La veille urbaine du 10 février 2020

Le Boston Consulting Group qui loue 80 % de « L1ve », Anne-Sophie Grave qui va prendre la présidence du directoire de CDC Habitat… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 10 février 2020.

Le Boston Consulting Group qui loue 80 % de « L1ve », Anne-Sophie Grave qui va prendre la présidence du directoire de CDC Habitat… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières et urbaines du 10 février 2020.


Le Boston Consulting Group loue 80 % de l’immeuble L1ve avenue de la Grande Armée à Paris 16e

(©Gecina)

Le Boston Consulting Group a pris à bail 80% des surfaces de L1ve au 75 avenue de la Grande Armée à Paris 16e, soit 20 500 m² de bureaux et 3 000 m² de services. Ce bail d’une durée ferme de 12 ans prendra effet au plus tard au 4e trimestre 2022. Cet immeuble construit en 1964 était l’ancien siège de Peugeot. Il est actuellement en cours de restructuration en économie circulaire, « avec 394 tonnes d’émissions de CO2 évitées grâce au réemploi de 81 tonnes de matériaux », selon le communiqué de presse. Le projet a été confié à l’agence Baumschlager Eberle Architekten. L1ve est actuellement en lice en finale des MIPIM Awards 2020 dans la catégorie « Best Futura Project ». « Par sa centralité, la qualité de ses espaces et sa démarche d’économie circulaire plus économe en carbone, l1ve incarne le prototype de l’immeuble de bureaux de demain : un lieu de vie vertueux au niveau environnemental, un outil de travail qui donne la part belle au bien-être et à la performance et un concentré de R&D permettant de déployer YouFirst – la marque servicielle de Gecina – à grande échelle », commente Méka Brunel, directrice générale de Gecina. Guillaume Charlin, directeur général du bureau de Paris du Boston Consulting Group, ajoute : « En choisissant l1ve pour son siège en France, le Boston Consulting Group va disposer d’un cadre unique et respectueux de l’environnement pour développer durablement sa culture d’innovation et continuer à attirer les meilleurs talents. Cet immeuble disposera d’espaces de travail collaboratifs et laissera une large place au végétal. Il s’agit d’un emplacement central au plus près des hubs de transports internationaux. » Dans cette opération, Gecina était conseillée par le cabinet d'avocat Lacourte Raquin Tatar, Cushman & Wakefield et Hines. BCG était conseillé par le cabinet CMS Francis Lefebvre Avocats, Saguez & Partners, CBRE et Jones Lang LaSalle.

 

KPMG France signe un nouveau bail dans la tour Europlaza à La Défense


Cegereal a signé un nouveau bail avec la société KPMG France, qui occupera au total 12 600 m² au sein de la tour Europlaza à La Défense. Le bail a été conclu pour une période ferme jusqu’en 2031. La société spécialisée dans l'audit et le conseil avait déjà étendu à plusieurs reprises son implantation dans l’immeuble au cours des 18 derniers mois pour y accueillir différents métiers tels que son nouveau cabinet d’avocat et son centre de formation. Les équipes de KPMG France occuperont les nouvelles surfaces à compter du 2e trimestre 2020 Avec cette prise à bail, le taux d’occupation du portefeuille de Cegereal s’élève à 96,9 %. Dans cette transaction, Cegereal et KPMG France ont été respectivement conseillés par Linklaters et Fairway.

 

BIC va s’installer dans l’immeuble e-conic au niveau de la Porte de Clichy

(©H4)

Hemisphere et Brookfield ont signé un bail avec BIC qui s'implantera dans l'immeuble qu'ils font actuellement construire dans le quartier Clichy-Batignolles, le long du boulevard périphérique, face Tribunal de Paris. La livraison de cette opération, baptisée e-conic, est annoncée pour fin 2021. L’utilisateur vient de louer, dans le cadre d'un bail de 9 ans fermes, les étages supérieurs (du R+5 au R+7) de l'immeuble, soit 7 629 m² d'espaces de travail, ainsi que 61 places de parking et 41 emplacements dédiés aux deux-roues en infrastructure. Hemisphere et Brookfield avaient fait l'acquisition d'e-conic en Juillet 2019 en VEFA en blanc auprès d'Eiffage Immobilier et d'Europequipements. L'ensemble totalisera 13 657 m² avec 179 places de parking (dont 73 pour les deux-roues). Le complexe vise les certifications HQE et Breeam et l'obtention du label WiredScore. Il bénéficiera, par ailleurs, des prestations Hemisphere Smart Services (H2S). « e-conic finalise la refonte de l'entrée de ville de Clichy qui se concrétise notamment via l'effacement de la frontière liée au boulevard périphérique, la revalorisation de la place des Nations Unies, le renforcement de la connexion à Paris 17e, le développement de l'offre de commerces et de services de proximité et l'ouverture d'une nouvelle voie de sortie du boulevard périphérique, souligne le communiqué de presse. La mise en service, dans six mois, du prolongement de la ligne 14, va accroître l'attractivité du quartier et faciliter, plus encore, sa desserte en transports en commun grâce au hub multimodal de la Porte de Clichy (tramway, métro, bus, RER), situé à 200 mètres d'e-conic. » BIC était accompagné pour cette transaction par le conseil Colliers ainsi que du cabinet d'avocats Dentons. Hemisphere et Brookfield étaient accompagnés par les cabinets d'avocats Archers et Gide, et l'équipe technique Théop.

 

La Ville de Marseille loue l’immeuble Grand Horizon


La Ville de Marseille a pris à bail l’ensemble immobilier Grand Horizon situé en plein cœur du quartier d’affaires d’Euroméditerranée. Cet actif de 12 918 m² a été construit en 2006 et a fait l’objet d’une restructuration lancée par le bailleur, « une grande compagnie d’assurance », pour obtenir une double certification BREEAM «Very good» rénovation et WiredScore. Il accueillera en 2021 la cité administrative de la Ville. NCT (Nexity Conseil & Transaction) conseillait les deux parties.

 

Atream acquiert l’immeuble Positon à Toulouse

(©Fonta Immobilier)

Atream a signé l’acquisition de l’immeuble neuf Positon développant 3 259 m² de surfaces locatives à usage de bureaux à Toulouse. « De conception innovante, cet actif est le premier bâtiment de l’agglomération toulousaine à bénéficier du label Bepos Effinergie, selon le communiqué de presse. L’immeuble bénéficie d’une très faible consommation d’énergie et produit grâce à ses équipements tels que des panneaux photovoltaïques une énergie renouvelable supérieure à ses besoins, dont le surplus sera revendu ». Positon, érigé sur trois étages, développe 3 259 m² de bureaux organisés autour de deux noyaux avec ascenseurs, permettant la divisibilité des plateaux par lot de 500 m². Situé au au sein de la ZAC Le Palays, Positon a été livré fin 2018. « Premier immeuble à énergie positive de l’agglomération toulousaine, l’acquisition de Position s’inscrit dans la stratégie responsable et durable qu’Atream a défini pour la SCPI Carac Perspectives Immo, précise Pascal Savary, président de Atream. Cette nouvelle acquisition renforce également notre positionnement sur le segment des marchés tertiaires dynamiques bénéficiant d’une bonne accessibilité aux transports publics, et situé au cœur d’un espace urbain en pleine transformation. »

 

CDC Investissement Immobilier acquiert 88 logements à Paris 19e


CDC Investissement Immobilier a annoncé l’acquisition en état futur d’achèvement, pour le compte de la Caisse des Dépôts, d’un immeuble de 88 logements à Paris 19e auprès des promoteurs Emerige, France Logis et Brownfields. La livraison est prévue au 3e trimestre 2022. L’immeuble composé de 4 bâtiments en cœur d’ilot, situé au 93 rue Petit, à proximité de la station de métro Porte de Pantin ainsi que de la Porte Chaumont, développera une surface habitable de 5 482 m² pour 88 logements et 30 places de parking, destinés à être loués dans le cadre de baux à loyer libre. L’immeuble s’élèvera en R+7 et bénéficiera d’espaces extérieurs privatifs pour une surface de 718 m². Cet immeuble s’intègre dans une opération globale de construction de 6 bâtiments, représentant 168 logements et 3 surfaces commerciales, élevés sur un niveau de sous-sol de 65 places de stationnement. « CDC Investissement Immobilier a fait le choix de s’implanter de nouveau dans ce quartier de Paris en forte mutation. La proximité du parc de la Villette, des Buttes Chaumont et du canal de l’Ourcq, en feront un secteur prisé, avec des perspectives fortes de création de valeur », précise le communiqué de presse. L’actif vise le label BBC Effinergie + ainsi que la certification CERQUAL NF Habitat. Il s’inscrira dans un ensemble résidentiel arboré. Le cœur d’ilot paysager a été conçu avec le concours d’un paysagiste et l’ensemble immobilier est éligible au label BiodiverCity. Comme pour l’ensemble des opérations réalisées par le groupe Emerige, cet immeuble installera une œuvre d’art dans les parties communes dans le cadre du programme « Un immeuble, une œuvre » dont il est l’un des premiers signataires. Depuis 5 ans, CDC Investissement Immobilier a acquis ou sécurisé une dizaine d’opérations de logements neufs pour un montant global d’investissement de 325 M€. Avec cette nouvelle opération, la structure porte la valeur de son portefeuille résidentiel à plus d’1,7 Md€, représentant 25 % de l’ensemble des placements immobiliers détenus par la Caisse des Dépôts. Dans cette transaction, Emerige et ses associés étaient accompagnés par l’Etude Cheuvreux et CDC Investissement Immobilier par Ampère Notaires.

 

Consultim devient actionnaire majoritaire de Finple


Le groupe Consultim devient actionnaire majoritaire de Finple, plateforme de financement participatif créée en 2013 qui a collecté plus de 30 M€ depuis 5 ans et réalisé plus de 60 financements d’entreprises. Cette dernière finance les acteurs de l’immobilier, la croissance des PME et l’innovation. Après le rachat d’iPLUS (démembrement) en novembre dernier, cette prise de participation majoritaire, aux côtés des dirigeants Thomas Derosne (président-fondateur) et Charles Royer (directeur général associé), doit permettre au groupe Consultim de proposer une nouvelle classe d’actifs immobiliers.

 

Anne-Sophie Grave va succéder à André Yché à la présidence du directoire de CDC Habitat

(©3F-Brigitte Bouillot)

Anne-Sophie Grave rejoindra le groupe CDC Habitat en septembre 2020. Elle sera nommée présidente du directoire en décembre 2020 en succession d’André Yché et deviendra membre du comité exécutif de la Banque des Territoires. Concomitamment, André Yché prendra la fonction de président du conseil de surveillance de CDC Habitat. Anne-Sophie Grave rapportera à Olivier Sichel, directeur général adjoint de la Caisse des Dépôts et directeur de la Banque des Territoires. Anne-Sophie Grave, née le 6 février 1960, diplômée de l’École des mines de Paris, débute sa carrière dans le secteur bancaire. En 1993, elle devient conseillère technique en charge de la recherche industrielle auprès du ministère de la Recherche et de l’Enseignement supérieur. Son parcours dans le monde du logement social débute en 1998 lorsqu’elle prend la direction de la maîtrise d’ouvrage de l’Opievoy, puis en assure la direction générale jusqu’en 2006. De 2007 à 2011, elle préside le directoire d’Efidis, filiale du groupe SNI (désormais CDC Habitat), dont elle intègre le comité exécutif puis le directoire en 2010. En 2011, Anne-Sophie Grave devient directrice des retraites et de la solidarité au groupe Caisse des Dépôts. Depuis juillet 2017, Anne-Sophie Grave était directrice générale d’Immobilière 3F. André Yché, né le 8 décembre 1952, lauréat de l’Institut d’études politiques de Paris (mention « service public ») et diplômé de l’Institut d’administration des entreprises, est contrôleur général des Armées. Délégué aux restructurations du ministère de la Défense en 1994 et 1995, il est nommé secrétaire général pour les affaires régionales d’Aquitaine en 1996, puis directeur adjoint de cabinet du ministre de la Défense en 1997, avant de prendre la tête du groupe CDC Habitat (ex. groupe SNI) en 1999. Ancien élève de l’Academy de l’armée de l’air américaine, André Yché a accompli 4 000 heures de vol en service aérien commandé, dont une centaine au cours d’une quarantaine de missions opérationnelles qui lui ont valu de recevoir la croix de la valeur militaire, la croix du combattant, ainsi que la médaille de l’aéronautique. Il est officier dans l’Ordre national de la Légion d’Honneur ainsi que commandeur dans l’Ordre national du Mérite. En 2019, il a par ailleurs reçu le prix Edgar Faure de l’œuvre engagée pour son ouvrage « Commerce et guerre », une trilogie dédiée, à travers de multiples perspectives historiques, à l’appréhension du monde contemporain.

 

CBRE consolide son pôle hôtelier

Benjamin Deljurie

CBRE a annoncé plusieurs arrivées au sein de son département Hôtels dirigé depuis octobre 2018 par Bruno Juin. Benjamin Deljurie, 39 ans, est nommé director, head of hotels valuation France & Belux, en charge des dossiers d’expertise et des missions de conseil (réalisation d’études de faisabilité, analyses critiques de Business Plan, analyses de niveaux de loyer, etc.) en collaboration avec les équipes EMEA. Il a débuté sa carrière en tant qu’expert chez Eurohypo, à Paris puis à New York où il a expertisé des portefeuilles d’actifs hôteliers. Avant de rejoindre CBRE, Benjamin Deljurie était associate chez Knight Frank Valuation à Paris, responsable des clients bancaires et des actifs hôteliers. Il est diplômé de l’ESSEC (programme Grande Ecole), spécialisation Immobilier et accrédité RICS Registered Valuer, CIS HypZert (MLV) et REV. Blandine Trotot, 29 ans, prend le poste d’associate director. Après une première expérience en immobilier hôtelier chez Algonquin, elle s’oriente vers l’expertise et le conseil dans ce domaine chez BNP Paribas Real Estate Hotels. Pendant 4 ans, elle y réalise des missions d’évaluations portant sur tous types d’actifs hôteliers en France et en Europe. Elle est diplômée du Master 246 management de l’immobilier de l’Université Paris-Dauphine et également accréditée RICS Registered Valuer. Alban George, 29 ans, est nommé associate director. Après plusieurs années d’expérience dans le domaine de l’hôtellerie de luxe, notamment pour la Dorchester Collection, ou la gestion de projets chez Alain Ducasse Entreprise, il a intégré les équipes de HTI Consulting, basé au Cap (Afrique du Sud) où il a participé à divers projets hôteliers urbains, resorts et programmes mixtes sur l’ensemble du continent africain. Alban George est diplômé d’un MBA en management Hôtelier de l’ESSEC (IMHI) et d’une licence en management de l’Institut Paul Bocuse/IAE Lyon III. Axelle Villefailleau, 27 ans, prend les fonctions de senior analyst. Avant de rejoindre CBRE Hotels Valuation France, elle a acquis des connaissances en hôtellerie opérationnelle en travaillant notamment dans les départements financiers des hôtels Four Seasons Hotel George V à Paris et Bulgari Hotel à Londres. Axelle Villefailleau est diplômée du Bachelor of science in international hospitality management de l’Ecole Hôtelière de Lausanne. Charles Saint-Olive, 25 ans, rejoint l’équipe conseil et expertise de CBRE Hotels Valuation au poste d’analyst. Après une license en management hôtelier, finances de l’immobilier et revenue management à Glion Institut de Hautes Etudes, il a poursuivi ses études à l’ESSEC Business School en master spécialisé en management hôtelier (IMHI). Avant de rejoindre CBRE Hotels Valuation France, Charles Saint-Olive a réalisé un apprentissage d’un an et demi chez BNP Paribas Real Estate Hotels au sein de l’équipe expertise et conseil où il a participé à la réalisation de divers projets d’évaluation d’actifs hôteliers situés en France, Belgique, Allemagne et aux Pays-Bas. Guillaume Guigand, 25 ans, rejoint lui aussi l’équipe conseil et expertise de CBRE Hotels Valuation au poste d’analyst. Diplômé d’un Msc en management Hôtelier de l’ESSEC Business School (IMHI) et d’une licence en management de l’Institut Vatel Bruxelles, il a acquis une expérience dans le domaine de l’hôtellerie et de la restauration de luxe chez Oetker Collection, AccorHotels et Raffles Hotels. Il a rejoint CBRE Hotels Valuation après y avoir effectué un contrat en alternance. « Ces arrivées et nominations vont permettre de poursuivre l’accélération de notre développement sur les marchés français et belge », souligne Bruno Juin, directeur du département Hôtels de CBRE. D’autres recrutements sont prévus au cours de l’année 2020 en France et viendront ainsi compléter l’équipe EMEA existante, composée de plus de 130 spécialistes de l’industrie hôtelière.

 

WiredScore attribue le label WiredScore Gold à 4 immeubles de Commerz Real


Dans le cadre de son partenariat avec Commerz Real, WiredScore a décerné la labellisation WiredScore Gold à quatre actifs de l'investisseur en France. Les immeubles ainsi labellisés sont Place d'Iéna, Place de Seine, Étoile Saint-Honoré et Espace Kléber. Le premier, acquis en 2002 et totalisant une surface de 11 800 m² est situé 7 Place d'Iéna à Paris 16e. Ses principaux locataires sont Apple et la société financière japonaise Nomura. L'immeuble Place de Seine, d'une surface totale de 28 600 m² est situé au 157-159 rue Anatole France dans le quartier des affaires parisien de Neuilly-Levallois. Les bureaux ont été récemment réaménagés, proposant un restaurant, un auditorium, un service de conciergerie, des salles de conférences à disposition des collaborateurs. Situé au 21-25 rue Balzac, Paris 8e, l'immeuble Etoile Saint-Honoré se déploie sur 26 000 m² et comprend trois bâtiments de huit étages chacun. Cet ensemble a été revisité en 2016 par Axel Schœnert architectes. L'immeuble K est situé 23-25 avenue Kléber à Paris 16e. Restructuré en 2017, il développe 11 000 m². « Notre objectif est d'offrir à nos locataires et utilisateurs dans nos propriétés du monde entier la meilleure connectivité Internet et les technologies les plus récentes, explique Jens Böhnlein, global head of office Commerz Real. L'infrastructure numérique devient de plus en plus le facteur central de succès d'un immeuble de bureaux et donc un moteur de valorisation pour les investisseurs. »

 

Le gouvernement dévoile son plan de mobilisation des logements et locaux vacants


La ministre la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, et le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, ont lancé un plan national de mobilisation des logements et locaux vacants. Pour remettre sur le marché 200 000 logements du parc privé structurellement vacants dans les territoires tendus, ils ont dévoilé un programme en trois temps : identifier, inciter et, si nécessaire, réquisitionner. Le plan doit ainsi permettre de cartographier la vacance et en comprendre les causes grâce à des données jusqu’alors inexploitées. Pour inciter à la location, il entend prendre en compte le point de vue des propriétaires de logements vacants : plateforme Facilhabita débloquer des aides à la rénovation si le bien est trop dégradé ou garantie Visale pour prémunir contre les impayés ou dégradations sont citées en exemple. Enfin, le plan offrira la possibilité de « réquisitionner, notamment dans les territoires tendus, où les démarches d’incitation auprès des propriétaires, en particulier les personnes morales (banques, assurances, financiers) auraient échoué ». Pour sa mise en œuvre, le plan s’appuiera sur « des territoires d’accélération ». Les collectivités seront accompagnées et disposerons de nouveaux outils pour repérer les logements vacants, caractériser le profil des propriétaires et adapter leur communication. Après les élections municipales, une dizaine de territoires volontaires sera identifiée pour construire avec les élus et leurs équipes une stratégie territoriale de lutte contre la vacance. Dans les prochains jours, les ministres écriront aux 18 000 propriétaires de plusieurs logements vacants pour leur proposer la palette de solutions disponibles.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Nouveau semestre record pour le crowdfunding immobilier malgré la crise sanitaire

Nouveau semestre record pour le crowdfunding immobilier malgré la crise sanitaire

Malgré un semestre marqué par l'épidémie de Covid-19 et les mesures de confinement, le marché du crowdfunding immobilier a poursuivi sa croissance ave...

Pollution de l’air : les juges blâment l’État

Pollution de l’air : les juges blâment l’État

Ce vendredi, le Conseil d’État a ordonné au gouvernement d'agir en matière de pollution environnementale, sous peine d'une astreinte dont le montant e...

Rénovation énergétique des bâtiments : l’accélération et l’amplification, c’est maintenant

Rénovation énergétique des bâtiments : l’accélération et l’amplification, c’est maintenant

Identifiée par Emmanuel Macron comme un axe structurant de la relance économique, la rénovation énergétique des bâtiments est revenue avec force sur l...

Neutralité carbone : des investissements insuffisants dans les énergies renouvelables

Neutralité carbone : des investissements insuffisants dans les énergies renouvelables

Après la pandémie du COVID 19 et son impact considérable sur l’économie et les entreprises, l’Agence Internationale de l'Énergie (IAE) s’inquiète d’un...

La veille urbaine du 9 juillet 2020

La veille urbaine du 9 juillet 2020

Premier investissement dans le département du Nord pour Midi 2i, Marie-Célie Guillaume qui quitte la direction générale de Paris La Défense, Patrick O...

Les impacts du télétravail en matière de mobilité et de pollution

Les impacts du télétravail en matière de mobilité et de pollution

Suite à la crise sanitaire, l'Ademe a publié différentes études dont l'une, consacrée au télétravail, donne des données chiffrées sur le potentiel de...

J. Francine (WeMaintain) : "Notre nouvelle offre IoT répond aux besoins actuels des propriétaires"

J. Francine (WeMaintain) : "Notre nouvelle offre IoT répond aux besoins actuels des propriétaires"

WeMaintain vient d'annoncer le déploiement d’un boîtier intelligent dans son parc d’ascenseurs. La pépite française de la PropTech souhaite équiper 50...

Gare du Nord : la mairie de Paris charge le gouvernement

Gare du Nord : la mairie de Paris charge le gouvernement

Farouchement opposée au projet de transformation de la Gare du Nord, la nouvelle équipe municipale parisienne a manifesté son mécontentement suite à l...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message