La veille immo du 9 décembre 2019

Le groupement Pichet-Legendre désigné opérateur immobilier du village des athlètes à L'Île-Saint-Denis, Paris en tête des villes les plus attractives d’Europe… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 9 décembre.

Le groupement Pichet-Legendre désigné opérateur immobilier du village des athlètes à L'Île-Saint-Denis, Paris en tête des villes les plus attractives d’Europe… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 9 décembre.


Carrefour loue un entrepôt de 100 000 m² dans la région de Madrid


IRELS (International Real Estate Logistics Solutions), réseau de professionnels indépendants spécialisés dans l'immobilier logistique créé par EOL, a accompagné Carrefour dans le cadre de la recherche d'un nouveau site logistique de 100 000 m² environ dans la région de Madrid. Le projet doit voir le jour à l'horizon 2021. Les équipes d'EOL ont accompagné Carrefour pendant 18 mois afin d'identifier les solutions d'implantations et de finaliser la signature d'un bail en l'état futur d'achèvement conforme aux besoins spécifiques de Carrefour. A l'issue de ces recherches, Carrefour a retenu un site de 96 000 m² environ développé par la société Merlin sur la commune de Guadalajara. Cette opération a été menée par EOL, en partenariat avec les équipes de la société Invertica dans le cadre du groupe international IRELS dont EOL et Invertica sont membres fondateurs.

 

Generali cède l’Iliade à Massy


Generali a conseillé le groupe d’assurances dans la cession de la SCI détenant « l’Iliade », un immeuble de bureaux livré en avril 2009, développant une surface de 17 470 m² et proposant 305 emplacements de parkings, à la SCPI Elysées Pierre, dont la société de gestion est HSBC REIM. L’ensemble est situé au cœur du quartier tertiaire de Massy sur le boulevard Carnot. Il est actuellement loué à plus de 90 %. Le vendeur était conseillé par Cushman & Wakefield / capital markets, l’étude Dauchez-Deneuville-Dallée et le cabinet Fairway. L’acquéreur était conseillé par l’étude Oudot et le cabinet Franklin.

 

La foncière du Groupe Bertrand signe le Cassiopée à Clichy


La foncière du Groupe Bertrand a finalisé l’acquisition de l’immeuble Cassiopée situé 34 rue Mozart à Clichy.  Cet ensemble immobilier mixte bureaux et activités développe une surface d’environ 8 240 m² et 140 parkings. L’immeuble partiellement loué sera restructuré et surélevé, dans le cadre d’une opération de revalorisation. L’immeuble était détenu par une joint-venture entre Celes Real Estate et le fonds d’investissement Meadow Real Estate Fund IV. Celes Real Estate et Meadow Real Estate Fund IV étaient conseillés par Stéphanie Boutemy (Lasaygues), Jérome Delaurière (Gibson Dunn) et Jean-Christophe de Felice (DBX Conseil). Dans cette opération off market, Arthur Loyd Investissement était le conseil exclusif de l’acquéreur, assisté de l’étude de Maître Yvon Gerard.

 

Valor Real Estate Partners acquiert deux actifs logistiques en IDF


Valor Real Estate Partners a annoncé l'acquisition en VEFA auprès de Stonehedge de deux parcs de distribution urbaine situés à Louvres et Brie-Comte-Robert d'une superficie totale de 30 000 m² pour un montant d'environ 40 M€. Les actifs bénéficieront d’une hauteur libre de 8 m, un ratio d’une porte pour 710 m², une cour commune de 42 m et un ratio de bureaux de 17 % environ. Les deux projets seront développés en deux phases distinctes. Le premier actif est situé à Louvres s'inscrit dans le cadre du développement d'un tout nouveau parc d'activités. Concernant le deuxième actif, situé à Brie-Comte-Robert, une partie du projet est déjà pré-louée à un locataire dans le cadre d'un bail d’une durée ferme de 9 ans. Valor était accompagnée par Hogan Lovells (sur les aspects immobiliers), Simmons and Simmons (financement, fiscalité et structuration), Oudot et Associés (notaire) et Etyo (TEDD) tandis que Stonehedge était représentée par l’étude Jacquelin-Hoffmann-Chable- Giudicelli (notaire), EOL et Sorovim (broker) pour les deux opérations.

 

Vinci Immobilier signe la VEFA d’un Okko Hotels 4 * à Nanterre


Vinci Immobilier a signé, avec un investisseur privé, la vente en l’état de futur d'achèvement d’un Okko Hotels 4 étoiles situé dans le quartier des Groues, à Nanterre. Il s’agit du quatrième hôtel de la marque réalisé en partenariat avec Vinci Immobilier. Situé sur la même parcelle que l’immeuble de bureaux InDéfense, cet hôtel de 9 étages comprend 184 chambres. Il présente une architecture conçue par l'agence danoise 3XN, avec une alternance de verre et de cassettes métalliques réfléchissantes. L’hôtel comprend un espace Club, un espace forme, un sauna, des salles de réunion, ainsi que deux terrasses. L’ensemble sera complété par un restaurant en rez-de-chaussée, accessible aux clients de l’hôtel et au public du quartier, notamment à la clientèle des bureaux alentours. Le programme vise la certification Breeam Very Good et sera équipé de panneaux solaires en toiture pour préchauffer l’eau. La livraison est prévue en janvier 2022.

 

Audacia acquiert une résidence de coliving à Vanves


Après avoir annoncé fin septembre le lancement du premier fonds dédié à 100 % au coliving, Audacia acquiert à Vanves une résidence en VEFA qui sera développée en offre de coliving et dont l’exploitation sera confiée à Sharies. Située à proximité immédiate de la gare de Clamart – future gare du Grand Paris Express Fort d’Issy Vanves Clamart – cette résidence offrira des appartements partagés enrichis de services (conciergerie, fitness, espaces de coworking, petite restauration…). Sharies, fera bénéficier aux résidents d’une offre “clé en main” (espaces entièrement meublés, aménagés et décorés, consommations d’énergie, Wifi, ménage, produits du quotidien inclus). Cette opération, structurée par Audacia, permet à un groupe limité d’investisseurs privés, accompagné par la SOCFIM, banque immobilière du groupe BPCE qui signe là son 1er accompagnement dans le Coliving, d’acquérir en VEFA auprès du promoteur Atome Promotion, cette résidence de près de 1 500m² comprenant environ 60 chambres réparties sur 11 logements, ainsi qu’une offre de services. « En bouclant cette opération, nous poursuivons la feuille de route fixée par notre président, Charles Beigbeder, de faire d’Audacia un acteur clé du coliving et de répondre aux attentes de nos investisseurs en leur offrant des solutions d’investissements valorisantes et résilientes », souligne Joseph-Marie Absil qui dirige l’équipe immobilière d’Audacia. Pour cette transaction, l’acquéreur a été conseillé par le cabinet d’avocats Reinhart Marville Torre pour les aspects juridiques et fiscaux, et l’étude notariale Marais-Bastille, le vendeur ayant quant à lui été conseillé par l’étude notariale C&C Notaires.

 

Le groupement Pichet-Legendre désigné opérateur immobilier du village des athlètes à L'Île-Saint-Denis

(©Pichet/Legendre)

Après plus de huit mois de consultation et 12 ateliers de travail menés avec les deux groupements sélectionnés en avril dernier, le jury a choisi l'opérateur immobilier chargé de réaliser les constructions du village des athlètes situées sur le territoire de L'Île-Saint-Denis pour les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 : ce sera le consortium Pichet-Legendre. L’autre groupement en compétition était ERiT (Duval Développement Ile-de-France, Amétis, les Promoteurs du Grand Paris). Le jury était composé de représentants de l'EPT Plaine Commune, de la SEM Plaine Commune Développement, de la ville de L'Île-Saint-Denis, du Comité d'organisation des Jeux de Paris 2024, de la SOLIDEO (Société de livraison des ouvrages olympiques) et de l'urbaniste de la ZAC. La consultation a porté sur 47 000 m² SDP constituant, en phase héritage, un quartier mixte composé de 300 logements (dont 90 logements locatifs sociaux et 20 logements en accession sociale à la propriété), une résidence étudiante, deux immeubles de bureaux, un hôtel, des commerces et des activités et des services, dont un pôle nautique et une Cité des arts. En matière d'ambition architecturale, le projet lauréat prévoit de confier à 10 agences d'architecture la réalisation des 15 immeubles prévus au titre de la consultation. En matière de montage juridique et financier, une SAS regroupant la foncière Pichet et la foncière Legendre sera constituée. Cette SAS assurera l'investissement et le portage des réalisations pour un montant global d'opération de 169 M€ HT. La Caisse des Dépôts interviendra en soutien du groupement. Les prix de vente des logements seront plafonnés à 3 500 €HT/m² shab, et les prix de VEFA des logements sociaux sont encadrés. Le groupement prévoit la réalisation d'un immeuble de 26 logements en accession sous forme d'habitat participatif. S'agissant des objectifs environnementaux, le projet porte différents aspects dont des bâtiments 100 % passifs et l'emploi de matériaux bio sourcés ou de béton faiblement carboné. Le groupement réalisera sept immeubles en bois, et six immeubles avec mix matériaux biosourcés (bois/terre cuite/tuile). La signature des actes de ventes est prévue en 2020, tout comme l’élaboration et le dépôt des permis de construire. Les programmes immobiliers devront être mis à disposition en mars 2024.

 

Guillaume Truong prend la direction générale des Résidences Happy Senior

(©Nick Youngson - Alpha Stock Images [CC BY-SA 3.0])

Guillaume Truong est nommé directeur général des Résidences Happy Senior, filiale du Groupe Duval dédiée aux résidences services seniors. Guillaume Truong a débuté sa carrière chez Gecina qu’il a rejoint en 2004. Il y a notamment exercé des missions d’investment manager sur les produits de diversification (hôtellerie, logistique, santé). Puis il devient responsable des investissements de Gecimed, foncière dédiée aux murs de cliniques et maisons de retraite jusqu’à sa cession en 2016. Il est diplômé de l’Université de Paris 1 (magistère aménagement & urbanisme) et de l’ESSEC (mastère spécialisé management urbain et immobilier et Chaire Immobilier). « Cette nomination vise à renforcer notre stratégie visant à devenir l’un des premiers exploitants nationaux de résidences services seniors, sur la base des piliers édifiés avec Marc Lebreton : la recherche de la plus grande qualité de service auprès de nos clients personnes âgées ainsi que le développement d’un business model autonome et pérenne », explique Eric Duval, président fondateur du Groupe Duval

 

Aymeric Sevestre nommé directeur de la ligne bureaux Île-de-France de Cushman & Wakefield

Le département capital markets France, dirigé par Nils Vinck, directeur général, poursuit son développement et la consolidation de ses lignes de métier, avec notamment une promotion interne et deux arrivées externes au sein de l’équipe « Bureaux Ile de France ». Aymeric Sevestre, 41 ans, partner, prend la direction de la ligne « bureaux Île-de-France ». Il a débuté son parcours chez JLL de 2000 à 2004 sur le secteur Paris QCA, puis chez Knight Frank de 2004 à 2016, successivement comme consultant grandes surfaces, directeur petites et moyennes surfaces, directeur de l’équipe Paris, et enfin, directeur du département agence. Il entre chez Cushman & Wakefield Capital Markets en 2016 au sein de l’équipe bureaux Île-de-France. L’équipe bureaux Île-de-France compte aujourd’hui 14 collaborateurs avec les arrivées très récentes de Dimitri Philippon et de Timothée Avril. Dimitri Philippon, 37 ans, a débuté sa carrière au Crédit Agricole Immobilier, puis chez Knight Frank, comme consultant à l’agence puis comme directeur des équipes petites et moyennes surfaces, avant d’intégrer le département capital markets en qualité d’associate. Il vient de rejoindre le département capital markets de Cushman & Wakefield en qualité de Partner dans l’équipe >30 M€. Timothée Avril, 33 ans, a débuté sa carrière chez Knight Frank en 2011 en qualité de consultant agence, petites et moyennes surfaces, avant de rejoindre l’agence chez JLL en septembre 2017, comme consultant mid-market. Il vient de rejoindre le département capital markets de Cushman & Wakefield en qualité de consultant senior au sein de l’équipe <30 M€.

 

Altarea Cogedim et Habitat & Humanisme renouvellent leur partenariat


Altarea Cogedim et l’association Habitat & Humanisme viennent de renouveler leur engagement mutuel avec la signature d’un nouveau partenariat, sur trois ans, en faveur de l’habitat inclusif et intergénérationnel. Depuis douze ans, Altarea Cogedim soutient Habitat & Humanisme, en tant que « grand partenaire ». Cette démarche de mécénat a permis de contribuer à la réalisation de 14 pensions de famille et au logement de 700 familles. Ce partenariat permet également le financement de de postes permanents au sein d’H&H, le soutien à des opérations de sensibilisation grand public, et l’engagement des collaborateurs internes d’Altarea Cogedim au travers d’événements tels que la Soli’run, l’Heure Solidaire ou encore le soutien à des actions de crowdfunding. Altarea Cogedim a souhaité renouveler son engagement auprès d’Habitat & Humanisme en ciblant des actions dédiées à l’habitat inclusif et intergénérationnel.

 

Paris, ville la plus attractive d’Europe


Paris détrône Lisbonne et arrive en tête du classement des villes européennes les plus attractives selon la dernière édition de l’étude « Emerging Trends in Real Estate Europe » réalisée par PwC et l’Urban Land Institute. La capitale française passe ainsi de la 10e place à la première place, portée par de grands projets immobiliers (les Jeux Olympiques de 2024 et le Grand Paris), ainsi que par sa situation géopolitique proximité avec Londres et une situation centrale en Europe. Lyon passe de la 16e place en 2018 à la 26e place. Malgré un recul de 10 places, elle est la deuxième ville française préférée des investisseurs, séduits par la stabilité de son marché immobilier et par sa position stratégique pour la logistique. Par ailleurs, les investisseurs sont confiants vis-à-vis de l’économie allemande puisque toutes les villes allemandes présentes dans l’étude figurent dans le top dix : Berlin, Francfort, Munich et Hambourg. Outre-Manche, malgré un climat d’incertitude lié au Brexit, Londres fait son entrée dans le Top 10 des villes les plus attractives, en se hissant en quatrième position cette année. « Malgré les mouvements sociaux, les investisseurs européens estiment la France plus stable et plus attractive que le Royaume-Uni ou l’Allemagne, souligne Bruno Lunghi, associé avocat chez PwC Société d’Avocats, responsable France de l’industrie Real Estate. En France, Paris et Lyon conservent de bonnes places au classement, mais ce dernier reste soumis à de fortes évolutions d’une année sur l’autre. Si la progression de la capitale augure un regain de son attractivité, Paris doit continuer à engager des politiques ambitieuses pour faire de l’immobilier un secteur engageant au niveau européen. »

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Hydrogène : un réseau de transport européen dans les tuyaux

Hydrogène : un réseau de transport européen dans les tuyaux

Un groupe de onze gestionnaires de réseau européen a publié un plan expliquant comment l’Union européenne pourrait se doter, d’ici à 2040, d’un réseau...

Numérique et environnement, une relation toxique ?

Numérique et environnement, une relation toxique ?

Quel est l’impact réel du numérique sur l'environnement ? Le déclin progressif des secteurs primaire et secondaire dans les pays développés a contribu...

Les SIIC, moniteurs de l'activité des marchés immobiliers

Les SIIC, moniteurs de l'activité des marchés immobiliers

Quel est l’impact à date de la crise sanitaire et du confinement sur l’activité des marchés immobiliers ? Si les données du GIE ImmoStat ont donné des...

La veille urbaine du 31 juillet 2020

La veille urbaine du 31 juillet 2020

Tristan qui acquiert une cinquantaine de sites logistiques en France, LaSalle qui cède l’immeuble Sainte-Cécile à Paris 9e, Engie qui va se recentrer...

La ville du futur sera nature !

La ville du futur sera nature !

Alors candidate à la mairie de Paris, Anne Hidalgo s’est engagée à planter 170 000 arbres en six ans sur les 105 km carrés que couvrent la capitale....

La veille urbaine du 30 juillet 2020

La veille urbaine du 30 juillet 2020

In’li et Axa IM – Real Assets qui créent une foncière de développement, BNP Paribas REIM qui lève le voile sur sa feuille de route RSE pour 2024, Infr...

A. Liss (DTZ Investors) : "Nous allons privilégier une stratégie de haute couture qui nous permettra de créer de la valeur"

A. Liss (DTZ Investors) : "Nous allons privilégier une stratégie de haute couture qui nous permettra...

DTZ Investors France anime régulièrement le marché de l’investissement immobilier. Alban Liss, son président, partage ses convictions au regard de la...

La biomasse sur le fil, en plein débat européen

La biomasse sur le fil, en plein débat européen

La biomasse correspond à 60 % de la consommation d’EnR en Europe, soit plus que les énergies solaire et éolienne combinées, selon Eurostat. Pourtant,...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message