La veille immo du 19 juin 2019

Valor qui acquiert quatre actifs logistiques en France, Altarea Cogedim, PCA-STREAM et Insolites Architectures qui construiront le nouveau campus de l’emlyon business school, les lauréats du SIATI 2019… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 19 juin.

Valor qui acquiert quatre actifs logistiques en France, Altarea Cogedim, PCA-STREAM et Insolites Architectures qui construiront le nouveau campus de l’emlyon business school, les lauréats du SIATI 2019… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 19 juin.

 

Valor acquiert quatre actifs logistiques en France


Valor Real Estate Partners vient d’acquérir, pour le compte de ses clients quatre actifs logistiques en trois transactions distinctes. Les sites achetés comprennent un parc logistique de deux bâtiments de classe A totalisant environ 60 000 m² à Marly-la-Ville (le plus grand bâtiment est actuellement loué en totalité à AAC Globe Express alors que le deuxième bâtiment de 26 500 m² est disponible à la location) ; une messagerie de logistique urbaine de 5 900 m² situé à Limeil-Brévannes (l’actif est actuellement vacant et fera l’objet d’une rénovation lourde) et un entrepôt logistique de classe A de 11 120 m² situé à Saint-Laurent de Mure (entièrement loué à deux locataires, notamment le prestataire logistique DSV).
« L’acquisition de ces quatre actifs représente une augmentation significative de notre portefeuille français, qui totalise désormais plus de 225 000 m² d’actifs prime à Paris et à Lyon, souligne Victor Massias, Principal chez Valor. La France reste une priorité stratégique compte tenu de son dynamisme économique et de la progression du e-commerce. Valor continuera à réaliser des acquisitions dans les marchés présentant de hautes barrières à l’entrée pour lesquels les prévisions de loyers sont à la hausse à court et moyen terme. »
Les acquisitions de Marly-la-Ville et Limeil-Brévannes ont été financées par des fonds gérés par Acofi Gestion. La transaction de Saint-Laurent de Mure a été financée par pbb Deutsche Pfandbriefbank. Valor a été conseillée par Simmons & Simmons (cabinet d’avocats), Oudot & Associés (notaire) et AMF QSE (TEDD). Les agents étaient BNP Paribas Real Estate pour Marly-la-Ville et Saint-Laurent de Mure, et EOL pour Limeil-Brévannes. A4+/Quadribat réalisera la rénovation de Limeil-Brévannes.

 

Altarea Cogedim, PCA-STREAM et Insolites Architectures vont construire le nouveau campus de l’emlyon business school

(©PCA-STREAM)

A l’approche de son 150ème anniversaire, emlyon business school va rebâtir de nouveaux parcours pédagogiques dans un espace réinventé de 30 000 m² au sein du quartier Gerland, dans le 7e arrondissement de Lyon. La conception et la réalisation de ce nouveau site ont été confiées à un groupement multidisciplinaire mené par Altarea Cogedim en tant que promoteur, PCA-STREAM architecte mandataire et Insolites Architectures pour la réalisation.
L’early makers hub se veut ouvert sur son quartier avec le développement d’une logique de flux. Les rez-de-chaussée et de jardin seront ouverts sur l’extérieur. Cette volonté d’ouverture se traduira aussi par la présence de commerces, de services, d’espaces digitaux ou de co-création, comme le Café Jaurès et le show-room des Nouvelles Intelligences, tous accessibles au grand public. Ils doivent positionner le hub des early makers comme un site de destination pour des rencontres professionnelles et des événements dédiés. Au-delà des certifications HQE Excellente et BREEAM Very Good, le site entend se montrer innovant en matière d’incitation aux comportements vertueux et responsables de ses utilisateurs. L’early makers hub ambitionne ainsi d’être le symbole de la création d’expériences, de l’émergence de nouvelles idées, de l’hybridation des sciences et des arts, de l’ouverture aux différentes cultures mondiales.
« Chaque pédagogie a eu sa traduction spatiale (l’agora, le jardin, le lycée…), mais une longue tradition d’isolement et de verticalité nous met au défi de trouver une forme pour un enseignement des flux », observe Philippe Chiambaretta, architecte du hub des early makers. Et Tawhid Chtioui, président du directoire et directeur général d’emlyon business school d’ajouter : « Le hub est pour emlyon plus qu’un projet de déménagement. Il vise à réinventer les espaces pédagogiques et de travail, à offrir une expérience d’apprentissage unique et à ouvrir davantage l’école sur son environnement. Après l’annonce de notre levée de fonds en capital investissement de 100 M€, nous sommes ravis de lever 110 M€ auprès de nos partenaires bancaires et devenir ainsi propriétaire de notre hub à Lyon. Tout ceci témoigne de la grande confiance qu’ont nos différentes parties-prenantes dans le projet de l’école. » « Avec ce hub hybride, vivant, modulable, nous entrons sur un secteur essentiel, celui de l’éducation, conclut Alain Taravella, président d’Altarea Cogedim. Le hub des early makers répond aux enjeux d’emlyon et va favoriser son attractivité.»

 

Google mobilise 1 Md$ pour la construction de 20 000 logements dans la baie de San Francisco

San Francisco

Google entend être un bon voisin. Et pour joindre les actes à la parole le géant du numérique annonce un nouvel investissement d’un milliard de dollars dans la baie de San Francisco. « Tout d'abord, au cours des 10 prochaines années, nous allons transformer au moins 750 millions de dollars de fonciers dépendant de Google, dont la majeure partie est actuellement zonée pour des bureaux ou des locaux commerciaux, en logements, détaille Sundar Pichai, le CEO de Google. Cela nous permettra de soutenir le développement d'au moins 15 000 nouveaux logements accessibles à différentes strates de revenues dans la région de la Baie ». Et d’ajouter : « Deuxièmement, nous allons créer un fonds d’investissement de 250 millions de dollars pour mettre en place des incitations qui permettront aux développeurs de construire au moins 5 000 logements abordables sur le marché ». En outre, Google accordera 50 millions de dollars de subventions à des organisations à but non lucratif d’aides aux sans-abris et qui luttent contre les déplacements. Dans les mois à venir, le géant du numérique assure qu’il continuera à travailler avec les municipalités locales pour soutenir des projets permettant aux promoteurs résidentiels de construire rapidement et de manière rentable. « Nous voulons que la construction de logements commence immédiatement pour rendre des logements disponibles dans les prochaines années », conclut Sundar Pichai. Rendez-vous dans quelques années pour faire le bilan.

 

Les lauréats du SIATI 2019 dévoilés


Pas moins de 23 trophées ont été remis à l’occasion de la 5e édition du sommet de l’immobilier, de l’aménagement du territoire et des infrastructures (SIATI) organisé par Décideurs le 18 juin. Dans les catégories « fonds infrastructures : la meilleure stratégie » et « Banque : la meilleure opération de financement d’infrastructures », Allianz Global Investors a été récompensé. Dans celle « Agences de développement économique : la meilleure stratégie d’attractivité des territoires », Angers Loire développement a été distingué par le jury. Le prix d’« Attractivité territoriale : la meilleure agence de conseil » a été remis à l’Agence Signe des Temps et une mention spéciale a été attribuée à Rouge Vif Territoires. Saint-Etienne a été désignée par le jury « Métropoles régionales : la meilleure stratégie de développement » et une mention spéciale a été décernée à Toulon.
Orange a été honoré pour sa stratégie en tant qu’utilisateur immobilier et WeWork a reçu une mention spéciale. Novaxia Investissement a décroché les honneurs dans la catégorie « Prêteurs : la meilleure stratégie de financement immobilier » et Perial Asset Management une mention spéciale. Le trophée « Prêteurs : la meilleure stratégie de financement immobilier » est revenu à Acofi Gestion et celui « Conseils immobiliers (brokers) : la meilleure stratégie d'accompagnement » à Cushman & Wakefield France. Ivanhoé Cambridge Europe a été primé pour sa stratégie d'investissement et AEW a obtenu une mention spéciale pour son fonds Logistis. Quant à Sogaris, elle a été désignée lauréate dans la catégorie « Foncières : la meilleure stratégie immobilière long terme ».
Linkcity a reçu le trophée dans celle « Ensemblier urbain : la meilleure opération » et Financière Apsys a reçu une mention spéciale. Betom Ingénierie a obtenu la majorité des suffrages dans la catégorie « Ingénierie de construction : le meilleur projet » et PCA-Stream dans celle « Architectes : la meilleure réalisation ». A noter qu’A26 Architectures a également reçu dans cette dernière une mention spéciale. Enfin, CD&B a été désigné lauréat dans « Conseil en aménagement : la meilleure réalisation ».

 

La RICS promeut une nouvelle vision pour le secteur européen de la construction


Dans le cadre du Forum européen de la construction, la RICS, associée à d'autres organisations européennes, appelle à la création d’un nouveau cadre politique pour l'avenir du secteur de la construction, à travers une initiative commune présentée à la Commission européenne : « Construction 2050, construire aujourd'hui l'Europe de demain ». Ce nouveau cadre doit étendre et renforcer le programme actuel « Construction 2020 » de l'UE.
Selon la RICS et ses partenaires, en optimisant le fonctionnement de la construction grâce au développement d'un nouveau cadre politique, la qualité de vie des citoyens européens s’améliorera en mobilisant toujours moins de ressources naturelles et en proposant aux propriétaires et aux locataires des actifs de meilleure qualité. Dans le cadre de cette proposition conjointe, la RICS et d’autres dirigeants du secteur européen de la construction ont identifié les principaux défis auxquels le secteur est confronté en y apportant des solutions. La RICS a également contribué à l’enquête de la Commission européenne analysant la position des parties prenantes à l’égard du programme actuel de l’UE « Construction 2020 et au-delà ». Elle insiste sur l'importance des normes telles que les normes internationales de mesure de la construction (ICMS), la pertinence d'initiatives telles que le journal de bord de l'immeuble ; l’urgence de renforcer l'évaluation du cycle de vie ; l'intérêt de maintenir les travaux sur Level(s), un outil destiné à améliorer la durabilité des bâtiments en proposant une approche européenne commune en matière d'évaluation des performances environnementales.
Ce cadre global « Construction 2050, construire aujourd'hui l'Europe de demain » devrait être adopté par tous les acteurs de l'écosystème de la construction, par les États membres et par les institutions européennes. Il reposerait sur « une approche ciblée spécifique à la construction, en adéquation avec la nature unique et la place du secteur, au carrefour de différentes chaînes de valeur ; un cadre politique adaptable pour tenir compte de l’évolution de l'écosystème de la construction et de la transformation de l'industrie ; une approche globale pour la formalisation des politiques afin de mettre en œuvre des approches et une législation cohérentes et équilibrées ; un partenariat solide entre les institutions européennes, les États membres, les partenaires sociaux et les acteurs de la construction afin d'orienter la transformation du secteur vers les politiques et les outils les plus adéquats. »

 

Ares Property et Workman Turnbull adhèrent à l’Aproma


L’Aproma (Association des property managers) accueille deux nouveaux membres : Ares Property société basée à Rennes et dirigée par Patrick Gautier qui intervient notamment dans le Grand Ouest, et Workman Turnbull, entité dirigée par Najib Ghantous qui est implantée à Paris, à Lyon et est présente à Lille. « Aproma regroupe désormais 24 professionnels de la gestion d’actifs en immobilier tertiaire, précise Paul-André Pelloux, président de l’Aproma. Ces nouvelles adhésions prouvent, une nouvelle fois, le bien-fondé de notre association créée en 2014 par 15 acteurs du property management et souligne notre volonté d’ouverture à tous les acteurs régionaux. »

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 22 janvier 2021

La veille urbaine du 22 janvier 2021

Perial AM qui confie le property management de 300 000 m² à Nexity PM, la Banque des Territoires qui souscrit pour près de 200 M€ de titres participat...

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Groupama Gan REIM parachève la constitution de son équipe de dirigeants avec le recrutement de Luc Bordereau. Gros plan sur son parcours et sa nouvell...

La veille urbaine du 21 janvier 2021

La veille urbaine du 21 janvier 2021

Bordeaux Euratlantique qui revisite le projet de la « Rue Bordelaise » porté par Apsys, Interparfums en passe d’acquérir l’ancien siège du PS pour 125...

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

Après deux ans de travail, le label ISR immobilier est entré en vigueur fin octobre 2020. Pierre Chabrol, chef du bureau épargne et marché financier à...

La veille urbaine du 20 janvier 2021

La veille urbaine du 20 janvier 2021

Luc Bordereau qui rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management, le lancement des mesures de France Relance pour la rénovation des log...

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à 7 Mds€ d’ici 2023"

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à...

L'heure du bilan de l'année 2020 a sonné pour les acteurs immobiliers. Celui de Perial s'avère positif. Eric Cosserat, président du groupe, nous expli...

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

De même que les marchés financiers ont subi de plein fouet la crise sanitaire, l’immobilier n’a pas été davantage épargné. Certains secteurs ont néanm...

La veille urbaine du 19 janvier 2021

La veille urbaine du 19 janvier 2021

Le lancement de la consultation éco-quartier sur le secteur de la gare du Grand Paris Express à Cachan, Hype qui lève 80 M€ pour développer le taxi à...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte