La veille immo du 6 novembre 2019

Redevco et Vinci Immobilier qui lèvent le voile sur « Le 31 » à Lille, la première opération de titrisation publique du CIFD, Primonial REIM qui fait évoluer sa direction du développement, Eric Filliat nommé DG du Crédit Foncier… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 6 novembre.

Redevco et Vinci Immobilier qui lèvent le voile sur « Le 31 » à Lille, la première opération de titrisation publique du CIFD, Primonial REIM qui fait évoluer sa direction du développement, Eric Filliat nommé DG du Crédit Foncier… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 6 novembre.


Gecina finalise la cession de son portefeuille d’hôtels avec Angelo Gordon et EQ Group


Gecina a finalisé la cession de son portefeuille d’hôtels pour une valorisation hors droits de l’ordre de 181 M€ à Angelo Gordon & Co et EQ Group. Ce portefeuille, composé des murs et des fonds de commerce de cinq hôtels situés à Paris, Boulogne, Bougival et Roissy, est issu du patrimoine Eurosic.

 

Mata Capital porte à 350 M€ les encours de sa stratégie commerce


Quatre ans après son lancement, le fonds de Mata Capital MCF Retail High Income, dédié à l’immobilier de commerce, dépasse le seuil de 350 M€ d’actifs gérés. Ce véhicule positionné sur une stratégie « core+ » gère 76 actifs loués à 131 locataires, et génère un loyer total de 20,5 M€, avec un taux d’occupation proche de 99 %. Cet été, MCF Retail High Income a étoffé son portefeuille d’actifs en faisant l’acquisition de deux magasins Monoprix, leaders pour l’enseigne (top 8 et top 4 du réseau de l’enseigne), situés à Saint-Germain-en Laye (78) et à La Garenne-Colombes (92) sur la base d’une valorisation de 100 M€ dans le cadre d’un co-investissement avec un investisseur institutionnel. « Nous avons toujours eu une forte conviction sur l’immobilier de commerce, explique Laurent Delautre, directeur de la stratégie d’investissement commerce de Mata Capital. En raison de l’absence de nombreux investisseurs sur ce marché, le volume des transactions sur cette classe d’actifs a fortement baissé et nous bénéficions donc de valorisations intéressantes. Si certains emplacements de commerce éprouvent de grandes difficultés, à l’inverse, les très bons emplacements avec des enseignes performantes sont moins chers qu’il y a quelques années. Nous sommes convaincus que l’immobilier de commerce reste aujourd’hui sous-valorisé par rapport à l’immobilier de bureau alors que ce segment de marché recèle de nombreuses opportunités d’investissement. »

 

Frey signe un partenariat avec BNP Paribas REIM pour un projet au Portugal


La foncière Frey a signé un accord avec l’OPCI BNP Paribas Diversipierre, géré par BNP Paribas REIM France, en vue de l’entrée de ce dernier à hauteur de 30 % dans le capital de la société détenant l’ensemble commercial Algarve Shopping & Albufeira Retail Park situé dans le sud du Portugal. « Ce partenariat témoigne la confiance d’un grand investisseur institutionnel dans le retail de plein air et dans notre modèle de foncière de développement qui fait de Frey un leader reconnu dans cette classe d’actifs », se félicite Antoine Frey, PDG de la foncière. Et Sigrid Duhamel, présidente du directoire de BNP Paribas REIM France, d’ajouter : « Ce partenariat avec la foncière Frey permet à BNP Paribas Diversipierre d’intégrer à son portefeuille un nouveau marché immobilier européen. Cette opération est en parfaite adéquation avec la stratégie diversifiée et paneuropéenne de notre OPCI. » Cette opération sera réalisée sur la base du prix retenu en juillet dernier lors de l’acquisition de 100 % de l’actif par Frey (179,3 M€ droits inclus, en ce compris un différé de paiement de 20 M€ à 18 mois). Elle est soumise à des conditions usuelles pour ce type de transaction et devrait être finalisée avant fin décembre 2019. L’actif demeurera intégré en consolidation globale dans les comptes du groupe Frey.

 

Wecan Tokenize réalise une première opération de 11 M€


Wecan Tokenize, spécialiste des solutions blockchain dédiées à l’immobilier, vient de clôturer une première transaction de 11 M€ émis en jetons numériques sur sa plateforme. Lancée officiellement début octobre, la plateforme a bouclé, en quelques jours, le financement de deux immeubles situés en plein cœur de Lisbonne au Portugal. Les deux projets sont développés par le groupe Geneva Management Group (GMG). Ce dernier a commercialisé trois offres : deux offres de placement immobilier pour 1,3 M€ et 4 M€ (TRI de 13 et 15%) et une offre d’emprunt à terme pour 6 M€ (rendement de 11 %). Dans le détail, la résidence LX Living développe 151 logements répartis en deux bâtiments reliés par un patio aménagé. L’immeuble Augusto Aguiar est quant à lui un bâtiment rénové de 42 logements. Les « tokens » peuvent désormais être échangés librement entre investisseurs qualifiés. Le code source du « smart contract » permettant l’exécution des transactions a d’ailleurs été analysé par PricewaterhouseCoopers AG (PwC). D’autres projets devraient bientôt être ouverts à la souscription sur la plateforme, toujours auprès d’investisseurs qualifiés.

 

BNP Paribas inaugure « BivwAk! » rue Rossini à Paris 9e


BNP Paribas inaugure « BivwAk! ». Situé au cœur de Paris, rue Rossini dans le 9ème au sein d’un ensemble immobilier transformé par Groupama Immobilier, le dispositif se love dans un espace de 3 500 m². Il doit favoriser l’accélération de projets d’intrapreneuriat, ainsi que des projets stratégiques portés par les métiers et fonctions du groupe. Il met à disposition des collaborateurs de nouveaux programmes de développement de compétences et d’expertises, avec une mise en application concrète sur les projets de transformation du groupe. Il s’investit aussi dans les enjeux de responsabilité sociétale et environnementale. Pendant plus de deux ans, BivwAk! était hébergé dans un espace de coworking à Paris. Le premier chapitre de BivwAk! a permis d’accueillir, plus de 8000 visiteurs, d’accompagner plus de 250 membres d’équipes projets issus de tous les métiers BNP Paribas International Financial Services, et de concrétiser au final plus de 30 projets. Dans le but d’engager une dynamique plus large à l’échelle de l’ensemble du groupe, BNP Paribas a donc décidé d’installer BivwAk! dans un espace dédié pour accueillir plus de projets, de collaborateurs mais aussi des clients et partenaires.

 

Multiburo ouvre un espace de coworking dans la gare Montparnasse


Multiburo ouvre sa nouvelle adresse au cœur de la gare Montparnasse. Cette implantation est la cinquième en gare en France. Les 1 600 m² d’espaces de travail flexibles comprennent 35 bureaux privatifs avec une vue sur l’avenue du Maine, 11 salles de réunion, un espace de coworking de 30 bureaux ouverts, le café central, un salon d’expositions /bibliothèque. « Nous évoluons de concert avec les nouveaux modes de travail et la démocratisation du nomadisme, explique Stéphanie Auxenfans, directrice générale de Multiburo. Les gares deviennent de véritables lieux de vie avec des boutiques, des restaurants mais aussi des bureaux. Nous répondons aux différentes situations professionnelles de nos clients, qui souhaitent travailler quelques minutes, plusieurs heures en attendant leur train, voire s’installer plus durablement. » Le Multiburo de Paris Gare Montparnasse s’inscrit dans la continuité du partenariat avec OUI.scnf. En plus d’être implanté dans cinq grandes gares parisiennes et en région (Paris-Montparnasse, Paris gare de Lyon, Paris Saint-Lazare, Lyon Part-Dieu et Lille Flandres), Multiburo donne accès aux voyageurs Pros de OUI.sncf à ses espaces de travail situés au cœur des gares via l’offre « Plug & Work ». L’accord porte sur des tests gratuits, des mois offerts et des remises tarifaires sur les salles de réunions mises à disposition des voyageurs business avant de prendre leur train.

 

Redevco et Vinci Immobilier lèvent le voile sur « Le 31 » à Lille


Redevco, accompagnée de Vinci Immobilier, a révélé son nouveau programme immobilier mixte, « Le 31 », situé rue de Béthune, dans le centre historique de Lille. L'adresse lilloise proposera bientôt les nouvelles offres et activités commerciales de Citadium (sur 1 205 m²), Climb Up (sur 2 182 m²), Fitness Park (sur 1 726 m²) et Grand Scene (sur 1 701 m2) ; l'hôtel Okko occupera près de 3 950 m² et les bureaux Wojo (sur 3 400 m²) Ce dernier s’installe sur deux niveaux, rez-de-chaussée et 3e étage, et sera l’opérateur du hall d’entrée, au bénéfice de l’ensemble des membres Wojo et des utilisateurs des autres entreprises locataires de l’immeuble. Il disposera également du rooftop et des terrasses situées au 3e étage. Les travaux se poursuivent, en vue d'une ouverture des commerces ainsi que des parties food et loisirs pour le printemps-été  2020 et d'une livraison de la partie hôtel et bureaux pour l'été 2020. Totalisant une superficie de 25 000 m², cette opération mixte comprend 2 400 m² de commerces, 1 700 m² de restauration, 5 200 m² de loisirs, 8 000 m² de bureaux et espaces de coworking (investisseur : Unofi), un hôtel Okko de 120 chambres et 600 places de parking. « Dans une société en mutation, le nouveau « 31 » a été conçu pour procurer un lieu de rassemblement au cœur de la ville grâce et une offre commerciale ré-inventée visant à redynamiser l'activité de la rue Béthune et du quartier, commente Thierry Cahierre, président de Redevco France. Les équipes de Redevco et de Vinci Immobilier ont mis toute leur énergie et leur savoir-faire à concevoir ce lieu pluriel, associant shopping, streetfood, bureaux, hôtel et loisirs et dont la particularité est d'afficher un esprit communautaire fédérant enseignes, partenaires et consommateurs. »

 

Crédit Immobilier de France Développement réalise sa première opération de titrisation publique


Crédit Immobilier de France Développement (CIFD) a réalisé sa première opération de titrisation publique de prêts immobiliers résidentiels Harmony French Home Loans FCT 2019-1. Cette opération porte sur un portefeuille de prêts immobiliers résidentiels d’un montant de 710 M€. Les titres émis par le fonds commun de titrisation Harmony French Home Loans FCT 2019-1 ont bénéficié de la part des agences Fitch et Moody’s d’une notation AAA/Aaa pour la tranche A représentant 91,5 % du total de l’émission, et A+/A3 pour la tranche B en représentant 3,5 %, les 5 % restant étant auto- détenus. La société Prime Collateralised Securities (PCS) EU SAS a vérifié la conformité de l’opération. Les titres ont été souscrits par des investisseurs européens composés de banques, d’assurances et de gestionnaires d’actifs. Cette opération est la première d’un programme pluri-annuel de titrisation publique et a vocation à être renouvelée selon une fréquence régulière. BNP Paribas et Crédit Agricole CIB sont intervenus comme co-arrangeurs et banques de couverture. Les cabinets d’avocats White & Case et Jones Day sont intervenus, respectivement, comme conseil des arrangeurs et conseil de CIFD.

 

Powerhouse Habitat conclut un financement de 560 M€ avec BNP Paribas et Natixis


Powerhouse Habitat, foncière privée résidentielle de France, a conclu par sa filiale S.A.F.R.A.N. un financement hypothécaire de 560 M€ sur huit ans, arrangé et pris ferme par BNP Paribas et Natixis. Ce financement comprend une ligne de crédit travaux de 50 M€ qui servira à améliorer le confort et la performance énergétique du portefeuille de S.A.F.R.A.N. Cette dernière détient un patrimoine de 6 150 logements composé essentiellement de maisons individuelles. Répartis dans la France entière, les logements sont principalement loués à EDF au terme d’un contrat de bail de longue durée. Powerhouse Habitat est gérée par Scaprim, la filiale de TwentyTwo Real Estate en France. L’emprunteur a été conseillé par le cabinet Archers et l’étude Lasaygues, et les prêteurs ont été conseillés par le cabinet De Pardieu et l’étude Rochelois.

 

Primonial REIM fait évoluer sa direction du développement


Primonial REIM nomme Julie Duvillier-Raoul en qualité de directrice développement institutionnel et de Philippe Chambery en qualité de directeur développement retail. La direction du développement sera désormais constituée d’un pôle dédié aux investisseurs institutionnels et d’un pôle exclusif dédié aux partenaires distributeurs. En tant que chef de file du pôle « institutionnel », Julie Duvillier-Raoul aura pour missions, avec son équipe, la consolidation et l’élargissement de la base clients, la levée de fonds et l’exécution des club deals en adéquation avec les attentes des investisseurs, tant en matière de typologies d’actifs que de profil de performance. Les clubs deals immobiliers ont représenté à eux seuls plus de 2,5 Mds€ de la collecte en 2018. A la tête du pôle « distributeurs », Philippe Chambery sera en charge, avec son équipe, de maintenir la position de Primonial REIM sur le marché de l’épargne immobilière, d’intensifier la relation de proximité avec les réseaux de distributions et d’optimiser le référencement de nouveaux distributeurs. La collecte retail SCPI et unités de comptes immobilières s’est élevée à plus 1,8 Md€ pour l’exercice 2018.
Julie Duvillier-Raoul, 35 ans,est  diplômée de l’Institut supérieur de gestion - spécialité finance - et de l’EM Lyon – master spécialisé ingénierie financière. Elle commence sa carrière en 2008 comme analyste chez DC Advisory (ex Close Brothers). En 2011, elle rejoint Clearwater France et devient managing director M&A, où elle dirige une équipe d’une trentaine de collaborateurs, et pilote à la fois les levées de fonds et les mandats de conseil à la vente et à l’achat dans les secteurs de l’immobilier, ainsi que de la restauration et de l’hôtellerie. Philippe Chambery, 51 ans, est diplômé en droit des affaires à l’Université de Rouen. Il démarre sa carrière en 1996 au sein de l’Union notariale financière. Il rejoint La Française AM en 2003 puis RAM Active Investments en 2007, en charge de la distribution externe des fonds. En 2010, il intègre Primonial REIM en qualité de responsable puis directeur commercial grands comptes où il a la responsabilité des levées de fonds, de la distribution, des référencements et du développement de la clientèle. Tous deux sont sous la direction d’Antoine Depigny, membre du comité de direction, qui reporte à Stéphanie Lacroix, directrice générale de Primonial REIM. Cette dernière précise : « Tous deux contribueront activement aux objectifs ambitieux de croissance de Primonial REIM, qui vise d'atteindre les 30 Mds€ d’encours sous gestion dans les cinq prochaines années. »

 

Eric Filliat nommé DG du Crédit Foncier


Le conseil d’administration du Crédit Foncier a nommé Eric Filliat directeur général du Crédit Foncier de France, en remplacement de Benoît Catel. La nomination d’Eric Filliat sera effective à partir du 7 novembre 2019. Benoît Catel est nommé, à compter du 7 novembre 2019, directeur général du Crédit Coopératif. Eric Filliat (53 ans) était précédemment directeur général adjoint en charge du pôle finance du Crédit Foncier. Eric Filliat intègre Mazars en tant que directeur de mission audit en 1992. Il rejoint la Caisse nationale des Caisses d’Epargne en 1999 au poste de responsable du département consolidation du groupe. En 2004, il est nommé directeur de la réglementation et des comptabilités du groupe Caisse d’Epargne. Il devient ensuite directeur des comptabilités du groupe BPCE de 2009 à 2012. En mai 2012, il intègre le Crédit Foncier en tant que directeur général adjoint en charge du pôle finance, membre du comité de direction générale et membre du comité exécutif. Eric Filliat est diplômé de l’Ecole supérieure de commerce de Clermont-Ferrand, titulaire d’une licence en sciences économiques et du diplôme d’etudes supérieures comptables et financières.

 

Nejma Monkachi nommée DGA de l’ANRU

(©Nick Youngson  Alpha Stock Images [CC BY-SA 3.0])

Nejma Monkachi et Véronique Chenail ont rejoint l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine), respectivement en tant que directrice générale adjointe et secrétaire générale. Ces nominations font suite au départ de la précédente directrice générale adjointe, Sarah Lacoche, qui a rejoint Action Logement. Nejma Monkachi sera en charge des projets de transformation. Elle aura notamment pour mission de mener à bien le développement du nouveau système d’information de l’ANRU ainsi que le passage à la comptabilité industrielle et commerciale de l’Agence prévu par la loi ELAN. Agrégée de sciences économiques et sociales, Nejma Monkachi a tout d’abord été journaliste et enseignante. Elle a ensuite rejoint la fonction publique territoriale pour occuper les fonctions de directrice des finances et du contrôle de la délégation au Syndicat des Eaux d’Île-de-France en 2010, puis celles de directrice générale adjointe de Syctom, l’agence métropolitaine des déchets ménagers de la région parisienne en 2015. Elle a été rapporteure à la Cour des Comptes avant de rejoindre l’ANRU. Véronique Chenail occupera le poste de secrétaire générale, nouvellement créé, en s’attachant principalement au pilotage des instances de l’ANRU, à la gestion des ressources humaines et de la feuille de route de l’Agence. Initialement diplômée en Histoire de l’université Paris-Sorbonne, Véronique Chenail s’est formée à l’Ecole nationale de la santé publique de Rennes aux fonctions d’inspecteur des affaires sanitaires et sociales, puis de directrice d’hôpital. Elle a occupé différents postes dans le domaine sanitaire et social, notamment en tant que directrice adjointe du centre hospitalier interdépartemental de psychiatrie de l’enfant et d’adolescent du Val-de-Marne, entre 2004 et 2006, puis de directrice adjointe du centre hospitalier de Lagny-Marne-la-Vallée de 2006 à 2009. Chargée de mission au ministère de la Santé de 2009 à 2011 pour accompagner la création des agences régionales de santé, elle a ensuite été secrétaire générale de la Haute Autorité de santé de 2011 à 2016, puis secrétaire générale de l’ARS Île-de-France avant de rejoindre l’Anru.

 

Les lauréats 2019 des Bourses Palladio dévoilés

(©NicolasGrout)

La Fondation Palladio et son Pôle Avenir ont présenté les résultats de l’appel à candidatures aux Bourses Palladio 2019. Ainsi, seize étudiants ont été désignés lauréats des « Bourses Palladio 2019 », dont 6 au titre du renouvellement de leur bourse 2018, pour le soutien à leur projet de recherche ainsi que pour le caractère innovant de leurs travaux. Nathan Belval (Université Paris Est Marne-la-Vallée – Lab’Urba) a été retenu pour sa recherche post-doctorale « recomposer l’équilibre sonore dans l’environnement urbain. » Pour les thèses de doctorat, Nicolas Descamps (Université de Strasbourg et ENSA Strasbourg – Laboratoire AMUP) qui travaille en deuxième année sur « Projet, gouvernance urbain et participation citoyenne à l’ère du numérique : Quayside Toronto, l’utopie selon Google », Marion EMERY (Université Paris Est – Laboratoire LIAT) qui travaille en première année sur « La contestation des projets d’autoroutes urbaines - 1956-1973. Paris en regard des grandes villes étasuniennes et européennes, San Francisco et Londres », Bérénice Gaussuin (Université Paris Est et ENSA Paris-Malaquais – Laboratoire LIAT) en cinquième année et fin de thèse sur « Conserver, démolir, restaurer. Régimes d’historicité en jeu dans l’œuvre d’Eugène Viollet-le-Duc », Julien Glath (Université Paris Est – Laboratoire Navier) en première année sur « Construction- déconstruction des structures bois : vers de nouveaux concepts avec les outils robotisés. », Chems Eddine Hacini (Université d’Angers – Laboratoire ESO) en troisième année sur « Impact de la configuration urbaine sur l’accessibilité des personnes à mobilité réduite dans l’espace public – le cas d’Alger », Marie Mondain (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Laboratoire Géographie-Cités) en quatrième année sur « Les organismes HLM à l’épreuve de la décroissance urbaine : recomposition et stratégies dans l’adaptation des politiques locales du logement », Camille Picard (Université Paris Est – Lab’Urba) en deuxième année de thèse sur « Prise en compte du vieillissement de la population dans les politiques du logement au Japon et en France et les conséquences spatiales et fonctionnelles sur l’habitat », Alix Sportich Du Reau (Ecole Normale Supérieure – Centre Jean Pépin) en première année sur « Décroissance et Patrimoine : transformations morphologiques des centres des petites villes en déclin », Rafaela Tirado (Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich et CSTB) en deuxième année sur « Caractérisation du stock bâti permettant la réalisation d’études énergétiques- environnementales multi-échelles : connaître et comprendre la ville d’aujourd’hui pour construire la ville de demain durable et résiliente » ont été désignés lauréats.  En parallèle, Constance Berté (Université Paris Est et Ecole des Ponts ParisTech – Laboratoire LATTS) en troisième année sur « La biodiversité négociée. De la théorie à l’application de la séquence "éviter-réduire-compenser" aux projets urbains », Marie Boussaguet (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Laboratoire IRJS) en troisième année sur « La transmission vieillissante : étude des pratiques de transmission patrimoniale chez les personnes âgées », Pauline Detavernier (Université Paris Est – Laboratoire LIAT) en troisième année sur « Le marcheur et la gare. De la conception des parcours au vécu des cheminements piétons (1837-2021) », Magali Germain – De Bueil (Université Paris II Panthéon Assas – Laboratoire de droit civil) en deuxième année sur « Les nouvelles techniques de l’acquisition immobilière : alternatives au droit de propriété ou nouvelle conception de la propriété », Paula Mace Le Ficher (Université Paris Est – Lab’Urba) en deuxième année sur « Les transformations de la fabrique de la ville au prisme de la transition du système alimentaire » et Edna Peza (Université Paris Diderot – Laboratoire CESSMA) en troisième année sur « City of Fear : Urbanism, Society and Violence in Monterrey, Mexico » ont été renouvelés. L’appel à candidatures aux Bourses Palladio 2020 a été lancé lors de cette soirée : il sera clôturé le 20 mars 2020.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

G. Swindells : "Costco espère compter une dizaine de sites en France dans les dix prochaines années"

G. Swindells : "Costco espère compter une dizaine de sites en France dans les dix prochaines années"

Plus de deux ans après l’ouverture du premier site de Costco dans l’Hexagone, le président de l'enseigne en France, Gary Swindells, fait le bilan à l’...

E. Turcas : "Ascencio espère faire croître rapidement son patrimoine de 100 à 150 M€ en France"

E. Turcas : "Ascencio espère faire croître rapidement son patrimoine de 100 à 150 M€ en France"

La société belge Ascencio a nommé en mai dernier Eléonore Turcas au poste d’investment and asset management director France. A l’occasion du Mapic 201...

P. Pouyanné (Total) : "Total est en train de passer de Big Oil à Big Energy"

P. Pouyanné (Total) : "Total est en train de passer de Big Oil à Big Energy"

Patrick Pouyanné, PDG de Total, dresse un état des lieux de son groupe qui, ces deux dernières années, a poursuivi sa diversification dans le gaz, les...

La veille immo du 8 novembre 2019

La veille immo du 8 novembre 2019

Groupama Immobilier qui signe un portefeuille de commerces et de baux à construction, le nouveau poste de Benjamin Ficquet chez Icade… Décideurs vous...

Dix ans d'écoquartiers : l'heure du bilan

Dix ans d'écoquartiers : l'heure du bilan

Depuis 2009, avec le lancement de l’écoquartier en France, celui-ci est devenu la brique incontournable en matière de développement urbain. L'occasion...

N. Tiourtite : "Cmarue est entré en phase de déploiement"

N. Tiourtite : "Cmarue est entré en phase de déploiement"

Lancée en 2017, la solution de concertation appliquée à la question du commerce Cmarue a fait ses preuves dans le 19e arrondissement de Paris. Présent...

La veille immo du 7 novembre 2019

La veille immo du 7 novembre 2019

Le coup d’envoi du projet e-Valley à Cambrai, le projet de la Gare du Nord qui va être retravaillé par quatre experts, l’Etat qui enterre le projet Eu...

F. Menagé : "Balzac REIM déploie des stratégies value-add et core à Paris et en très proche banlieue"

F. Menagé : "Balzac REIM déploie des stratégies value-add et core à Paris et en très proche banlieue...

Quel est le point commun entre Le Blériot à Suresnes, le Sémaphore à Levallois-Perret, Le Cristalia à Rueil-Malmaison, le 21 rue de Berri et l’ensembl...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message