La veille urbaine du 15 juin 2020

EDF qui renouvelle son bail sur la tour PB6 à La Défense, BNP Paribas Real Estate qui s'engage à intégrer la biodiversité dans toutes ses activités en Europe, Idex qui accueille un nouveau directeur général délégué… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 15 juin 2020.

EDF qui renouvelle son bail sur la tour PB6 à La Défense, BNP Paribas Real Estate qui s'engage à intégrer la biodiversité dans toutes ses activités en Europe, Idex qui accueille un nouveau directeur général délégué… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 15 juin 2020.

Les actualités liées au coronavirus

La filière du chauffage gaz présente ses mesures de relance

(©D.R.)
L'association Coénove, qui rassemble les acteurs majeurs de la filière gaz (énergéticiens, industriels et professionnels) a présenté aujourd'hui les quatre objectifs de son plan de relance, prenant la forme de six mesures visant à « redonner confiance aux ménages pour qu'ils investissent dans la rénovation de leur logement et permettre un redémarrage de l'activité des entreprises du bâtiment », lesquelles ont été « pensées de façon à ce qu'il n'y ait qu'un coût supplémentaire limité pour l'État ». L'association propose tout d'abord de donner la priorité à la relance de l'activité économique en s'appuyant sur les objectifs de transition énergétique, notamment via l'éradication des passoires thermiques et le soutien financier au remplacement des chaudières vétustes. Elle demande également de stabiliser les exigences imposées aux acteurs de la construction pour leur permettre de redémarrer leur activité, d'accélérer la production française de gaz renouvelables, et enfin de bâtir une filière franco-européenne des pompes à chaleur hybride.

Intégrer la biodiversité dans la relance post-Covid

(©D.R.)
CDC Biodiversité, la filiale de la Caisse des dépôts consacrée à l'identification et au développement des leviers économiques permettant le financement de la restauration et de la préservation de la nature, a publié sa revue BIODIV’2050 n°20, qui présente 35 propositions concrètes « pour inclure la biodiversité dans le système économique » après la crise sanitaire liée au Covid-19. Considérant que « les sommes colossales mobilisées pour relancer l’économie en sortie de crise sont une opportunité historique pour amorcer la transition de notre modèle vers une meilleure prise en compte de l’environnement et notamment de la biodiversité », le document affirme « qu'intégrer la biodiversité au cœur du plan de relance de notre pays placera l’ensemble de la société et donc notre économie dans une vision de long terme, renforçant sa résilience et ses capacités d’adaptation ». Ces 35 propositions sont ventilées en trois piliers : des mesures concernant les politiques publiques liées aux enjeux internationaux, européens et nationaux, ainsi qu’au rôle des collectivités territoriales, des mesures pour limiter les pressions sur la biodiversité comprenant notamment la réorientation des stratégies d’entreprise ou encore la transition agroalimentaire, ainsi que des mesures d’accompagnement, plus particulièrement en matière d’éducation, d’emploi, ainsi que de soutien aux scientifiques et associations. Ces 35 propositions sont consultables ici.

Le reste des actualités

Mountpark lance les travaux d'une plate-forme logistique de 103 000 m² pré-louée à Meung-sur-Loire

Mountpark a lancé les travaux de sa plate-forme logistique située à Meung-sur-Loire (45), dans le prolongement du Parc Synergie Val de Loire, au Sud-Ouest d'Orléans. Le nouveau parc logistique, Mountpark Orléans, développera sur une quarantaine d'hectares deux bâtiments « de dernière génération », respectivement de 103 000 m², d'ores et déjà pré-loués, et de 74 000 m² en cours de commercialisation. Les livraisons sont prévues 2e semestre 2021. « Mountpark Orléans est parfaitement en phase avec la stratégie de Mountpark qui consiste à développer des bâtiments d'une taille assez conséquente, permettant à ses clients de disposer de profondeurs de gammes suffisantes pour approvisionner efficacement un réseau de distribution et de petites unités de dernier kilomètre, détaille Olivier Parizot, country manager France de Mountpark. Les grands bâtiments sont une composante essentielle des organisations supply chain, qui doivent être aujourd'hui plus que jamais agiles et résilientes ! » A l'instar de toutes les opérations signées Mountpark, la plate-forme de Meung-sur-Loire vise une certification BREEAM Very Good ainsi que la certification BiodiverCity pour la France.

