La veille immo du 23 juillet 2019

DWS qui cède le siège actuel du Monde à Banque Populaire Rives de Paris, la dynamique du marché de l’investissement bureaux en régions qui se poursuit, Eurazeo Patrimoine qui acquiert 44 % d’Emerige… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 23 juillet.

DWS qui cède le siège actuel du Monde à Banque Populaire Rives de Paris, la dynamique du marché de l’investissement bureaux en régions qui se poursuit, Eurazeo Patrimoine qui acquiert 44 % d’Emerige… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 23 juillet.


La Société de la Tour Eiffel loue 5 500 m² de Seine Etoile à Suresnes


A peine le départ de Cap Gemini effectué (début juillet), la Société de la Tour Eiffel annonce la signature d’un bail de 6 ans ferme sur plus d’un tiers de son immeuble Seine Etoile à Suresnes. La foncière a ratifié la location de plus de 5 500 m² avec « une entreprise internationale de premier plan ». En parallèle, la Société de la Tour Eiffel a lancé les travaux d’une rénovation des parties communes : création d’un work café, d’une conciergerie, d’un VIP lounge, complétés par un espace forme. Le bailleur et le preneur étaient conseillés par BNP Paribas Real Estate.

 

DWS cède le siège actuel du Monde à Banque Populaire Rives de Paris

(©D.R.)

Banque Populaire Rives de Paris, via sa filiale, la Société Immobilière Equinoxe, acquiert 16 600 m² à usage de bureaux et commerces dans le 13e arrondissement auprès d’un des fonds gérés par DWS. Cet immeuble, sis 74-84 boulevard Auguste Blanqui, occupé actuellement par la Société éditrice du Monde, possède des parkings en sous-sol, des plateaux de 1 800 m², d’un atrium, d’un auditorium, d’un restaurant d’entreprise, ainsi que des terrasses. L’étude Monassier et Associés (Sylvie Burthe-Mique), PDGB Avocats (Vincent Garcia, Philippe Bouillon), CG Consulting Immobilier (AMO Chantal Guillon), et ARP (Timothy Bella) conseillaient Banque Populaire Rives de Paris. La transaction a été réalisée par JLL.

 

Groupama Gan REIM acquiert une plateforme louée à LDLC à Nantes


Groupama Gan REIM, pour le compte de la SCPI Affinités Pierre, acquiert une plateforme logistique d’environ 20 200 m² située à proximité de Nantes. Loué au Groupe LDLC, spécialiste français de l’e-commerce high-tech, sur la base d’un bail d’une durée ferme de 12 années, l’actif a été acquis dans le cadre d’une opération de sale and leaseback. Cet investissement s’élève à 12,1 M€ (droits inclus). « L’acquisition de cette plateforme logistique permet à la SCPI Affinités Pierre d’afficher une diversification de son portefeuille d’actifs immobiliers entre bureaux, commerces et logistique », souligne Alexandre Hamon, directeur de l’investissement de Groupama Gan REIM. Pour cette transaction, l’acquéreur a été conseillé par l’étude notariale Screeb (Grégoire Delamarche), le cabinet Hogan Lovells (Michaël Levy) pour les aspects juridiques et la société Setim pour les aspects techniques.

 

La dynamique du marché de l’investissement bureaux en régions se poursuit

 (©Wikipedia / Under [CC BY-SA 3.0])

Après le record historique de l’année 2018, l’investissement en régions continue de croître au premier semestre 2019 à hauteur de 5 % par rapport au premier semestre 2018, avec 3,5 milliards d’euros engagés et une répartition entre les différents actifs assez homogène selon BNP Paribas Real Estate. Ainsi, avec plus d’un milliard d’euros, les bureaux affichent un excellent résultat, encore une fois bien au-dessus de la moyenne 5 ans, et ce même en l’absence des grosses transactions de portefeuilles. Sur la période, quatre villes – Lille, Lyon, Toulouse et Aix-Marseille – ont attiré environ deux tiers des investissements. Et pour la première fois, Lille (340 M€) prend la tête du classement régional en fin de premier semestre en passant devant Lyon (130 M€). En effet, la métropole lilloise continue de bénéficier du très fort dynamisme des VEFA, avec huit opérations sur ce seul semestre, et ces immeubles neufs trouvent acquéreurs.
Concernant les taux « prime », Pierre-Michel Olivier, directeur investissement régions de BNP Paribas Real Estate Transaction, précise : « A part peut-être sur Lyon et Lille, ils ont encore des marges de progression, notamment à Bordeaux, Aix-Marseille, Nantes et Strasbourg ». Cette poursuite de la baisse des taux est anticipée en lien avec plusieurs opérations en cours ainsi que la situation économique globale ainsi qu'un marché locatif toujours soutenu dans les principales villes de région. Le dynamisme du marché se confirme aussi dans les autres métropoles, notamment Montpellier, Grenoble ou encore Rennes, où des opérations sont en cours à des taux compris entre 5 et 6 %. « Si l’année 2018 était déjà extraordinaire, le dynamisme et la profondeur du marché de l’investissement en régions en ce premier semestre 2019 permettent d’anticiper une année tout aussi significative tant en volume qu’en qualité », conclut Pierre-Michel Olivier.

 

Le permis de construire de la tour Occitanie délivré à Toulouse


Annette Laigneau, adjointe au maire de Toulouse en charge de l'urbanisme, a signé le permis de construire de la tour Occitanie. Premier programme immobilier à s'inscrire dans le projet Toulouse EuroSudOuest (TESO), la tour Occitanie est une opération qui prévoit la construction d'ici 2023 d'une tour végétalisée comprenant des bureaux, des logements, un hôtel, des commerces, des restaurants et des locaux SNCF. Cette signature intervient comme suite aux cinq avis favorables de la commission d'enquête publique rendus le mercredi 17 juillet sur le projet TESO et sur le permis de construire de la Tour. « La tour Occitanie est la signature architecturale à la hauteur de l'ambition d'une métropole européenne, explique Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole. Ce projet participera de l'attractivité de notre Métropole, contribuera à celle de notre patrimoine urbain comme le Canal du Midi, et constituera un trait d'union entre notre histoire et notre avenir tout en mêlant innovation et qualité de vie. »

 

Eurazeo Patrimoine acquiert 44 % d’Emerige


Eurazeo Patrimoine, pôle d’Eurazeo spécialisé dans l’investissement dans l’immobilier et dans les sociétés détenant et exploitant leurs actifs physiques, acquiert d’une participation de 44% au capital du groupe Emerige, auprès de Naxicap et de son fondateur Laurent Dumas, pour un montant d’environ 90 millions d’euros. Fondé en 1989, Emerige est un acteur de la promotion immobilière en Ile-de-France. Le groupe a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 282 millions d’euros et compte plus de 200 collaborateurs. Emerige s’est développé autour de deux pôles : l’immobilier résidentiel et l’immobilier tertiaire. Cet investissement doit permettra à Eurazeo Patrimoine de soutenir Emerige dans la croissance de ces deux pôles et dans sa stratégie d’expansion. Eurazeo Patrimoine mettra à la disposition du groupe son expertise immobilière, son réseau international et son expérience dans la transformation et le développement des sociétés. Par ailleurs, la création d’un partenariat entre Emerige et Eurazeo Patrimoine permettra à ce dernier de co-investir dans les projets en direct aux côtés d’Emerige. « L’acquisition de cette participation au capital d’Emerige nous permet de nous positionner le plus en amont possible du processus de création de valeur », explique Renaud Haberkorn, managing partner, responsable d’Eurazeo Patrimoine. Edmond de Rotschild Corporate Finance (Julien Beraud, Jonathan Jacquin, Mohamed Rtel-Bennani, Hamza El Habboubi) est intervenu comme conseil M&A.

 

Aletix Trigaut prend la direction des relations institutionnelles de Corum

                         (©Eiffage)

Corum nomme Alexis Trigaut directeur des relations institutionnelles. Il aura pour mission le développement et la distribution des produits Corum auprès de la clientèle institutionnelle. Titulaire d’un master en gestion de patrimoine (Université Dauphine, Paris), Alexis Trigaut a débuté sa carrière comme banquier privé pour les dirigeants d’entreprises au sein de la banque BNP Paribas. Il a rejoint Corum en 2015 pour lancer et développer la commercialisation en direct des produits immobiliers Corum Origin et Corum XL et le crédit aux entreprises Corum Eco, auprès des particuliers. « La nomination d’Alexis Trigaut, qui est également associé, à ce poste de directeur des relations institutionnelles s’est faite tout naturellement, précise Frédéric Puzin, président de Corum. Avant de connaitre un fort développement auprès des particuliers, Corum avait débuté en 2011 ses activités de gestion au service d’un investisseur institutionnel. Nous souhaitons donc aujourd’hui proposer une offre dédiée d’investissement en immobilier et en crédit à la clientèle institutionnelle. Alexis connait parfaitement notre gestion et nos équipes. »

 

Eiffage Immobilier nomme Etienne Passani DGA en charge du développement


Etienne Passani vient d’être nommé directeur général adjoint d’Eiffage Immobilier en charge du développement. Entré dans le Groupe Eiffage en 2010, il occupe le poste de directeur des relations institutionnelles pour la branche construction (métiers de l’aménagement urbain, de la promotion immobilière et de la construction) depuis 2012. Il continuera à exercer cette fonction. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur génie civil obtenu à Polytech Clermont-Ferrand, Etienne Passani a passé une grande partie de sa carrière au sein de la fonction publique territoriale à la direction générale de collectivités.

 

Altarea Cogedim lance une démarche collaborative pour concevoir un lieu créatif dans Issy Cœur de Ville

 (©D.R.)

Altarea Cogedim a lancé une nouvelle démarche de conception collaborative nommée Open Design. Elle vise dans le cadre du projet « Issy Cœur de Ville », à inventer une nouvelle manière de concevoir des lieux « rassembleurs, innovants, multifonctionnels et co-construits ». Au cœur du projet, le groupe construira un atelier créatif de 1 500 m² dont la programmation sera pensée grâce à la démarche d’Open Design. « Pour son troisième éco-quartier, « Issy Cœur de Ville », la ville d’Issy-les-Moulineaux attend l’émergence d’un lieu qui corresponde à sa vision de la smart city : ouverte, créative et collaborative, précise André Santini, ancien ministre, maire d’Issy-les-Moulineaux et vice-président de la Métropole du Grand Paris. Cet appel à projets permettra de définir un concept différenciant et novateur. Sur 1 500 m², il offrira aux habitants, entreprises, écoles et associations les moyens d’échanger, de découvrir, d’apprendre, d’expérimenter tout en s’amusant et en s’émerveillant du potentiel du numérique. » Le futur lieu a été pensé à travers cinq piliers fondateurs, qui guideront les acteurs dans leur réponse à l’appel à projets : « un concept universel, un lieu ouvert et fédérateur, un lieu qui éveille et fait grandir, un lieu pour faire et inventer, un lieu pour s’émerveiller ». La cohérence entre le projet et les convictions présentées sera le critère principal d’appréciation de la candidature. La première phase de candidature se déroule du 23 juillet au 30 novembre 2019 et permettra aux différents acteurs de postuler via la plateforme Agorize. L’analyse des candidatures et la définition du concept, mené par l’équipe projet Open design constituée par Altarea Cogedim avec le support de la Ville d’Issy-les-Moulineaux, se déroulera de décembre 2019 à fin janvier 2020. La troisième phase de l’appel à projet concernera la définition collaborative de la programmation et s’étendra de février à mai 2020. Sur la base du concept sélectionné, les candidats « les plus pertinents » participeront à une phase de travail collaboratif pour concevoir le projet. La dernière étape de cet appel à projets aura vocation à sélectionner de manière définitive les projets retenus. A l’issue du travail collaboratif, un jury se réunira pour nommer la liste définitive des projets retenus en juin 2020.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille immo du 16 septembre 2019

La veille immo du 16 septembre 2019

La Française qui investit dans la logistique allemande pour des investisseurs sud-coréens, DWS qui réorganise sa filiale française dédiée aux investis...

200 millions de plus pour la rénovation énergétique

200 millions de plus pour la rénovation énergétique

Elisabeth Borne, Julien Denormandie et Emmanuelle Wargon ont annoncé le lancement d’un nouveau service d’accompagnement pour la rénovation énergétique

L'Assemblée nationale adopte le projet de loi énergie-climat

L'Assemblée nationale adopte le projet de loi énergie-climat

L’Assemblée nationale a donné son ultime feu vert au projet de loi énergie et climat qui prévoit d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.

B. Teboul : "Deskeo propose un modèle hybride entre le coworking et le bail traditionnel"

B. Teboul : "Deskeo propose un modèle hybride entre le coworking et le bail traditionnel"

Le spécialiste américain des bureaux flexibles Knotel a finalisé cet été une levée de fonds de 400 millions de dollars. Une opération qui devrait nota...

La veille immo du 12 septembre 2019

La veille immo du 12 septembre 2019

PGIM Real Estate qui signe 3 actifs de bureaux et logistique en France, Gecina qui ratifie 3 nouveaux contrats de crédits responsables, le marché du l...

La veille immo du 11 septembre 2019

La veille immo du 11 septembre 2019

CBRE GI qui acquiert un entrepôt au nord d’Orléans, Immovalor Gestion qui signe le siège de LDLC à Limonest, la création de Catella Hospitality Europe...

La veille immo du 10 septembre 2019

La veille immo du 10 septembre 2019

M&G qui se lance dans les résidences seniors en France, Sofidy qui signe le 24QG à Suresnes, Covivio qui place son deuxième green bond… Décideurs...

La veille immo du 9 septembre 2019

La veille immo du 9 septembre 2019

Patrizia qui acquiert un entrepôt près de Saint-Étienne, Schroders qui nomme Laurent Dubos head of France, Natixis Partners qui muscle son pôle M&...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message