La veille immo du 22 octobre 2019

Ardian et LaSalle qui cèdent l’immeuble West Bridge à Levallois-Perret, Andrew Stacey qui devient head of France de Cromwell, Benjamin Stutzmann qui prend la direction générale de Spirit REIM, Côme François nommé head of real estate development France chez Colonies … Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 22 octobre.

Ardian et LaSalle qui cèdent l’immeuble West Bridge à Levallois-Perret, Andrew Stacey qui devient head of France de Cromwell, Benjamin Stutzmann qui prend la direction générale de Spirit REIM, Côme François nommé head of real estate development France chez Colonies … Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 22 octobre.


Ardian et LaSalle cèdent l’immeuble West Bridge à Levallois-Perret


Ardian et LaSalle Investment Management ont cédé leur participation dans l’immeuble West Bridge, à une joint-venture formée par Amundi Immobilier, la Française Real Estate Partners et la Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens. Acquis en 2017, West Bridge est un immeuble de bureaux situé au 145-149 rue Anatole France à Levallois-Perret. Le bâtiment de 28 000 m² fait actuellement l’objet d’un important programme de rénovation mené par Baumschlager Eberle Architecture. La réhabilitation complète a pour objectif de le repositionner en immeuble grade A. L’immeuble, dont la livraison est prévue fin 2020, comprendra deux restaurants, un auditorium double hauteur, deux jardins et des espaces de co-working répartis sur huit étages ainsi qu’un rooftop offrant une vue à 360°. Par ailleurs, l’immeuble sera certifié BREEAM Excellent, HQE Excellent et WELL Gold. En mai 2019, LaSalle et Ardian ont annoncé avoir signé un bail de douze ans avec WPP. L’agence a en effet décidé d’y installer son nouveau campus de Paris. Beverley Shadbolt, présidente de LaSalle France, explique : « Cette opération illustre parfaitement notre expertise en matière de projet à fort potentiel de création de valeur. Nous continuerons à privilégier les restructurations et les développements d’immeubles dans les marchés établis de la région parisienne dans les mois à venir. » Les vendeurs ont été conseillés Linklaters, Lacourte Raquin Tatar (juridique) et Arsène Taxand (taxe). JLL est intervenu comme AMO de l’opération et Allez et Associés comme notaires. Les conseils à la vente étaient Strategies and Corp et JLL.


Real I.S. acquiert Hélio 7 à Lyon

(©Catella)

Real I.S. AG a acquis, auprès de Primopierre, l'immeuble « Hélio 7 », situé 17-21 rue Domer à Lyon, pour son fonds spécial à capital variable « BGV VIII Europa ». Livré en 2014, cet immeuble multi-locataires s'élève à proximité du centre-ville de Lyon, près du pôle de transports en commun Jean Macé. Loué dans sa totalité, il offre environ 6 000 m² d'espaces de bureaux, de commerces et d'archivage répartis sur six étages. « Après l'acquisition, en début d'année, d'un immeuble dans le 15e arrondissement de Paris (plus de 5 000 m²) et, cet été, de Lyon Convergence (11 000 m²) près de la gare Lyon-Perrache, nous étoffons notre portefeuille d'immeubles de bureaux français, précise Catherine Luithlen, president of Real I.S. France. Hélio 7 est en tous points conforme à nos critères d'investissement, notamment grâce à ses espaces de commerces. » Et Axel Schulz, global head of investment management chez Real I.S. AG, d’ajouter : « Le marché immobilier français demeure l'une des cibles d'investissement les plus attractives en Europe. La demande locative de bureaux à Lyon est particulièrement forte. L'an dernier, le taux d'occupation est constamment resté supérieur à sa moyenne sur cinq ans. » Pour cette opération, Ashurst, C&C Notaires et Drees & Sommer conseillaient Real I.S. AG. De son côté, le vendeur s'appuyait sur les conseils de Catella, en mandat co-exclusif avec JLL, et des notaires de Wargny Katz.

 

Gecina affiche 482 M€ de cessions réalisées ou sous promesses à fin septembre


Depuis le début de l’année Gecina a cédé ou sécurisé 482 M€ de cessions, avec une prime sur les dernières expertises de l’ordre de +5,5 %, dont 156 M€ étaient déjà actées. Sur l’ensemble des cessions réalisées ou sécurisées depuis le début de l’année, moins d’un tiers concernent des immeubles de bureaux, le reste étant composé d’actifs logistiques, d’hôtels, de restaurants et de logements par unités vacantes. Avec les cessions finalisées depuis fin septembre (notamment Pointe Metro 2 à Gennevilliers pour 58,2 M€) le montant de cessions réalisées depuis le début de l’année s’élève à 215 M€. Le dernier trimestre 2019 devrait concentrer près de deux tiers des cessions sur l’exercice. Gecina entend « continuer à bénéficier de conditions favorables pour renforcer la centralité de son patrimoine au travers de cessions d’actifs non stratégiques ou matures ». Les discussions en cours actuellement permettent d’envisager que près de 400 M€ de nouvelles promesses de ventes supplémentaires pourraient être signées d’ici la fin de l’année.

 

Le siège du réseau Orpi va déménager dans Spectre à Clichy

(©D.R.)

6ème Sens Immobilier cède l’immeuble de bureaux Spectre situé à Clichy au réseau Orpi. L’ensemble immobilier de 1 720 m² entièrement restructuré et agrandi accueillera le nouveau siège du réseau Orpi courant 2020. Le vendeur a été conseillé par Géraldine Bonneau. La transaction a été réalisée par JLL.

 

AMDG achète 7 immeubles pour 37,6 M€


AMDG, société de gestion agréée par l’Autorité des marchés financiers, vient d’acquérir sept immeubles pour un montant de 37,6 M€, représentant une surface totale de 9 000 m². Ces immeubles ont été acquis par le fonds Appart Invest 2, géré par AMDG, et sont situés dans de grandes métropoles françaises. Ainsi, deux immeubles résidentiels ont été achetés à Lyon et à Villeurbanne, pour un montant total de 17 M€. Par ailleurs, deux immeubles résidentiels situés à Paris ont été acquis pour 14,4 M€, ainsi qu’un immeuble dans le centre historique de Nantes pour 3,2 M€ et deux immeubles à Bordeaux pour 3 M€. Compte-tenu des autres actifs en cours d’acquisition, le fonds Appart Invest 2 va clôturer sa période d’investissement conformément au calendrier prévu et aura acquis près de 200 M€ d’actifs immobiliers. AMDG poursuit activement son développement et va lever 50 M€ au mois de novembre 2019 pour le lancement de son nouveau fonds Appart Invest 3, qui disposera d’une capacité totale d’investissement de 250 M€.

 

Un fonds américain acquiert un immeuble résidentiel rue Montédour à Paris 1er


Catella Residential Partners a réalisé la vente en bloc d’un immeuble résidentiel avec un commerce en pied d’immeuble d’une surface de 396 m² représentant 15 lots d’une surface moyenne de 23 m². Un fonds américain a acquis l’immeuble auprès d’un investisseur privé pour un montant de 4,75 M€.

 

Gazeley pré-loue 42 500 m² d’entrepôt à Saint-Martin-de-Crau

(©D.R.)

Gazeley a annoncé la location d’un entrepôt développé en spéculatif de 42 500 m² à Saint-Martin-de-Crau, près de Marseille (13). L'entrepôt, actuellement en cours de développement, a été entièrement loué à une société coopérative et chaîne d'hypermarchés française neuf mois avant sa date d'achèvement prévue en avril 2020. C'est la première fois que Gazeley travaille avec ce client. Ce projet est l'un des trois actifs logistiques acquis par Gazeley à Saint-Martin-de-Crau en septembre 2018. « Ce projet illustre nos ambitions de croissance en France et notre approche centrée sur le client, précise Vincent Gourlin, directeur du développement. Le bâtiment a été loué juste après le début de sa construction et sera occupé par un acteur majeur de la grande distribution. »

 

Paris La Défense et Woodeum signent une promesse de vente


Woodeum et Paris La Défense ont signé une promesse de vente d'un terrain situé dans le quartier Hanriot. Au sein du secteur résidentiel principal des Groues, cette signature prévoit la construction de 93 logements, 1 690 m² de bureaux et 700 m² de commerces labellisés BBCA (Bâtiments Bas Carbone). « Nous sommes très heureux d'intervenir dans cette opération d'envergure réalisée par Paris La Défense sur le site des Groues à Nanterre, et d'y réaliser cet ouvrage inédit qui superpose les usages dans un seul bâtiment conçu par Michael Green, architecte canadien de renommée mondiale, pionnier de l'utilisation du bois massif CLT dans la construction, associé sur ce projet à l'agence Calq, explique Julien Pemezec, président du directoire de Woodeum. Ce projet sera un lieu de vie unique qui rassemblera et superposera, à la façon d'un millefeuille, tous les usages : commerces, bureaux, logements en accession, sociaux et intermédiaires. Cette mixité programmatique favorisera les échanges et participera à l'animation de la nouvelle place d'Arras.» Cette opération mixte de 8 500 m2 (1 bâtiment de 8 étages) comprendra à terme un prévisionnel de 47 logements en accession ; 26 logements sociaux ; dix logements intermédiaires ; dix logements encadrés ; 1 690 m² de bureaux ; quatre commerces sur 700 m² ; un jardin partagé en rez-de-chaussée et une toiture végétalisée.

 

Côme François devient head of real estate development France chez Colonies


La start-up Colonies, spécialiste français sur le secteur du co-living, annonce la nomination de Côme François au poste de head of real estate development France. Cette nomination vient structurer et renforcer l’équipe immobilière de la start-up. Entré chez Unibail-Rodamco-Westfield en 2007, Côme François a été successivement directeur adjoint des investissements bureaux France en 2014 puis directeur des investissements retail France entre 2015 et 2017, et occupait les fonctions de directeur des opérations Nordics depuis 2017. « C’est le concept même du co-living, mais aussi le business model de Colonies et la vision et l’ambition de ses co-fondateurs et actionnaires qui m’ont convaincu de rejoindre ce groupe », précise Côme François. Et Alexandre Martin, co- fondateur de Colonies, d’ajouter : « Nous sommes fiers d’accueillir Côme François en lui confiant la Direction du Développement Immobilier en France. Son expertise et ses compétences vont nous permettre d’accélérer le développement de Colonies, qui est à l’orée d’un nouveau chapitre, après une première phase réussie de validation de notre business model. »

 

Christophe Canu nommé directeur général de Segat


Christophe Canu, jusqu’alors secrétaire général et délégué général de Grand Paris Aménagement, rejoint Segat, société de conseil immobilier indépendante, en tant que directeur général. Il aura pour mission « d’accompagner le développement de l’entreprise, de coordonner les opérations de croissance externes afin de conforter les activités et les compléter notamment sur le métier du conseil en aménagement ». Segat est aujourd’hui implantée à Paris et Bordeaux. Elle intervient sur l’ensemble du territoire. Outre son métier historique, la maîtrise foncière dans le cadre de projets d’infrastructures et d’aménagement, Segat a également développé depuis 2012 son activité de conseil en immobilier (expertise, valorisation, assistance à la cession et conseil utilisateur…). Diplômé d’une maîtrise en droit privé et d’un DEA en droit immobilier privé et public, Christophe Canu a commencé sa carrière chez European Homes, avant d'être nommé responsable puis directeur foncier de la commune de Sarcelles. Il devient ensuite responsable d’opérations foncières à l’AFTRP (devenue Grand Paris Aménagement), puis directeur du foncier en 2011, directeur des études, de l’ingénierie et du patrimoine en 2014, au sein du même Epic. Il a été de 2016 à janvier 2019 secrétaire général de Grand Paris Aménagement, avant d’en devenir le délégué général aux projets partenariaux d’aménagement.

 

Andrew Stacey devient head of France de Cromwell


Cromwell a nommé Andrew Stacey au poste de head of France. Il travaillera en collaboration avec Rob Cotterell, responsable des investissements pour l’Europe, et Jitse Mulder, responsable property management au niveau européen. Andrew Stacey a travaillé au cours des huit dernières années chez P3 Logistics Parks. Après avoir créé la partie française de l'entreprise en 2010, il était devenu responsable de l’asset management au niveau européen en 2013 et a assumé le rôle de COO après l’acquisition de la société par GIC en 2017. Il a été auparavant directeur général chez Panattoni France (développeur d’ensembles industriels et d'entrepôts) où il était responsable de l’activité française. Entre 2005 et 2007, il a été président de Parkridge France. Au début de sa carrière, il a travaillé pour des sociétés de conseils, notamment Savills où il a occupé le poste de président en France. « Nous avons identifié des opportunités d'investissement intéressantes liées aux grands projets d'infrastructure à Paris, ainsi que des modifications structurelles qui impactent les marchés industriels et des utilisateurs. »

 

Benjamin Stutzmann prend la direction générale de Spirit REIM

(©Yan Maisani)

Spirit fait évoluer la gouvernance de Spirit REIM, sa filiale d’investissement et de services immobiliers, en nommant Benjamin Stutzmann directeur général. Spirit REIM gère à ce jour 300 M€ d’actifs et exerce les activités de fund, d’asset et de property management. Benjamin Stutzmann a pour mission d’assurer la direction générale de l’ensemble des activités françaises. Membre de la RICS, diplômé en finances et titulaire d’un 3e cycle immobilier, il s’est forgé une expérience professionnelle de 19 ans au sein du Groupe Constructa. Il a successivement assumé des responsabilités de direction générale dans la finance, dans la promotion et la commercialisation. Il est enfin à l’origine de la création de « Victoires Haussmann SGP », société de gestion de portefeuilles agréée par l’Autorité des Marchés Financiers en 2016.

 

Hines nomme Alex Knapp directeur des investissements Europe


Hines a créé une nouvelle structure de gestion de ses investissements. Cette transformation doit renforcer sa capacité à « développer, acquérir et exploiter les meilleurs actifs immobiliers, en partenariat avec des investisseurs institutionnels et retail, actuels et futurs. » Pour l'Europe, cette nouvelle organisation sera incarnée par Alex Knapp, nommé directeur des investissements Europe. Il élaborera la stratégie d'investissement européenne et fera évoluer la plateforme. Fort de ses quinze années d'expérience dans les transactions en immobilier d'entreprise et résidentiel sur différents profils de risques, il apportera également son expertise acquise dans le développement de nouvelles lignes de produit et le déploiement de stratégies « innovantes ». Il sera basé au siège européen de la société à Londres.

 

Première levée de fonds à l’international pour le fonds Catella Residential III


CBRE a accompagné le fonds CER III de Catella Residential Investment Management (CRIM) dans sa première levée de fonds à l’international avec 40 M€ provenant de Primonial REIM. CRIM, dont le siège est à Berlin, avait inauguré en juillet son premier véhicule résidentiel paneuropéen ouvert aux investisseurs internationaux. Ce fonds vise 1 Md€ d’investissements sur les marchés européens de l’immobilier résidentiel. Dans le cadre de cette opération, CBRE Capital Advisors, la division banque d’affaires de CBRE (regroupant les activités de fusion-acquisition et de conseil en levée de fonds et de dette), a agi en tant que conseil de Catella Residential Investment Management. « La structure luxembourgeoise du fonds CER III offre aux investisseurs internationaux un accès à la plate-forme d'investissement résidentielle de Catella, la plus grande et la plus diversifiée géographiquement sur les marchés européens, souligne Michael Fink, directeur général du CRIM. Nous prévoyons pouvoir annoncer de nouveaux mandats aux côtés de Primonial REIM dans un avenir proche. La demande des investisseurs est extrêmement forte pour l’immobilier résidentiel, un secteur défensif et à croissance rapide dans un monde où les rendements des investissements sont très faibles, voire négatifs. » Catella European Residential III Fund dispose d'un pipeline de plus de 250 M€ sur des marchés comprenant la France, l’Allemagne, le Danemark et les Pays-Bas. La première acquisition du fonds en juillet dernier portait sur un actif avec 83 logements situé à Copenhague pour un montant de 42 M€. La stratégie de CER III consiste à investir dans des zones de croissance ciblées en Allemagne, aux Pays-Bas, en France et en Scandinavie, et potentiellement jusqu’à 50 % du portefeuille en Espagne, en Pologne et dans les pays de l’espace économique européen. Les biens visés sont des appartements « modernes et abordables générant des flux de trésorerie stables » - y compris les programmes neufs ou les biens à rénover. Les investissements peuvent également porter sur des actifs alternatifs tels que les résidences seniors, les résidences étudiants ou les logements avec services.

 

Vivarte entre en négociations exclusives pour céder San Marina et SMC Services


Vivarte a pris la décision d’entrer en négociations exclusives avec le trio d’entrepreneurs Thierry Le Guénic, Stéphane Collaert et le groupe Log’S pour la cession de l’enseigne de chaussures San Marina et SMC Services. Créée en 1981, la société San Marina est depuis 2000 une filiale à 100 % de Vivarte. SMC Services, logisticien et prestataire de services des marques de chaussures de centre-ville de Vivarte, est également une filiale à 100 % de Vivarte basée à Aubagne. Après l’acquisition de Maison Lejaby, de Rasurel, de Chevignon et de Cosmoparis, Thierry Le Guénic et Stéphane Collaert poursuivraient avec San Marina leur stratégie d’acquisition de marques « iconiques » françaises. Spécialiste de la logistique et du transport, le groupe Log’S a déjà acquis la plateforme logistique des activités de Chevignon, Kookaï et Naf Naf. San Marina avait conclu l’année 2018 avec un chiffre d’affaires de 110 M€, réalisé grâce à la vente de plus d’un million de paires de chaussures au travers d’un réseau de vente constitué de 218 points de vente en France métropolitaine et dans les DOM-TOM, 12 à l’international et un e-shop. Si cette opération se concrétise, le trio d’entrepreneurs reprendrait l’ensemble des points de vente et du personnel de San Marina et de SMC.

 

LegaLife Immobilier devient Unlatch et se lance à l’international

Français Marill (à gauche), Thomas Rivoire et Olivier Adam (à droite), les co-fondateurs d’Unlatch

Après deux années de croissance dans le cadre de son activité proptech, LegaLife Immobilier, société française spécialisée dans la vente immobilière digitalisée, change de nom pour s’appeler désormais Unlatch. Ce changement coïncide avec le lancement à l’international du service de digitalisation du processus de vente immobilière en VEFA. Créée en 2013 par François Marill (HEC 2011), Thomas Rivoire (HEC 2010) et Olivier Adam (Polytechnique 2006), LegaLife est, depuis sa création, une legaltech, c’est-à-dire un éditeur de logiciels spécialisé dans la rédaction automatisée de plus de 200 documents juridiques 100 % en ligne pour les particuliers et les entreprises. La société a adapté en 2018 sa solution logicielle aux promoteurs immobiliers et mis au point une solution qui digitalise le processus de vente en VEFA. A ce jour, plus de 180 promoteurs en France ont adopté la solution, ce qui représente plus de 4,5 Mds€ de logements disponibles à la réservation en ligne. « Le succès de LegaLife Immobilier nous amène à faire une véritable distinction entre nos deux activités, déclarent François Marill et Thomas Rivoire, co-fondateurs de LegaLife. C’est pourquoi nous avons choisi de renommer notre branche dédiée à l’immobilier Unlatch tout en gardant l’activité legaltech de LegaLife.fr. » Le nom Unlatch signifie « déverrouiller » en anglais. La société propose propose désormais sa solution en Belgique auprès de promoteurs belges, dont le groupe Eaglestone, présent en Belgique et au Luxembourg et ayant réalisé plus de 300 appartements. « Après la France, c’est en toute logique que nous nous sommes orientés vers la Belgique, pays francophone. Le pays présente néanmoins des différences avec l’Hexagone notamment dans le processus de vente. Nous prévoyons de signer avec plus de 10 promoteurs belges d’ici la fin d’année », concluent François Marill et Thomas Rivoire. Unlatch prévoit également de se lancer dans d’autres pays d’Europe en 2020.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Logement : ministère amer

Logement : ministère amer

Malgré les interpellations multiples dénonçant une campagne au cours de laquelle la question du logement est restée très secondaire, en dépit des aler...

Agnès Pannier-Runacher, Amélie de Montchalin : mission environnement

Agnès Pannier-Runacher, Amélie de Montchalin : mission environnement

À Elisabeth Borne, Première ministre en charge de la planification écologique, Emmanuel Macron a décidé d’adjoindre Agnès Pannier-Runacher à la Transi...

Glowee : la nature en lumière

Glowee : la nature en lumière

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la tech française. Aujourd’hui, Glowee.

Aurélie Pouliguen rejoint LexCase en qualité d’associée

Aurélie Pouliguen rejoint LexCase en qualité d’associée

Le cabinet LexCase intègre une nouvelle expertise en droit immobilier avec l’arrivée d’Aurélie Pouliguen et de sa collaboratrice Alice Angelot. Explic...

Marché de l'investissement immobilier : et si, finalement, tout allait bien ?

Marché de l'investissement immobilier : et si, finalement, tout allait bien ?

Depuis quelques mois, l'immobilier d'entreprise voit deux discours s’affronter : l’un voudrait que la situation soit particulièrement catastrophique,...

François Jackow, nouveau père de famille pour Air Liquide

François Jackow, nouveau père de famille pour Air Liquide

En juin, le quinquagénaire issu du groupe en prendra la direction générale, tandis que l’actuel PDG, Benoît Potier, est appelé à conserver la présiden...

Décarbonation de l'économie : le Medef présente sa note

Décarbonation de l'économie : le Medef présente sa note

Alors qu'Elisabeth Borne vient d'être désignée Première ministre et sera chargée directement de la planification écologique, le Medef apporte sa pierr...

Oxford et Novaxia s'allient pour développer le secteur des life sciences en France

Oxford et Novaxia s'allient pour développer le secteur des life sciences en France

Oxford Properties Group et Novaxia annoncent un partenariat stratégique de co-investissement dans des actifs immobiliers life sciences pour accélérer...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message