EDF renouvelle son bail sur la tour PB6 à La Défense

EDF vient de renouveler un bail commercial de 12 ans fermes portant sur environ 38 000 m² dans la tour PB6 à La Défense. BauMont Real Estate Capital est l’asset manager de cette opération, accompagné par son operating partner Aquila Asset Management. « Nous sommes très heureux d’accompagner EDF dans le cadre du renouvellement anticipé de leur bail sur PB6, explique Olivier Vellay, directeur associé chez BauMont. Cette transaction locative réaffirme sur le long terme la présence de l’utilisateur historique du site, tout en lui permettant de bénéficier de la flexibilité nécessaire à la réalisation de sa stratégie immobilière. » Birgit Fratzke Weiss, directrice immobilière à la direction immobilière groupe d’EDF, ajoute : « Par cette signature, EDF confirme son attachement à la Tour PB6, actif emblématique, parfaitement adaptable aux nouveaux usages dans les bureaux.» Les surfaces progressivement libérées par EDF, jusqu’alors utilisateur unique de la tour PB6, feront l’objet d’une rénovation complète avant d’être de nouveau commercialisées. Cette rénovation s’inscrira dans un programme de revalorisation des espaces communs et des services. « PB6 présente d’excellents fondamentaux techniques, souligne Gilles Barbieri, directeur associé chez Aquila AM. Notre ambition est d’en faire la nouvelle référence prime de La Défense, en développant des espaces communs spectaculaires et en mettant en place une offre de services très qualitative. » Le programme de rénovation des parties communes et des services inclura notamment la création d’un business center dans les derniers étages de la tour, la redéfinition des volumes du lobby, la création d’un nouvel espace de co-working et de restauration rapide au rez-de-dalle et la refonte complète du RIE. Le bailleur était conseillé par le cabinet White & Case, tandis que le preneur était conseillé par le cabinet Ashurst dans le cadre de ce renouvellement de bail.

Powerhouse Habitat signes ses deux premiers immeubles en VEFA

Powerhouse Habitat a acquis deux immeubles en vente en état futur d’achèvement (VEFA) auprès de Capelli. A partir de 2022, Powerhouse Habitat offrira à la location 54 logements neufs situés à Saint-Genis-Pouilly (01). « Cette acquisition ancre Powerhouse Habitat dans un territoire dynamique où il existe une forte demande de logements, explique Philippe Couturier, président de Powerhouse Habitat. Elle s’inscrit pleinement dans la stratégie de la foncière d’investir dans les zones tendues pour proposer une offre locative résidentielle de qualité. »

DCB International acquiert 12 500 m² dans le « Crayon » de la Part-Dieu

Le groupe DCB International a réalisé l’acquisition de 11 plateaux au sein du « Crayon » de la Part-Dieu, auprès d’un investisseur privé Lyonnais. Le financement de l’opération a été intégralement réalisé par un pool bancaire constitué de la Caisse d’Épargne Rhône-Alpes, de la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes et du Crédit Agricole Centre-Est. À l’occasion de la vente, l’investisseur privé a été accompagné de son gestionnaire, Elygestion. Le groupe DCB International va engager une phase de désamiantage des 11 plateaux. S’en suivront des travaux de rénovation des 12 500 m². « Ces phases opérationnelles viennent souligner l’ambition du Groupe de poursuivre la diversification de ses métiers, notamment en apportant son expertise dans la restructuration et la réhabilitation en site occupé », précise le communiqué de presse. Et Didier Caudard-Breille, président du Groupe DCB International, d’ajouter : « Malgré les freins auxquels nous sommes confrontés actuellement, cette nouvelle acquisition souligne notre ambition et notre volonté d’être un acteur économique responsable. Il nous paraît essentiel de rester mobilisé, avec optimisme et réalisme, sur des projets d’avenir qui portent la dynamique du territoire lyonnais et de l’immobilier d’entreprise en général. » DCB International a été conseillé par l’étude Alcaix.

Foncière Magellan signe un hôtel particulier de 1 000 m² à Paris 16 pour l’OPPCI IMMO 18

(©Axel Dahl- Studio Vincent Eschalier)
Foncière Magellan, pour le compte de l’OPPCI IMMO 18, a fait l’acquisition d’un hôtel particulier entièrement restructuré et rénové, au cœur du 16e arrondissement de Paris. Cet hôtel particulier de 1 000 m² sur 3 niveaux possède 2 places de parking, ainsi qu’une cour privative paysagée et aménagée. Le bâtiment à usage de bureaux est entièrement loué « à une société financière ». « Cette 4e acquisition rentre parfaitement dans la stratégie du fonds IMMO 18 : l’immobilier de bureaux, avec un potentiel de valorisation, en région parisienne (Paris intra-muros et gares du Grand Paris), précise le communiqué de presse. La 3e acquisition du véhicule (située dans le 15e arrondissement) a amorcé le recentrage sur Paris intra-muros, qui est confirmé par cette nouvelle acquisition et qui sera d’autant plus confirmé par les prochaines acquisitions. » Le bâtiment a été totalement restructuré et rénové par Studio Vincent Eschalier.

Novapierre Allemagne réalise son dernier investissement

Principal Real Estate Europe a participé, en tant qu’asset manager pour la SCPI Novapierre Allemagne de Paref Gestion, à l'acquisition d'un portefeuille de magasins. Le vendeur est PGIM Real Estate. Trois des six actifs (Coburg, Hassfurt et Naila) sont situés en Bavière, deux (Erftstadt et Burscheid) se trouvent en Rhénanie du Nord-Westphalie et un est situé à Nienburg, en Basse-Saxe. Les actifs, qui sont presque entièrement loués, développent une surface locative totale d'environ 47 500 m². Suite à l'acquisition de ce portefeuille, le fonds est entièrement investi. Il a signé 62 immeubles représentant 582 M€ d'actifs sous gestion. Novapierre Allemagne 2 a été lancé à la suite et a acquis sa première propriété. Le cabinet d'avocats DLA Piper UK LLP a conseillé les acheteurs sur les questions juridiques, tandis que le cabinet Beiten Burkhardt a agi pour le compte du vendeur. Duff & Phelps REAG a réalisé la due diligence technique. La société de courtage Blank Real Estate GmbH & Co. KG a facilité la transaction.

BNP Paribas Real Estate s'engage à intégrer la biodiversité dans toutes ses activités en Europe

A l’approche du congrès mondial pour la nature de l’UICN à Marseille ainsi que de la COP15 Biodiversité en Chine qui se tiendront en 2021, BNP Paribas Real Estate structure sa stratégie biodiversité en se dotant d’une charte dédiée et d’une feuille de route opérationnelle pour repenser la nature en ville. Ainsi, 7 objectifs ont été fixés : « préserver, restaurer et/ou développer la biodiversité en l’intégrant dans nos offres de produits et services ; accompagner nos clients dans le développement et la prise en compte de la biodiversité dans leurs sites et actifs en exploitation ; valoriser la performance biodiversité de nos opérations via labels et certifications ; mobiliser et engager nos collaborateurs en développant une culture et une expertise biodiversité ; sensibiliser nos clients et parties prenantes aux enjeux de la biodiversité ; contribuer aux initiatives et travaux de la profession en matière de biodiversité, mesurer, suivre et rendre compte de nos actions. » Déclinaison concrète de cette charte, une feuille de route assortie d’outils opérationnels doit permettre aux collaborateurs, en particulier des métiers de la promotion, de l’investment management et du property management, d’intégrer la biodiversité aux actifs que BNP Paribas Real Estate conçoit, rénove, gère ou occupe, avec un catalogue de solutions pour intégrer la biodiversité en phases conception/rénovation, construction et exploitation ; un outil de pilotage permettant d’évaluer le potentiel écologique d’un site ou d’un immeuble existant ; des indicateurs de performance pour mesurer les progrès des actions (en cours d’élaboration avec les différents métiers).

Capelli lance Capelli Patrimoine

Capelli se dote d’une nouvelle offre. « Malgré un contexte perturbé, nous continuons de déployer notre plan stratégique CAP 2025 qui place nos clients au cœur de notre offre, explique Christophe Capelli, PDG du groupe Capelli. Avec Capelli Patrimoine, nous entendons mettre à disposition des investisseurs particuliers, notre connaissance fine du secteur, mais aussi notre audace et notre créativité, pour leur proposer des investissements en phase avec leurs objectifs. Qu'il s'agisse de diversifier leurs actifs, de préparer leur retraite, de protéger leurs proches ou de compléter leurs revenus, nos clients trouveront dans nos offres des solutions personnalisées et adaptées à leurs propres besoins. L'immobilier a toujours été une valeur refuge et nous sommes convaincus qu'il restera la pierre angulaire du patrimoine des Français. » Capelli Patrimoine cible tous types d'investisseurs, « quel que soit leur âge, leur situation familiale ou leur budget ». L’offre sera dirigée par Vincent Marsicano qui compte plus de 25 ans d'expérience dans le secteur immobilier.

Deux promotions chez Union Investment Real Estate France

Charles Blandignères (à gauche) et Adrien Bérenger (©ChristineLedroitPerrin)
Union Investment Real Estate France a promu deux de ses collaborateurs. Charles Blandignères (MRICS - master de management immobilier de l'ESSEC - Ecole d'ingénieurs de l'Université d'Angers) a intégré Union Investment Real Estate en 2009. Il a débuté sa carrière au sein du groupe Accor, où il était en charge de projets en France et à l'international liés à la maintenance technique des hôtels et au déploiement de la stratégie d'efficacité énergétique et de gestion de la ressource en eau. Pendant près de cinq ans, il a ensuite pris la direction de la gestion technique chez Savills avant de rejoindre Union Investment. Responsable de la direction des projets et du soutien des équipes de commercialisation et de transaction, Charles Blandignères a géré des opérations de restructuration et de VEFA (notamment Grand Central Paris Saint-Lazare et l'Hôtel Mélia Paris La Défense) ainsi que la valorisation d'un portefeuille paneuropéen d'immeubles tertiaires. Au fil des années, il a également pris en charge la stratégie et le déploiement opérationnel de « solutions innovantes à valeur ajoutée sociale et environnementale » sur le patrimoine d'Union Investment en France. Directeur de projets, Charles Blandignères se voit confier le département project management. Adrien Bérenger (RICS - MBA en gestion des patrimoines de l'ESG - diplômé de l'ICH) a rejoint l'équipe d'Union Investment Real Estate France en 2011. Après avoir débuté sa carrière au sein du groupe Vinci en property management, Adrien Bérenger a travaillé pour Knight Frank dans le département expertise, puis chez HSBC REIM dans le département asset/investment management. Au sein de l'équipe asset management d'Union Investment Real Estate, il s'est investi dans le déploiement d'opérations telles que le 57M, France Avenue ainsi que le projet Grand Central Saint-Lazare. Après avoir travaillé en Belgique pendant 2 ans en tant que directeur local, Adrien Bérenger est revenu sur le portefeuille français pour s'investir dans le projet de rénovation du Centre d'Affaires Paris Victoire. Il est nommé directeur dans l'équipe d'asset management.

Hines recrute Logan Smith

Hines a annoncé que Logan Smith va rejoindre l'entreprise le 1er juillet en tant que directeur de la logistique pour l'Europe. Il sera basé au bureau d'Amsterdam. Logan Smith était directeur général d'Aevitas Property Partners. Il a également été par le passé responsable de la logistique et de l'industrie chez BNP Paribas Real Estate et a précédemment occupé le poste de CIO de P3 Logistic Parks et a dirigé les acquisitions et cessions européennes de Prologis.

Goodwin se lance dans le secteur PropSci

 (©Wikipedia - Les Martres-de-Veyre [CC BY-SA 4.0])
Goodwin se spécialise en property sciences (PropSci) et conseille sa clientèle dans le cadre des nouveaux besoins et opportunités commerciales nés de la convergence des marchés immobilier et sciences de la vie. « Les entreprises des sciences de la vie (biotech, laboratoires pharmaceutiques, sociétés de recherches, établissements hospitaliers...) sont confrontées à des défis immobiliers nouveaux et complexes qui nécessitent une compréhension et une expertise approfondies dans les deux secteurs, détaille le communiqué de presse. La situation sanitaire actuelle et la volonté étatique de relocaliser l’industrie de la santé renforceront assurément ces besoins. » Le nouveau département conseillera et accompagnera les entreprises, foncières, investisseurs immobiliers, biotechs, groupes pharmaceutiques, dans tous leurs sujets immobiliers (notamment acquisition, locations, transformation de biens immobiliers, joint-ventures et fusions-acquisitions, financement). La nouvelle pratique PropSci est déployée autour de 300 avocats spécialisés en immobilier et en life sciences répartis dans les 13 bureaux du cabinet à travers les Etats-Unis, l’Europe et l’Asie. A Paris, l’initiative PropSci est supervisée par Sarah Fleury, associée au sein du pôle immobilier du cabinet d’avocats.

Les Agences de Papa lance une levée de fonds de 1,5 M€ minimum

Les Agences de Papa a lancé une levée de fonds d’au moins 1,5 M€ pour soutenir sa croissance. Créée en juillet 2019, Les Agences de Papa propose la vente de biens avec une commission fixe à 2 000 euros TTC tout en gardant les services d’une agence traditionnelle. Tous les biens sont concernés (appartements, maisons, villas, terrains, …) que ce soit dans l’ancien ou le neuf. Lors de sa création à l’été 2019, la société s’était vue confiée 70 mandats contre 4 000 mandats en février 2020. Au cours des derniers mois, 16 accords majeurs ont été signé avec des promoteurs immobiliers au niveau national (Bouygues, Nexity, Vinci…) mais aussi régional (AEI Promotion, AIC Immobilier…). En septembre prochain, l’application 100% digitale « Une agence dans votre poche » sortira, ainsi qu’une nouvelle version du site internet. Depuis avril dernier, Bpifrance reconnaît les Agences de Papa comme entreprise innovante, permettant ainsi aux fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) d’investir dans le capital de l’entreprise et aux souscripteurs de profiter des avantages fiscaux correspondants. « Le soutien de Bpifrance devrait, par ailleurs, se matérialiser au cours des prochains mois par un financement complémentaire à la levée en cours », précise le communiqué de presse.

Idex accueille un nouveau directeur général délégué

Thomas Le Beux rejoint le comité exécutif du groupe Idex en tant que directeur général délégué en charge des opérations. À ce titre, a pour mission de « décliner la stratégie du groupe en s’assurant de l’atteinte des objectifs de performance à court et long terme ». Thomas Le Beux a réalisé l’ensemble de sa carrière professionnelle au sein du groupe Veolia, qu’il a rejoint en 1998. Durant 22 ans, il a occupé diverses fonctions au sein de différentes filiales du groupe, s'occupant tour à tour de la valorisation des déchets, des services énergétiques, dea gestion de l’eau et des services à l’industrie. Il était depuis 2017 directeur du développement de Veolia Eau pour la France. Benjamin Fremaux, directeur général du groupe Idex, a déclaré être « ravi d’accueillir Thomas dont l’expérience de terrain est un réel atout pour le développement de notre groupe. Spécialiste des collectivités territoriales, des grands comptes et des infrastructures, son savoir-faire dépasse nos frontières. Thomas va nous permettre d’accélérer nos ambitions en France et à l’international. »

Par François Perrigault (@fperrigault) et Boris Beltran (@bobobeltran)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Il est celui qui a obtenu la suspension du projet de rachat par Veolia de la participation d’Engie dans Suez. Pour Décideurs Magazine, Zoran Ilic revi...

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

Les groupes pétroliers ont dû affronter à la fois la crise sanitaire de Covid-19 et la crise des marchés pétroliers. Jean-Pierre Sbraire, directeur fi...

La veille urbaine du 16 octobre 2020

La veille urbaine du 16 octobre 2020

Primonial qui signe trois cliniques MCO pour son fonds ESI, Mickaël Nogal qui prend la présidence du Conseil national de l’habitat, Engie à l’heure de...

L’opération Westfield, créatrice de valeur ou boulet pour Unibail-Rodamco-Westfield ?

L’opération Westfield, créatrice de valeur ou boulet pour Unibail-Rodamco-Westfield ?

Un consortium d’investisseurs emmené par Léon Bressler et Xavier Niel s’oppose frontalement à la stratégie des dirigeants d’Unibail-Rodamco-Westfield....

Veolia finance le rachat de Suez par une émission d’obligations hybrides

Veolia finance le rachat de Suez par une émission d’obligations hybrides

Veolia a annoncé, le 14 octobre, l’émission de deux nouvelles obligations hybrides pour une valeur totale de 2 milliards d’euros. Cette somme doit ser...

La veille urbaine du 15 octobre 2020

La veille urbaine du 15 octobre 2020

Sofidy qui signe le 94 avenue de Suffren à Paris 15e, l'opposition du consortium d'investisseurs menés par Léon Bressler et Xavier Niel au plan de la...

Impact environnemental du numérique : les politiques s’emparent du problème

Impact environnemental du numérique : les politiques s’emparent du problème

Les sénateurs Patrick Chaize (LR), Guillaume Chevrollier (LR) et Jean-Michel Houllegatte (SER) mettent sur la table un projet de loi, dans l’optique d...

T. Georgeon et B. Meyer : "La Société de la Tour Eiffel se focalise sur ses forces et sa résilience"

T. Georgeon et B. Meyer : "La Société de la Tour Eiffel se focalise sur ses forces et sa résilience"

Alors que la Société de la Tour Eiffel devait présenter son nouveau plan stratégique cet été, la crise sanitaire et économique a changé la donne. Thom...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte