La veille immo du 6 décembre 2019

Allianz qui acquiert un portefeuille logistique en France, Patrizia qui signe un portefeuille logistique paneuropéen pour 1,2 Md€, JLL qui ouvre un département agence à Lille… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 6 décembre.

Allianz qui acquiert un portefeuille logistique en France, Patrizia qui signe un portefeuille logistique paneuropéen pour 1,2 Md€, JLL qui ouvre un département agence à Lille… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 6 décembre.


Allianz acquiert un portefeuille logistique en France auprès d’AG Real Estate


Allianz Real Estate, agissant pour le compte de plusieurs sociétés du groupe Allianz, a étendu sa présence logistique en France avec l’acquisition de 100 % des parts d’un portefeuille logistique d’une valeur de 200 M€. Ce dernier est composé de quatre actifs. Cette transaction se fonde notamment sur le partenariat d'Allianz avec AEW lancé en mars pour déployer une stratégie « develop-to-core » axée sur le financement de développements spéculatifs dans le secteur logistique britannique. AEW gérera en effet les actifs. « Nous sommes ravis d’approfondir notre relation avec AEW, un partenaire de confiance avec une riche expérience du marché logistique français, déclare Hugues Braconnier, responsable logistique d’Allianz Real Estate. La logistique occupe une place centrale dans notre stratégie d'investissement et cette acquisition marque une nouvelle étape dans la création d'une grande plateforme logistique en France et à travers l’Europe. » Les quatre actifs, situés à Réau, Pont-d'Ain, Chaponnay et Onnaing, offrent une surface locative brute totale de 188 000 m². Ils ont été construits entre 2005 et 2018. « Le portefeuille est bien équilibré avec des locataires solides, dont Cdiscount, souligne le communiqué de presse. Avec 72 % du prix d’achat net alloué à des actifs certifiés verts, l’acquisition souligne également l'engagement d'Allianz Real Estate à se concentrer sur le développement durable et l'amélioration de l'utilisation locative. De plus, l'actif de Réau est le gagnant du Grand prix du salon de l'immobilier d'entreprise (SIMI) 2018 dans la catégorie immobilier logistique. »

 

Patrizia acquiert un portefeuille logistique paneuropéen pour 1,2 Md€

Quer III - Madrid (©Patrizia AG)

Patrizia AG a annoncé l'acquisition par BentallGreenOak1 d'un portefeuille paneuropéen de 42 actifs logistiques pour environ 1,2 Md€ pour le compte d'un fonds logistique, soutenu par un club d'investisseurs institutionnels, composé de PFA Pension au Danemark et d’une association de fonctionnaires publics (POBA) en Corée du Sud, ainsi que de Patrizia Logistik-Invest Europa II (PLIE II). Sur les 42 actifs acquis, 39 sont des propriétés « à haut rendement », ainsi que trois nouveaux développements logistiques achetés à terme en Italie et en Espagne, qui sont partiellement préloués. Situé en France, en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas, le portefeuille comprend plus de 1,4 million de m² de surfaces louables existantes ainsi que 138 000 m² supplémentaires de surfaces louables pour les trois développements achetés à terme en Italie et en Espagne. Les propriétés sont situées dans les principaux corridors logistiques européens et sont proches de 90 % (installations rentables) louées à une base de locataires diversifiée de plus de 30 entreprises nationales et internationales des secteurs du e-commerce, de la fabrication et de la logistique tierce. Les principaux utilisateurs sont Carrefour, Aldi, Dachser, DHL, Easydis et Geodis. La durée moyenne pondérée du bail non expiré est supérieure à sept ans. « Cet achat offre une exposition immédiate à un portefeuille de qualité et d'échelle institutionnelle sur quatre marchés distincts, ce qui générera des rendements robustes et fiables pour nos investisseurs, souligne Rob Brook, responsable des investissements alternatifs Patrizia. De plus, avec des vents structurels favorables et les fondamentaux du secteur de la logistique très attrayants, nous prévoyons que le portefeuille offrira des opportunités supplémentaires pour couvrir les marchés en croissance et pour diversifier davantage la plate-forme logistique paneuropéenne, en raison d’une faible pénétration du e-tailing en Europe, contrairement à certains marchés spécifiques comme le Royaume-Uni, l’Allemagne et les Pays-Bas. »

 

Korian lance la construction de deux nouvelles cliniques en Nouvelle Aquitaine

La future clinique Clavette à Angoulins en Charente-Maritime (©D.R)

Korian, Careit et Primonial REIM lancent les travaux de la clinique Le Belvédère, à Saint- Martins-de-Seignaux (Landes) et de la clinique Clavette à Angoulins (Charente-Maritime). Il s’agit des deux premiers projets de cliniques construites dans le cadre de leur partenariat, conclu en octobre 2018. « Un an après la signature du partenariat entre Primonial REIM, le groupe Korian et Careit sur la reconfiguration d’une cinquantaine de projets immobiliers du groupe Korian, nous sommes fiers d’annoncer le lancement de ces deux nouveaux projets », explique Grégory Frapet, président du directoire de Primonial REIM. Et Filippo Monteleone, président fondateur de Careit, d’ajouter : « Nos engagements sont tenus : après le lancement des travaux de construction de l'EHPAD de Pfastatt - premier contrat issu de ce partenariat - deux nouveaux projets structurants émergent aujourd'hui. » « Ces cliniques intègreront nos innovations digitales et domotiques, avec des plateaux techniques équipés de matériels de rééducation de dernière génération, complète Nicolas Mérigot, directeur général Korian France Santé. En outre, elles permettront de poursuivre le virage ambulatoire et de développer une activité de consultations externes ouvertes sur la ville. »
La clinique SSR de Clavette offrira soixante lits d’hospitalisation complète et dix places d’hôpital de jour SSR polyvalents et spécialisés dans la prise en charge des personnes agées polypathologiques et dépendantes. Le projet prévoit également la création d’une maison de consultations avec un point de prélèvement biologique. Les travaux démarreront en février 2020 pour une mise en exploitation prévue fin 2021. Cette relocalisation de l’établissement de Clavette à Angoulins doit permettre de faciliter les conditions d’accès et le partenariat avec le centre hospitalier de la Rochelle, son principal adresseur. La clinique SSR Le Belvédère totalisera pour sa part soixante lits d’hospitalisation complète et cinq places d’hôpital de jour SSR polyvalents et spécialisés dans la prise en charge des personnes agées polypathologiques et dépendantes. Le démarrage des travaux est programmé en janvier 2020 pour une mise en exploitation prévue à l’été 2021. La nouvelle implantation de la clinique (située à ce jour à Labenne) doit favoriser son accessibilité et la rapprocher de ses principaux adresseurs, dont le centre hospitalier de Bayonne.

 

L’Autorité environnementale émet plusieurs recommandations sur le projet de modernisation de la gare d’Austerlitz

(©Wikipedia / Ignis [CC -BY SA 3.0])

L’autorité environnementale a examiné la modernisation de la gare d’Austerlitz et la construction de l’ensemble immobilier A7A8. Ce projet, qui inclut l’aménagement de la gare d’Austerlitz, prévoit sous la maîtrise d’ouvrage de SNCF Mobilités, une amélioration de la circulation dans les espaces publics. Il prévoit également le développement, confié à plusieurs aménageurs, de surfaces commerciales nouvelles, ainsi que la réalisation de l’ensemble immobilier A7A8 de la zone d’aménagement concerté (ZAC) Paris Rive Gauche (situé de l’autre côté de la cour Muséum) et la construction de bureaux, commerces, logements, un hôtel, une résidence étudiante, et enfin des locaux à usage de la SNCF. Le projet intègre également la création d’une voie de liaison routière entre le boulevard de l’Hôpital et l’avenue Pierre Mendès France, sous maîtrise d’ouvrage de la Société d’économie mixte de l’aménagement de Paris (SEMAPA). L’Ae recommande « de compléter la description des travaux de modernisation de la gare, de s’appuyer sur les dernières données disponibles et de fournir clairement les hypothèses prises en compte pour décrire les déplacements à échéance 2025, 2030 et 2040 ». Elle préconise également « de rendre cohérentes les simulations de trafic dans le dossier, de préciser l’impact de l’accroissement des trafics sur les temps de déplacement et d’envisager des solutions intégrées portant à la fois sur le métro et le bâtiment pour limiter les nuisances sonores au niveau du bâtiment traversé par le métro aérien ». L’Ae demande en parallèle de compléter les informations relatives à la consommation d’énergie ainsi qu’à la production et à la consommation d’énergies renouvelables des bâtiments de l’ilot A7A8, de quantifier les émissions de gaz à effet de serre en phase chantier et en phase exploitation. Elle recommande enfin de montrer comment le projet s’inscrit dans l’objectif de neutralité carbone de la Ville de Paris pour ses grandes opérations d’aménagement et de préciser la compatibilité du projet avec les objectifs de tri et de valorisation du plan économie circulaire de la ville de Paris.

 

JLL ouvre un département agence à Lille

                                                            Rodolphe Monnier 

JLL ouvre son département agence (bureaux, industriel et logistique, retail) à Lille. C’est Rodolphe Monnier qui pilotera le déploiement des services transactionnels (locatifs et acquisitifs) de JLL auprès des acteurs du marché lillois et qui devient par la même occasion le directeur du bureau de JLL Lille. Agé de 40 ans, il a commencé sa carrière professionnelle en 2003 en tant que consultant bureaux sur la métropole lilloise. Après avoir occupé différentes fonctions chez JLL à Paris en tant que manager des équipes petites et moyennes surfaces, consultant grands comptes puis directeur de l’équipe mid-market (1000 à 5000m²) sur Paris Intramuros, il souhaitait revenir sur ses terres natales afin de développer JLL Lille. L’équipe « agence » sera composée dès janvier 2020 de sept consultants, quatre dédiés à l’activité tertiaire, deux spécialistes de l’industriel et de la logistique, un consultant retail, ainsi que d’un analyste et un documentaliste. Ce nouveau département rejoindra les équipes de JLL déjà présentes sur place, notamment les quatorze architectes d’intérieurs, space planneurs et chargés d’affaires de Tétris, le département design & build de JLL, mais également les huit ingénieurs fluides, électricité, CVC du département « ingénierie » ainsi que l’équipe « expertise » composée de 4 personnes. Le département capital markets, déjà actif sur ce territoire, se verra lui aussi renforcé par la présence d’une équipe sur place, qui sera en charge de conseiller les propriétaires et les investisseurs dans leurs projets de cession ou d’acquisition d’actifs. Enfin, l’organisation de JLL à Lille est complétée par l’ouverture du département tenant representation. Tanguy Ducoulombier, disposant d’une expérience chez JLL Paris en consulting revient donc lui aussi dans sa région d’origine. JLL a choisi l’opération « Le Swam » pour installer sur 650 m² les 35 personnes composant désormais les équipes de JLL à Lille. L’emménagement des équipes est prévu courant mars 2020.

 

Laurent Imbert prend la direction de l’agence Occitanie de Nacarat


Laurent Imbert rejoint Nacarat et prend la direction de l’agence Occitanie. Titulaire d’un diplôme en techniques de commercialisation, à l’université Paul Sabatier de Toulouse, Laurent Imbert, 46 ans, a effectué l’essentiel de son parcours professionnel dans le secteur de la promotion immobilière. Après avoir débuté sa carrière chez Orange, il intègre le secteur de l’immobilier en 2003 en tant que gérant d’une TPE dans le secteur de la promotion immobilière. Puis en 2007, il intègre le groupe Carrere où il devient chargé de développement. Il évolue ensuite au sein de plusieurs entreprises (European Homes, L&J Promotion) jusqu’à sa nomination au poste de directeur du développement au sein du groupe Pichet en 2018. Au sein de Nacarat, Laurent Imbert a pour mission de développer l’activité de l’agence Occitanie, aussi bien sur les secteurs de l’immobilier résidentiel que de l’immobilier d’entreprise. Objectif annoncé : « faire de Nacarat un acteur de poids sur la région avec une production annuelle de l’ordre de 200 à 300 logements d’ici 3 ans ». Les équipes en place seront également consolidées afin d’atteindre ces objectifs.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 25 février 2020

La veille urbaine du 25 février 2020

Union Investment qui lance son premier développement logistique en France, BNP Paribas REIM qui renforce son organisation européenne, le lancement du...

Prologis poursuit sur sa lancée en France

Prologis poursuit sur sa lancée en France

La country manager France de Prologis a dévoilé les résultats 2019 du géant mondial de l’immobilier logistique dans l’Hexagone et sa stratégie pour le...

M-C.Dalloz (Députée LR) : "Taxer l'immobilier n'est pas la meilleure option"

M-C.Dalloz (Députée LR) : "Taxer l'immobilier n'est pas la meilleure option"

Marie-Chistine Dalloz, députée LR du Jura et secrétaire de la commission des Finances revient sur la politique fiscale administrée par Emmanuel Macron...

La division ascenseurs de Thyssenkrupp en passe d’être cédée à des fonds d’investissement

La division ascenseurs de Thyssenkrupp en passe d’être cédée à des fonds d’investissement

Dans le cadre de son démantèlement, Thyssenkrupp a refusé de vendre ses ascenseurs à son concurrent finlandais, Kone. Conséquence de l’intransigeance...

La veille urbaine du 24 février 2020

La veille urbaine du 24 février 2020

Linkcity qui vend l’intégralité de l’opération Ilot Fertile, Kristelle Wauters qui rejoint Mercialys, les première estimations de l’impact du coronavi...

Changement d'actionnaires pour Altixia REIM

Changement d'actionnaires pour Altixia REIM

La société de gestion immobilière voit ses quatre principaux dirigeants entrer à son capital de façon majoritaire.

La veille urbaine du 21 février 2020

La veille urbaine du 21 février 2020

Olivier Petreschi qui quitte GDG Investissements, les propositions de la FFB à l’occasion des élections municipales, l’Etat qui mobilise 280 M€ pour g...

La veille urbaine du 20 février 2020

La veille urbaine du 20 février 2020

InfraRed et Hemisphere qui vendent Konect, Redman qui nomme Rosine Vanwalscappel DG des activités en IDF, la stratégie du gouvernement pour les petite...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message