La veille urbaine du 15 février 2021

Paris qui lance un appel à projet d'urbanisme transitoire sur le site Bercy-Charenton, le Groupe GDG qui acquiert l'hôtel particulier Scipion à Paris 5e pour 60,5 M€, le lancement d’un concours d’idées pour une meilleure prise en compte des risques naturels dans les projets urbains… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 15 février 2021.

Paris qui lance un appel à projet d'urbanisme transitoire sur le site Bercy-Charenton, le Groupe GDG qui acquiert l'hôtel particulier Scipion à Paris 5e pour 60,5 M€, le lancement d’un concours d’idées pour une meilleure prise en compte des risques naturels dans les projets urbains… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 15 février 2021.

Paris lance un appel à projet d'urbanisme transitoire sur le site Bercy-Charenton

La Ville de Paris, en partenariat avec son aménageur, la SEMAPA, SNCF Immobilier et Espaces Ferroviaires, a lancé un appel à projets d'urbanisme transitoire sur la mise à disposition d'un site au sein du futur quartier de Bercy-Charenton. Ce projet d'urbanisme transitoire devra permettre « de faire découvrir ce site aux Parisiennes et aux Parisiens, mais également aux riverains afin qu'ils s'approprient le site en participant au développement et à la préfiguration de ses futurs usages ». C'est environ 10 000m² d'espaces extérieurs et 1 000m² de bureaux qui seront mis à disposition des équipes. La Ville de Paris, par l'intermédiaire de la SEMAPA, mettra également en place un comité citoyen Bercy-Charenton ayant pour objectif de redéfinir les objectifs du projet d'aménagement. Ce comité citoyen, composé de 50 membres, sera recruté ces prochaines semaines par un institut de sondage indépendant. Il devrait ensuite rendre un avis avant l'été. Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la maire de Paris en charge de l’urbanisme, de l’architecture, du Grand Paris, conclut : « Nous souhaitons penser ce projet par ses usages avant de repenser les constructions, avec une ambition d’appropriation par les citoyens. L’exemple de Saint-Vincent-de-Paul a démontré qu’un projet urbain peut se nourrir de ses expérimentations, nous nous en inspirerons pour le futur de Bercy-Charenton. »

Paris La Défense enclenche la métamorphose de la Place de La Défense

(©Paris La Défense – IMICA)
Paris La Défense a annoncé le démarrage, début mars, des travaux de la Place de La Défense. Celle-ci offrira, à l'issue de 24 mois de chantier, un espace de 20 000 m² repensé et redessiné. En tant que maître d'ouvrage, l’établissement public a confié au paysagiste Base la reconfiguration. « Nous reconfigurons l'espace dans sa totalité en menant un travail d'ensemblier visant à intégrer les éléments sculpturaux existants, tout en conservant ses fondamentaux en matière de circulations et d'usages, précise Adrien Fourès, paysagiste de l'agence Base. Nous souhaitons offrir à la Place de La Défense une dimension sensuelle et organique. » La future place comprendra cinq espaces : La Place centrale de 4 000 m², la grande pelouse de près 2 000 m², l'espace à vivre autour de l'Araignée rouge de Calder, l'espace à vivre autour de l'œuvre de Miró, l'espace à vivre du côté de la verrière. Reconfiguré, l'éclairage de la Place devra simplifier et fluidifier les circulations piétonnes ainsi que celles des personnes à mobilité réduite, en particulier à la sortie des transports en commun. Les premiers travaux vont s'effectuer par phases et par secteurs en commençant par les zones périphériques de la Place pour s'achever par la partie centrale. La livraison est prévue au printemps 2023.

LCDP et Aire Nouvelle vont transformer l'ancien site de la Carsat à Dijon en un complexe bas carbone

(©Archigroup)
LCDP et Aire Nouvelle, filiale de promotion immobilière et d'aménagement d'Engie Solutions, ont signé un protocole de partenariat pour valoriser l'ancien site de la Carsat Bourgogne-Franche-Comté (Dijon (21) - Saint Apollinaire - ZAE Cap Nord). Baptisé Tellus, le programme doit permettre de reconvertir, réhabiliter et redynamiser un immeuble de 6 niveaux de 18 000 m² au sein d'un parc clos de 30 000 m². Le projet couvre aussi bien l'architecture et la rénovation énergétique de l'édifice, que le déploiement d'infrastructures de mobilité douce, ainsi que la renaturation du site dans son ensemble. « Accompagnés par le cabinet Archigroup, LCDP et Aire Nouvelle se positionnent comme maîtres d'ouvrage d'un nouveau modèle de bâtiment à faible consommation d'énergie, performant dans la durée et produisant localement une partie de son énergie, précise le communiqué de presse. Par ailleurs investisseur des infrastructures énergétiques, Engie Solutions contribue à rendre la transition bas carbone compétitive et pourra proposer aux entreprises riveraines de la ZAE d'en bénéficier. » Le projet s’inscrit dans la dynamique smart city de la métropole de Dijon.

Katara Hospitality et Accor signent les hôtels Fairmont et Raffles Lusail et résidences au Qatar

(©D.R.)
Katara Hospitality, acteur hôtelier qatari à la fois propriétaire, promoteur et exploitant, a conclu un nouveau partenariat avec Accor portant sur la double signature d’hôtels Raffles et Fairmont au Qatar. Ce nouveau projet doit voir le jour en 2022. « Les villes les plus appréciées au monde sont souvent incarnées par des lieux et des bâtiments emblématiques, assure Sheikh Nawaf Bin Jassim Bin Jabor Al-Thani, président de Katara Hospitality. Nous sommes persuadés que ce futur édifice offrira au Qatar un symbole architectural reconnu dans le monde entier. Nous avons pour objectif de créer une icône de l’hôtellerie du XXIème siècle au sein de l’un des plus beaux projets d’urbanisme au monde. » Les Iconic Towers, à Lusail, représentent les cimeterres traditionnels et sont l’expression architecturale de l’emblème du pays. Elles accueilleront un hôtel cinq étoiles de 361 chambres et suites destiné aux voyageurs d’affaires, un établissement six étoiles de 132 suites et 49 appartements dans lesquels des résidents permanents pourront élire domicile. Des espaces de détente et de loisirs seront complétés par des salles de réception et de conférence, ainsi que par des bureaux.

Le Groupe GDG acquiert l'hôtel particulier Scipion à Paris 5e pour 60,5 M€

(©Wikipedia / LPLT [CC BY-SA 3.0])
Pour contribuer au financement du projet hospitalier de l'Hôtel Dieu, l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) a vendu l'hôtel particulier Scipion à Paris 5e, au groupe GDG pour un montant de 60,5 M€. Le nouveau propriétaire entend développer un campus urbain contemporain doté d'une résidence sociale réservée aux étudiants. Cette opération intervient à l'issue d'une procédure de consultation publique lancée en 2019. Une quinzaine d'offres initiales avaient été reçues au printemps 2020. Le projet du groupe GDG est accompagné par l'architecte Jean-Michel Wilmotte ainsi que par l'architecte en chef des monuments historiques Pierre-Antoine Gatier. L'ouverture du Campus Scipion by GDG est prévue pour la rentrée universitaire 2023. Pour cette acquisition, le Groupe GDG était conseillé par Haussmann Notaires tandis que l'AP-HP était assistée de 14 Pyramides. La transaction a été réalisée par Arthur Loyd Investissement.

Première acquisition de bureaux à Paris pour la SCPI Affinités Pierre

Groupama Gan REIM, pour le compte de la SCPI Affinités Pierre, a acquis un ensemble immobilier mixte de bureaux et de commerces de plus de 1 600 m² situé boulevard Saint-Germain à Paris 7e et entièrement loué de longue date à plusieurs sociétés de conseil spécialisées en droit et en gestion privée, ainsi qu’à deux enseignes commerciales dédiées, l’une, à la sécurisation des accès et, l’autre, aux arts de la maison. Le montant de l’investissement s’élève à plus de 33,8 M€ (droits inclus). « L’acquisition de cet ensemble immobilier mixte, au cœur du quartier des affaires de la Rive Gauche, permet à la SCPI Affinités Pierre de réaliser son premier investissement en bureaux parisiens et de consolider son état locatif », indique Jean-François Houdeau, directeur général de Groupama Gan REIM. Pour cette transaction, l’acquéreur a été conseillé par l’étude notariale Oudot, le cabinet Archers pour les aspects juridiques et la société Setim pour les aspects techniques. Le vendeur a été conseillé par Alex Bolton.

PGIM Real Estate investit dans deux immeubles résidentiels à Paris

(©D.R.)
PGIM Real Estate a acquis un portefeuille résidentiel situé à Paris 16e. L’opération a été réalisée pour le compte de sa stratégie core européenne. L’actif Le Sueur, situé à proximité de l’Avenue Foch, développe une surface de 5 300 m² répartie en 47 appartements. Construit dans les années 1930, l’actif de style Art Déco bénéficie « d’une façade remarquable, d’appartements de grand standing, de nombreuses terrasses et de vues imprenables. » L’immeuble Victor Hugo de style haussmannien, comprend sur une surface totale 1 700 m², 6 appartements de réception, une maisonnette sur cour et un commerce. Cet immeuble fera l’objet d’un programme de travaux à l’acquisition afin de valoriser de nouvelles surfaces habitables. « Cette acquisition, qui constitue notre première opération résidentielle locative core en France, s’inscrit parfaitement dans notre stratégie core européenne », précise Jocelyn de Verdelon, head of France. Pour cette transaction, PGIM était accompagné par Pramena Investment, son partenaire asset manager en immobilier résidentiel locatif, et conseillé par Cheuvreux Notaires, De Pardieu Brocas Maffei, Marc Gaillard et Builders & Partners. La transaction a été réalisée par l'intermédiaire de Cushman & Wakefield.

Atream signe une résidence hôtelière Nemea à Levallois-Perret

Atream a signé l'acquisition d'une résidence hôtelière Nemea 4* située à Levallois-Perret (92), à proximité de la ligne 3 du métro et des lignes de Transilien J et L. L’opération a été réalisée pour le compte de la SCPI Atream Hôtels. Ouverte en début d'année, la résidence Nemea compte 42 unités 4 étoiles et offre à ses clients différents services : un rooftop aménagé, une salle de fitness, un sauna et une laverie automatique. L'acquisition de cet actif certifié BREEAM est assortie d'un bail long-terme, avec le groupe Nemea. « Cette résidence s'inscrit entièrement dans notre stratégie de développement sur Paris et sa première couronne en résidence Appart'Hôtel 4 étoiles, précise Pascal Recorbet, président du Groupe Nemea En effet, le Groupe Nemea développe sur les principales Métropoles européennes ses résidences Appart'hôtel, de tourisme, et d'étudiants. »

James Beatty rejoint Scannell Properties

James Beatty rejoint Scannell Properties en qualité de directeur de projets et construction pour la France. Il dirigera la réalisation de tous les projets français, autant en blanc que clef-en-main, pour les programmes de logistique, messagerie et locaux d'activités. Il sera en charge de la supervision des activités de construction et de sécurisation des projets. James Beatty (36 ans - RICS) rejoint Scannell Properties après avoir travaillé au sein du cabinet international de conseil en immobilier et construction Gleeds. Il y occupait jusqu'à présent le poste de chef de projets senior où il a piloté la réalisation de développements logistiques à travers la France.

Kosta Kastrinidis nommée directeur des prêts de la Banque des Territoires

Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires, a procédé à la nomination de Kosta Kastrinidis en tant que directeur des prêts de la Banque des Territoires. Kosta Kastrinidis sera membre du comité exécutif de la Banque des Territoires. Cette nomination prend effet ce jour. « La direction des prêts de la Banque des Territoires joue un rôle majeur dans le financement du logement social, de l’habitat spécifique ainsi que des grandes infrastructures de notre pays », précise le communiqué de presse. Kosta Kastrinidis, 42 ans, est titulaire d’une maitrise de droit international et européen de l’université de Montpellier I. Il est aussi diplômé de l’Institut régional d’administration de Bastia. Il débute sa carrière dans le secteur privé en tant que conseiller financier chez LCL, puis en 2007, il intègre le Groupe Caisse des Dépôts où il devient responsable de la production Chèque et CESU de la direction des clientèles bancaires. De 2011 à 2014, il dirige le service des chèques domestiques, puis de 2014 à 2016, il prend la tête du pilotage economique et stratégique de cette même direction. En 2016, il devient secrétaire général de la direction des clientèles bancaires et entre à son comité de direction. Depuis 2018, Kosta Kastrinidis était directeur des ressources humaines de la Banque des Territoires et membre de son comité exécutif.

Laure Ferrand devient directrice associée de Longevity Partners

France Laure Ferrand occupe désormais les fonctions de directrice associée France au sein du conseil international en développement durable, Longevity Partners, en poste depuis le 1er janvier 2021 et prend ainsi la tête du département optimisation des bâtiments. Laure Ferrand avait rejoint les équipes de Longevity Partners en janvier 2020 en tant que consultante senior en énergie en développement durable. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, elle aura pour mission de délivrer des projets d'économie circulaire et bas carbone ainsi que d'établir des stratégies autour du décret tertiaire pour les portefeuilles immobiliers des investisseurs internationaux intervenant dans l'Hexagone, clients de Longevity Partners. Laure Ferrand avait travaillé pendant 4 ans chez Bouygues Energies & Services (Londres) en tant qu'ingénieure en projets énergétiques. Elle est diplômée d'un master d'ingénieur en énergie & environnement de l'EFP École d'Ingénieurs et d'un MBA de l'IAE de Paris.

La RATP crée une filiale dédiée à son développement sur la mobilité en Île-de-France

Le groupe RATP a créé une nouvelle filiale « RATP CAP Île-de-France », qui deviendra progressivement le vecteur du groupe pour répondre aux appels d’offres de transport urbain et suburbain en Ile-de-France, en particulier sur le réseau bus actuellement exploité par la RATP.  Cette filiale s’inscrit en complémentarité des activités de la RATP en tant qu’EPIC (monopole historique) et de la filiale du groupe, RATP DEV, en charge du développement en France et à l’international. Cette évolution s’inscrit également en parallèle du partenariat noué par RATP DEV avec des acteurs français et internationaux, pour répondre aux enjeux du Grand Paris Express. Xavier Lety, 45 ans, sera nommé président de RATP CAP Île-de-France à compter du 1er mars 2021. Il a débuté en tant qu’ingénieur d’étude chez Safege, filiale d’ingénierie du groupe Suez Environnement (2002-2004). En 2004, il rejoint l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) comme chargé de mission jusqu’en 2006, puis en tant que coordinateur territorial pour l’Île-de-France jusqu’en 2008. Il rejoint le groupe RATP en 2009. Depuis 2018, il était directeur du département RER.

Vers un équipement de toutes les aires de service du réseau autoroutier en bornes de recharge au 1er janvier 2023

Le gouvernement a publié un décret précisant, pour l’ensemble des délégataires du service public autoroutier, l’obligation d’assurer la distribution de l’ensemble des sources d’énergies usuelles. Toutes les aires de service du réseau autoroutier concédé devront ainsi être équipées de stations de recharge pour véhicules électriques d’ici au 1er janvier 2023. En parallèle, l’équipement du réseau routier national non concédé devra être réalisé à la même échéance grâce à la mobilisation des services de l’Etat. Dans le cadre du plan de relance, une enveloppe de 100 M€ est dédiée à l’accélération de ce développement des bornes de recharge rapide sur le réseau routier national. Ces stations, qui comporteront au minimum 4 points de recharge rapide avec un cœur de cible reposant sur les installations permettant une recharge en moins de 20 minutes (de 150 kW), seront cofinancées à hauteur de 10 % à 30 % des coûts d’installation suivant le type de station, « ce taux pouvant être porté à 40 % dans certaines situations spécifiques » selon le communiqué de presse. Ces aides seront cumulables avec la prise en charge à hauteur de 75 % des coûts de raccordement au réseau mise en place par la loi d’Orientation des Mobilités.

Lancement d’un concours d’idées pour une meilleure prise en compte des risques naturels dans les projets urbains…

Suite à l’appel à manifestation d'intérêt qui s’est déroulé en février 2020, un appel à candidatures au concours d’idées pour une meilleure prise en compte des risques naturels dans les projets urbains a été lancé jusqu’au 25 mars prochain. Ce sont neuf collectivités qui ont été retenues “en raison de l’exemplarité et de l’intérêt des problématiques soulevées au regard des objectifs de l’appel à manifestation d’intérêt.”  Ces collectivités se trouvent dans les régions Normandie, Ile-de-France, Pays de la Loire, Centre-Val de Loire, Auvergne-Rhône Alpes, Nouvelle Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Paca. Le concours d’idées en matière d’architecture et d’urbanisme permet à des équipes pluridisciplinaires (architecture, aménagement, risques, paysages, etc.) de candidater en proposant des idées d’aménagements “innovants”. Puis, un jury national sélectionnera et récompensera les meilleures candidatures. Les collectivités qui le souhaitent pourront ensuite décider de contracter avec les lauréats de l’appel à projets pour la réalisation de tout ou partie de leur proposition. La remise des prix est prévue en décembre 2021.

… et du programme de recherche Popsu Territoires sur les petites villes et les territoires ruraux

Jacqueline Gourault, ministre de Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a annoncé les lauréats d’un programme national de recherche-action sur les petites villes et les territoires ruraux. Ce dispositif, intitulé POPSU Territoires, vient en appui de l’action gouvernementale menée au service des territoires, dans le cadre notamment du programme Petites Villes de Demain. Les lauréats du programme POPSU Territoires sont : Caumont-sur-Aure (14), Chauny (02), Dieulefit (26), L’Etang Salé (97), Guingamp (22), Martel ; Communauté de communes Lavalette Tude Dronne (16), Le Teil (07), Thizy-les-Bourgs (69), Vallée de la Roya (06), Communauté de communes de la Haute Bigorre (65), Le Porge (33), Communauté de communes Pays des Écrins (05), PNR des Baronnies Provençales (26), Volonne (04). Les travaux de recherche porteront sur les petites centralités, les rôles que les petites villes jouent dans les complémentarités territoriales, leurs capacités de résilience face aux crises, la rénovation des outils de l’aménagement des territoires pour les petites villes, la lutte contre l’habitat indigne. Ces travaux conduiront à la publication de notes pour décideurs, d’ouvrages dans la collection des Carnets de Territoires et de « Portraits de petites villes » réalisés sous forme de films par l’Agence CAPA.

François Perrigault et Clémentine Locastro

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

Alors que plus de la moitié de l’économie mondiale dépend directement de la nature, l’Europe et la France font figure de bons élèves en matière de pri...

Ÿnsect : la foodtech qui fait le buzzzz

Ÿnsect : la foodtech qui fait le buzzzz

Fondée en 2011, Ÿnsect veut révolutionner l’alimentation humaine, végétale et animale en transformant les insectes en ingrédients premium. Une solutio...

Rémi Tardivo rejoint Paris La Défense comme directeur général adjoint

Rémi Tardivo rejoint Paris La Défense comme directeur général adjoint

Auparavant secrétaire général de Grand Paris Aménagement, Rémi Tardivo a rejoint Paris La Défense le 22 novembre dernier en qualité de directeur génér...

Y.Le Gélard (Engie) : "Ce qui tire le digital dans l’énergie aujourd’hui, c’est le temps réel donc l’IoT"

Y.Le Gélard (Engie) : "Ce qui tire le digital dans l’énergie aujourd’hui, c’est le temps réel donc l...

En charge du digital et des systèmes d’information du groupe Engie, Yves Le Gélard revient sur les effets de la crise sanitaire, la stratégie multi-cl...

La logistique regagne la ville

La logistique regagne la ville

La crise sanitaire a mis en évidence la nécessité de la logistique dans l’économie française et, par voie de conséquence, de la logistique urbaine dan...

La révolution du partage B2B

La révolution du partage B2B

Dans un rapport pour le think tank Terra Nova, Navi Radjou, conseiller en innovation et leadership, explore le potentiel d’une économie du partage int...

Mobilité électrique : ce que pensent les Français

Mobilité électrique : ce que pensent les Français

Une étude publiée par l’Ifop, en partenariat avec Ovo Energy France, interroge les Français sur la transition vers les mobilités alternatives. Et démo...

Charrel & Associés : écouter, partager, résoudre

Charrel & Associés : écouter, partager, résoudre

Experts reconnus du droit public, Charrel & Associés accompagne ses clients depuis plus de vingt-cinq ans dans la gestion stratégique de leur acti...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte