La veille urbaine du 11 mars 2021

Feu vert préfectoral pour la réalisation d’un entrepôt de 150 000 m² par GLP à Petit-Couronne, retour à Cannes en septembre 2021 pour le MIPIM, le gouvernement qui installe le Conseil d'orientation des infrastructures… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 11 mars 2021.

Feu vert préfectoral pour la réalisation d’un entrepôt de 150 000 m² par GLP à Petit-Couronne, retour à Cannes en septembre 2021 pour le MIPIM, le gouvernement qui installe le Conseil d'orientation des infrastructures… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 11 mars 2021.

Le gouvernement lance les concertations sur le futur plan d’investissement pour le tourisme de montagne

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, et Joël Giraud, secrétaire d’État chargé de la Ruralité, ont lancé les travaux de concertation sur le futur plan d’investissement pour le tourisme de montagne. « Les ministres ont insisté sur la déclinaison des principaux axes fixés par le Premier ministre : diversification de l’offre touristique, transition écologique, rénovation et modernisation de l’immobilier de loisir », précise le communiqué de presse. La première réunion a été l’occasion de consulter les acteurs et professionnels du massif alpin. Ce travail se poursuivra ensuite massif par massif. En complément, le programme d’appui que développe l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) pour les territoires de montagne devra permettre d’apporter aux collectivités territoriales des moyens en ingénierie.

Reconversion des friches polluées : premier bilan pour les appels à projets du plan de relance

Dans le cadre du plan de relance, le premier appel à projets lancé par l’ADEME et dédié à la reconversion de friches polluées issues d’anciens sites industriels ou miniers vient de se clôturer. Pas moins de 192 candidatures ont été déposées. Le montant de dépenses éligibles est de l’ordre de 190 M€. Une enveloppe de 259 M€ sur 2 ans est par ailleurs mobilisée par le plan de relance pour accompagner le recyclage foncier des autres types de friches, sur l’ensemble du territoire national, dans le cadre d’une instruction territorialisée sous l’autorité des préfets de région.  La clôture de ces appels à projets régionaux s’échelonne entre le 26 février et le 19 mars. Au 5 mars, alors que 7 appels à projets régionaux sont clos, plus de 700 dossiers ont été déposés, représentant plus de 1,1 Md€ de subventions demandées. Les projets sélectionnés par les Préfets de régions dans le cadre de leurs enveloppes régionales doivent être annoncés d’ici le 15 avril. « Au regard de l’intérêt des projets et sur proposition des préfets, des lauréats complémentaires seront ensuite sélectionnés jusqu’au 15 mai 2021 », précise le communiqué de presse du gouvernement.

Feu vert préfectoral pour la réalisation d’un entrepôt de 150 000 m² par GLP à Petit-Couronne

Le Préfet de la Seine-Maritime a signé deux arrêtés préfectoraux autorisant la réalisation d’un entrepôt de stockage de grande capacité pour le e-commerce à Petit-Couronne (76) : d’une part, l’arrêté portant autorisation d’exploiter au titre des installations classées pour l’environnement (ICPE) attribué à Gazeley (ndlr : qui a adopté désormais la marque GLP Europe) et, d’autre part, l’arrêté au titre de la loi sur l’eau au bénéfice du parc d’activités développé par la société Valgo. « L’arrivée de cette nouvelle activité génératrice d’emplois s’inscrit dans une action de long terme visant à reconvertir le site de l’ancienne raffinerie Petroplus et ainsi éviter la création d’une friche industrielle au cœur de l’agglomération rouennaise, précise le communiqué de presse. Elle participe de ce fait à la lutte contre l’étalement urbain par le recyclage d’anciens sites industriels. » Selon le dossier soumis à enquête public en 2020, le futur entrepôt développera environ 150 000 m².

Altarea et Corsalis Logistics Real Estate vont développer un site de logistique urbaine à Paris 12e

Altarea, à travers sa filiale Altarea Commerce, s’associe à Corsalis Logistics Real Estate, pour le développement d’un site de logistique du dernier kilomètre situé dans le quartier de Reuilly à Paris 12e. Actuellement en cours d’acquisition, ce site sera la première opération « majeure » d’Altarea sur ce secteur. Le programme sera développé sur 4 500 m² de plain-pied et verra le jour dans les mois à venir.

Viparis dévoile les facettes du futur CNIT Forest

(©François Schuiten)
Pablo Nakhlé Cerruti, directeur général de Viparis, et François Schuiten, dessinateur et scénographe, designer de CNIT Forest, ont dévoilé les facettes du nouveau site événementiel de Viparis qui ouvrira en 2022 à Paris La Défense (92). Les espaces Viparis du CNIT étaient fermés depuis 2015 dans le cadre de la construction de la nouvelle gare Eole de la Défense. C'est en 2022 que ce nouvel espace verra le jour sous une nouvelle forme. L'architecte Nicolas Adam et François Schuiten ont imaginé une forêt souterraine d'arbres digitaux. Les déclinaisons de lumières qu'offrent ces arbres composés de milliers de leds doivent permettre de personnaliser les différents espaces et ainsi créer des « expériences visiteurs » propres à chaque événement. CNIT Forest disposera de 20 000 m² d'espaces modulables sur 4 niveaux, comprenant 2 amphithéâtres de 740 et 1 175 places respectivement, 24 salles de réunion, et 2 espaces polyvalents de 2 186 m² et 2 859 m² pouvant également accueillir 2 évènements simultanément. Le grand hall pourra accueillir jusqu'à 800 personnes en configuration cocktail. « Cela fait un an que nos sites sont fermés, et la crise sanitaire renforce notre désir de nature, d'évasion, de rencontre, souligne Pablo Nakhlé Cerruti. Le plus grand quartier d'affaires d'Europe a besoin de sites événementiels à la hauteur des exigences des professionnels qui y travaillent ou s'y rendent occasionnellement. » Les travaux conduisant à cette métamorphose s'étendront jusqu'à l'été 2022.

Morning prend à bail l’immeuble Beaurepaire à Paris 10e

Braxton AM a conclu la signature d’un bail commercial de l’immeuble de bureau Beaurepaire à Paris 10e avec la société Morning, filiale de la société Nexity, dans le cadre d’un BEFA d’une durée ferme de 12 années consécutives. Ce nouvel espace de 1 843 m² répartis sur 6 étages pourra accueillir 250 coworkers. L’ouverture est prévue pour le premier semestre 2022. Le projet de restructuration a été conçu par l’agence SK & Associés.

Noble Lowndes & Cie s’installe au 80 avenue Victor Hugo à Paris 16e

Noble Lowndes & Cie, société qui intervient dans le domaine des assurances, a confié un mandat de recherche à Consult’im et prend à bail une surface de 143m² de bureaux au deuxième étage du 80 avenue Victor Hugo à Paris 16e. « Les locaux étaient livrés en parfait état », précise le communiqué de presse. Le bailleur est un acteur privé et le montant du loyer annuel HT HC s’élève à 60 000 €, soit 420 €/m²/an. Cette transaction a été réalisée par le département bureaux de Consult’im qui était conseil du bailleur et du preneur.

Kardham Digital et Hewlett-Packard Enterprise s'associent pour fournir des solutions wifi aux bâtiments tertiaires

Kardham Digital, la filiale du Groupe Kardham spécialisée dans les technologies digitales appliquées à l'immobilier d'entreprise, a annoncé un partenariat avec Aruba (BU de Hewlett-Packard Enterprise) qui doit lui permettre de gérer pour le compte de ses clients les infrastructures de bureau virtuel grâce auxquelles les utilisateurs peuvent retrouver l'ensemble de leur environnement de travail habituel, leurs applications et leurs données indépendamment du terminal qu'ils utilisent et où qu'ils soient. « En complément du building operating system qui rationalise et mutualise les flux d'informations entre les équipements du terrain et les applications servicielles, de plus en plus de clients nous demandent de gérer toute la partie infrastructure IT du bâtiment et notamment tout ce qui est bureau virtuel », précise Pascal Zératès, directeur général de Kardham Digital.

Ogic rejoint le « Booster du Réemploi »

Mireille Vernerey (Ogic) et Cédric Borel (A4MT) (©D.R.)
« Fort de notre savoir-faire historique en matière de réhabilitation, le réemploi de matériaux de construction est pour nous une évidence, explique Mireille Vernerey, présidente du directoire d’Ogic. Avec la plateforme collaborative « Booster du Réemploi », nous allons pouvoir aller plus loin, plus vite et passer à l’échelle du collectif, ce qui est nécessaire pour être à la hauteur de nos responsabilités. » Trois projets s’inscrivent dès à présent dans la démarche du Booster : la transformation de 6 400 m² de bureaux en logements situés 50-56 rue Marcel Dassault à Boulogne Billancourt (92) ; le programme d’aménagement mixte « Green Sheds » au cœur du quartier Méhul à Pantin (93) ; et « Seconde nature », la réhabilitation et la reconversion d’une ancienne clinique à Marseille (13).

Arcadis devient membre de Circolab

(©D.R.)
Arcadis a adhéré à Circolab. Une initiative qui s’inscrit dans la stratégie d’Arcadis, axée sur le développement durable, la transition énergétique et l’économie circulaire, dans les secteurs de l’immobilier, de la construction, des transports, des énergies et de la technologie. « En tant que co-fondatrice de Circolab et passionnée des questions d’économie circulaire et plus largement de développement durable, je suis heureuse de la mobilisation depuis 2016 d’un grand nombre d’acteurs de l’immobilier (maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entreprises de construction…), explique Rebecca Couzens, directrice du conseil immobilier au sein d’Arcadis. Avec Arcadis, Circolab compte désormais un nouvel acteur de référence motivé, qui mettra toute sa passion pour l’amélioration de la qualité de vie, au service de la conception d’un monde durable pour les générations futures. » Arcadis participera avec les membres de l’association dans les réflexions et dans la construction de nouveaux outils pour développer l’économie circulaire, et contribuera également au déploiement du nouveau label Circolab, lancé il y a deux semaines.

Retour à Cannes en septembre 2021 pour le MIPIM

(© V. Desjardins / Image&Co)
Initialement programmée du lundi 7 juin au jeudi 10 juin, l’édition 2021 du MIPIM devrait finalement avoir lieu les 7 et 8 septembre 2021 à Cannes (06). « La sécurité de nos clients, partenaires et collaborateurs est au cœur de nos priorités, nous avons donc dû nous adapter et faire preuve de flexibilité face à la pandémie, explique Ronan Vaspart, directeur du MIPIM. Cependant, il est essentiel que la communauté internationale de l’immobilier dispose d’une plateforme globale pour échanger et nous continuerons à jouer ce rôle grâce à nos événements digitaux. Nous serons particulièrement heureux d’accueillir les dirigeants de l’immobilier et de la ville à Cannes en septembre pour le MIPIM September Edition afin d’accélérer la reprise du secteur. » En 2022, le MIPIM devrait revenir à ses dates traditionnelles et se dérouler du 15 au 18 mars à Cannes. A noter qu’un événement digital baptisé « MIPIM Leaders' Perspectives Summit » sera organisé du 16 au 18 mars prochains.

Le SIMI lance SIMI City

En parallèle de la rencontre annuelle des acteurs de l'immobilier hexagonal, le SIMI crée et lance SIMI City, un nouvel événement incubé au sein de l'événement phare et dans lequel l'immobilier sera abordé par le prisme et la focale de la ville et de ses mutations. SIMI City entend favoriser le dialogue et les échanges entre les décideurs territoriaux et les acteurs immobiliers pour répondre à ces défis sociaux, environnementaux, économiques des premiers et orienter les stratégies des seconds. L’événement proposera un parcours « urbain » déployé sur un étage complet du Palais des Congrès et articulé autour deux axes éditoriaux que sont les villes et les modes de vie, d'une part, et l'aménagement durable et le développement territoriales, d'autre part. Matérialisé dans une scénographie, l'évènement sera organisé autour de cinq grands espaces thématiques recoupant les différents usages de la ville - bâtir, habiter, consommer, travailler, se déplacer - et proposera espaces de prise de parole et de rendez-vous. La première édition du SIMI City se tiendra en parallèle du salon SIMI prévu du 8 au 10 décembre 2021.

Le gouvernement installe le Conseil d'orientation des infrastructures...

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, a installé le Conseil d’orientation des infrastructures, le collège d’élus et d’experts dédié à la planification nationale des projets de transport. Initié à l'automne 2017 dans un format temporaire, le COI avait accompagné le gouvernement dans la préparation de la loi d’orientation des mobilités. Le vote de la LOM et du décret d'application du 30 décembre 2020 rendent cette instance désormais pérenne. Son nouveau président est David Valence, vice-président de la Région Grand Est, maire de Saint-Dié-des-Vosges, Le COI aura deux grandes missions : « apporter son expertise sur la mobilité et les transports ainsi que sur la programmation nationale des investissements dans ces domaines ; répondre à toute sollicitation prévue par la loi ou émanant du gouvernement en matière de stratégie, de programmation et de financement des investissements concernant les mobilités et les transports. » Dès 2021, le COI sera sollicité par le gouvernement pour rendre un avis sur le projet de stratégie nationale de développement du fret ferroviaire et un autre sur la phase 2 de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône.

... et dévoile les lauréats des dispositifs « chaleur biomasse » et « efficacité énergétique »

Le gouvernement a annoncé les 17 premiers lauréats du dispositif « chaleur biomasse » ainsi que 16 nouveaux lauréats du dispositif « efficacité énergétique » opérés par l’ADEME. Les 17 projets du dispositif « Chaleur Biomasse » représentent 130 M€ d’investissements industriels à l’échelle nationale. Ils bénéficieront d’une aide à l’investissement de 44 M€ ainsi que d’une aide au fonctionnement de 83 M€. Les 16 nouveaux projets du dispositif « Efficacité Energétique » représentent un investissement total de 175 M€ à l’échelle nationale. Ils bénéficieront d’une aide de 36 M€. Par ailleurs, les appels à projets sont reconduits en 2021 avec un périmètre élargi : l’appel à projets portant sur l’efficacité énergétique est élargi à la transformation des procédés, sous toutes leurs formes, dès lors qu’elles contribuent « significativement » à la décarbonation de l’industrie ; l’appel à projets concernant la production de chaleur biomasse est relancé, en maintenant la possibilité de bénéficier d’une aide au fonctionnement lorsque nécessaire. Il reste ouvert aux projets de conversion de chaudières fossiles vers des chaudières biomasse.

WiSEED créé une filiale dédiée à la transition énergétique

WiSEED a annoncé la création de sa filiale WiSEED Transitions. Le groupe compte ainsi accélérer sa stratégie dans le financement des entreprises dédiées aux énergies renouvelables et à l’environnement. « Pas moins de 76 projets ont déjà été financés historiquement à travers des opérations de crowdfunding proposées par WiSEED, sur ces secteurs, pour un montant total de 25 M€ (dont 40% en obligations et 60% en actions) », précise le communiqué de presse. La création de WiSEED Transitions entend donner une plus grande visibilité et autonomie de gestion à l’activité avec l’objectif de porter la collecte à 100 M€ d’ici 2024. Les tickets unitaires iront de 0,3 à 8 M€ en actions ou obligations. WiSEED Transitions va proposer d’investir dans quatre secteurs de la transition énergétique : l’efficacité énergétique ; l’éolien et les énergies marines renouvelables ; la mobilité décarbonnée ; la biomasse Dirigée par Jean-Marc Clerc, l’équipe de WiSEED Transitions est constituée de deux business developers issus du monde des énergies vertes et d’un responsable des investissements.

François Perrigault et Clémentine Locastro

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

E. François (SMA) : "Nos bâtiments sont de moins en moins adaptés aux évolutions de société"

E. François (SMA) : "Nos bâtiments sont de moins en moins adaptés aux évolutions de société"

Emmanuel François, président de la Smart Building Alliance, nous donne son approche concernant l’évolution des bâtiments suite à la crise, tant du poi...

La veille urbaine du 11 juin 2021

La veille urbaine du 11 juin 2021

Argan poursuit ses investissements dans l’Orléanais avec la livraison d’un nouvel entrepôt de 22 000 m², IDEC remet les clés à AREFIM d’un entrepôt de...

La veille urbaine du 10 juin 2021

La veille urbaine du 10 juin 2021

Gecina pré-commercialise l’immeuble “Biopark” à Paris 13, Serris Reim acquiert un ensemble de 5 345 m² à Aurillac pour 2,5 M€, Cogedim prend 10 engage...

Télétravail : nier l'évidence ne la corrigera pas

Télétravail : nier l'évidence ne la corrigera pas

La réduction de l'empreinte immobilière des entreprises semble convaincre une majorité de dirigeants de l'intérêt du télétravail. Anciennement réfract...

La veille urbaine du 9 juin 2021

La veille urbaine du 9 juin 2021

Eurazeo signe une promesse de vente avec l'AESN pour l’immeuble “Côté Jardin” à Courbevoie, GSE construit le nouveau centre européen de distribution d...

La logistique regagne la ville

La logistique regagne la ville

La crise sanitaire a mis en évidence la nécessité de la logistique dans l’économie française et, par voie de conséquence, de la logistique urbaine dan...

La veille urbaine du 8 juin 2021

La veille urbaine du 8 juin 2021

Foncière Atland et PGGM lancent la restructuration de l’immeuble “Air” à Levallois-Perret, Covivio livre le campus d’Orange au sein du Parc “Majoria”...

La veille urbaine du 7 juin 2021

La veille urbaine du 7 juin 2021

Kermarrec Promotion construit 4 résidences “Rivages” avec vue imprenable sur la Rade de Brest, Aviva Investors acquiert un entrepôt logistique à Eindh...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte