La veille immo du 8 août 2019

Ascencio qui augmente son contrôle du retail park Le Parc des Drapeaux à Caen, la fréquentation touristique qui rebondit… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 8 août.

Ascencio qui augmente son contrôle du retail park Le Parc des Drapeaux à Caen, la fréquentation touristique qui rebondit… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 8 août.

 

Ascencio augmente son contrôle du retail park Le Parc des Drapeaux à Caen

(© Wikipedia / Niamor12 [CC BY-SA 4.0])

Au cours des neuf premiers mois de son exercice 2018-2019, Ascencio a acquis neuf surfaces commerciales (4 350 m²) nouvellement construites sur le retail park « Le Parc des Drapeaux » à Caen sur lequel elle détenait déjà 19 629 m². Cet investissement, d’un montant total de 10 M€, permet à Ascencio d’augmenter son contrôle du retail park, qui passe de 60 % à plus de 70 % des surfaces commerciales et d’accueillir de nouvelles enseignes, à savoir Marie Blachère, Celio, Jennyfer, Krys, Promod, Vertbaudet, Tape à l’œil, Armand Thiery et Besson Chaussures. Cette opération génère pour Ascencio un revenu annuel brut indexé de près de 558 K€. Le Parc des Drapeaux, adjacent à l’alimentaire Cora à l’ouest de Caen (Rots), a un taux d’occupation de 100%. Il a ouvert en 2011.

 

Ultima Capital SA cote ses actions sur le marché BX Swiss


Ultima Capital SA propriétaire, développeur et opérateur suisse de biens hôteliers et immobilier de luxe, a procédé à l’introduction en bourse de 100 % de ses actions sur le marché BX Swiss. La société possède un portefeuille de 32 hôtels, résidences, chalets, villas et terrains répartis dans 12 propriétés, situées dans des emplacements de choix, notamment Gstaad, Courchevel, Schönried, Crans-Montana, Genève, Megève. « Nous avons un bilan solide, avec un niveau d'endettement faible de 31 %, et une trésorerie totale à ce jour de 115 millions de francs suisses (plus de 105 millions d’euros) avec lesquels nous allons pouvoir renforcer la croissance d’Ultima », précise Max-Hervé George, co-fondateur d'Ultima Capital. Et Byron Baciocchi, co-fondateur d'Ultima Capital, d’ajouter : « Notre concentration sur le segment du bien-être est un élément essentiel de notre offre de services. Le modèle commercial d’Ultima reflète les tendances, les technologies, les valeurs de la marque, et les besoins de nos clients.»

 

La fréquentation touristique rebondit


Au deuxième trimestre 2019, les nuitées dans l’hôtellerie augmentent de 2,5 % en glissement annuel selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), après une baisse de 1,3 % au trimestre précédent. La fréquentation augmente fortement dans les hôtels classés 4 ou 5 étoiles (+6 %). La fréquentation baisse uniquement dans les hôtels classés en 1 et 2 étoiles (−3,4 %). La fréquentation hôtelière des résidents et des non-résidents progresse (respectivement +2,6 % et +2,2 %), notamment dans les hôtels de haut de gamme. La fréquentation des hôtels augmente dans tous les espaces géographiques. La hausse est plus forte dans les hôtels situés dans l’urbain de province (+3 %), où les nuitées des non-résidents augmentent de 3,7 % par rapport au second trimestre 2018. En Île-de-France, la fréquentation progresse (+2,3 %), surtout grâce à la clientèle résidente (+3,9 %). La fréquentation des hôtels situés dans les massifs de ski augmente (+2,6 %), grâce à un accroissement notable de la clientèle non résidente (+10,1 %) compensant largement la légère baisse des nuitées des résidents (−0,7 %). La fréquentation augmente aussi sur le littoral (+2,4 %) et dans les autres espaces (+1,2 %).
La fréquentation des autres hébergements collectifs touristiques (AHCT) augmente par rapport au même trimestre de 2018 (+2,6 %), après une forte baisse au trimestre précédent (−4,9 % sur un an). La hausse est modérée en Île-de-France, malgré la progression de la clientèle résidente. Dans les zones urbaines de province et sur le littoral, la fréquentation des non-résidents augmente fortement (respectivement +14,9 % et +17,2 %). Dans les zones urbaines de province, elle se conjugue avec une hausse de la fréquentation des résidents. Au contraire, sur le littoral, la fréquentation des résidents baisse, conduisant au total à une quasi-stabilité du nombre des nuitées par rapport au même trimestre de 2018. La fréquentation des AHCT situés dans les massifs de ski repart à la hausse (+3,7 %), grâce à une progression notable de la clientèle résidente (+11,4 %), qui fait plus que compenser une baisse marquée de la clientèle non-résidente. Dans les autres espaces, les nuitées progressent (+2,1 %), également grâce à la clientèle résidente.
La fréquentation dans les campings augmente de 6,3 % sur un an, surtout grâce à la clientèle non résidente (+8,1 %). L’activité des hébergements non classés (+14,7 %) est en nette hausse. Elle résulte, au moins en partie, du non-renouvellement du classement Atout France de certains campings. L’augmentation du nombre de nuitées est forte dans les campings classés 3 étoiles (+6,5 %) et dans les campings 4 et 5 étoiles (+6,3 %). Elle concerne essentiellement les emplacements équipés. La fréquentation est plus dynamique dans les campings situés sur le littoral (+7,8 %) qu’en dehors du littoral. Ces campings ont bénéficié de conditions météorologiques clémentes pour ce début de saison.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

Dans le cadre du plan de relance, sept milliards d’euros seront ainsi consacrés à la décarbonation de l’industrie, à la production d’hydrogène par éle...

La veille urbaine du 25 septembre 2020

La veille urbaine du 25 septembre 2020

L'Autorité environnementale qui rejette un recours de BNP Paribas Immobilier pour le projet Tribequa à Bordeaux, Anne-Sophie Sancerre et Vincent Ravat...

Rebecca Nachanakian rejoint WeWork en tant que directrice générale pour l'Europe du Sud

Rebecca Nachanakian rejoint WeWork en tant que directrice générale pour l'Europe du Sud

Précédemment chez Jumeirah Hotels, Rebecca Nachanakian va diriger la mise en oeuvre de la stratégie mondiale de WeWork au niveau européen. Explication...

La veille urbaine du 24 septembre 2020

La veille urbaine du 24 septembre 2020

Mobivia qui signe 103 000 m² dans le parc synergie Val de Loire, Welcome at Work qui lève 4 M€, la FNAIM, Plurience et l’UNIS qui s’engagent sur la ré...

Willy Gauttier (EDF Renouvelables) : "Le passage du oil&gas vers le renouvelable implique un changement de mentalités"

Willy Gauttier (EDF Renouvelables) : "Le passage du oil&gas vers le renouvelable implique un changem...

Arrivé récemment chez EDF Renouvelables pour prendre en charge la construction du parc éolien offshore de Fécamp, Willy Gauttier nous explique les rai...

Arnaud Réal del Sarte (CVE) : "Faire venir des collaborateurs de l’industrie pétrolière pourrait nous apporter"

Arnaud Réal del Sarte (CVE) : "Faire venir des collaborateurs de l’industrie pétrolière pourrait nou...

Passé par le monde parapétrolier et aujourd’hui associé d’une société productrice d’énergies renouvelables, Arnaud Réal del Sarte répond aux questions...

L’avenir des infrastructures d’aujourd’hui en question

L’avenir des infrastructures d’aujourd’hui en question

Le cabinet de conseil Carbone 4 a publié un rapport, proposant une méthodologie d’alignement des portefeuilles financiers d’infrastructures avec les o...

La veille urbaine du 23 septembre 2020

La veille urbaine du 23 septembre 2020

Comet Meetings qui lève 30 M€, Fabrice Veyron-Churlet qui quitte Euralille pour l’Oppidea… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobili...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message