La veille urbaine du 12 mai 2020

Julien Denormandie qui appelle à une reprise de l’ensemble des chantiers d’ici la fin du mois, Courtin Real Estate qui cède Naturae et Nova Sophia pour 45 M€, Investissements RPC qui engage 200 M€ dans des projets d’énergie renouvelable en France… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 12 mai 2020.

Julien Denormandie qui appelle à une reprise de l’ensemble des chantiers d’ici la fin du mois, Courtin Real Estate qui cède Naturae et Nova Sophia pour 45 M€, Investissements RPC qui engage 200 M€ dans des projets d’énergie renouvelable en France… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 12 mai 2020.

Les actualités liées au coronavirus

Julien Denormandie appelle à une reprise de l’ensemble des chantiers d’ici la fin du mois


1001 Vies Habitat porte ses objectifs de développement à 10 000 logements sur les 3 prochaines années

(©1001 Vies Habitat)
Alors que la crise sanitaire liée au Covid-19 a d’importantes répercussions sur la production de logements, le groupe 1001 Vies Habitat, acteur de l’immobilier social, accélère son plan de développement et projette d’engager 10 000 logements d’ici à fin 2022. Un travail conduit en 2019 a déjà permis d’identifier 300 000 m² de réserves foncières, en menant des opérations de densification sur les implantations actuelles du groupe en Île-de-France. Une opportunité de produire 5 000 logements neufs en développant la diversité sociale, en partenariat avec des promoteurs, qui vient s’ajouter à l’activité en cours des équipes de promotion des six sociétés du groupe. « La démarche de 1001 Vies Habitat s’inscrit dans le moyen terme : il s’agit de proposer aux promoteurs immobiliers des partenariats qui dépassent le contexte de la crise actuelle pour répondre aux besoins de logements sur ses territoires d’implantation », précise le communiqué de presse. Dans ce cadre, le groupe souhaite s’engager dans l’achat de programmes lancés ou à lancer, « permettant d’appuyer l’activité des secteurs de l’immobilier et du bâtiment, tout en leur apportant d’autres perspectives de développement ». Le groupe a missionné son directeur de la valorisation immobilière, Philippe Ranc, en charge des partenariats avec les promoteurs sur le plan national, pour mettre en œuvre ce programme « accéléré » avec les promoteurs : « Nous avons l’expérience de ce type de partenariats déjà initiés dans le cadre de projets d’aménagement urbain conduits par le groupe. Un moyen pour les promoteurs de planifier leurs projets sur plusieurs années sur du foncier maîtrisé et pour nous, bailleur, d’assurer le développement de notre offre de logements à destination de nos différents publics. »

Nicetoile labellisé « Confiance sanitaire » par la Ville de Nice

Nicetoile, centre commercial du centre-ville de Nice, va recevoir le label « Confiance sanitaire », mis en place par la Ville de Nice pour distinguer les entreprises et les enseignes commerciales, artisanales, industrielles et touristiques qui s’engagent en faveur de la protection de leurs clients, salariés et visiteurs. Nicetoile, qui a rouvert ses portes au grand public le lundi 11 mai, a mis en place un protocole sanitaire spécifique permettant un respect des mesures de protection et de distanciation. « Nous sommes très fiers d’être la première grande enseigne labellisée « Confiance sanitaire » par la Ville de Nice, déclare Patrick Nolier, directeur du centre commercial. Nous espérons que cette démarche permettra à nos visiteurs de revenir au sein de nos boutiques en toute confiance et en ayant conscience de l’ensemble des mesures de protection que nous nous devons tous de continuer à respecter en cette période particulière que nous vivons. »

Engie résilient malgré le Covid-19

(©D.R.) A l'occasion de la publication de ses résultats du premier trimestre 2020, Engie a communiqué sur l'impact de la crise du Covid-19 sur ses performances. Avec un Ebitda de 3,1 Mds€  et un résultat opérationnel courant de 1,9 Md€ sur la période, le groupe s'est félicité de ses « performances résilientes », mais précise que « l'impact sur les états financiers du groupe restent à ce stade non quantifiable et dépendant d'hypothèses quant à la durée et au profil de cette crise ». Le communiqué précise que l'énergéticien a mis en œuvre un plan d'action global pour assurer la santé et la sécurité des salariés, la continuité des opérations essentielles en interne et chez certains clients, et la limitation des impacts financiers et la préservation de la liquidité financière. Le calendrier de certains projets d'investissements de croissance a ainsi été ajusté et réduit, tandis que des investissements de maintenance ont également été réduits ou reportés en tenant compte des risques. La stratégie globale du groupe n'est en revanche pas remise en cause, Engie ayant toujours l'intention « d'augmenter sa sélectivité en termes d'activités et de présence géographique dans les prochains mois » en se retirant de 25 pays d'ici 2021, et en « rationalisant davantage ses activités dans les solutions clients ».

Le reste des actualités

KOZ Architectes réalisera une résidence étudiante résiliente au sein du Campus urbain de Paris-Saclay

(©KOZ Architectes)
KOZ architectes a été désigné pour la maîtrise d’œuvre d’une nouvelle résidence étudiante en bois alliant co-living et colocation, sous maitrise d’ouvrage de Demathieu Bard Immobilier. Cette résidence de 7 500 m² SDP, comportera 310 lits (150 chambres de coliving et 160 en colocation) et ouvrira ses portes fin 2022 dans le quartier de Moulon, à Orsay. Elle sera gérée par Colonies. « La stratégie du projet architectural de KOZ est guidée par deux ambitions fortes : créer un bâtiment résilient, construit en bois sur le système le plus économe en matière et le plus léger, le Poteau-Poutre, capable de s’adapter à des évolutions programmatiques dans le temps court et le temps long, pouvant être démonté en évitant la démolition ; créer un bâtiment dense et compact, dont l’impact au sol soit le plus réduit possible afin de préserver la belle masse végétale existante et maximiser les espaces de terres perméables », précise le communiqué de l’EPA Paris-Saclay. Le systématisme du projet, allié à une structure bois, doit permettre de participer à l’atteinte des objectifs définis par l’EPA Paris-Saclay, notamment le label énergie carbone niveau E3C2 et le label biosourcé niveau 2. La qualité environnementale sera garantie par l’obtention de la certification NF Habitat HQE « Excellent ». La résidence sera également rattachée au réseau de chaleur et de froid du Campus urbain.

Deskeo installe une filiale d’EDF sur plus de 3 000 m² dans Magnetik à Paris 14e

Deskeo installe Edvance, filiale d’EDF, sur deux étages de l’immeuble Magnetik au 1-11 boulevard Romain Rolland à Paris 14e, au niveau de la Porte d’Orléans. Cet ensemble de plus de 34 000 m² de bureaux répartis sur 7 étages a été construit en 2005 et a été restructuré lourdement en 2018. Le choix d’Edvance s’est porté sur les deux derniers étages de ce bâtiment, dans lesquels Deskeo a réalisé un aménagement personnalisé sur plus de 3 000 m². « EDF avait déjà identifié cet immeuble mais ne souhaitait pas s’engager sur un bail traditionnel, détaille Benjamin Teboul, co-fondateur de Deskeo. En collaboration étroite avec les équipes de CBRE qui ont joué un rôle décisif dans cette transaction, nous avons trouvé ensemble la solution qui convenait à tous. Nous permettons à Edvance de conserver la flexibilité, un élément primordial dans leur cahier des charges, mais également de s’appuyer sur notre expérience en termes de gestion de projet et d’aménagement d’espace pour offrir un cadre de travail idéal à ses équipes, le tout en respectant un planning ambitieux. » Il s’agit de la deuxième collaboration entre Deskeo et le fournisseur d’énergie français. Depuis l’été 2019, le spécialiste des bureaux flexibles gère déjà les bureaux d’une autre filiale du groupe dans le 17e arrondissement.

Courtin Real Estate cède Naturae et Nova Sophia à Sophia Antipolis pour 45 M€

Courtin Real Estate a réalisé dans le cadre d’un process compétitif de vente organisé par BNP Paribas Real Estate (mandaté en exclusivité), la cession des actifs immobiliers Naturae (en VEFA) et Nova Sophia pour un montant de 45 M€ à Deltager (pour le compte de la SCPI Unidelta et des foncières du Crédit Agricole). « Nous sommes ravis de cette double transaction qui démontre la qualité de nos programmes, de notre savoir-faire en réhabilitation lourde et construction EcoResponsable, souligne Christophe Courtin, fondateur et président de Courtin Real Estate. Ces arbitrages, qui avaient été décidés fin 2019, vont nous permettre de renforcer nos fonds propres et d’accélérer le développement de notre groupe, dans le contexte à venir, avec des opportunités déjà identifiées dont certaines d’importances qui seront annoncées dans les prochaines semaines. » Johan Sacy, directeur général délégué de Deltager, ajoute : « Nous avons été séduits par la grande qualité des programmes de Courtin Real Estate qui correspond parfaitement à notre stratégie d’investissement de long terme, des actifs prime bénéficiant d’une localisation exceptionnelle à Sophia Antipolis, 1ère technopole d’Europe, tout en ayant une grande considération de l’environnement et des énergies renouvelables. » Dans cette transaction, Deltager était conseillée par l’étude notariale Monassier Montpellier et Courtin Real Estate était représenté par l’étude notariale Michelez.

Paris conforte sa place de première destination mondiale pour les congrès internationaux

Paris fait la passe de deux. Dans le dernier classement annuel des destinations les plus attractives pour les congrès internationaux publié par l'International congress and convention association (Icca), la capitale française occupe la première place du classement pour la seconde année consécutive, et creuse même un peu plus l'écart avec les autres villes européennes. Avec 237 congrès internationaux répondant aux critères de l'ICCA organisés en 2019, contre 212 en 2018, Paris devance Lisbonne (190) de 47 événements. En 2018, Paris avait accueilli 40 congrès internationaux de plus que Vienne. La capitale creuse donc l'écart avec son nouveau dauphin devant Berlin (176) et Barcelone (156). Au cours des 5 derniers classements publiés par ICCA, Paris a été sacrée trois fois.

Investissements RPC engage 200 M€ dans des projets d’énergie renouvelable en France

L’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (Investissements RPC) a annoncé que CPP Investment Board Europe S.àr.l, sa filiale en propriété exclusive, a conclu une entente avec Enbridge Inc. en vue de l’acquisition de 49 % de l’entité qui détient la participation d’Enbridge dans Éolien Maritime France SAS, partenariat d’Enbridge avec EDF Renewables. Le partenariat développe trois parcs éoliens extracôtiers en France. Investissements RPC versera environ 80 M€ pour sa participation. Une somme additionnelle de 120 M€ sera affectée à mesure que les étapes de construction du projet seront franchies. Investissements RPC pourrait réaliser des investissements supplémentaires de plus de 150 M€ dans les deux parcs éoliens extracôtiers subséquents. Les projets sont situés dans la Loire-Atlantique (Saint-Nazaire), la Seine-Maritime (Fécamp) et le Calvados (Courseulles-sur-Mer) et compteront près de 1,5 gigawatt. La construction du projet de Saint-Nazaire a débuté et la planification des projets de Fécamp et de Courseulles-sur-Mer est avancée. La mise en production de ces parcs éoliens devrait se dérouler en plusieurs phases entre 2022 et 2024. « La France a fait des énergies renouvelables une pierre angulaire de son plan énergétique à long terme, précise Bruce Hogg, directeur général et chef, Électricité et énergies renouvelables, Investissements RPC. Cet investissement permettra d’accroître la diversification de notre portefeuille d’actifs et d’élargir notre accès à des projets éoliens extracôtiers de grande qualité en Europe et en Asie. »

La Banque des Territoires et Aiolos cèdent Aalto Power à Iberdrola

La Banque des Territoires et Aiolos ont signé un accord en vue de la cession du producteur d’énergies renouvelables Aalto Power à Iberdrola. Aalto Power, basé à Marseille, exploite une capacité totale de 118 MW en éolien et dispose d’un portefeuille de 650 MW de projets en développement. Aiolos, après avoir fondé Aalto Power et accompagné sa croissance pendant près de 15 ans, cède sa participation pour s’orienter vers de nouveaux investissements dans le secteur du renouvelable en France. Pour la Banque des Territoires, il s’agit après un accompagnement du développement de Aalto Power de laisser la place à un acteur industriel majeur des EnR en Europe. « Cette cession s’inscrit ainsi dans sa stratégie d’investissement : accompagner la réalisation de projets à fort potentiel, en apportant, seule ou avec d’autres investisseurs, les capitaux nécessaires à leur développement, puis céder sa participation dès lors que le modèle économique des projets apparait stabilisé, détaille le communiqué de presse. Les fonds dégagés pourront ainsi être investis dans d’autres projets, notamment dans la production d’énergies renouvelables, nécessitant la présence de la Banque des Territoires pour accélérer leur émergence. »

BNP Paribas accélère sa sortie du charbon

(©D.R.)
Six mois après ses premiers engagements de sortie progressive du financement du secteur du charbon, BNP Paribas s'est décidée à accélérer la cadence. Alors que la banque avait annoncé en novembre dernier l’arrêt de ses financements au secteur du charbon en 2030 dans l’Union européenne et en 2040 dans le reste du monde, elle a annoncé aujourd'hui élargir l'horizon 2030 à l'ensemble des pays de l'OCDE. Le groupe bancaire a également rappelé son engagement de mettre fin, à brève échéance, aux relations avec tout client développant de nouvelles capacités de production à base de charbon et a annoncé dorénavant ne plus accepter aucun nouveau client dont la part de chiffre d’affaires liée au charbon est supérieure à 25 %. La mise en œuvre de cette politique conduira rapidement, selon BNP Paribas, « à une réduction de moitié environ du nombre d’entreprises clientes de BNP Paribas recourant au charbon pour une part de leur production en électricité. »

PFA acquiert 20 % de DATA4

L’investisseur danois PFA a acquis 20 % de DATA4 auprès d’AXA IM-Real Assets. La société exploite 19 datas centers en France, en Italie, au Luxembourg et en Espagne avec une capacité totale de 85 000 m² de surface technique nette et 204 MW de puissance disponible.

Par François Perrigault (@fperrigault) et Boris Beltran (@bobobeltran)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 22 mai 2020

La veille urbaine du 22 mai 2020

Les déménagements et visites immobilières désormais autorisés en dehors de son département et à plus de 100km de sa résidence, Damien Nerkowski nommé...

La veille urbaine du 20 mai 2020

La veille urbaine du 20 mai 2020

Les AG de copropriété qui pourront se tenir de manière dématérialisée, l'usage du vélo en forte hausse, le lancement du fonds M Capital en France, Mey...

S. Fendler (Altixia) : "Il ne faut pas s’attendre à une baisse drastique des prix de l’immobilier"

S. Fendler (Altixia) : "Il ne faut pas s’attendre à une baisse drastique des prix de l’immobilier"

Malgré les difficultés économiques provoquées par les mesures de confinements imposées pour enrayer l’épidémie de Covid-19, les sociétés de gestion im...

G. Allard (ADI) : "La crise replace la direction de l’immobilier au cœur de la stratégie de l’entreprise"

G. Allard (ADI) : "La crise replace la direction de l’immobilier au cœur de la stratégie de l’entrep...

Alors que les rapports entre les bailleurs et les locataires sont au cœur de l’attention, Gilles Allard, président de l’Association des directeurs imm...

La veille urbaine du 19 mai 2020

La veille urbaine du 19 mai 2020

Le CNCC, Procos et l’Alliance du commerce qui demandent la réouverture des centres de plus de 40 000 m², Beaugrenelle autorisé à ouvrir, Panhard qui r...

La Justice donne du poids aux revendications des partisans de la réouverture des grands centres

La Justice donne du poids aux revendications des partisans de la réouverture des grands centres

Le centre commercial Beaugrenelle a obtenu du Tribunal administratif de Paris la suspension immédiate de l’arrêté de fermeture dont il faisait l’objet...

Régulation des activités économiques : la protection du climat devient centrale

Régulation des activités économiques : la protection du climat devient centrale

Huit autorités administratives ou publiques indépendantes profitent de cette période inédite de crise sanitaire pour faire évoluer leurs actions en fa...

N. Charles (ULI France) : "Des fondamentaux comme la mixité vont sortir renforcés de cette crise sanitaire"

N. Charles (ULI France) : "Des fondamentaux comme la mixité vont sortir renforcés de cette crise san...

Alors que chacun s’interroge sur les conséquences de la crise sanitaire et du confinement sur la fabrique de la ville, Nathalie Charles, présidente d’...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message