La veille urbaine du 11 septembre 2020

La charte d’engagement entre la DRIEE et les bureaux d’études, Swiss Life Asset Managers qui lance une nouvelle solution de placement en immobilier industriel et logistique, Haropa - Ports de Paris et la filière béton qui adoptent un plan d’actions… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 11 septembre 2020.

La charte d’engagement entre la DRIEE et les bureaux d’études, Swiss Life Asset Managers qui lance une nouvelle solution de placement en immobilier industriel et logistique, Haropa - Ports de Paris et la filière béton qui adoptent un plan d’actions… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 11 septembre 2020.

Autorisation environnementale : une charte entre la DRIEE et les bureaux d’études

Deux ans après l’entrée en vigueur de l’autorisation environnementale unique, les services de l’État en Île-de-France ont constaté que « l’unification des procédures porte ses fruits et facilite désormais une vision intégrée des projets, mais que la réduction des délais d’instruction des procédures tarde à venir ». 20 % de cette durée d’instruction serait due « aux multiples demandes de compléments et à leur traitement par l’administration ». Ainsi, dans un « souci partagé de fluidification de l’instruction des dossiers, à la fois recherchée par les pétitionnaires, les bureaux d’études et les services de l’État », la DRIEE a publié une Charte d’engagement entre la DRIEE et les bureaux d’études. Cette dernière liste par exemple les attentes de la DRIEE dans le cadre de la phase amont et de la phase d’instruction des dossiers. Elle propose aussi d’instaurer « un dialogue annuel avec les bureaux d’études pour discuter d’éventuels points de blocage ou pour expliciter la réglementation ».

Haropa - Ports de Paris et la filière béton adoptent un plan d’actions

Haropa - Ports de Paris a annoncé adopter un plan d’actions en réaction aux récents incidents d’exploitation s’étant déroulés sur des unités de production de béton prêt à l’emploi implantées à Bercy. En partenariat avec l’Unicem Ile-de-France et le SNBPE Ile-de-France, ce plan a vocation à s’appliquer à toute la profession sur l’ensemble de la région. Il comprend plusieurs mesures destinées à renforcer la surveillance des centrales à béton situées en bord de voie d’eau, la qualité de leur exploitation et la transparence en cas d’incidents.  Ces nouvelles mesures doivent permettre de « mieux intégrer l’activité des unités de production de béton dans leur environnement ». Le renforcement annoncé de l’action portera sur les exigences contractuelles, de la transparence sur la qualité des installations, ainsi que sur la démarche d’amélioration continue. Un nouveau dispositif de centralisation des signalements d’incidents est également au programme.

La Banque des Territoires apporte son soutien à la filière thermalisme

Dans le cadre du plan de relance tourisme de la Caisse des Dépôts mobilisant près de 3,6 Md€, la Banque des Territoires flèche 300 M€ pour les secteurs du thermalisme, de la montagne et de la plaisance. Cette enveloppe doit permettre de poursuivre l’accompagnement des collectivités et opérateurs dans leurs investissements destinés, principalement à moderniser les établissements thermaux (souvent patrimoine classé) ; créer une offre bien-être en capacité d’attirer une clientèle non-médicalisée ; rénover ou créer une offre d’hébergement. La Banque des Territoires mobilisera également une enveloppe de 700 M€ de prêt sur fonds d’épargne pour financer des projets de longue durée. Par ailleurs, à l’occasion d’une réunion de travail sur les enjeux du tourisme thermal, qui s’est déroulée en Occitanie, Éric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts a signé avec Jean-François Béraud, président de la Fédération thermale et climatique française, une convention de partenariat concernant le financement de l’Observatoire de l’économie des stations thermales. Ce dernier est le fruit de la volonté commune de la Fédération thermale et climatique française (FTCF), l’Association nationale des maires de communes thermales (ANMCT) et le Conseil national des établissements thermaux (CNETh). « Sa création vise à mieux faire connaître la filière du thermalisme ; la valoriser en mettant en lumière ses retombées positives sur le développement des territoires et sur l’économie française ; soutenir le développement de l’économie thermale, en fournissant les éléments nécessaires à la prise de décision des pouvoirs publics et des investisseurs », précise le communiqué de presse. Son lancement et sa réalisation sont prévus sur la période 2020-2026 avec une publication des premiers résultats en 2021.

Swiss Life Asset Managers lance une nouvelle solution de placement en immobilier industriel et logistique

Swiss Life Asset Managers ajoute à sa gamme une solution de placement en immobilier industriel et logistique en Europe. Ce fonds s’adresse à des investisseurs institutionnels. Le nouveau fonds luxembourgeois, « Swiss Life Real Estate Funds (LUX) S.A., SICAV-SIF - European Industrial & Logistics », investit dans un portefeuille diversifié et « de haute qualité » en Europe. L’accent est mis sur l’Allemagne et la France, avec aussi d’autres actifs dans le reste de l’Europe, en particulier en Grande-Bretagne, au Benelux et en Suisse. Une allocation la plus égale possible est prévue entre les catégories industrielles et logistiques. « Cette approche innovante combine les avantages des deux classes d’actifs immobiliers : la forte diversification des revenus locatifs et la souplesse d’utilisation des actifs industriels ainsi que le rendement élevé et la forte demande de surface des actifs logistiques », précise le communiqué de presse. Partie intégrante de Swiss Life Asset Managers depuis 2018, BEOS AG est spécialisée dans le développement et la gestion d’actifs industriels et logistiques sur le marché allemand. Au sein de Swiss Life Asset Managers, elle agit en tant que centre européen de compétences pour cette classe d’actifs immobiliers. Fin juin 2020, BEOS gérait plus de 3,9 Mds€ d’actifs dans ce segment de placement.

Valérie Bensiek nommée directrice de l’asset management en Allemagne de la foncière santé d’Icade

Valérie Bensiek rejoint Icade en tant que directrice de l’asset management en Allemagne de la foncière santé. Basée à Francfort, Valérie Bensiek sera en charge du suivi du portefeuille d’Icade Santé en Allemagne et accompagnera le groupe dans la prospection de futures acquisitions sur le marché allemand. Cette nomination s’inscrit dans le cadre du développement de la foncière santé en Europe. Valérie Bensiek est franco-allemande et diplômée d’un master en marketing et comptabilité de gestion de (European Business School, Oestrich-Winkel, Allemagne) et d’un MBA en marketing (Georgia State University, Atlanta). Elle a débuté sa carrière à Paris en 2005 en tant que consultante au sein du cabinet de conseil en stratégie Simon-Kucher & Partners. Elle occupe ensuite diverses responsabilités dans le secteur du tourisme, notamment auprès du Groupe Pierre & Vacances Center Parcs à Paris et du Club Méditerranée à Francfort où elle sera successivement directrice des ventes, puis directrice générale en charge de la filiale Club Méditerranée Allemagne. Depuis 2018, Valérie Bensiek était directrice générale de la filiale allemande du groupe Global Student Accommodation (GSA) à Francfort, un investisseur et opérateur spécialisé dans le logement étudiant. Cette nomination intervient suite aux premiers investissements réalisés par Icade Santé en Allemagne via sa filiale Icade Healthcare Europe : tout d’abord fin 2019, avec l’acquisition de 19 actifs de maisons médicalisées pour personnes âgées exploitées par le groupe Emvia Living, puis en juillet 2020, avec la signature de 8 maisons de retraite exploitées par Orpea.

iad poursuit son expansion internationale

Après s’être développé en Europe du Sud (Portugal, Espagne et Italie), iad continue son expansion internationale en abordant pour la première fois le continent américain : le groupe a annoncé l’acquisition du réseau de mandataires mexicain Neximo. « Cette acquisition fait partie de notre stratégie d’internationalisation et démontre que la croissance externe peut être un levier nous permettant d’étendre notre présence à l’échelle mondiale, déclare Roland Tripard, président du groupe iad. Neximo est un réseau de mandataires que nous suivons depuis longtemps via son CEO Karim Goudiaby. Grâce à Neximo, nous allons pouvoir attaquer le marché mexicain mais également bénéficier d’une passerelle sur le continent américain. » Le groupe lancera par ailleurs sa filiale allemande début 2021. Il a annoncé pour sa clôture annuelle au 30 juin dernier un chiffre d’affaires de 280 M€ vs 225 M€ en juin 2019, soit une hausse de 24 % en un an.  

Par François Perrigault (@fperrigault) et Boris Beltran (@bobobeltran)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Christel Bories, transformer le minerai en or

Christel Bories, transformer le minerai en or

Patronne d’Eramet depuis l’été 2017, Christel Bories s’est attelée à sortir le groupe minier de la crise et à le désendetter. Saluée pour sa performan...

Les îlots de chaleur urbains, ou comment dompter la canicule

Les îlots de chaleur urbains, ou comment dompter la canicule

Sûrement l’un des plus grands défis urbains découlant du changement climatique, les îlots de chaleur urbains mettent en difficulté les villes des quat...

La veille urbaine du 19 octobre 2020

La veille urbaine du 19 octobre 2020

DeA Capital qui acquiert Le Cap à la Plaine Saint-Denis, le conseil de surveillance d’URW qui rejette le plan des « activistes », la RATP qui teste un...

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Il est celui qui a obtenu la suspension du projet de rachat par Veolia de la participation d’Engie dans Suez. Pour Décideurs Magazine, Zoran Ilic revi...

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

Les groupes pétroliers ont dû affronter à la fois la crise sanitaire de Covid-19 et la crise des marchés pétroliers. Jean-Pierre Sbraire, directeur fi...

La veille urbaine du 16 octobre 2020

La veille urbaine du 16 octobre 2020

Primonial qui signe trois cliniques MCO pour son fonds ESI, Mickaël Nogal qui prend la présidence du Conseil national de l’habitat, Engie à l’heure de...

L’opération Westfield, créatrice de valeur ou boulet pour Unibail-Rodamco-Westfield ?

L’opération Westfield, créatrice de valeur ou boulet pour Unibail-Rodamco-Westfield ?

Un consortium d’investisseurs emmené par Léon Bressler et Xavier Niel s’oppose frontalement à la stratégie des dirigeants d’Unibail-Rodamco-Westfield....

Veolia finance le rachat de Suez par une émission d’obligations hybrides

Veolia finance le rachat de Suez par une émission d’obligations hybrides

Veolia a annoncé, le 14 octobre, l’émission de deux nouvelles obligations hybrides pour une valeur totale de 2 milliards d’euros. Cette somme doit ser...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte