B2C PGC et innovation. Il rejoint BNP Paribas Real Estate en 2008 en tant que directeur marketing, puis devient responsable du marketing digital en 2013. En 2015, Laurent Pavillon est nommé global head of business marketing and communications et prend la responsabilité des stratégies digitales, marketing et communication du groupe BNP Paribas Real Estate. Laurent Pavillon est diplômé de l'EM Lyon en marketing et entrepreneurship.

Inauguration d’un ouvrage d’intérêt communautaire sur le parc de l’A5-Sénart

L’EPA Sénart, l’agglomération Grand Paris Sud, la commune de Réau (77) et la commune de Moissy-Cramayel (77), ont inauguré l'ouvrage d'intérêt communautaire reliant le parc d’activités de l’A5-Sénart à l’autoroute A5a. Le tronçon RD57-A5a, dont la réalisation a été financée à 100 % par l’EPA Sénart, s’inscrit dans un programme de travaux routiers à mener au titre de l’aménagement de la ZAC du parc de l’A5-Sénart, où sont implantées des entreprises logistiques telles que XPO, Sarenza, Logistéo AD Distribution, Geodis, Scadif, Leroy Merlin, Bergerat Monnoyeur, Dentressangles Initiatives, C-Logistics… À terme, ce sont trois sections de barreaux routiers qui seront réalisés par l’EPA Sénart ainsi que le recalibrage de la liaison du hameau de Ourdy et du bourg de Réau. L’objectif de ces travaux d’intérêt communautaire est de relier le parc d’activités de l’A5-Sénart avec le réseau autoroutier dans le but d’assurer un lien « complet et sécurisé ».

Huit maîtres d’ouvrage et une fondation créent l’Institut de la maîtrise d’ouvrage

L’Agence publique pour l’immobilier de la Justice (APIJ), l’établissement public d’aménagement universitaire de la Région Île-de-France (EPAURIF) , l’Institut de la gestion déléguée (IGD), l’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture (OPPIC), la RATP, RTE, le Service d’infrastructure de la Défense, SNCF Réseau et la Société du Grand Paris ont créé « l’Institut de la maîtrise d’ouvrage » (IMOA). Ces acteurs de la maîtrise d’ouvrage d’intérêt public ont ainsi souhaité renforcer la coopération entre pairs. L’IMOA aura pour objet de « favoriser, développer et promouvoir la filière des maîtrises d’ouvrage de projets d’intérêt public ; faire émerger et faire valoir auprès des pouvoirs publics les préoccupations et les propositions des praticiens maîtres d’ouvrage de projets de bâtiment et de travaux publics ; créer et animer un espace d'échanges techniques et de réflexions commun sur les grands enjeux de demain (numérique, développement durable, maîtrise des coûts...). » L’association devrait rapidement être amenée à s’élargir, au-delà des membres fondateurs, à d’autres membres actifs, opérateurs des collectivités territoriales, de l’Etat et autres porteurs de projets d’intérêt public dans le champ des infrastructures, de l’aménagement et des constructions publiques.

François Perrigault

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 24 septembre 2021

La veille urbaine du 24 septembre 2021

CDC Investissement Immobilier acquiert l’immeuble "Easy" à Paris 9, 6ème Sens Immobilier et DCB International livrent l’immeuble "Brickwall" à Lyon, S...

De Nexity Conseil et Transaction à NCT

De Nexity Conseil et Transaction à NCT

La détention à 100 % du capital de NCT par ses dirigeants et managers associés a amorcé une nouvelle ère pour la société, symbolisée par une identité...

Transformation de la Gare du Nord : retour sur un fiasco

Transformation de la Gare du Nord : retour sur un fiasco

Controversé depuis le début, l’immense chantier de transformation de la gare du Nord de Paris a finalement été annulé hier soir par la SNCF qui invoqu...

Le numérique ou l’illusion de la dématérialisation

Le numérique ou l’illusion de la dématérialisation

Après le succès mondial de son livre La Guerre des métaux rares (700 000 exemplaires vendus), Guillaume Pitron revient avec une nouvelle enquête passi...

Cinq recommandations pour le climat

Cinq recommandations pour le climat

Dans la version grand public de son rapport « Redresser le cap, relancer la transition », le Haut Conseil pour le Climat, organisme indépendant chargé...

Hélène Dürlewanger rejoint le réseau Procivis

Hélène Dürlewanger rejoint le réseau Procivis

Hélène Dürlewanger a rejoint le réseau Procivis en tant que directrice Logement Social et Partenariats.

La veille urbaine du 21 septembre 2021

La veille urbaine du 21 septembre 2021

AG Real Estate France et Spirit Entreprises annoncent le développement d’un parc d’activité à Gennevilliers, la Société de la Tour Eiffel acquiert un...

La veille urbaine du 20 septembre 2021

La veille urbaine du 20 septembre 2021

Icade acquiert en VEFA l’immeuble “Grand Central” auprès d’Arkadea pour 32,4 M€, le Groupe Idec lance le développement d’une zone logistique et indust...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte