La veille immo du 3 décembre 2019

Primonial REIM qui acquiert Le Jour à Paris 14e, le nom des groupements en course pour la réalisation du village des médias, Guillaume Savard et Stéphane Bund qui créent Upside Partners… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 3 décembre.

Primonial REIM qui acquiert Le Jour à Paris 14e, le nom des groupements en course pour la réalisation du village des médias, Guillaume Savard et Stéphane Bund qui créent Upside Partners… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 3 décembre.


Primonial REIM acquiert Le Jour à Paris 14e

 (©CBRE)

Primonial REIM a annoncé l’acquisition de l’ensemble immobilier de bureaux « Le Jour » à Paris 14e auprès de Tishman Speyer, pour le compte notamment de sa SCPI Primopierre. Conçu en 1970, l’actif a fait l’objet d’une restructuration complète en 2018, qui lui a permis de recevoir le prix de l’immobilier d’entreprise aux Pyramides d’Argent 2018 et d’être nommé aux Grands Prix SIMI dans la catégorie « immeubles de bureaux rénovés ». L’immeuble, multi-locataires, offre une mutualisation du risque locatif avec des baux signés sur le long terme. Il développe une surface utile de près de 25 000 m² et propose une façade entièrement vitrée, des plateaux divisibles, un hall d’accueil double hauteur ainsi que des salles de réunion modulables. Par ailleurs, l’actif propose à ses utilisateurs des services tels qu’un restaurant d’entreprise, une conciergerie, un café contemporain, des salles de réunion privatisables, des terrasses panoramiques et des jardins d’hiver. L’immeuble dispose d’une double certification HQE Excellent et BREEAM Very Good. Il a également obtenu le label BBC Effinergie. « Cette acquisition s’inscrit dans notre stratégie d’investir dans des actifs répondant aux attentes des locataires-utilisateurs en matière de performance énergétique, d’usage et de services, se félicite Grégory Frapet, président du directoire de Primonial REIM. Situé au cœur d’un environnement mixte tertiaire, commercial et résidentiel, l’immeuble bénéficiera des projets de développement urbain des quartiers de Montparnasse, Balard et la Porte de Vanves. » Dans cette transaction, Primonial REIM a été conseillé par le cabinet d’avocats LPA & Associés, l’étude Allez & Associés, par le bureau d'études et ingénierie 7 Concept ainsi que les cabinets Denjean & Associés et KPMG Avocats.

 

La Française REM signe Identity 2 à Rennes

 (©Willy Berré)

La Française Real Estate Managers (REM) a acquis, auprès du groupe Giboire, l’immeuble de bureaux Identity 2 situé à EuroRennes. Livré au 3e trimestre 2019, l’ensemble signé par l’agence Blanchard Marsault Pondevie développe une surface de 7 875 m² dont 188 m² de commerces. La partie bureaux est louée, dans le cadre de deux baux fermes de 6 ans chacun, à Biocoop pour 4 744 m² et à Action Logement (via sa filiale Solendi Expansion) pour 921 m². L’immeuble vise la certification HQE. Cette acquisition a été signée pour le compte de la SCPI Multimmobilier 2. La Française REM était assistée par l’étude Montre-Cartier-L'herminier-Bouton Hugues. Le groupe Giboire était assisté par l’Office notarial du Guesclin.

 

Sogeprom livre la restructuration du 83 avenue de la Grande Armée à Paris


Sogeprom a livré l’immeuble de bureaux situé au 83 avenue de la Grande Armée à Paris. Cette opération est le fruit d’une conception développée avec l’agence Ory Architecture & Associés et de l’agence Fostine Ferro Interior. D’une surface de 10 000 m² et situé dans le quartier central des affaires de Paris, cet immeuble de bureaux appartient à Société Générale Assurances, le métier assurances du groupe Société Générale et à InVivo, groupe coopératif agricole français. Cette restructuration lourde a consisté en la refonte de la façade principale « qui a permis d’accroître considérablement la luminosité grâce à de larges baies vitrées et de donner une meilleure visibilité à l’immeuble », la refonte de la façade intérieure donnant sur le patio également conçue avec de larges baies vitrées, l’élaboration de nouveaux espaces de travail. L’immeuble 83 GA accueille plus de 500 m² de services dédiés à l’immeuble, avec un rooftop comprenant une serre et un potager attenants à un espace de réception, un espace paysagé accessible à tous les utilisateurs depuis la cafétéria située au rez-de-chaussée, deux terrasses végétalisées qui accueillent des ruches et un centre de conférences avec auditorium de 180 places. Cette restructuration s’inscrit par ailleurs dans une démarche environnementale concrétisée par les labellisations HQE Bâtiment Durable (premier bâtiment ayant obtenu la certification selon le nouveau référentiel de 2016 selon Sogeprom), BBC Effinergie et BREEAM Very Good. Enfin, le promoteur a conçu cet immeuble de bureau dans le cadre d’une démarche Full BIM. « Après les immeubles Ampère E+, siège social de Sogeprom, et WATT en cours de construction, la livraison de cet immeuble restructuré dans un quartier central des affaires à Paris marque l’aboutissement d’un programme à fort enjeu pour Sogeprom en Ile-de-France, souligne Loïc Madeline, directeur général délégué Ile-de-France de Sogeprom. Avec nos différents partenaires, nous avons œuvré à concevoir un immeuble de grande qualité afin de répondre au mieux aux attentes de InVivo et Sogecap et de leurs utilisateurs. » Et Eric Groven, président de Sogeprom, d’ajouter : « Les restructurations d’immeubles sont au cœur de nos ambitions. Cette opération traduit la capacité et la volonté de Sogeprom de restructurer des immeubles où le bien vivre prend tout son sens, avec une architecture contemporaine, élégante et respectueuse de son environnement ».

 

JO 2024 : la Solideo dévoile les groupements admis à remettre une offre pour la réalisation du village des médias


La Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo) a dévoilé la sélection des groupements d’opérateurs immobiliers admis à remettre une offre pour la réalisation du village des médias des Jeux de Paris 2024 sur les communes de Dugny, Le Bourget et La Courneuve. Pour le secteur « Sud de l’Aire des Vents » (61 500 m²), le groupement Bouygues Immobilier, CDC Habitat, celui constitué par Sogeprom et Demathieu Bard Immobilier ; ainsi que Kaufman & Broad ont été sélectionnés. Pour le secteur « Plateau » (29 500 m²), Ametis d’un côté ; Lamotte-Giboire d’un autre ; et Sogeprom associés à Demathieu Bard Immobilier sont en compétition. Le choix des lauréats interviendra en mai 2020. Les groupements devront être complétés par des architectes coordonnateurs, des paysagistes et des équipes pluridisciplinaires – notamment en biodiversité.

 

Guillaume Savard et Stéphane Bund créent Upside Partners

Guillaume Savard (à gauche) et Stéphane Bund


Guillaume Savard et Stéphane Bund créent Upside Partners, société indépendante de conseil, d’assistance transactionnelle et d’AMO conseillant utilisateurs, investisseurs et family offices « à la recherche de l’Upside ». Upside Partners couvre quatre champs différents : financier & juridique, architecture & urbanisme, technique & technologie, usages & RSE. « Par la recherche de l’Upside, les fondateurs entendent l’identification et la création d’une valeur durable, provenant d’un investissement immobilier ou d’une transformation opérationnelle mobilisant l’immobilier », précise le communiqué de presse. Créé par Guillaume Savard et Stéphane Bund, Upside Partners s’appuiera également sur les compétences de Pauline Bergamin, dotée d’une expérience acquise au sein de Bouygues Immobilier et du pôle project management de CBRE ; Dominique Benoist, architecte ayant plus de trente ans de projets à son actif ; Philippe Maillard, expert en supply chain et en stratégie multi canal. La société dans toutes les classes d’actifs (bureau, logistique/ activité, commerce, résidentiel et hôtel) à Paris et en régions. « Upside Partners répond à une demande d’expertise polyvalente et indépendante, ouverte aux grandes mutations actuelles, capable de coupler une excellente compréhension des questions immobilières avec une approche créative et sophistiquée en matière financière et juridique notamment », explique Guillaume Savard. Et Stéphane Bund d’ajouter : « Upside Partners conseille trois types de clients, dont les sollicitations nous sont familières. Les utilisateurs confrontés à des projets de transformation passant par l’immobilier et les espaces de travail, les investisseurs cherchant à positionner ou repositionner au mieux leurs actifs et les family offices en quête de solutions d’investissements sur mesure et menées à bien en toute confidentialité. »

 

Paluel-Marmont Capital prend une participation majoritaire dans Quadrilatère

Paluel-Marmont Capital prend une participation majoritaire dans Quadrilatère, pure player de l’aménagement d’espaces tertiaires, principalement de bureaux, essentiellement en région parisienne. Fort de d’une équipe d’une cinquantaine de personnes, Quadrilatère a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 38 M€. L’entreprise a été fondée en 1989 par Jérôme Malet. Après avoir passé le relai managérial il y a deux ans à Emmanuel Fougère, Jérôme Malet organise aujourd’hui la transmission capitalistique. Emmanuel Fougère et l’équipe de management reprennent ainsi l’entreprise aux côtés de Paluel-Marmont Capital, nouvel actionnaire majoritaire. « Emmanuel Fougère, en tant que directeur général depuis août 2017, assisté d’une équipe solide, assure parfaitement depuis deux ans le développement de la société, explique Jérôme Malet. Nous avons trouvé en Paluel-Marmont Capital un nouveau partenaire à l’écoute des hommes, respectueux, et au service de la croissance de l’entreprise pour avancer sereinement. Confiant dans cette évolution, j’ai conservé une participation importante au sein de Quadrilatére. » Et Emmanuel Fougère d’ajouter : « Avec l’essor du coworking et des nouvelles tendances, notre marché est en pleine évolution. Il nous fallait un partenaire de confiance, agile et à l’esprit entrepreneurial, pour partager notre ambition. » Paluel-Marmont Capital a organisé ce LBO avec, à ses côtés, un club deal d’investisseurs privés et HSBC pour la dette senior. Villechenon a conseillé les acquéreurs et assuré la due diligence juridique. Grant Thornton s’est chargé de la due diligence financière tandis que celle stratégique a été menée par Advention et celle RSE par Demain Aussi. Transation R et PBA ont conseillé les cédants. Aston société d’avocats a épaulé le management.

 

UpFactor lève 2,5 M€

L'équipe d'UpFactor

UpFactor, acteur du marché de la surélévation en France, lève 2,5 M€ auprès de Sofiouest, FA Diese, Paris Region Venture Fund (PRVF) géré par CapDecisif Management et la Banque des Territoires (Groupe Caisse des Dépôts). L’entreprise a développé Upfactor Geoservices, un outil SIG (système d’information géographique) 3D de détection du potentiel de surélévation des bâtiments. Cette levée de fonds servira à développer l’activité en région Ile-de-France et dans les grandes métropoles régionales, à poursuivre la R&D pour lancer de nouvelles fonctionnalités et produits, et à renforcer ses effectifs opérationnels et commerciaux. « Définissant un cercle vertueux, la surélévation permet de financer les travaux de rénovation énergétique des actifs immobiliers et copropriétés tout en proposant de nouveaux logements neufs au cœur des centres urbains pour préserver les espaces libres », souligne le communiqué de presse. En deux ans, UpFactor a analysé plus de 2 600 adresses pour ses clients bailleurs sociaux, foncières et copropriétés, générant plus de 63 projets d’une surface moyenne de 950m². Sollicités en premier lieu en Ile-de-France et en région Rhône-Alpes Auvergne, UpFactor agrège maintenant les données des grandes métropoles régionales. « En participant au développement de UpFactor, la Banque des Territoires souhaite promouvoir cette innovation favorisant le développement de nouveaux logements à empreinte écologique réduite tout en facilitant ce faisant le financement de la rénovation énergétique du patrimoine immobilier », conclut UpFactor.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille immo du 10 décembre 2019

La veille immo du 10 décembre 2019

BlaBlaCar qui loue l’intégralité de l’immeuble X à Paris 11e, Monoprix qui signe un clés-en-main de 100 000 m² avec Prologis, Gecina qui lance la fili...

La veille immo du 9 décembre 2019

La veille immo du 9 décembre 2019

Le groupement Pichet-Legendre désigné opérateur immobilier du village des athlètes à L'Île-Saint-Denis, Paris en tête des villes les plus attractives...

Quid du marché de la construction individuelle en France ?

Quid du marché de la construction individuelle en France ?

Après des années fastes, le marché de la construction individuelle présente des signes de fatigue. La suppression de certaines aides de l'État permett...

La veille immo du 6 décembre 2019

La veille immo du 6 décembre 2019

Allianz qui acquiert un portefeuille logistique en France, Patrizia qui signe un portefeuille logistique paneuropéen pour 1,2 Md€, JLL qui ouvre un dé...

COP25 : deux fois plus d'EnR ?

COP25 : deux fois plus d'EnR ?

Le dernier rapport de l'Irena appelle les décideurs politiques à doubler leurs ambitions en matière d'énergies renouvelables afin de remporter la lutt...

La Caisse des dépôts vise la neutralité carbone pour 2050

La Caisse des dépôts vise la neutralité carbone pour 2050

Face à l’urgence climatique, le groupe Caisse des Dépôts se mobilise pour la neutralité carbone à horizon 2050 et accroît ses financements en faveur d...

France-Irlande : une liaison électrique

France-Irlande : une liaison électrique

Le projet Celtic Interconnector coûtera 930 millions d'euros, dont la moitié financé par l'Union européenne. C'est la première liaison électrique qui...

La veille immo du 5 décembre 2019

La veille immo du 5 décembre 2019

Union Investment qui arbitre CityZen, Socri qui dévoile un projet urbain durable audacieux à Monaco, Gaëlle Velay qui rejoint Icade Santé… Décideurs v...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message