La veille urbaine du 14 avril 2021

Copper and Co acquiert un parc de locaux d’activités de 4 323 m² à Chambly (60), Gecina se dote d’un Comité d’Orientation et de Prospective, l'agence Vacher et Réal Valuation rassemblent leurs activités sous la marque “Réal Group”... Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 14 avril 2021.

Copper and Co acquiert un parc de locaux d’activités de 4 323 m² à Chambly (60), Gecina se dote d’un Comité d’Orientation et de Prospective, l'agence Vacher et Réal Valuation rassemblent leurs activités sous la marque “Réal Group”... Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 14 avril 2021.

Copper and Co acquiert un parc de locaux d’activités de 4 323 m² à Chambly (60) 

Copper and Co a acquis, auprès d’un investisseur privé, un parc de locaux d’activité et de bureaux d’une surface totale de 4 323 m² situé au 20 rue Henri Becquerel à Chambly (60). Il s’agit d’un bâtiment livré en 2016, composé de 10 cellules. La transaction a été réalisée par Nexity Conseil et Transaction, dans le cadre d’un mandat exclusif de vente. L'Etude Stéphanie Desvoges et Charles Lefèvre (vendeur) et l’Office Notarial de l’Estuaire - Maître Camille Trousset (Copper and Co) sont intervenus pour assister les parties

Foncière Aalto acquiert un bâtiment clé-en-main en Bourgogne 

Les équipes de Foncière Aalto, par l’intermédiaire du Groupe Cap Transactions, ont accompagné un groupe d’investisseurs dans l’acquisition d’un bâtiment clé-en-main d’activité et de bureaux de 1 713 m² loué à la société Enedis en région Bourgogne. Dans le cadre de sa réorganisation nationale (cession de l’ensemble des sites Enedis à une foncière anglaise), Enedis repositionne une grande majorité de ses sites dans des clés-en-main locatifs. Le site, situé en région Bourgogne, en fait partie. L’objectif est de regrouper les 37 collaborateurs dans un ensemble bureaux/activité neuf pour permettre de bénéficier de conditions de travail en ligne avec les référentiels Enedis.

En Centre-Est, Eiffage Construction s’engage en faveur de l’économie circulaire des matériaux de construction 

Les équipes d’Eiffage Construction en Centre-Est viennent de signer une convention avec Minéka, une association qui a pour but de démocratiser la pratique du réemploi de matériaux dans la construction. En collectant et redistribuant à prix solidaires des matériaux, une seconde vie leur est offerte. Une initiative qui entre dans la démarche globale en faveur du développement durable du groupe Eiffage. Cette convention permet aux équipes qui interviennent en métropole lyonnaise de faire collecter des matériaux présentant un fort potentiel de réemploi tels que le bois, les revêtements de sols, les matériaux gros-œuvre, les produits de façades, les isolants et les réseaux. Les matériaux peuvent être issus de déconstructions, de fins de chantiers, d’erreurs de commande... Préservation des ressources, valorisation des savoir-faire artisanaux et éducation populaire à la réduction des déchets, les enjeux environnementaux sont forts. L’avantage économique est également à souligner : la collecte des matériaux par Minéka est moins onéreuse que leur évacuation par des prestataires de traitement de déchets.

Gecina se dote d’un Comité d’Orientation et de Prospective 

Composé de personnalités reconnues, le Comité d’Orientation et de Prospective de Gecina a pour mission d’apporter à la société une réflexion sur les tendances les plus significatives du marché. Ses travaux, de nature consultative, porteront principalement sur les scenarii d’évolution des tendances en matière de modes de vie et de travail, et sur leurs conséquences sur l’organisation de la ville et des lieux de vie. Le comité est réuni autour de Jérôme Brunel, Président du Conseil d’administration de Gecina et de Méka Brunel, Administratrice Directrice Générale, et présidé par Jean-Louis Missika, ancien Adjoint à la Mairie de Paris chargé de l'urbanisme, Visiting senior fellow à la London School of Economics. Il est composé de Sébastien Bazin, PDG d'Accor, Benoît de Ruffray, PDG d'Eiffage, Philippe Dumont, Directeur Général de Crédit Agricole Assurances, Sylvain Fortier, Chef de l'Investissement et de l'Innovation chez Ivanhoé Cambridge, Catherine Guillouard, PDG du groupe RATP, Guillaume Poitrinal, Gérant d’Icamap, co-fondateur du groupe Woodeum & WO2, Pierre Veltz, sociologue et ancien Président du plateau de Saclay. Il a vocation à se réunir au moins deux fois par an.

L'agence Vacher et Réal Valuation rassemblent leurs activités sous la marque “Réal Group” 

La société de conseil en immobilier Agence Vacher et la société d’expertise immobilière Réal Valuation rassemblent toutes leurs activités sous la marque “Réal Group” pour former le premier groupe de Conseil en immobilier indépendant bordelais. Un siècle après sa création, c’est en effet une nouvelle étape pour la société “Agence Vacher”. Fondée dans les années 20 par M. Louis Vacher dans le château de Bômale à Saint Denis de Pile (33), la société avait commencé son activité par la vente de grandes propriétés, notamment viticoles. C’est en octobre 1930 qu’elle ouvre un bureau au 40, cours de l’Intendance à Bordeaux, et se spécialise dans la transaction d’immeubles de rapport et fonds de commerce, ainsi que la gérance locative. Au fil du temps, l’agence suit l’évolution des marchés et renforce sa notoriété dans l’immobilier commercial. Les différents gérants se succèdent, dont un certain Max Monichon, Sénateur de Gironde et Maire du Bouscat. Par la suite, d’autres métiers sont venus s’ajouter comme l’expertise immobilière, via la société Réal Valuation, créée en 2011. Pour une meilleure lisibilité, l’ensemble des services sont désormais rassemblés sous la marque “Réal Group”, à l’exception du service immobilier commercial qui prend le nom de son fondateur : Louis Vacher. Réal Group entend ainsi prendre une position d’acteur immobilier global à l’échelle régionale avec 6 métiers représentés : la transaction en immobilier résidentiel, entreprise et commerce, l’investissement, la gestion locative et l’expertise immobilière.

Le Sénat adopte une proposition de loi relative à l’hydroélectricité 

A la demande de la commission des affaires économiques, le Sénat a adopté la proposition de loi tendant à inscrire l'hydroélectricité au coeur de la transition énergétique et de la relance économique, présentée par Daniel Gremillet, Sophie Primas, présidente de la commission des affaires économiques, et plusieurs de ses collègues. Représentant 11,2 % de notre production d'électricité totale et 51,9 % de notre production d'électricité renouvelable, l'hydroélectricité constitue une source d'énergie de premier plan parmi les sources d'énergie les plus décarbonées et un levier essentiel de développement économique pour nos territoires ruraux, en particulier en zones de montagne. Outre la production d'énergie, les installations hydroélectriques permettent d'autres usages, tels que l'alimentation en eau potable, l'irrigation des terres agricoles ou la navigation marchande ou récréative. En dépit de son intérêt, l'hydroélectricité est confrontée à de multiples difficultés. Cette activité pâtit de la faiblesse de son cadre stratégique, fait face à une complexité normative à laquelle s'ajoute une complexité administrative et est soumise à une forte pression fiscale.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 12 mai 2021

La veille urbaine du 12 mai 2021

Groupama Gan REIM acquiert une plateforme logistique à Garons, Kaufman & Broad remporte le projet de la rue Malbec à Bordeaux, Réalités se dote d’...

T. Trouvé (GRTgaz) : "La solution passe par un système énergétique hybride"

T. Trouvé (GRTgaz) : "La solution passe par un système énergétique hybride"

Thierry Trouvé, directeur général de GRTgaz, nous dévoile la politique de l’entreprise en matière de gaz renouvelables ainsi que sur les projets affér...

La veille urbaine du 11 mai 2021

La veille urbaine du 11 mai 2021

Legendre Immobilier livre le nouveau site du Groupe Valeo à Créteil, première acquisition dans l’immobilier d’éducation aux Pays-Bas pour la SCPI Prim...

Loi constitutionnelle sur l’environnement : référendum en danger

Loi constitutionnelle sur l’environnement : référendum en danger

Le projet de modification de l’article 1 de la Constitution issu des 149 propositions des 150 citoyens de la Convention climat a été adopté sans encom...

La veille urbaine du 10 mai 2021

La veille urbaine du 10 mai 2021

Novaxia Investissement développe 4 projets d’urbanisme transitoire à Clichy, Edgar Suites annonce une augmentation de capital de 104 M€ auprès de BC P...

La veille urbaine du 7 mai 2021

La veille urbaine du 7 mai 2021

Hemisphere et Bain Capital Credit acquièrent un projet de bureaux à Bagneux auprès de Coffim, le Groupe GDG pré-loue l’intégralité de son immeuble “H2...

La veille urbaine du 6 mai 2021

La veille urbaine du 6 mai 2021

6e Sens Entreprises acquiert un ensemble immobilier de 18 000 m² à Lyon 9, Pictet Alternative Advisors et Immobel acquièrent un immeuble de bureaux au...

F. Le Saché (Aera Group) : "C’est en Afrique que se joue la lutte contre le réchauffement planétaire"

F. Le Saché (Aera Group) : "C’est en Afrique que se joue la lutte contre le réchauffement planétaire...

Chaque année depuis cinq ans, Aera, leader du trading de certificats environnementaux en Afrique, double son chiffre d’affaires. En mars dernier, l’en...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte