La veille immo du 29 octobre 2019

LaSalle qui signe un entrepôt logistique de 25 000 m² à Gonesse, AEW qui acquiert 11 000 m² de bureaux à Lyon Gerland, la présentation des finalistes du dialogue compétitif visant à imaginer 20 000 m² sous l'Esplanade de La Défense… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 29 octobre.

LaSalle qui signe un entrepôt logistique de 25 000 m² à Gonesse, AEW qui acquiert 11 000 m² de bureaux à Lyon Gerland, la présentation des finalistes du dialogue compétitif visant à imaginer 20 000 m² sous l'Esplanade de La Défense… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 29 octobre.


LaSalle acquiert un entrepôt logistique de 25 000 m² à Gonesse


LaSalle Investment Management a acquis un entrepôt de logistique urbaine dans la périphérie de Paris pour le compte de son fonds paneuropéen Encore+. L’actif est loué « à un acteur de premier plan ». Cet entrepôt de logistique urbaine est localisé dans le marché de Gonesse au nord de la capitale. L’actif répond aux critères d’un entrepôt de grade A et offre une superficie locative de près de 25 000 m² aménagée en quatre cellules de stockage (26 quais) et des espaces de bureaux de qualité. « Cet entrepôt de logistique urbaine est un actif stratégique proche de Paris situé dans l’un des marchés logistiques à la croissance la plus rapide d’Europe, se félicite David Ironside, gérant du fonds Encore+, chez LaSalle Investment Management. Le développement de la ville de Gonesse va limiter fortement la possibilité de créer de nouvelles zones logistiques dans la région, ce qui profitera à l’actif qui bénéficiera d’une dynamique de l’offre et de la demande positive tout en générant des revenus réguliers et durables dans les prochaines années. » Et Beverley Shadbolt, présidente de LaSalle Investment Management. France, d’ajouter : « Après l'acquisition et le développement de notre projet logistique à Tigery annoncé en début d'année, cette nouvelle acquisition importante pour Encore+ renforce notre position dans le secteur logistique en France. Cela prouve une fois de plus notre capacité à saisir d'excellentes opportunités en France. » LaSalle a été conseillé par C&C (Notaire), Baker McKenzie (Juridique), Etyo (technique) et KPMG (fiscalité).

 

AEW acquiert 11 000 m² de bureaux à Lyon Gerland


Paluel-Marmont Valorisation a cédé à AEW, pour le compte d’un investisseur institutionnel, un immeuble de bureaux de 11 000 m² situé à Lyon Gerland. Acquis en 2016, cet immeuble a fait l’objet d’un programme de rénovation et héberge aujourd’hui la direction interrégionale des services pénitentiaires de la région, Regus et DSC. « Ce projet reflète parfaitement la stratégie principale d’allocation des investissements immobiliers de Compagnie Lebon, à savoir des immeubles bien situés ou situés dans des secteurs en devenir, offrant une opportunité de création de valeur – à travers une restructuration, un repositionnement ou une renégociation des loyers – à court ou moyen terme, commentent Mohamed Zein et Maxime Piquemal, directeurs généraux de Paluel-Marmont Valorisation. Le secteur de Gerland aujourd’hui reconnu comme étant le second pôle tertiaire de Lyon était en profonde mutation et urbanisation à l’époque de l’acquisition. L’immeuble quant à lui était entièrement occupé par un locataire avec qui PMV avait négocié un départ anticipé en vue de le restructurer. » L’étude Prudhomme&Baum (Nicolas Baum),  le cabinet IC Avocats (Marlène Benoist Jaeger) et KPMG Avocats (Jean-Etienne Chatelon) conseillaient AEW. Compagnie Lebon a quant à elle été conseillée par l'étude Allez&Associés représentée par Romuald Sachet et par CMS Francis Lefebvre Avocats représenté par Amélie Retureau. La transaction a été intermédiée par Catella dans le cadre d’un mandat co-exclusif avec JLL. Le financement bancaire de cette opération était assuré par la CERA, et la réalisation des travaux a été conduite par la société ROM.

 

Dynamic Workplace dévoile ses ambitions à l’horizon fin 2020


Fondée en janvier 2019 par Mathieu Gémon et Philippe Morel, Dynamic Workplace a fait un bilan d’étape sur activité et dévoilé et ses ambitions à l'horizon fin 2020. Parmi les clients qui font d'ores et déjà partie du portfolio de la jeune pousse figurent le groupe Vinci pour son futur siège social à Nanterre, le groupe IMA pour son nouveau site de Nantes, le groupe Mobivia pour son futur siège à Villeneuve d'Ascq, ainsi que des acteurs des médias et du sport. D'ici fin 2020, la start-up compte déployer un partenariat qui sera prochainement officialisé avec un acteur du conseil stratégique ; développer un écosystème de startups “RH” qui aident les entreprises à imaginer de nouveaux modes de travail et des outils collaboratifs (Cocoworker, Bonanza, Move Your Buddy ou encore  Speak & Act) ; adresser de nouvelles verticales au-delà de l'immobilier tertiaire, telles que l'hôtellerie ou encore les grands centres commerciaux. Les clients et partenaires étant massivement implantés sur le marché européen, Dynamic Workplace prévoit de se structurer pour répondre à leurs attentes internationales.

 

Paris La Défense dévoile les 5 finalistes du dialogue compétitif pour imaginer 20 000 m² sous l'Esplanade de l'Axe historique


Paris La Défense a désigné les cinq groupements d'architectes appelés à concourir pour imaginer ce que deviendront les 20 000 m² de surfaces, localisés sous l'Esplanade de l'Axe historique, et notamment l'espace « Cathédrale » de plus de 6 000 m² situé au cœur du quartier d'affaires. « Paris La Défense ose imaginer la vie sous la dalle : nous souhaitons valoriser l'identité de la Cathédrale pour créer un nouveau lieu de vie, explique Marie-Célie Guillaume, directrice générale de Paris La Défense. Le projet que nous retiendrons sera celui d'un lieu à l'identité « sous-dalle » marquée, fondamentalement différent de ce qui existe en surface. Un lieu mixte, de passage ou de moments prolongés, qui vivra à tout moment de la journée. Avec ce projet, Paris La Défense souhaite proposer une expérience urbaine différente et inédite en Île-de-France. » C'est par le biais d'un Dialogue compétitif que Paris La Défense entend valoriser les 20 000 m² d'espaces. Les cinq groupements auront plusieurs mois pour proposer à la fois une vision à long terme nécessaire à l'aboutissement d'un projet particulièrement complexe et le lancement rapide de premières interventions. A l'issue du dialogue, Paris La Défense choisira l'équipe qui l'accompagnera. « Le dialogue compétitif a suscité l'intérêt de nombreux groupements du monde entier, composés chacun d'agences d'architecture et d'urbanisme, de programmistes, de bureaux d'études techniques et d'experts, précise le communiqué de presse. La sélection des équipes s'est fondée sur la pertinence de leur approche et de leurs travaux précédents, ainsi que sur la solidité et sur la pluridisciplinarité des compétences. » Les architectes des cinq équipes internationales retenues pour participer au Dialogue compétitif sont Baukunst (Bruxelles), Emilio Tunon (Madrid et Zürich), Kaan Architecten (Rotterdam, Sao Paulo et Paris), Lacaton & Vassal (Paris), Tezuka Architects (Tokyo, associé à Ciel Rouge Création). Le choix du lauréat interviendra au premier trimestre 2020.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Hydrogène : un réseau de transport européen dans les tuyaux

Hydrogène : un réseau de transport européen dans les tuyaux

Un groupe de onze gestionnaires de réseau européen a publié un plan expliquant comment l’Union européenne pourrait se doter, d’ici à 2040, d’un réseau...

Numérique et environnement, une relation toxique ?

Numérique et environnement, une relation toxique ?

Quel est l’impact réel du numérique sur l'environnement ? Le déclin progressif des secteurs primaire et secondaire dans les pays développés a contribu...

Les SIIC, moniteurs de l'activité des marchés immobiliers

Les SIIC, moniteurs de l'activité des marchés immobiliers

Quel est l’impact à date de la crise sanitaire et du confinement sur l’activité des marchés immobiliers ? Si les données du GIE ImmoStat ont donné des...

La veille urbaine du 31 juillet 2020

La veille urbaine du 31 juillet 2020

Tristan qui acquiert une cinquantaine de sites logistiques en France, LaSalle qui cède l’immeuble Sainte-Cécile à Paris 9e, Engie qui va se recentrer...

La ville du futur sera nature !

La ville du futur sera nature !

Alors candidate à la mairie de Paris, Anne Hidalgo s’est engagée à planter 170 000 arbres en six ans sur les 105 km carrés que couvrent la capitale....

La veille urbaine du 30 juillet 2020

La veille urbaine du 30 juillet 2020

In’li et Axa IM – Real Assets qui créent une foncière de développement, BNP Paribas REIM qui lève le voile sur sa feuille de route RSE pour 2024, Infr...

A. Liss (DTZ Investors) : "Nous allons privilégier une stratégie de haute couture qui nous permettra de créer de la valeur"

A. Liss (DTZ Investors) : "Nous allons privilégier une stratégie de haute couture qui nous permettra...

DTZ Investors France anime régulièrement le marché de l’investissement immobilier. Alban Liss, son président, partage ses convictions au regard de la...

La biomasse sur le fil, en plein débat européen

La biomasse sur le fil, en plein débat européen

La biomasse correspond à 60 % de la consommation d’EnR en Europe, soit plus que les énergies solaire et éolienne combinées, selon Eurostat. Pourtant,...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message