La veille immo du 18 octobre 2019

Apsys qui s’offre le Motor Village de Fiat sur les Champs-Elysées, le nouveau directoire de Sergic, le vote par les députés d’une augmentation de 20 % de la TSB dans la zone « premium » de Paris… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 18 octobre.

Apsys qui s’offre le Motor Village de Fiat sur les Champs-Elysées, le nouveau directoire de Sergic, le vote par les députés d’une augmentation de 20 % de la TSB dans la zone « premium » de Paris… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 18 octobre.


Distritec loue 12 750 m² dans le nouveau centre logistique Goodman Val d’Europe


Distritec a pris à bail 12 750 m² sur le nouveau centre logistique Goodman Val d’Europe, inauguré ce jour même. Le groupe français spécialisé dans la logistique et le transport à valeur ajoutée, a loué deux cellules pour une superficie totale de 12 000 m². Distritec bénéficiera également de 750 m² de bureaux– tout en structure bois et ouverts sur l’extérieur via des baies vitrées toute en hauteur – agrémentés d’une toiture terrasse. « Le site Goodman Val d’Europe offre des prestations haut de gamme qui préfigurent une nouvelle génération de centre logistique, précise Benoît Chappey, directeur du développement France de Goodman. Avant même qu’il ne soit livré, il a su attirer de nouveaux clients recherchant un bâtiment logistique moderne de haute qualité, valorisant pour leurs employés comme pour leur image de marque. Après Sunclear qui a pris possession de 18.550 m² cet été, nous sommes très heureux d’accueillir aujourd’hui Distritec. » Le centre logistique Goodman Val d'Europe est le fruit d’une collaboration entre l’EpaMarne-EpaFrance, Euro Disney, Val d’Europe Agglomération et Goodman. CBRE était conseil de Sunclear et EOL conseil de Distritec.

 

Apsys s’offre le « Motor Village » de Fiat sur les Champs-Elysées

(©Google Street View)

Apsys s’est porté acquéreur d’un flagship store situé au 2, rond-point des Champs-Elysées à Paris 8e. Cet ensemble de 1800 m² est occupé actuellement par un locataire unique, le groupe Fiat, qui y exploite son « Motor Village ». « Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie patrimoniale de détention et de valorisation d’actifs iconiques menée par la foncière de développement et précédemment illustrée par l’acquisition du 10 rue de Solférino à Paris 7ème (ancien siège du Parti Socialiste) », assure le communiqué de presse. La transaction a été financée par LCL. Apsys et LCL étaient respectivement conseillés par l’étude Cheuvreux et l’étude Lasaygues. Tulipe Capital a structuré l’opération pour le compte du family office vendeur, conseillé également par l’étude Strock et Associés.

 

Sofidy signe un sale & lease back avec la Société Générale à Bordeaux


Cushman & Wakefield à Bordeaux, mandaté par Sofidy, vient de finaliser l’acquisition auprès de la Société Générale, d’un immeuble mixte de bureaux et de commerces de 3 558 m² incluant 7 emplacements de parkings, situé cours de l’Intendance à Bordeaux. Sofidy agissait pour le compte de Sélectirente. Cette opération s’inscrit dans le cadre d’un sale & lease back avec la Société Générale qui demeure l’utilisateur historique du bâtiment, avec son agence bancaire en pied d’immeuble et ses bureaux en étages. Cushman & Wakefield à Bordeaux signe ainsi la deuxième opération d’investissement la plus importante de l’année dans la métropole de Bordeaux. Conseils : Notaire SOFIDY : Monceau notaires (Matthieu De Saint Marc) était le notaire de Sofidy.  Philippe Vidal était le notaire de la Société Générale. Le cabinet Neu Janicki a conseillé Sofidy et Renaud Baguenault de Puchesse (Gide) la Société Générale.  

 

Ogic renforce sa direction

(©Nick Youngson  Alpha Stock Images [CC BY-SA 3.0])

Jérôme Roussel a rejoint la société Ogic en tant que secrétaire général. Il encadre depuis le 7 octobre les fonctions administration et finances, DSI, juridiques et ressources humaines et rejoindra prochainement le directoire. Diplômé de l’Institut commercial de Nancy (spécialité audit et expertise comptable), titulaire d'un master 2 en droit des affaires et fiscalité et expert-comptable diplômé, il débute sa carrière en 1998 en audit au sein de PricewaterhouseCoopers. Après 7 ans, il rejoint en tant que directeur financier, SEDAF, société de promotion immobilière lilloise. Il participe en 2011 à la fusion de 3 sociétés (dont la SEDAF) qui donnera naissance à Nacarat dont il devient alors le secrétaire général. Début 2005, il est nommé directeur général adjoint finances au sein de Nacarat.
Guillaume Capitant est nommé Directeur Général Logement. Diplômé de l’ESTP en 1998, Guillaume Capitant a fait toute sa carrière dans la promotion immobilière. Après treize années passées dans le groupe Bouygues Immobilier dans les directions de programme puis en qualité de directeur d’agence, il intègre Ogic en 2013 au poste de directeur général Ile-de-France. En 2018, il est nommé directeur général Ile-de-France Ouest et régions et intègre le directoire.
Emmanuel Dargier est nommé Directeur Général Immobilier d’entreprise. Diplômé de l’école des Hautes Études d’Ingénieur (HEI), Emmanuel Dargier débute sa carrière en qualité d’ingénieur d’affaires chez SICRA en 1994. En 2000, il rejoint le promoteur néerlandais MDC, puis OGIC en 2002. En 2004, il est nommé directeur de programme et en 2007 directeur de promotion immobilier d’entreprise. Dix ans plus tard, il est nommé au poste de directeur général adjoint promotion immobilier d’entreprise. 

 

Sergic constitue un directoire


                                                                Etienne Dequirez

Sergic, acteur du marché de la gestion immobilière et de l’administration des biens, constitue un directoire. Ce changement et ses nominations ont pris effet au 1er juillet 2019. Etienne Dequirez, directeur général de l’entreprise depuis 2013 est nommé président du directoire et directeur général unique. Il sera épaulé par Nicolas Beun et Nicolas Milhe qui auront pour missions respectives de conforter les activités historiques de Sergic et de développer de nouvelles activités, notamment innovantes et digitales. Présent dans les effectifs de Sergic depuis onze années, Nicolas Beun (40 ans) a assuré successivement les fonctions de directeur d’agence, directeur Sergic Entreprises, directeur des activités corporate, et enfin, directeur exécutif Sergic depuis le 1er janvier 2019. En tant que membre du directoire, il est en charge de la maîtrise de l’exploitation et du développement des activités traditionnelles de Sergic. Maîtrisant les enjeux des systèmes d’information, les problématiques de digitalisation, IOT, et intelligence artificielle, Nicolas Milhe (46 ans) supervisera plus spécifiquement la transformation, l’intégration de nouvelles technologies et activités innovantes. Nicolas Milhe affiche une expérience de 17 années chez IBM qui l’amènera à piloter successivement les opérations des business unit Nord-Est et secteur public France puis d’évoluer sur un poste d’associate partner. En avril 2013, IBM lui confie la direction et le développement du « IBM Client Innovation Center » à Euratechnologies à Lille, développant cette filiale de 0 à 600 collaborateurs. Il rejoint en janvier 2018, Sergic en tant que CTO (Chief Technology Officer).

 

Les députés adoptent l’amendement qui prévoit une augmentation de 20 % de la TSB dans la zone « premium » de Paris


Dans le cadre de l’examen du projet de finances pour 2020 à l’Assemblée nationale, l’amendement n°2468 ; qui propose d'aménager la taxe sur les bureaux (TSB) s'appliquant en Ile-de-France en créant une zone « premium » ciblée sur les communes et arrondissements de Paris « les plus attractifs » de la zone 1 au sein de laquelle interviendrait une augmentation du tarif de 20 %, a été adopté par les députés. Ces derniers ont été 44 à voter. Ils sont 26 à s’être prononcés pour l’adoption. « Nous voulons assurer le financement de la Société du Grand Paris, qui accomplit un travail difficile autour de projets importants, a justifié Olivier Dussopt, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics. Ensuite, l’augmentation proposée représentera, selon les estimations, une augmentation d’un peu moins de 1 % du loyer hors charges, considérée comme tout à fait acceptable, et je dirai absorbable, par l’Observatoire régional de l’immobilier d’entreprise en Île-de-France. Enfin, la préfecture régionale d’Ile-de-France a mené, à notre demande, une concertation auprès des communes – et non pas, j’insiste, auprès des établissements publics – tout au long du mois de juin. C’est sur la base de cette concertation que l’amendement a été préparé. » Un peu plus tôt dans la semaine, le président (Les Républicains) du Département des Hauts-de-Seine et de Paris La Défense Patrick Devedjian avait interpellé l’exécutif : « A l'heure du Brexit, alors que les équipes de Paris La Défense se battent chaque jour pour convaincre les entreprises londoniennes de venir s'installer en France et non à Francfort ou à Amsterdam, on ruine les efforts entrepris en augmentant le prix des loyers des entreprises et en créant une nouvelle instabilité financière. Le gouvernement ne doit pas laisser passer cette erreur majeure dans le cadre de la compétition mondiale que se livre les quartiers d'affaires. » Il n’a pas été écouté.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 15 juin 2021

La veille urbaine du 15 juin 2021

BE REAL Investment Management s'empare d'une résidence étudiante à Marseille, ICF Habitat Sud-Est Méditerranée acquiert 74 logements auprès de CDC Hab...

A. Gaudillère (Enerlis) : "La notion de réglementation paraît indispensable"

A. Gaudillère (Enerlis) : "La notion de réglementation paraît indispensable"

Les problématiques environnementales se faisant de plus en plus vives et pressantes, l’exécutif français continue de légiférer sur le sujet : décret t...

E. François (SMA) : "Nos bâtiments sont de moins en moins adaptés aux évolutions de société"

E. François (SMA) : "Nos bâtiments sont de moins en moins adaptés aux évolutions de société"

Emmanuel François, président de la Smart Building Alliance, nous donne son approche concernant l’évolution des bâtiments suite à la crise, tant du poi...

La veille urbaine du 11 juin 2021

La veille urbaine du 11 juin 2021

Argan poursuit ses investissements dans l’Orléanais avec la livraison d’un nouvel entrepôt de 22 000 m², IDEC remet les clés à AREFIM d’un entrepôt de...

La veille urbaine du 10 juin 2021

La veille urbaine du 10 juin 2021

Gecina pré-commercialise l’immeuble “Biopark” à Paris 13, Serris Reim acquiert un ensemble de 5 345 m² à Aurillac pour 2,5 M€, Cogedim prend 10 engage...

Télétravail : nier l'évidence ne la corrigera pas

Télétravail : nier l'évidence ne la corrigera pas

La réduction de l'empreinte immobilière des entreprises semble convaincre une majorité de dirigeants de l'intérêt du télétravail. Anciennement réfract...

La veille urbaine du 9 juin 2021

La veille urbaine du 9 juin 2021

Eurazeo signe une promesse de vente avec l'AESN pour l’immeuble “Côté Jardin” à Courbevoie, GSE construit le nouveau centre européen de distribution d...

La logistique regagne la ville

La logistique regagne la ville

La crise sanitaire a mis en évidence la nécessité de la logistique dans l’économie française et, par voie de conséquence, de la logistique urbaine dan...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte