La veille urbaine du 10 janvier 2020

Amazon qui va ouvrir un centre de distribution à Senlis, le partenariat entre Marseille, CDC Biodiversité et Icade, Cécile Diguet à la tête du DUAT de L’Institut Paris Region… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 10 janvier 2020.

Amazon qui va ouvrir un centre de distribution à Senlis, le partenariat entre Marseille, CDC Biodiversité et Icade, Cécile Diguet à la tête du DUAT de L’Institut Paris Region… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 10 janvier 2020.


Amazon va ouvrir un centre de distribution à Senlis en mai 2020

(©D.R.)

Amazon a annoncé l’ouverture d’un nouveau centre de distribution à Senlis (Oise), dont l’activité débutera en mai 2020. D’une superficie de 55 000 m², ce bâtiment vise une certification BREEAM Very Good. Philippe Arfi, Directeur général de Goodman France, développeur et co-investisseur pour ce projet, précise : « Ce nouveau site logistique, unique en France se distingue, outre sa fonctionnalité, par la qualité de son intégration environnementale et un paysagement inédit. Il inclut notamment la plantation de plus de 3 600 arbres et arbustes, un éclairage entièrement LED, un dispositif de traitement et de ré-infiltration de l’ensemble des eaux de pluie ainsi qu’une centaine de bornes de recharges pour véhicules électriques. »


Marseille, CDC Biodiversité et Icade signent une convention de partenariat en faveur de la biodiversité du territoire

(©D.R.)

Aymeric de Alexandris, directeur régional provence d’Icade, Marc Abadie, président de CDC Biodiversité, et Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille et vice-président honoraire du Sénat, ont signé une convention de partenariat entre la ville de Marseille, CDC Biodiversité et Icade en faveur de la biodiversité du territoire, à l’occasion de l’inauguration du projet de réhabilitation « Initial Prado » réalisé par Icade, partenaire de CDC Biodiversité. En signant ce partenariat, Icade et la Ville de Marseille s’associent désormais au programme Nature 2050 de CDC Biodiversité pour les actions conduites sur son territoire, tel que le projet CasCioMar 2050, premier projet de restauration écologique en vue de l’adaptation des milieux marins au changement climatique au large de Cassis, La Ciotat et Marseille. 2020 sera l’année de la biodiversité. La Ville de Marseille accueillera en juin prochain le congrès mondial sur la nature, et la COP15 de la biodiversité se réunira en Chine en octobre afin de décider des objectifs mondiaux à 2030. Icade, de son côté, lance avec « Initial Prado » une opération de biodiversité positive et s’engage à restaurer 1m² de biodiversité pour chaque m² construit au sol sur l’ensemble des opérations sur le territoire jusqu’en 2021. Le programme a permis la transformation de bureaux en 113 logements avec une surélévation de 3 niveaux en structure légère (bois et acier), conçue par l’architecte « Atelier du Prado » dans une démarche globale de réemploi des matériaux, grâce à des dons de matériaux faits à des associations via Cycle up (une start-up créée par Icade et Egis) et Raedificare, toutes deux impliquées dans l’économie sociale et solidaire. Situé avenue du Prado, ce programme de 9 357 m² de logements accueille au rez-de-chaussée et au premier étage 950 m² de bureaux dont l’agence d’Icade Promotion à Marseille.

 

AMDG obtient son extension d’agrément pour gérer des fonds grand public


AMDG, société de gestion agréée par l’Autorité des marchés financiers, vient d’obtenir son extension d’agrément lui permettant de commercialiser et de gérer des fonds destinés à la clientèle grand public. Suite à cet accord, la société élargit sa gamme de supports d’investissement et prépare le lancement d’un fonds de type OPCI dédié à la location meublée.

 

Airbnb reverse plus de 58 M€ de taxe de séjour aux villes françaises pour 2019


Fin décembre, Airbnb a reversé 58 M€ de taxe de séjour aux villes françaises, pour l’année 2019 (ndlr : ce montant correspond aux séjours réalisés de janvier à octobre 2019. Le reliquat des deux derniers mois sera reversé durant le premier trimestre 2020). Ainsi le montant reversé aux collectivités par Airbnb a doublé par rapport à l’année passée (24 M€). Pour l’année 2019, les trois collectivités ayant reçu les plus importants montants de taxe de séjour de la part d’Airbnb sont la ville de Paris (15,3 M€), ainsi que les métropoles de Marseille (2,3 M€) et Nice (1,8 M€). En parallèle, Airbnb a reversé cette année plus de 10,5 M€ de taxe de séjour à des villes françaises de moins de 3 500 habitants, un montant plus de trois fois supérieur à l’an dernier (3,2M€). « Au-delà des seuls hôtes, le développement des voyages sur Airbnb bénéficie à l’ensemble des territoires qui les accueillent, précise Emmanuel Marill, directeur général d’Airbnb France. Ces séjours sont synonymes de revenus complémentaires pour les hôtes comme pour de nombreux commerces locaux, mais aussi de nouvelles ressources fiscales pour les collectivités locales. C’est un cercle vertueux : pour 28 000 villes et villages français, ces recettes créent de nouvelles opportunités de développer leur attractivité, avec un bénéfice sur le long terme pour les habitants comme pour l’économie locale. »

 

Yespark a reversé 7 M€ aux bailleurs sociaux français en 2019


En rendant accessible aux automobilistes les places vacantes des immeubles privés via son application mobile, la start-up Yespark annonce avoir reversé 7 millions d'euros à destination des bailleurs sociaux pour 0€ investi de leur côté. « Il faut savoir que la vacance des bailleurs sociaux en matière de parking s’élève à 30 % en moyenne, souligne Thibaut Chary, l’un des fondateurs. Ce qui correspond à peu près à 300 M€ de revenus locatifs perdus chaque année pour toute la profession. La mission de Yespark est de leur faire récupérer ce manque à gagner. » Depuis le début de leur collaboration avec Yespark, plusieurs partenaires se sont vus reverser plus d'1 M€, comme CDC Habitat.

 

Cécile Diguet nommée directrice du département urbanisme aménagement et territoires de L’Institut Paris Region

(©D.R.)

Fouad Awada, directeur général de L’Institut Paris Region, a nommé Cécile Diguet à la direction du département urbanisme aménagent et territoires de L’Institut Paris Region. Urbaniste, formée à Sciences-Po Paris et à la Bartlett School of Architecture à Londres, Cécile Diguet a rejoint L’Institut en 2015 après avoir œuvré 6 ans à l’Atelier Parisien d’Urbanisme (APUR) sur l'international et 4 ans côté maîtrise d’œuvre urbaine chez Urban Act. Intéressée par les mutations de la fabrique urbaine, notamment l’émergence de tiers-lieux et de communs urbains, de nouveaux montages de projets, et des pratiques de l’urbanisme de transition, elle a produit des travaux précurseurs sur l'urbanisme transitoire. Cécile Diguet travaille également sur l’imbrication des questions énergétiques, numériques et spatiales, publiant un rapport complet sur les impacts territoriaux des data centers en 2019. A plus grande échelle, elle pilote depuis 2015 les expertises de L'Institut sur la Vallée de Seine, de Paris au Havre. « Son parcours articule ainsi les différentes échelles territoriales - du projet urbain au grand territoire, en France et à l’international - aux différentes phases de la fabrique urbaine - des études préalables à la maîtrise d'œuvre », précise le communiqué de presse. « Cécile Diguet arrive à un poste central dans l’ADN de L’Institut, précise Fouad Awada. Consciente que le métier d’urbaniste est en pleine mutation, ses travaux attestent de sa capacité à déceler les signaux faibles et à conduire son équipe à imaginer l'urbanisme de demain en Île-de-France. » Elle prendra la direction du DUAT à compter du 1er février 2020.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 25 février 2020

La veille urbaine du 25 février 2020

Union Investment qui lance son premier développement logistique en France, BNP Paribas REIM qui renforce son organisation européenne, le lancement du...

Prologis poursuit sur sa lancée en France

Prologis poursuit sur sa lancée en France

La country manager France de Prologis a dévoilé les résultats 2019 du géant mondial de l’immobilier logistique dans l’Hexagone et sa stratégie pour le...

La division ascenseurs de Thyssenkrupp en passe d’être cédée à des fonds d’investissement

La division ascenseurs de Thyssenkrupp en passe d’être cédée à des fonds d’investissement

Dans le cadre de son démantèlement, Thyssenkrupp a refusé de vendre ses ascenseurs à son concurrent finlandais, Kone. Conséquence de l’intransigeance...

La veille urbaine du 24 février 2020

La veille urbaine du 24 février 2020

Linkcity qui vend l’intégralité de l’opération Ilot Fertile, Kristelle Wauters qui rejoint Mercialys, les première estimations de l’impact du coronavi...

Changement d'actionnaires pour Altixia REIM

Changement d'actionnaires pour Altixia REIM

La société de gestion immobilière voit ses quatre principaux dirigeants entrer à son capital de façon majoritaire.

La veille urbaine du 21 février 2020

La veille urbaine du 21 février 2020

Olivier Petreschi qui quitte GDG Investissements, les propositions de la FFB à l’occasion des élections municipales, l’Etat qui mobilise 280 M€ pour g...

La veille urbaine du 20 février 2020

La veille urbaine du 20 février 2020

InfraRed et Hemisphere qui vendent Konect, Redman qui nomme Rosine Vanwalscappel DG des activités en IDF, la stratégie du gouvernement pour les petite...

Réglementation construction 2020 : au revoir thermique

Réglementation construction 2020 : au revoir thermique

Véritable évangile de la filière, la réglementation de construction des bâtiments neufs, dite thermique, pointe le bout de son nez dans une sixième mo...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message