La veille immo du 25 avril 2019

Icade qui réorganise sa gouvernance et son comité exécutif, WiredScore qui labellise Haussmann Saint-Honoré, l'annonce des lauréats de "Play Your Airport" saison 2… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 25 avril.

Icade qui réorganise sa gouvernance et son comité exécutif, WiredScore qui labellise Haussmann Saint-Honoré, l'annonce des lauréats de "Play Your Airport" saison 2… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 25 avril.

 

Evolution de la gouvernance et nominations au comité exécutif d’Icade

Olivier Wigniolle (©D.R.)

Frédéric Thomas, directeur général de Crédit Agricole Assurances et directeur général de Predica, a été élu en qualité de président du conseil d’administration, en remplacement d’André Martinez, dont le mandat est arrivé à échéance. Le mandat d’Olivier Wigniolle en qualité de directeur général d’Icade a été renouvelé pour une durée de quatre années. Il aura pour mission de mettre en œuvre le plan stratégique 2019-2022. Florence Peronnau est nommée quant à elle en tant que vice-présidente et administratrice référente. Elle aura notamment pour missions de remplacer le président en cas d’absence, de veiller à la mise en œuvre des meilleures normes de gouvernance, de prévenir et gérer, en coordination avec le président, les conflits d’intérêts. Jérôme Lucchini, directeur général adjoint d’Icade Santé et secrétaire du conseil d’administration, est nommé secrétaire général d’Icade. Il sera membre du comité exécutif et est par ailleurs renouvelé en tant que secrétaire du conseil. Françoise Delettre, directrice générale déléguée d’Icade Santé et membre du comité exécutif d’Icade, a fait valoir ses droits à la retraite. Elle sera remplacée à compter de ce jour par Xavier Cheval, actuel directeur général adjoint d’Icade Santé. Maurice Sissoko, directeur général d’Icade Promotion et membre du comité exécutif d’Icade, quitte quant à lui Icade pour se consacrer à des projets personnels. Il sera remplacé dans les prochaines semaines par Emmanuel Desmaizieres, actuellement directeur général d’UrbanEra, International, Filiales et Commerce de Bouygues Immobilier.

 

Hugues Perinet-Marquet devient président du CNTGI

                                                            (©Laurène Zabary)

Par arrêté de la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, du ministre de l'Economie et des Finances et du ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement, en date du 23 avril 2019, le professeur Hugues Perinet-Marquet a été nommé président du Conseil national de la transaction et de la gestion immobilières (CNTGI).
Professeur à l’Université Paris II Panthéon-Assas où il est directeur du master 2 de droit immobilier et de la construction et du CERCOL (Centre d’etudes et de recherches sur la construction et le logement), Hugues Perinet-Marquet est aussi président de l’Association française pour le droit de la construction et de l’immobilier (AFDCI) et du Grecco (Groupe de recherche en copropriété). L’arrêté du 23 avril 2019 liste aussi les 15 autres membres titulaires du CNTGI à savoir les sept membres représentant les personnes titulaires de la carte professionnelle ; les cinq membres représentants des consommateurs choisis parmi les associations de défense des consommateurs œuvrant dans le domaine du logement et les trois personnalités qualifiées dans le domaine de l'immobilier ou du droit des copropriétés, ainsi que les membres suppléants
Créée en 1987, l’Association AJEDIM ASSAS qui regroupe les anciens diplômés du DEA de droit foncier devenu DESS puis master de droit immobilier et de la construction et du CERCOL de l'Université Paris II Panthéon-Assas « félicite son directeur de master ».

 

L’immeuble Haussmann Saint-Honoré labellisé WiredScore Gold


WiredScore a décerné la labellisation WiredScore Gold à l’ensemble Haussmann Saint-Honoré, situé Paris 8e. Actuellement objet d'une restructuration, avec une livraison imminente, l'ex-siège social de La Française racheté par Invesco Real Estate en 2015, développe près de 11 000 m² de surfaces de bureaux totalement pré-louées à un utilisateur. Une capacité de redondance digne d'un data center, la possibilité d'une connectivité alternative par les ondes radios en toiture, la sécurisation physique des réseaux télécoms dans l'immeuble, l'anticipation de l'évolution des besoins en couverture mobile indoor et une garantie de diversité des fournisseurs de fibre optique font partie des points clés de connectivité de l'ensemble Haussmann Saint-Honoré.
« Nous sommes très fiers de cette collaboration avec Invesco Real Estate et de labelliser WiredScore Gold ce fameux ensemble tertiaire, qui répond parfaitement aux nouvelles attentes des utilisateurs, à savoir l'alliance entre le travail, l'humain et les échanges, commente Frédéric Motta, directeur général de WiredScore France. Une labellisation qui va permettre aux occupants de bénéficier d'un excellent confort numérique, un service devenu indispensable au bien-être des salariés comme au développement des entreprises. ». Et Xavier de Saqui de Sannes, senior directeur asset management chez Invesco Real Estate, d’ajouter : « Un premier actif labellisé WiredScore en France et non des moindres, qui traduit notre souci d'apporter des réponses concrètes aux besoins de nos locataires. Cela va au-delà de l'annonce marketing, l'actif de demain doit s'adapter et se conformer aux évolutions des modes de travail et non l'inverse. »

 

Les lauréats de "Play Your Airport" saison 2 dévoilés


Le groupe ADP a récompensé les vainqueurs du challenge mondial " Play Your Airport " saison 2, lancé en octobre 2018, autour de l’ambition « imaginer la ville aéroportuaire de demain, autour du quartier d'affaires Roissypole pour en faire un véritable quartier de ville attractif, plus connecté et plus urbain. ».
Cette démarche a mobilisé une diversité de communautés – étudiants, startups, voyageurs, utilisateurs du quartier de Roissypole et collaborateurs du groupe – autour du monde. Pas moins de 549 projets provenant de 68 pays ont été déposés, 9 finalistes sélectionnés et 3 gagnants désignés.
Pour les projets des utilisateurs du quartier, collaborateurs du Groupe ADP et voyageurs (25 projets issus de 14 pays), le vainqueur est L'Estran, un lieu disposé à accueillir toutes sortes d'initiatives créatives favorisant les valeurs territoriales et sociales. Pour les projets des étudiants (354 projets issus de 41 pays), Mario Bros a été désigné lauréat. Ce programme ambitionne de repenser les aménagements urbains du quartier afin de mettre en avant des loisirs et des activités culturelles. Pour les projets des startups (170 projets issus de 46 pays), Wingzy a été distinguée. Cette application connecte les usagers du quartier de Roissypole.
Au travers des différents projets proposés, de grandes tendances qui dessinent la ville aéroportuaire de demain ont émergé : des applications permettant aux communautés de mieux échanger ; des espaces de travail diversifiés ; des espaces ludiques, de convivialité, et de restauration ; une animation du quartier au quotidien. Le jury a été composé d'experts internes, de représentants des entreprises implantées à Roissypole et de représentants internationaux qualifiés : Servair, Air France, AccorHotels, Schiphol Amsterdam Airport.
Chaque communauté a reçu un prix : pour l'équipe étudiante gagnante et pour les voyageurs et collaborateurs du Groupe ADP, des billets d'avion pour un tour du monde ; pour les entreprises, le financement et l'accompagnement d'une expérimentation à hauteur d'un montant de 40 000 euros. « Toutes ces nouvelles idées, pour certaines à fort potentiel, viendront alimenter notre réflexion et enrichir nos études d'aménagement, afin de développer Roissypole en un véritable quartier de ville attractif, plus connecté et plus urbain, et ce faisant, nous transformerons l'expérience des usagers et de nos voyageurs au sein de la ville aéroportuaire », explique Serge Grzybowski, directeur de l'immobilier du groupe ADP.

 

SNCF Immobilier déploie l’urbanisme temporaire sur un nouveau site à Rouen

 ©Virgile Thersiquel

Un nouveau lieu culturel temporaire porté par le collectif Lucien ouvre ce mois-ci au centre de Rouen pour une durée de 5 mois. Installé sur l’emplacement de l’ancienne gare de Saint Sever, le lieu est mis à disposition par SNCF Immobilier. Inspiré du Platz Project de Hanovre ou encore du Ground Control de Paris, ce nouveau site nommé « Friche Lucien » s’inscrit dans la tradition des espaces éphémères de plein air populaires à l’étranger, notamment en Allemagne (« beergarten ») ou en Hongrie (« kert »). Plus d’une centaine d’artistes y seront mis à l’honneur ainsi que des producteurs et artisans locaux. La Friche Lucien possède sa place, son troquet, sa cantine, son agora, son théâtre et un marché de créateurs. La programmation culturelle sera variée : concerts, ateliers, cours de danse, projections… « Avec ce nouveau site d’urbanisme transitoire, nous poursuivons le déploiement d’une démarche nationale qui consiste à redonner vie à des bâtiments ou à des terrains en accueillant temporairement des projets hybrides, expérimentaux mettant en avant des valeurs de partage et de convivialité, commente Benoit Quignon, directeur général de SNCF Immobilier. Le talent et le dynamisme du collectif Lucien permettront de faire mieux connaitre au grand public un site SNCF de 15 hectares destiné à accueillir à l’horizon 2030 un projet urbain autour d’une future gare. »

 

Ivanhoé Cambridge acquiert quatre projets logistiques au Royaume-Uni


Ivanhoé Cambridge renforce ses investissements logistiques au Royaume-Uni en faisant l’acquisition de quatre projets de développement par le biais de sa plateforme PLP. Les sites, occupant une superficie totale de plus de 52 hectares sont situés dans le Nord du Royaume-Uni à Leeds, Sheffield, Crewe et Knowsley. Ils permettront de développer plus de 240 000 m² de surfaces logistiques, pour un coût de développement total de plus de 350M€. Il est prévu de lancer le développement en blanc de trois des projets en 2019. La livraison des quatre projets est prévue pour 2020 et 2021. Ces nouveaux projets complètent le portefeuille existant et porteront la valeur des actifs sous gestion à environ 600 M€ une fois livrés.
« Grâce à ces quatre nouveaux projets, nous nous positionnons parmi les leaders du secteur, commente Karim Habra, directeur général Europe d’Ivanhoé Cambridge. Cet investissement s’inscrit parfaitement dans notre stratégie mondiale consistant à investir dans la logistique de grande qualité au sein de hubs majeurs. » Et Jeremy Greenland, directeur général de PLP, de conclure : « Outre ces acquisitions, nous continuons à rechercher des développements et des actifs logistiques de choix dans des marchés clés. »

 

Le 1er trimestre confirme la vigueur du marché logistique et activités selon CBRE


Le 1er trimestre 2019 confirme la vigueur du marché logistique français, avec 871 500 m² commercialisés selon CBRE, soit 8 % de plus qu’au 1er trimestre 2018. Ce démarrage, supérieur de 20 % à la moyenne décennale (723 700 m²) a été porté par un marché francilien prolifique sur les surfaces de 10 000 – 30 000 m² et par des opérations XXL en régions. Les enseignes commerciales ont nourri les volumes de transactions ce trimestre via des opérations clé-en-main et en comptes propre. À noter ce trimestre une hausse de la part du neuf ou restructuré : près de 22 % du volume de transactions (vs 16% en 2018 et 8 % en 2017), part la plus élevée enregistrée.
« Après une très belle année 2018 avec 4,2 millions de m² placés, deuxième meilleure performance après l’année record de 2017, 2019 s’annonce comme une année prometteuse. Le marché logistique français est notamment porté par un e-commerce à la croissance exponentielle » explique Didier Malherbe, executive director activité et logistique chez CBRE.
Bien que la demande exprimée reste soutenue, le marché de l’activité enregistre un premier trimestre en retrait par rapport aux années précédentes, bridé en partie par le manque d’offres au Nord et à l’Ouest de l’Ile-de-France. Les indicateurs avancés des équipes activité de CBRE laissent augurer d’un excellent deuxième trimestre selon le conseil. La baisse de la demande placée s’explique principalement par la décrue des transactions de plus de 3 000 m² sur l’ensemble de l’Ile-de-France. À noter ce trimestre un retrait des ventes aux utilisateurs qui ne représente plus que 39% des volumes (vs 44% en 2018). En revanche, les parcs d’activités livrés sont en hausse en 2018 avec un total de 72 900m² et déjà près de 51 900 m² en cours de construction recensés pour ce premier trimestre.
La hausse des valeurs locatives se poursuit dans un marché encore contraint notamment en première couronne : Intra A86 les valeurs locatives ont atteint 122 € HT HC/m²/an soit 13% de plus en un an. Les valeurs à l’acquisition en 2ème couronne connaissent une croissance vigoureuse avec plus de 20% en plus au Nord comme au Sud.

 

Des volumes de ventes de logements anciens toujours très soutenus en IDF


Selon les Notaires du Grand Paris, 41 410 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France de décembre 2018 à février 2019, chiffre en progression de 4 % par rapport à la même période l’an dernier. L’augmentation du volume des ventes a été un peu plus soutenue pour les maisons (+7 %) que pour les appartements (+3 %). Le volume de ventes des logements constaté pendant la période dépasse de 19 % celui constaté en moyenne ces 10 dernières années. L’activité s’est particulièrement bien tenue en février 2019. Ce dynamisme se serait prolongé et, d’après les premiers indicateurs, l'activité serait restée bien orientée en mars. Le marché de la Capitale, bridé par le manque de produits et des prix très élevés, reste une nouvelle fois légèrement en retrait. Les ventes reculent de 4 % lorsque l’on rapproche décembre 2018-février 2019 de la même période un an auparavant. L’activité est globalement stable en Petite Couronne pour les appartements et en progression de 4 % pour les maisons. La Grande Couronne, où les prix sont plus modérés et l’offre plus développée, affiche de nouvelles hausses tant pour les appartements (+15 %) que pour les maisons (+8 %).
Les prix des logements anciens ont augmenté de 4,4 % (4,7 % pour les appartements et 3,8 % pour les maisons) en Île-de-France, de février 2018 à février 2019. Les hausses annuelles de prix restent plus contenues en Grande Couronne (0,4 % pour les appartements et 2,8 % pour les maisons) qu’en Petite Couronne (respectivement 4,4 % et 5,9 %). Le prix des appartements anciens a atteint 9 670 € le m² à Paris en février 2019, en hausse de 1,3 % en 3 mois et de 6,4 % en un an. D’après les prix issus des avant-contrats, le prix devrait atteindre 9 920 € le m² en juin 2019 dans la Capitale, avec un rythme de croissance annuelle des prix qui se maintiendrait autour de 6,5%. En Petite Couronne, et toujours d’après les indicateurs avancés sur les avant-contrats, la hausse des prix deviendrait un peu plus soutenue et approcherait celle que l’on observe dans la Capitale. La hausse annuelle des prix serait de 5,3 % pour les appartements (jusqu’à 6 % en Seine-Saint-Denis), et de 5 % pour les maisons. En Grande Couronne, la progression annuelle du prix des appartements resterait limitée à 1,2 % en un an en juin. Elle serait un peu plus rapide (3,4 %) pour les maisons.
 

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 15 janvier 2021

La veille urbaine du 15 janvier 2021

Real I.S. qui s’offre le Grand Large à Marseille pour 70 M€, Mata Capital qui signe quatre Monoprix en Île-de-France pour 117 M€, Réalités qui devient...

L’article R.442-1.a du Code de l’urbanisme a-t-il encore un avenir ?

L’article R.442-1.a du Code de l’urbanisme a-t-il encore un avenir ?

Peut-on encore se dispenser d’un permis d’aménager ou d’une déclaration préalable pour diviser un terrain en vue d’une opération immobilière important...

A. Blanc (Altarea Entreprise) : "Nous continuerons à lancer des opérations en privilégiant notre activité de MOD et les CPI"

A. Blanc (Altarea Entreprise) : "Nous continuerons à lancer des opérations en privilégiant notre act...

Alors qu’Altarea Entreprise se positionne comme le premier promoteur de bureaux en France, son président Adrien Blanc partage les premiers enseignemen...

La veille urbaine du 14 janvier 2021

La veille urbaine du 14 janvier 2021

Le dépôt du permis de construire modificatif de la future Gare du Nord, LBO France et CDC Investissement Immobilier qui acquièrent Network II à Bagneu...

La veille urbaine du 13 janvier 2021

La veille urbaine du 13 janvier 2021

Baytree qui va développer une plateforme logistique de 60 000 m² à Salbris, SFL qui cède le 112 Wagram à Aviva Investors pour 120 M€, la Banque des Te...

La veille urbaine du 12 janvier 2021

La veille urbaine du 12 janvier 2021

WeWork qui ouvre deux nouveaux espaces à Paris, Gautier Beurnier qui prend la présidence de CBRE Global Investors France, Rodolphe de Malet qui rejoin...

La veille urbaine du 11 janvier 2021

La veille urbaine du 11 janvier 2021

Icade qui réalise une émission obligataire de 600 M€, Etienne Wicker qui prend la direction générale de MyShareCompany, le nouveau projet de productio...

Total poursuit ses acquisitions dans le gaz renouvelable et rachète Fonroche Biogaz

Total poursuit ses acquisitions dans le gaz renouvelable et rachète Fonroche Biogaz

Total annonce le rachat du français Fonroche Biogaz, qui détient 10 % de la méthanisation agricole avec une capacité installée de 500 GWh, et poursuit...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte