La veille immo du 5 décembre 2019

Union Investment qui arbitre CityZen, Socri qui dévoile un projet urbain durable audacieux à Monaco, Gaëlle Velay qui rejoint Icade Santé… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 5 décembre.

Union Investment qui arbitre CityZen, Socri qui dévoile un projet urbain durable audacieux à Monaco, Gaëlle Velay qui rejoint Icade Santé… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 5 décembre.


Union Investment arbitre CityZen à Bois-Colombes


Union Investment vient de vendre CityZen, un complexe immobilier d'environ 38 000 m² composé de deux immeubles de bureaux, situé à Bois-Colombes. D'une surface d'environ 30 000 m², le bâtiment A vient d'être acheté par un fonds conseillé par JP Morgan AM, tandis que les 8 000 m² du bâtiment B ont été acquis par La Française Real Estate Managers pour le compte des SCPIs Épargne Foncière et LF Grand Paris Patrimoine. CityZen, livré en 2013, avait intégré le portefeuille UniImmo: Deutschland en 2012 alors qu'il était encore en phase de développement. Outre ses 38 000 m² d'espaces de travail locatifs, CityZen dispose de 466 places de stationnement. Les deux immeubles ont été gérés comme des entités économiques distinctes au sein d'UniImmo: Deutschland. L’actif dispose de la certifications BREEAM mention « Très bien », des label HQE et BBC-Effinergies. À l'issue de l'arbitrage de CityZen, le portefeuille français de Union Investment se compose désormais de 18 immeubles dont la valeur s'élève à 2,8 Mds€. Pour cette vente, Union Investment était conseillé par C&C Notaires, Archers, Simmons & Simmons. La transaction a été réalisée par JLL, dans le cadre d'un mandat co-exclusif avec BNP Paribas Real Estate. La Française REM était conseillée par l’office notarial Allez & Associé et le cabinet Gide. Son acquisition a été partiellement financée par la banque Helaba.

 

Spie Batignolles dévoile le projet de transformation des anciens locaux d’Europe 1 rue François 1er à Paris

(©CALQ – production Polypix)

L'adresse était connue dans tout Paris pour abriter les studios d’Europe 1 depuis les années 50. Situés rue François 1er dans le 8e arrondissement de Paris, ils vont être transformés en bureaux modernes et commerces de luxe par leur nouveau propriétaire, Ardian Real Estate. Ce dernier a confié les travaux de restructuration à l'entreprise Spie Batignolles Île-de-France. Pour ce marché, l’entreprise générale doit réunir les surfaces de quatre bâtiments haussmanniens autour d'une vaste opération de réhabilitation lourde et d'extension. Les bureaux donneront accès à des terrasses et jardins intérieurs. Un nouveau bâtiment sera construit à l'arrière des ensembles haussmanniens, au cœur d'un îlot végétalisé. L'architecte Jean-Philippe Le Bœuf, agence CALQ, a privilégié la transparence et le reflet dans son choix de matériaux en alliant vitrages, cubes de verre, lames métalliques verticales et résille métallique pour faire la part belle à la nature au travers de l'aménagement d’espaces verts et profiter ainsi des vues sur Paris. L'architecte d'intérieur Tristan Auer a été mandaté pour aménager l'ensemble du socle des bureaux. Cette opération vise plusieurs certifications parmi lesquelles HQE Bâtiment Durable 2016 Excellent ainsi que BREEAM Bespoke 2016 Excellent. Du R-1 au R+1 côté rue, l'immeuble Renaissance proposera quatre nouvelles enseignes de luxe. Ce sont ensuite des bureaux qui seront aménagés aux étages supérieurs à partir du R+2 et dans l'extension, du rez-de-jardin jusqu'au R+6. En rez-de-patio ouvert sur le jardin, des salles de réunion et un auditorium seront proposés aux locataires. Les deux derniers étages seront habillés d'une résille métallique. Les travaux, commencés en juillet 2019, s’achèveront en mars 2021

 

L’agence Jean Amoyal, groupe Franc Architectures réalisera le grand campus équin international de Goustranville


L’agence Jean Amoyal, groupe Franc Architectures, a remporté le concours de l’appel à projet du futur grand campus équin international de Goustranville. Estimé à environ 35 M€, il comprend notamment le déménagement du centre hospitalier universitaire vétérinaire Equin (ChuvEquin) de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort, de son site francilien vers son pôle normand. L’ouverture est prévue début d’année 2023. Sur la base du programme, après analyse des besoins, quatre pôles ont été identifiés. De conception contemporaine s’intégrant à l’architecture existante ; bois et verre, jeux d’ombres et de lumières résonneront au cœur du centre de vie entrepreneurial qui abritera différents espaces : coworking, salle de conférence, restauration… Cette réalisation surplombera le site avec une vision et une visibilité à 360°. L’ANSES bénéficiera pour sa part d’une extension ainsi que d’une réhabilitation, tout en conservant son caractère initial, de type longère, en le modernisant et en le rendant plus fonctionnel. Les matériaux comme la brique et l’ardoises sont conservés dans ce futur projet. Le laboratoire de recherche donne sur un jardin ouvrant ses vues vers le « grand paysage ». Un hôpital et un établissement d’enseignement universitaire où les professionnels pourront poursuivre leur formation constitueront le troisième pôle. Enfin, les logements étudiants ont été pensés dans des grandes maisons conçues avec des pièces de vie communes. Situés sur les hauteurs du campus, les bâtiments d’une architecture mélangeant tradition et contemporain, épousent le dénivelé du terrain et s’ouvrent sur des jardins collaboratifs.

 

Socri présente un projet urbain durable audacieux à Monaco


Le gouvernement princier de Monaco a signé un partenariat avec le groupe Socri REIM pour réaliser une opération mixte au cœur du quartier de Fontvieille. La société a imaginé un projet urbain durable entouré de 2 000 arbres, au cœur de ce qui sera le plus grand parc de Monaco, sur près de deux hectares. « La qualité environnementale n'a cessé de servir de curseur d'arbitrage tout au long de la conception du projet, avec un résultat clair : le bilan environnemental sera le plus ambitieux qu’on puisse atteindre aujourd'hui en la matière », précise le communiqué de presse. Ce projet vise les certifications et labels environnementaux BDMM (Bâtiment durable méditerranéen de Monaco), Biodiversity, BREEAM, One Living Planet, BBCA, Well Building Standard, Effinergie... Le projet est le fruit d’une collaboration avec l’architecte Massimiliano Fuksas, son confrère monégasque Alexis Blanchi du cabinet AB Architecture, le cabinet barcelonais L35, spécialiste de l’immobilier commercial et le paysagiste Jean Mus. Résultat annoncé : « Les courbes douces du projet reproduisent la topographie si caractéristique de la Riviera et de ses cultures en terrasse pour s’intégrer naturellement au quartier de Fontvieille. A la question de la densité urbaine, la réponse apportée a été la densité écologique. » Le projet urbain doublera les surfaces commerciales existantes pour atteindre 30 000 m², avec un hypermarché Carrefour modernisé et agrandi, l’intégration d’un complexe cinématographique, une offre de stationnement repensée, la reconfiguration de bureaux existants et la création de 41 logements domaniaux. Parallèlement, ce projet prend en compte la réalisation possible à terme d’un transport écologique par télécabine, ainsi que la mise en place de navettes électriques et maritimes. Le centre commercial existant restera ouvert pendant la totalité des travaux. « En concertation avec les associations de commerçants, ce projet, qui s’achèvera à l’horizon 2027, a pour vocation de redynamiser l’offre commerciale de Fontvieille en faisant venir de grandes enseignes internationales mais également en renouvelant l’attractivité commerciale de la principauté et de ces nombreux quartiers à proximité immédiate », conclut le communiqué.

 

Le centre Jas de Bouffan obtient la certification Breeam In-Use


Le centre commercial Jas de Bouffan d’Aix-en-Provence, détenu conjointement par Mercialys et Altarea Cogedim, a obtenu la certification Breeam In-Use au niveau Excellent. Rénové et agrandi en 2015, le centre commercial Jas de Bouffan s’étend sur plus de 28 000 m² et comporte 72 boutiques et commerces de services. Son extension avait été certifiée haute qualité environnementale lors de son inauguration. En 2019, Mercialys et Altarea Cogedim ont décidé de faire certifier l’ensemble du centre par la norme Breeam In-Use, en se faisant accompagner par Bopro. À l’issue de cet audit, le centre a obtenu pour chacune des deux dimensions appréciées un score excellent. « Cette certification reflète indubitablement la qualité environnementale du site, mais également la maturité des politiques de développement durable menées par Mercialys et Altarea Cogedim, dont les équipes s’assurent au quotidien du leadership des centres sur l’ensemble des dimensions, tant opérationnelles que commerciales », assure le communiqué de presse.

 

Horizon et L&G Groupe s’associent afin d’accélérer le développement d’opérations immobilières dans la région lyonnaise

Vue perspective du programme Cœur Village à Serpaize (©L&G Groupe)

Horizon et L&G Groupe, promoteur lyonnais, annoncent la création de Quatuor Développement. Cette joint-venture développe des opérations immobilières dans la région lyonnaise, marché sur lequel L&G Groupe est implanté depuis 9 ans. Dans le cadre de ce partenariat, L&G Groupe est en charge de la détection et de la sélection de projets tandis que le groupe Horizon intervient sur le pilotage et la recherche de solutions de financements nécessaires à la réalisation de ces projets. Cette association d’expertise a déjà permis le développement de 177 lots et de nouvelles opérations à Lyon et Villeurbanne sont en cours d’étude. « L’objectif de Quatuor Développement est de réaliser 5 à 10 programmes immobiliers à forte valeur ajoutée par an dans la région lyonnaise principalement », explique Franck Le Maître, président d’Horizon Engineering, société du groupe Horizon. Quatuor Développement participera principalement à la conception de programmes immobiliers sur Lyon Métropole et sa région Rhône-Alpes. La société peut également se positionner sur d’autres secteurs à forte valeur ajoutée comme la Martinique.

 

Gaëlle Velay nommée directrice du développement et des partenariats d’Icade Santé


Gaëlle Velay rejoint Icade comme directrice du développement et des partenariats au sein d’Icade Santé, rattachée à Xavier Cheval, membre du comité exécutif d’Icade en charge du pôle foncière santé. Elle est membre du comité de coordination d’Icade. Titulaire d’une maîtrise en aménagement du territoire de l’Institut des hautes etudes de droit rural et d’economie agricole (Paris XII), d’un D.E.S.S. d’urbanisme et gestion des villes de l’Institut d’urbanisme de Paris, et d’un CESA en Finance à HEC, Gaëlle Velay a commencé sa carrière au sein du groupe Caisse des Dépôts en 1992, en tant que chargée d’études chez Serequip Ingénierie. En 1996, après un an comme responsable d’agence locative de Petit-Colombes au sein de la Société anonyme d'économie mixte de construction et de rénovation urbaine de la Ville de Colombes, elle rejoint SCIC Gestion IDF comme responsable de projet urbain, puis responsable de l’agence Seine Saint-Denis, jusqu’en 2003. En 2004, elle prend la direction de l’agence Seine-Saint-Denis et Val d’Oise d’Icade Patrimoine. De 2006 à 2009, elle est directrice du développement du programme d’accession sociale à la propriété chez Icade, avant de rejoindre la Caisse des Dépôts en 2010, comme directrice régionale Champagne-Ardenne. En 2013, elle est nommée directrice régionale Languedoc-Roussillon. Depuis 2015, elle était directrice régionale Hauts de France de la Caisse des Dépôts.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L’hydrogène et la mobilité urbaine : enfin propre !

L’hydrogène et la mobilité urbaine : enfin propre !

L’hydrogène s’impose dans la mobilité urbaine. Mais peut-on en produire de manière totalement propre ? La start-up Lhyfe lève huit millions d’euros po...

La logistique fluviale, axe stratégique des chantiers olympiques

La logistique fluviale, axe stratégique des chantiers olympiques

L’Etat, la Solideo, Haropa-Ports de Paris et VNF ont signé une convention de partenariat en faveur du recours à la logistique fluviale pour la constru...

La veille urbaine du 21 janvier 2020

La veille urbaine du 21 janvier 2020

La Française mandatée par PFA pour un portefeuille de résidences seniors, les consommations énergétiques réelles des bureaux qui baissent mais pas suf...

La veille urbaine du 20 janvier 2020

La veille urbaine du 20 janvier 2020

La signature du contrat de projet partenarial d’aménagement Bordeaux Inno Campus, JPMorgan Chase qui étend son bureau à Paris, Inovalis et le fonds Se...

Le bois pousse dans la construction française

Le bois pousse dans la construction française

Le secteur de la construction bois a été dynamique l'an passé en France. Pour autant des freins à son développement persistent. Décideurs décrypte le...

La veille urbaine du 17 janvier 2020

La veille urbaine du 17 janvier 2020

Aviva Investors qui signe l’immeuble Lugdunum à Lyon, la Seine-Saint-Denis qui retient 3 groupements pour donner du sens à son évolution à horizon 202...

La veille urbaine du 16 janvier 2020

La veille urbaine du 16 janvier 2020

Réalités qui acquiert le groupe Cap’Etudes, Foncia Pierre Gestion qui prend son indépendance, les ambitions de Perial pour 2020… Décideurs vous propos...

M&G Real Estate veut poursuivre sur sa lancée

M&G Real Estate veut poursuivre sur sa lancée

Le bras armé dans l’immobilier de la filiale de Prudential a mis le pied sur l’accélérateur en Europe continentale depuis quelques années. Une stratég...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message