La veille immo du 9 juillet 2019

Midi 2i qui acquiert en VEFA le Centaure au Haillan, JCDecaux Holding et PRD Office qui lancent en blanc un ensemble de bureaux à Pantin, Cédric Nicard qui rejoint Horizon AM… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 9 juillet.

Midi 2i qui acquiert en VEFA le Centaure au Haillan, JCDecaux Holding et PRD Office qui lancent en blanc un ensemble de bureaux à Pantin, Cédric Nicard qui rejoint Horizon AM… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 9 juillet.

 

Midi 2i acquiert en VEFA le Centaure au Haillan

(© Hubert Saladin Architectes)

Nexity annonce la signature le 14 mai dernier d’une VEFA sur l’immeuble de bureaux Centaure avec Midi 2i, pour le compte de son fonds MIDI Foncière 4. Le bâtiment est situé dans le parc dédié aux bâtiments tertiaires et d’activités Blue Park, sur la commune du Haillan (33). Dans cette transaction, Nexity et Midi 2i ont été conseillés par la société Sorovim, Arnaud Brisson (notaire du vendeur) et Régis Zenou (notaire de l’acquéreur à Toulouse). Solocal sera locataire de 4 201 m² et de 150 places de parking de Centaure. CBRE a conseillé Solocal dans la signature de ce BEFA : programmation du projet, recherche de sites, analyse technique et fonctionnelle des sites shortlistés, modélisations financières associées et négociations juridiques, techniques et financières.

 

Sulo prend à bail 2 400 m² dans Perspective Défense

(©D.R.)

Hines France, agissant en sa qualité d'asset manager, annonce la prise à bail par le groupe Sulo, acteur mondial de la conteneurisation et du tri des déchets, de près de 2 400 m² de bureaux dans l'immeuble Perspective Défense, situé au 1 rue du Débarcadère à Colombes. L’accord prend effet à compter du 1er août 2019, et pour un bail de 6/9 ans fermes. « Cette prise à bail témoigne de l'attractivité et de la dynamique de cet immeuble, déjà occupé à 46 % par la Société Générale », se réjouit Xavier Musseau, directeur général exécutif de Hines France. Au cours de cette prise à bail, Hines France était accompagné par BNP Paris Real Estate et DBX pour la commercialisation et du cabinet Lacourte pour la négociation du bail.

 

Hughes Hubbard & Reed loue le 4 de la rue Cambacérès à Paris 8e


Hughes Hubbard & Reed, cabinet d’avocats international, présent à Paris depuis plus de 50 ans, a pris à bail un immeuble indépendant de bureaux d’une surface totale de 2 198 m², propriété du groupe Monceau Assurances, dans le 8e arrondissement de Paris. Situé au 4 de la rue Cambacérès à Paris 8e, cet immeuble labellisé HQE Excellent et Effinergie Rénovation a fait l’objet d’une restructuration lourde. La maîtrise d’ouvrage déléguée était assurée par Axim sur un projet imaginé et suivi par Palissad (Architectes). L’ensemble est doté notamment d’un jardin privatif en rez-de-chaussée, et d’une terrasse accessible au premier étage. Cette transaction a été réalisée par JLL.

 

BNP Paribas REIM conclut trois nouvelles locations en IDF

L’immeuble rue Marjolin à Levallois-Perret (©D.R.)

BNP Paribas REIM annonce trois nouvelles signatures pour la location d’immeubles de bureaux à Paris et Levallois-Perret, totalisant près de 7 600 m² de surfaces louées. L’immeuble 68 rue Marjolin à Levallois-Perret est désormais intégralement loué depuis février 2019, avec la signature de 1 300 m² sur les 4 800 m² de surface totale. Une rénovation complète a été réalisée, permettant notamment d’obtenir une certification HQE Rénovation BBC Effinergie. A Paris, l’immeuble indépendant de bureaux de 2 000 m² situé 31, rue de Fleurus dans le 6ème arrondissement, a été pré-loué à un cabinet d’avocat de renom. Suite au congé délivré par son locataire historique (Editions Hachette), l’immeuble a bénéficié d’une rénovation lourde. Au 58 rue du Dessous des Berges dans le 13e arrondissement, le bâtiment monolocataire de 4 300 m² a été intégralement loué via un bail commercial avec une prise d’effet au 1er janvier 2020. La rénovation globale de l’actif et l’aménagement complet du locataire permettra de livrer un immeuble « clé en main ». « Après la location de la rue Velasquez dans le 8e arrondissement de Paris auprès d'une étude notariale de renom, notre stratégie de revalorisation du patrimoine se poursuit avec succès auprès des utilisateurs franciliens avec la signature de ces trois nouvelles prises à bail, démontrant la pertinence de notre politique volontariste et ambitieuse d’asset management sur le patrimoine historique », explique Guillaume Delattre, directeur général délégué de BNP Paribas REIM France.

 

JCDecaux Holding et PRD Office lancent en blanc un ensemble de bureaux à Pantin

(©D.R.)

JCDecaux Holding et PRD Office lancent en blanc un immeuble de bureaux situé au 159 avenue Jean Lolive, au bord du canal de l'Ourcq sur la commune de Pantin, au pied du métro ligne 5 « Eglise de Pantin ». Cet immeuble de 20 500 m² a été imaginé et conçu par Rudy Ricciotti. Il développera des plateaux de 2 600 m² et sera agrémenté de grandes terrasses avec vues sur le canal et la Place de la Pointe. L'immeuble sera certifié HQE et BREEAM et labellisé E+/C-, WiredScore et Osmoz. Les travaux ont d'ores et déjà commencé, la livraison est attendue en juillet 2021. JCDecaux Holding et PRD Office ont mandaté CBRE et Catella pour assurer la commercialisation locative.

 

LNC lance un processus pour devenir une société holding


La direction de la société Les Nouveaux Constructeurs envisage une réorganisation juridique interne consistant à filialiser son activité de prestation de services de promotion immobilière (gestion, commercialisation, suivi technique) par voie d’apport d’actif soumis au régime des scissions à la société Les Nouveaux Constructeurs Investissement, filiale dont elle détient 99,84 %. L’objectif de cet apport serait de rationaliser l’organigramme du groupe en France, de sorte que LNC devienne une société holding et que l’activité opérationnelle de promotion immobilière du groupe soit réunie au sein de LNCI qui détient déjà le capital des sociétés de projet (SCI, SCCV, SNC…) réalisant les opérations de construction-vente. Par ailleurs, depuis le 14 novembre 2018, LNC est actionnaire à hauteur de 60 % de la société de promotion immobilière Marignan.
Dans le cadre de la filialisation envisagée, l’ensemble des actifs et passifs attachés à la branche d’activité de prestation de services de promotion immobilière de LNC seraient transférés à LNCI, à savoir essentiellement les salariés, les éléments incorporels (dont marques, baux) et les éléments corporels (dont matériel informatique, agencements, mobilier de bureau). Les terrains à bâtir et stocks en cours de biens immobiliers sont déjà logés dans les sociétés de projet, filiales de LNCI, et ne donneraient donc pas lieu à apport. Cette réorganisation n’aurait pas d’impact sur les comptes consolidés du Groupe. Une requête sera prochainement déposée auprès du Tribunal de Commerce de Nanterre afin de demander la désignation des commissaires à la scission. Dans le cadre de l’évolution de l’organisation de LNC, il est en outre envisagé desimplifier l’administration et la direction de la société Les Nouveaux Constructeurs en optant pour la structure de société anonyme à conseil d’administration, modifier la raison sociale de la société Les Nouveaux Constructeurs ; modifier la raison sociale de la société Les Nouveaux Constructeurs Investissement qui adopterait la dénomination « Les Nouveaux Constructeurs ». Ces modifications devraient intervenir au cours du second semestre 2019, sous réserve de l’approbation des assemblées générales de LNC et LNCI.

 

Deux nouvelles directrices pour les centres de Marques Avenue à Troyes et Fraconville

Audrey Baudelet (à gauche) et Cécile Cordier

Marques Avenue nomme Audrey Baudelet et Cécile Cordier aux postes respectifs de directrice de Marques Avenue Troyes et directrice de Quai des Marques Franconville. La première, âgée de 31 ans, évolue depuis douze ans dans les secteurs du retail et du management de point de vente. Audrey Baudelet commence sa carrière en 2007 au sein de l’enseigne Decathlon. Après cinq années de vente, elle prend la direction adjointe d’une boutique Célio avant de rejoindre la marque de prêt-à-porter enfant Tape à l’oeil en tant que responsable magasin puis responsable multi-sites. Elle intègre le groupe Marques Avenue au mois de juin 2019. Après un DUT Techniques de Commercialisation, Cécile Cordier, 42 ans, rejoint pour sa part Leroy Merlin en 1997. Après trois années, elle devient Directrice adjointe de la boutique Maisons du Monde à La Défense avant de prendre en main le premier magasin hors centre-ville de l’enseigne. Elle occupera ce poste durant sept ans. En 2008, elle intègre l’enseigne Comptoir de Famille en qualité d’animatrice de réseau d’abord pour la région Nord puis ensuite pour l'ensemble de la France. En 2016, elle rejoint Yellowkorner comme directrice de réseau France, responsable des outils de développement des ventes (formation, process, test merchandising…). Cécile Cordier rejoint le Groupe Marques Avenue en janvier 2019.

 

Cédric Nicard rejoint Horizon AM


Horizon Asset Management nomme Cédric Nicard en qualité de directeur du développement durable. Auparavant, il occupait ce même poste sein du groupe Perial. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Cédric Nicard aura pour mission d’identifier les acteurs du monde de l’investissement socialement responsable (ISR) et de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) dans l’univers du non coté (private equity) et de l’investissement immobilier. Il sera également chargé d’identifier des partenaires potentiels susceptibles de collaborer avec Horizon AM en matière de développement durable dans la gestion d’actifs immobiliers. Il devra, par ailleurs, coopérer avec les différents services internes au groupe chargés de la définition et la rédaction des critères de développement durable (gestion d’actifs, ressources humaines, finances). Son principal objectif sera de structurer la démarche d’investissement responsable d’Horizon AM, initiée dès sa création, afin de renforcer l’engagement de la société en matière de gestion immobilière ISR. Enfin, Cédric Nicard sera plus particulièrement en charge du nouveau fonds Horizon Impact, lancé en avril et dont l’objectif est d’accompagner le financement d’opérations immobilières à vocation sociale et écoresponsable sur le marché français. Son rôle consistera à analyser les projets afin d’accompagner les gérants dans leurs prises de décision et structurer la mesure d’impact du fonds sur chacune des opérations immobilières réalisées.
Diplômé en 2010 de l’Institut supérieur de l’environnement (ISE), Cédric Nicard, 31 ans, a débuté sa carrière comme ingénieur en charge de projets environnementaux au sein de sociétés industrielles, comme Airbus (anciennement EADS Astrium). En 2011, il intègre le cabinet de conseil Altran comme consultant et ingénieur qualité, environnement, sécurité où il a mené des missions auprès de groupes industriels, tel General Electric. En 2012, Cédric Nicard rejoint le secteur immobilier en intégrant le groupe Perial en qualité de « energy manager » au sein de la direction du développement durable. En 2015, il devient responsable du développement durable du groupe Perial avant d’être promu directeur du développement durable en 2017, période durant laquelle il a mis en place une équipe de cinq personnes dédiée aux enjeux du développement durable. Il a notamment été chargé de structurer et piloter la stratégie verte du fonds PFO2 de Perial. Il a, enfin, participé à la rédaction du Plan Climat 2030 du groupe Perial. Pendant cette période, Cédric Nicard a également fait partie, au sein de l’ASPIM (Association française des sociétés de placement immobilier), du groupe de travail en charge de la rédaction de la charte ISR de l’ASPIM ainsi que du projet de référentiel ISR appliqué aux fonds immobiliers. Depuis janvier 2018, Cédric Nicard est également vice-président de l’Observatoire de l’immobilier durable.

 

L’Alliance HQE-GBC dévoile les principaux enseignements du baromètre INIES 2019


L’Alliance HQE-GBC, propriétaire-gestionnaire de la base INIES, a présenté le baromètre 2019 de la structure. Si cette année le cap des 2 000 données spécifiques vérifiées est franchi, révélant une progression de la base, boostée notamment par l’expérimentation E+C-, le baromètre recense également les données manquantes en publiant pour la première fois les catégories de produits et d’équipements concernées.
En cumulé au 31 mai 2019, INIES compte 1 374 FDES (fiches de déclaration environnementale et sanitaire) représentant 67 145 références commerciales et 647 PEP ecopassport, soit 2021 données spécifiques disponibles. Elle totalise également 605 valeurs par défaut (données de substitution en l’absence de données spécifiques), 46 données conventionnelles de service (mises à disposition par l’Etat). En 2019, différents outils vont paraître dont un pour l’aide à la conception pour le calcul des impacts environnementaux de l’installation électrique. Toutefois, les modélisateurs manquent encore de données environnementales pour certaines catégories de produits et d’équipements dans le cadre de l’ACV des bâtiments. INIES publie ainsi une liste prioritaire des familles de produits et d’équipements concernés. Les fabricants sont ainsi invités à réaliser leurs déclarations environnementales.
Avec l’entrée en vigueur de la réglementation environnementale pour les bâtiments neufs en 2020, la base INIES devrait jouer un rôle central car, comme le rappelle Emmanuel Acchiardi, sous-directeur de la DHUP en charge de la qualité et du développement durable dans la construction, « elle rassemble à ce jour l’ensemble des données environnementales nécessaires à cette analyse [des bâtiments sur leur cycle de vie] et rend possible les transferts d’informations numérisés vers les logiciels d’évaluation

 

Le gouvernement et l’Anah lancent Facil Habitat


Le ministre de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, et la présidente de l’ANAH, Nathalie Appéré, lancent Facil Habitat, plateforme numérique au service des propriétaires – ou de ceux qui veulent le devenir – afin de les accompagner à chaque étape de leur projet, que ce soit pour mettre en location un bien ou y réaliser des travaux. « Il s’agit de faciliter les démarches des particuliers qui souhaitent s’engager dans un projet immobilier ou réaliser des travaux d’amélioration de leur bien, explique Julien Denormandie. Les besoins du parc privé sont trop importants pour accepter que les gens renoncent par peur de la complexité administrative ou parce qu’ils ne savent pas à qui s’adresser. » La plate-forme proposera aux particuliers de retrouver sur une seule et même plateforme des fiches pédagogiques, des outils pratiques pour préparer leur projet (simulateur de PTZ, Denormandie, répertoire des artisans, carte interactive d’accompagnement au projet locatif) et pour devenir un propriétaire (calculateur de révision de loyers, vérification des dossiers de location, etc.), des modèles de documents, des contacts. « Les dispositifs existent, conclut Nathalie Apperé. Il faut donner aux particuliers les moyens d’en bénéficier de façon simple. C’est à ce besoin que répond Facil Habitat. Cette plateforme marque une nouvelle approche, centrée autour des usagers et de leurs attentes ». Facil Habitat s’appuie sur un réseau de partenaires (ANIL, FAIRE, QUALIBAT, Fapil, Fondation Abbé, Nexity, Chambre nationale des propriétaires, SOLIHA, MonprojetAnah, Qualitel, Plurience, UNPI, Visale).

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille immo du 18 juillet 2019

La veille immo du 18 juillet 2019

Barings qui acquiert un actif logistique et ses futures extensions à Toulouse, Mata Capital qui déploie une plateforme blockchain destinée aux fonds i...

F. Merlin : "La Société des Grands Magasins acquiert et réhabilite des centres commerciaux d’hyper centre-ville"

F. Merlin : "La Société des Grands Magasins acquiert et réhabilite des centres commerciaux d’hyper c...

A l’heure du retail bashing, la Société des Grands Magasins a décidé de jouer le contre-pied en investissant dans les centres commerciaux d’hyper cent...

Les opérateurs de coworking à l’épreuve des stress tests des investisseurs immobiliers

Les opérateurs de coworking à l’épreuve des stress tests des investisseurs immobiliers

Alors que la croissance rapide des opérateurs de coworking dope la demande placée, des investisseurs s’inquiètent de la pérennité du business model de...

La veille immo du 17 juillet 2019

La veille immo du 17 juillet 2019

Sunclear qui loue 18 550 m² dans le centre logistique Goodman Val d’Europe, Jean-Maxime Jouis qui rejoint le directoire de BNP Paribas REIM France, le...

P. Denise (UniCaen) : "Le processus de dévolution prend du temps mais il n’est pas compliqué"

P. Denise (UniCaen) : "Le processus de dévolution prend du temps mais il n’est pas compliqué"

Lancé en 2016, le processus de dévolution touche à sa fin pour l’université Caen-Normandie. Son président Pierre Denise revient sur les différentes ét...

Altarea Cogedim monte à bord du navire Woodeum Résidentiel pour accélérer son rythme de croisière

Altarea Cogedim monte à bord du navire Woodeum Résidentiel pour accélérer son rythme de croisière

Altarea Cogedim vient d’entrer à hauteur de 50 % au capital de Woodeum Résidentiel. Retour sur les dessous de cet embarquement et sur la nouvelle feui...

La veille immo du 16 juillet 2019

La veille immo du 16 juillet 2019

BNP Paribas REIM qui s’offre Canopy au Pré Saint-Gervais, LaSalle IM qui signe 6 entrepôts en Espagne pour l’ERAFP, Pierre Le Goff nommé directeur imm...

La veille immo du 15 juillet 2019

La veille immo du 15 juillet 2019

Gecina en passe d’acquérir les lots de la CRPN dans « Carreau de Neuilly », WeWork qui loue le 106 boulevard Haussmann, Jean-François Morineau qui pre...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message