La veille urbaine du 11 février 2021

GA Smart Building qui lève le voile sur son future siège social toulousain, Thierry Fourez nommé head of asset management de Vastned, le gouvernement qui abandonne le projet de construction du T4 à Roissy-Charles-de-Gaulle… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 11 février 2021.

GA Smart Building qui lève le voile sur son future siège social toulousain, Thierry Fourez nommé head of asset management de Vastned, le gouvernement qui abandonne le projet de construction du T4 à Roissy-Charles-de-Gaulle… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 11 février 2021.

L’Etat attribue 540 000 euros à Sadev 94 pour promouvoir l’économie circulaire dans la ZAC Ivry Confluences

(©Sadev 94)
Dans le cadre du plan France Relance, l’Etat attribue 8,2 M€ à 16 structures franciliennes de l’économie circulaire. Sadev 94 figure parmi ces dernières. L’aménageur recevra 540 000 euros pour inscrire la dynamique d’économie circulaire dans la ZAC Ivry Confluences en garantissant l’intégration du réemploi dans l’ensemble des projets restant jusqu’à la finalisation de la ZAC.

Oppidea signe des conventions avec l’Irice et Certivea

Oppidea a signé deux conventions avec l’Irice et Certivea pour accélérer la transition énergétique des bâtiments que construisent les opérateurs dans les opérations urbaines que la SEM développe dans la métropole toulousaine (31). La convention signée avec l’Irice cible la biodiversité dans les projets de construction, de rénovation et d'aménagement par la certification Effinature. « Des exigences plus fortes en matière de valorisation et de préservation des sols et de la biodiversité sont désormais attendues des opérateurs », précise le communiqué de presse. En 2020, tous les programmes de logements attribués dans les opérations urbaines Oppidea se sont engagés dans la certification Effinature. La convention signée avec Certivéa cible quant à elle la construction durable dans le secteur non résidentiel (bureaux et autres activités).

Les réservations de logements neufs reculent de 24 % en France métropolitaine en 2020, les mises en vente de 27,5 %

Au cours de l'année 2020, 99 500 logements neufs ont été réservés en France métropolitaine, soit 31 500 de moins qu'en 2019 (- 24,1 %) selon les chiffres du ministère du Logement. Dans le même temps, avec 82 300 mises en vente, l'offre s'est repliée un peu plus fortement (-27,5 %, -31 150 logements). « Cette contraction d'environ un quart du marché des logements neufs est principalement due à la crise sanitaire, précise le gouvernement. En particulier, le premier confinement a eu un impact très fort sur les mises en vente et les réservations du deuxième trimestre 2020, et ce déficit n'a pas été rattrapé au cours des trimestres suivants. » Au quatrième trimestre 2020, c'est la demande qui recule davantage que l'offre, par rapport au quatrième trimestre 2019 (respectivement - 24,5 % et - 18,8 %). Les évolutions sont très proches dans le collectif et dans l'individuel. Le niveau des réservations comme des mises en vente est néanmoins plus élevé qu'au troisième trimestre 2020 (respectivement +4,9 % et +18,9 %), alors que la France a connu un nouveau confinement entre le 30 octobre et le 15 décembre. « Celui-ci semble donc avoir eu un effet plus limité que le premier sur la promotion immobilière », conclut le ministère du Logement.

GA Smart Building lève le voile sur son future siège social toulousain

(©Studio Montazami et Tezuka Architects)
GA Smart Building a présenté son futur siège social toulousain (31). À proximité de la Halle de la Machine et au cœur du quartier urbain de Toulouse Aerospace développé par Oppidea, l'immeuble de 6 000 m² sera construit sur la « Piste des Géants ». Ce projet est le résultat de l'association de Studio Montazami, agence française, et Tezuka Architects, agence japonaise qui intervient pour la première fois en France. Au-delà de l'approche constructive hors-site, qui fait la caractéristique de GA Smart Building, l’ensemble a également été pensé dans une logique d'économie circulaire. GA travaille ainsi avec un acteur spécialisé dans le réemploi des matériaux et prévoit de réutiliser le mobilier de son siège actuel. « Ce premier projet immobilier, bas carbone, hors-site et doté de nombreux services, préfigure le lancement d’un campus urbain de 29 000 m² inspirant, communiquant et attractif, dont la seconde phase de 23 000 m² sera révélée dans les prochains mois », précise le communiqué de presse. Sébastien Matty, président de GA Smart Building, conclut : « Nous dévoilons un projet ambitieux, porteur de nos engagements sociétaux et environnementaux, qui reflète parfaitement notre ADN. À l’avant-garde par son architecture, ce projet exemplaire – mieux conçu, mieux construit et mieux opéré – a pour vocation de proposer une expérience humaine inédite à ses usagers. »

Colonies ouvre deux nouvelles résidences de coliving franciliennes avec in’li

Colonies a annoncé l’ouverture de deux nouvelles résidences de coliving aux côtés d’in’li, la filiale du Groupe Action Logement, dédiée au logement intermédiaire. Les deux lieux ont été rénovés avec la participation de l’Entreprise Générale SPECV et du cabinet d'architectes Posto29. La résidence Moulin, située à Bagnolet (93), offre 11 chambres privées et est aménagée autour de deux jardins et d’espaces partagés tels qu’une salle de home cinéma. Située à Colombes (92), la résidence Yves offrira quant à elle un jardin d’hiver intérieur, un jardin, un espace barbecue, une salle de divertissement, ainsi qu'un espace de gym en intérieur à ses 10 futurs locataires.

HumaKey retenu par Invesco Real Estate pour gérer le 6-12 Faubourg Saint-Honoré à Paris 8e

HumaKey a été retenu par Invesco Real Estate afin d’assurer le property management de leur dernière acquisition en France, l’ensemble immobilier du 6-12 rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris 8e. Les équipes de HumaKey assurent la gestion locative, technique et comptable de ces deux actifs qui totalisent 5 400 m² et qui comprennent des locaux commerciaux, du bureaux et du résidentiel.

Gecina vend 16 actifs à Keys REIM

Gecina a vendu, au profit de deux fonds gérés par Keys REIM un portefeuille mixte de 16 actifs « non stratégiques », en raison de leur localisation ou encore de leur taille pour un montant total de 54,6 M€ hors droit. Ce portefeuille totalisant 26 000 m² est composé d’actifs de bureaux, de commerces et de places de stationnement localisés à Paris et en Ile de France (11) mais également en régions (5). « Ce portefeuille mixte présente une très grande diversité d’actifs, qui offre la possibilité de déployer une stratégie différente pour chaque actif avec plusieurs axes de création de valeur identifiés », précise le communiqué de presse. B&C France a accompagné Keys REIM dans cette acquisition et l’assistera sur le déroulement des différentes stratégies envisagées. Pour cette opération, Keys REIM a été accompagné par la SOCFIM pour le financement des 6 actifs franciliens et par la Caisse d'Epargne Loire Drôme Ardèche pour le financement de l’immeuble de bureaux d’Alixan. L’étude notariale Allez & Associés conseillait Keys REIM. Gecina a été conseillée par l’étude notariale Cheuvreux, et les cabinets de conseil JLL et Catella.

Première acquisition parisienne pour Réalités

Réalités, conseillé par Cushman & Wakefield, a acquis le « 7, rue de Sainte-Hélène » à Paris 13e auprès de Perial Asset Management dans le cadre d’un de ses mandats institutionnels. Le « 7, rue de Sainte-Hélène », est un immeuble indépendant à usage mixte de bureaux et d’activités développant une surface utile d’environ 1 979 m² répartie sur 5 niveaux en superstructure et disposant de 34 emplacements de stationnement en sous-sols. « C’est une première acquisition parisienne pour la foncière Realites qui souhaite qualifier son patrimoine avec des investissements réalisés au sein de la capitale », précise le communiqué de presse. Dans cette opération, Perial AM a été conseillé par l’étude Oudot & Associés, et Réalités par l’étude Chevreux.

Unibail-Rodamco-Westfield entend réaliser 3,2 Mds€ de cessions en Europe d’ici fin 2022

Jean-Marie Tritant, CEO d'URW (©Thomas Laisne)
A l’occasion de la présentation de ses résultats annuels 2020, Unibail-Rodamco-Westfield a indiqué rester « fortement » engagé pour se désendetter grâce aux cessions, en limitant les CAPEX et en suspendant temporairement le dividende. Ces derniers mois, le groupe a réalisé 0,8 Md€ de son objectif d’arbitrage européen de 4 Mds€ annoncé en septembre 2020. URW a l'intention de mener à bien les 3,2 Mds€ de cessions restantes d'ici la fin de l'année 2022 et cherchera en 2021/2022 à réduire « significativement » son exposition financière aux Etats-Unis lorsque le marché de l'investissement rouvrira. « La forte liquidité du Groupe sa position lui permet de procéder à ces cessions dans le temps et de manière ordonnée », ajoute le communiqué de presse.

Geosophy lève 750 000 euros

Geosophy a levé 550 k€ auprès de quatre associations de business angels venant s’agréger à l’apport de 200 k€ subventionné par l’Agence de transition écologique (ADEME). « Nous avons souhaité faire appel à des investisseurs individuels pour nous accompagner dans cette phase de notre développement pour bénéficier non seulement de leurs capitaux, mais aussi de leurs conseils stratégiques et opérationnels, exigeants mais bienveillants, ainsi que de leur expérience et de leurs réseaux pour accroître notre notoriété et accélérer la dynamique de nos relations avec nos clients et nos fournisseurs », souligne Alice Chougnet, présidente de Geosophy. Forts d’une expérience dans la R&D et la gestion de projets appliquée aux services pétroliers, les fondateurs Alice Chougnet et Quentin Barral ont développé, avec l’aide de laboratoires de recherche et d’industriels du domaine, une solution logicielle brevetée d’aide au choix d’une solution optimale de chauffage en hiver, climatisation en été, des bâtiments à base de géo-énergie. Les financements obtenus doivent permettre à Geosophy de déployer son offre commerciale et de poursuivre sa R&D.

Le pôle immobilier de Perial AM évolue

Perial Asset Management fait évoluer l’organisation de son pôle immobilier avec la nomination de Dimitri Maillard en tant que directeur de la gestion des actifs immobiliers sous la direction de Loïc Hervé, directeur général délégué de Perial AM. Dimitri Maillard est diplômé d’un master 1 de l’ESPI. Il a complété sa formation au sein de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne par le diplôme DESUP immobilier d’entreprise ainsi que par un Executive MBA suivi à l’ESCP Business School et obtenu en 2020. Dimitri Maillard dispose de près de 12 ans d’expérience au sein du secteur immobilier dont 5 ans passés chez Allianz Real Estate France, 3 ans en tant que responsable asset management puis directeur business développement chez Icade. Il a rejoint Perial AM en juillet 2019 en tant que directeur d’actifs immobiliers. Accompagné d’une équipe pluridisciplinaire d’une trentaine de personnes, Dimitri Maillard, pilote les activités d’asset management et de gestion du patrimoine, désormais structurées en trois business units dédiées à des zones géographiques ou des typologies d’actifs. Ces business units sont pilotées par Céline Desplanche (directrice d’actifs immobiliers qui anime une équipe chargée d’un patrimoine de bureaux situé en Île-De-France et dans les principales métropoles régionales de l’Est et du Sud de la France) ; Joris Caillau (responsable d’actifs immobiliers qui anime une équipe chargée d’un patrimoine de bureaux situé à Paris intra-muros et dans les principales métropoles régionales de l’Ouest et du Nord de la France) ; Saloua Alaoui (responsable d’actifs immobiliers dont l’équipe est en charge des actifs situés en Europe, des lignes de commerces et des actifs alternatifs (hôtellerie, santé, enseignement)).

Thierry Fourez nommé head of asset management de Vastned

(©D.R.)
Vastned a annoncé son intention d’optimiser son portefeuille et de se concentrer sur les actifs à usage mixte dans les centres-villes historiques où se rencontrent shopping, travail, vie et loisirs. L'accent sera mis sur les propriétés commerciales qui attirent différents types de locataires et où il est possible de créer des appartements ou des bureaux au-dessus des magasins. Dans la mesure du possible, Vastned entend créer des clusters d’actifs dans les différentes villes. Cette nouvelle stratégie s’accompagne d’une nouvelle organisation. Reinier Walta a ainsi été nommé CEO. Thierry Fourez, country manager France, deviendra pour sa part head of asset management à compter du 1er mars 2021 et rejoindra à ce titre le comité exécutif.

Thomas Grasset nommé directeur résidentiel de BPCE Solutions immobilières

Thomas Grasset prendra, le 1er mars prochain, la direction de l’activité résidentiel de BPCE Solutions immobilières. Il aura pour objectif de développer cette activité au service des Banques Populaires et des Caisses d’Epargne, et de leurs clients particuliers. Thomas Grasset aura en charge la direction et l’animation d’un réseau constitué à ce jour de 70 collaborateurs répartis sur le territoire national. « Les parts de marché de nos deux grands réseaux sont très significatives qu’il s’agisse du financement des professionnels, notamment les promoteurs, ou du financement des particuliers, précise Thomas Grasset. Aujourd’hui notre ambition est de développer encore davantage l’offre immobilière auprès de nos clients et partenaires en nous appuyant sur notre expertise et l’assise territoriale de nos banques régionales. » Thomas deviendra également membre du comité de direction de BPCE Solutions immobilières. Âgé de 47 ans (MBA/ESSEC), il a débuté sa carrière chez CCF/HSBC en tant que chargé d’affaires entreprises. En 2006, il rejoint la Caisse d’Epargne Côte d’Azur où il prend, en 2009, la direction de 4 agences multi-marchés. En 2014, la Caisse d’Epargne Côte d’Azur lui confie le développement et l’animation des marchés spécialisés. Depuis 2017, Thomas Grasset dirigeait un centre d’affaires multi-marchés (professionnels de l’immobilier, PME).

Yohan Chiner prend le management du département industriel de JLL à Lyon

Yohan Chiner prend le management du département industriel de JLL à Lyon (69) sous la responsabilité d’Olivier Durif, directeur régions département industriel et logistique. Yohan Chiner, 40 ans, est titulaire d’un DUT GEA (Université Toulouse III) et d’une licence AES (Université Toulouse I). Il occupait précédemment le poste de responsable du pôle activité chez CGI Real Estate à Lyon pendant 8 ans avant de rejoindre JLL début février.

Lancement d’une nouvelle expérimentation de mesure de la qualité de l’air en Île-de-France

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France et Jean-Philippe Dugoin Clément, vice-président de l'écologie, du développement durable et de l'aménagement, et leurs partenaires, Philippe Wahl, PDG de La Poste et Karine Leger, directrice générale d'Airparif, ont présenté « Mesures & perception », une nouvelle expérimentation de mesure de la qualité de l'air et de collecte du ressenti des citoyens en Île-de-France. Le projet est intégralement financé par la Région Île-de-France à hauteur d'1,5 M€ et piloté par Airlab, la plateforme d'innovation d'Airparif et de ses partenaires. Il a pour objectif d'améliorer les connaissances sur les niveaux de pollution au cœur du trafic, tout en testant un nouveau réseau de mesures, et d'appréhender la perception des Franciliens vis-à-vis de la qualité de l'air. « Ces innovations permettront de faire mieux connaître la qualité de l'air en Ile-de-France, et in fine d'identifier les leviers d'engagement des Franciliens pour faire baisser la pollution de l'air », conclut le communiqué de presse.

Eurazeo lance son fonds Smart City II

Eurazeo a annoncé la première clôture de son fonds Venture Smart City II à 80 M€ « pour investir dans les sociétés digitales innovantes les plus prometteuses de la mobilité, de l’énergie, du bâtiment et de la logistique. » Cette première levée rassemble des investisseurs parmi lesquels des partenaires historiques de l’activité Venture Smart City et de nouveaux en Europe et en Asie : des groupes français, allemands et asiatiques (EDF, Stellantis, RATP, Total, Mainova, Duisport, Sansiri), des investisseurs institutionnels parmi lesquels PRO BTP et des family offices.

Premier closing à 300 M€ pour le fonds Eiffel Essentiel

Eiffel Investment Group a réuni 300 M€ pour le premier closing d’Eiffel Essentiel, un fonds de growth capital dédié aux entreprises de la transition énergétique et écologique. Eiffel Essentiel prévoit d’investir des tickets pouvant aller jusqu’à 50 M€ dans une quinzaine de PME-ETI françaises et européennes œuvrant pour la transition énergétique et écologique et ayant le potentiel de devenir des champions de leur secteur. Eiffel Essentiel interviendra en fonds propres et en quasi-fonds propres et prendra une position d’actionnaire minoritaire de référence aux côtés de managers actionnaires, de familles fondatrices, ou d’actionnaires industriels. L’horizon d’investissement peut aller jusqu’à 10 ans. « Un premier investissement du fonds devrait être réalisé très prochainement », précise le communiqué de presse.

HAROPA - Ports de Paris inaugure une nouvelle station GNV à Gennevilliers

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, s’est rendu sur le port de Gennevilliers (92) pour visiter une station GNV et bioGNV, mise en service en septembre 2020. HAROPA - Ports de Paris a attribué la gestion de cette station à la Sem Sigeif Mobilités, qui en a confié l’exploitation à Total. Cette station, qui accueille quatre pistes d’avitaillement et qui se situe au niveau de la route principale du port, est accessible aux professionnels et aux particuliers 24h/24. Elle distribue du GNV sous forme de gaz naturel compressé et de bioGNC. A terme, elle sera alimentée en biométhane par un méthaniseur qui sera implanté sur le Port de Gennevilliers par le Sigeif et le SYCTOM en partenariat avec HAROPA - Ports de Paris. Elle complète le réseau des stations GNV sur le réseau portuaire de HAROPA tout au long de l’axe Seine, avec celles déjà en service sur le port de Bonneuil-sur-Marne (94) et sur le port du Havre (76).

Le gouvernement abandonne le projet de construction d’un quatrième terminal à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle

« Le gouvernement a demandé [à Groupe] ADP d’abandonner son projet de construction d’un quatrième terminal à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle et de lui en présenter un nouveau, plus cohérent avec ses objectifs de lutte contre le changement climatique et de protection de l’environnement. » Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, a officialisé l’abandon du T4 ce jour dans les colonnes du Monde. « Après l’abandon du projet EuropaCity sur le Triangle de Gonesse et les tergiversations sur le devenir de cette zone, un nouveau projet de développement local qui est annulé, c’en est trop !, s’insurge Pascal Doll, président de Roissy Pays de France. Nous sommes sidérés, nous tous, élus de Roissy Pays de France, de cette annonce. Nous ne sommes pas disposés à laisser cette décision sans réaction. Un report, un redimensionnement, nous aurions pu le comprendre dans le contexte actuel, cela va sans dire, mais une annulation, non ! » Et d’ajouter : « Tout le secteur de Roissy est frappé de plein fouet et je ne doute pas que la reprise sera vigoureuse. C’est pourquoi nous devons mettre en place, dès maintenant, des stratégies pour que la plateforme aéroportuaire soit en bonne position dans un contexte de compétition croissante avec les autres plateformes en Europe et dans le monde. Nous attendons par ailleurs de l’État qu’il s’engage sans délais, dans un projet concerté et cohérent sur le Triangle de Gonesse. Nous avons déjà trop pris de retard sur ce secteur. »

François Perrigault

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Paul Jarquin, promoteur du bois mais pas seulement

Paul Jarquin, promoteur du bois mais pas seulement

En l’espace d’une dizaine d’années, Paul Jarquin s’est imposé comme l’une des figures de proue de l’interprofession forêt-bois en France. Mais, joigna...

Hydrogène décarboné : la France dans le peloton de tête

Hydrogène décarboné : la France dans le peloton de tête

D’après l’analyse comparative des co-présidents du Conseil national de l’hydrogène, la France est en tête des pays les plus avancés dans la mise en œu...

La veille urbaine du 1er mars 2021

La veille urbaine du 1er mars 2021

La banque privée de La Banque Postale qui s’installe dans La Poste du Louvre, Laurent Musielak nommé CFO de Colliers France, la baisse de volumes du t...

Dans les coulisses du déménagement d’August Debouzy

Dans les coulisses du déménagement d’August Debouzy

Quelques centaines de mètres à peine séparent les locaux historiques d’August Debouzy rue de Messine à Paris et les nouveaux bureaux rénovés de la rue...

La veille urbaine du 26 février 2021

La veille urbaine du 26 février 2021

Le renouvellement de l’équipe d’urbanistes-architectes du projet Gerland à Lyon, les investissements résidentiels qui bondissent de 41 % en 2020… Déci...

Jocelyn de Verdelon nommé head of transactions Europe de PGIM Real Estate

Jocelyn de Verdelon nommé head of transactions Europe de PGIM Real Estate

PGIM Real Estate a annoncé cette semaine plusieurs nominations dans le but de renforcer sa plate-forme européenne et poursuivre sa croissance. Jocelyn...

La veille urbaine du 25 février 2021

La veille urbaine du 25 février 2021

La signature de l'acte de vente pour la réalisation de The Link à La Défense, AEW qui lance une plateforme dédiée à la logistique et aux parcs d’activ...

Le Haut Conseil pour le climat juge le projet de loi sur le climat insuffisant

Le Haut Conseil pour le climat juge le projet de loi sur le climat insuffisant

Le Haut Conseil pour le climat (HCC) a publié un avis en amont du processus législatif qui analyse la contribution du projet de loi à la transition ba...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte