La veille immo du 17 octobre 2019

Sofidy qui acquiert Helys à Suresnes pour 120 M€, le nouvel investissement d'Icade en Italie, Fabien Acerbis nommé DG France d’Immobel… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 17 octobre.

Sofidy qui acquiert Helys à Suresnes pour 120 M€, le nouvel investissement d'Icade en Italie, Fabien Acerbis nommé DG France d’Immobel… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 17 octobre.


Sofidy s’offre l’immeuble Helys à Suresnes pour 120 M€


Sofidy acquiert auprès de Redtree Capital l’immeuble de bureau « Helys » à Suresnes, pour près de 120 M€. La transaction a été signée pour le compte des épargnants de ses SCPI historiques Immorente et Efimmo 1, de l’OPCI Sofidy Pierre Europe et de la société civile Sofidy Convictions Immobilières. L’immeuble, certifié HQE et situé au 1/3 Quai Marcel Dassault à Suresnes, a été construit en 2005. Les 21 650 m² de bureaux et 2 400 m² de terrasse qui le composent se répartissent sur 4 étages et 2 niveaux en sous-sol. L’intégralité des surfaces est louée pour une durée résiduelle ferme de plus de 6 ans à trois sociétés exerçant leur activité dans l’industrie parapétrolière, le nettoyage professionnel et les télécoms. « L’acquisition de l’immeuble Helys illustre la philosophie d’investissement long terme de Sofidy, orientée vers des immeubles prime capables de traverser le temps, situés en première couronne Ouest de Paris ou dans les grandes métropoles européennes, et occupés par des locataires de qualité permettant de sécuriser les flux locatifs », précise Jean-Marc Peter, directeur général de Sofidy. « Le prix de l’immobilier de bureaux, encore inférieur à celui de l’immobilier résidentiel dans ce secteur, associé à l’appétence des entreprises pour les immeubles en bordure de Seine, ainsi que la faible exposition de ces immeubles aux cycles de marché, ont conforté notre idée qu’il s’agissait d’un investissement de qualité pour nos épargnants », ajoute Olivier Loussouarn, directeur des investissements chez Sofidy. La transaction a été réalisée par le département investissement d’Arthur Loyd dans le cadre d’un mandat co-exclusif avec CBRE. L’acquéreur était conseillé par l’étude R&D Notaires, le cabinet Racine, le cabinet Gide et la société Elan pour la partie technique. Le financement a été réalisé par la banque Berlin Hyp, conseillée par l’étude Allez et le cabinet Fieldfisher. Le vendeur a été conseillé par l’étude des Notaires Associés de Meudon.

 

KanAm acquiert l’immeuble Mogador à Paris 9e


KanAm Grund acquiert un immeuble de bureaux et de commerces entièrement loué dans le 9e arrondissement de Paris pour un investisseur institutionnel. L’actif baptisé Mogador dispose de neuf étages côté rue de Mogador et cinq niveaux côté rue de la Chaussée d’Antin. Les deux parties, qui développent environ 3 750 m². Deux des trois magasins sont situés rue de la Chaussée d’Antin et un rue du Mogador. Le bâtiment, qui a été construit en 1905, possède une certification Bream In-Use qui a été renouvelée récemment en juin 2019. Il a fait l’objet de travaux de rénovation entre 2008 et 2012. Entre 2012 et 2019, le vendeur a investi dans de nouveaux ascenseurs et cages d'escaliers, ainsi que dans la modernisation du parking souterrain et du système de climatisation. Les espaces de bureaux génèrent 87 % des revenus locatifs. Ils sont entièrement loués.

 

Unofi signe 4 873 m² de bureaux à Toulouse


Unofi vient d’acquérir en VEFA, pour le compte d’Unofimmo, un immeuble à usage de bureaux du Campus Now Living Spaces, réalisé par GA dans la ZAC de Saint Martin du Touch à Toulouse, rue Alain Fournier. L’immeuble développera 4 873 m² de bureaux en R+3 et 175 parkings. Il sera entièrement loué à la société Alten. La livraison est prévue dans le courant du deuxième trimestre 2020. L’immeuble sera certifié HQE Bâtiment durable niveau Excellent, R2S niveau base, labellisé Ready to Osmoz et sera desservi par la future station de métro « Airbus Saint Martin ». B&C France a accompagné Unofi dans le cadre de cet investissement. BNP Paribas Real Estate a conseillé GA dans le cadre d’un mandat exclusif.

 

Casino cède 20 restaurants "A la Bonne Heure" et "Cœur de Blé"


Le groupe Casino a signé des promesses de vente en vue de la cession au groupe Crescendo Restauration de vingt restaurants sous enseignes « A la Bonne Heure » et « Cœur de Blé » ainsi que les murs de six restaurants exploités par des franchisés. Les promesses signées représentent un montant total d’environ 20 M€. La réalisation des cessions est attendue pour l’essentiel fin 2019, sous réserve des conditions suspensives habituelles. Créé en 1992 par Christopher Shafroth, Crescendo Restauration a ouvert son premier restaurant à La Teste de Buch, en Gironde et compte désormais 80 restaurants, exploités sous quatre enseignes : « Crescendo », « Jules & John », « Chez Jules » et « Les Comptoirs d’Alice ».

 

Nouvel investissement dans l’immobilier de santé italien pour Icade


Icade, via le fonds Salute Italia1 dédié aux investissements immobiliers en Italie, a signé l’acquisition des murs de cinq maisons de retraite médicalisées et s’engage à acquérir deux établissements supplémentaires sous réserve de l’obtention d’autorisations nécessaires à leur exploitation. Les sept actifs, situés dans le nord de l’Italie, comptent 582 lits qui resteront exploités par le groupe Sereni Orizzonti dans le cadre de baux fermes d’une durée de 29 ans. Le groupe Sereni Orizzonti exploite plus de 90 établissements et environ 5 900 lits dans trois pays, en Italie, en Allemagne et en Espagne. L’investissement total, réalisé via une opération de sale and lease back, représente 39 M€ droits inclus « avec un rendement locatif en ligne avec les taux de marché ». Il est immédiatement productif de cash-flows pour Icade. Cette transaction s’inscrit dans la poursuite de la diversification internationale des investissements d’Icade en immobilier de santé. Elle complète l’opération signée avec Numeria SGR S.p.A. et Gheron en octobre 2018 (1 020 lits pour 112 M€ DI), ainsi que l’acquisition réalisée à Jesolo en février 2019 (120 lits pour 12 M€ DI).

 

La Française REM accueille Five Guys à Paris 1er


L’enseigne de burgers Five Guys a pris à bail un local commercial de 580 m² situé place Joachim du Bellay dans le 1er arrondissement de Paris. Propriété de la SCPI Epargne Foncière, gérée par La Française Real Estate Managers (REM), cet actif a fait l’objet d’une gestion active comprenant un travail de revalorisation avec le départ du précédent locataire et la réalisation de travaux d’amélioration. Cette implantation est la cinquième de l’enseigne à Paris. L’ouverture est prévue pour début 2020. « Cette transaction démontre une fois de plus l’expertise développée par le département commerces de La Française REM pour l’accompagnement des enseignes internationales dans leur développement », se félicite Loïc Jardin, directeur asset management – commerces de La Française REM. Le département retail de Savills a assisté la direction asset management commerces de La Française REM dans cette opération.

 

Eiffage Immobilier et Européquipements posent la première pierre d’E-conic à Clichy la Garenne


Eiffage Immobilier et Européquipements posent la première pierre de l’immeuble E-conic à Clichy la Garenne. L’immeuble de bureaux E-conic, situé sur l’îlot 1A de la Zac Entrée de Ville, s’inscrit dans le projet d’aménagement du quartier confié à Citallios, dessiné par l’agence Quadri Fiore Architecture. Sur une surface de plancher de 13 614 m², E-conic développera sept niveaux de plateaux de bureaux et disposera au RDC et entresol de deux halls d’accueil, une conciergerie, un restaurant d’entreprise, une cafétéria, un espace « business center », un espace « wellness center », des locaux vélos et vestiaires associés. L’immeuble présente deux niveaux de parkings offrant des places de stationnement de véhicules et deux roues motorisés, ainsi que des places de covoiturage et des places pour des véhicules et deux roues électriques. Sur le plan environnemental, Eiffage Immobilier et Européquipements se sont engagés à obtenir la certification NF bâtiment tertiaire démarche HQE au niveau excellent, la certification BREEAM International New Construction au niveau excellent et le label Wiredscore au niveau gold. L’immeuble a été vendu en VEFA à Brookfield et Hémisphère. Les travaux sont réalisés par Eiffage Construction Tertiaire, pour une livraison prévue au troisième trimestre 2021.

 

Fabien Acerbis nommé DG France d’Immobel

(©Maelenn de Coatpont)

Fabien Acerbis est nommé directeur général France d'Immobel. Âgé de 46 ans, il est diplômé de l’ESTP. Fabien Acerbis a débuté sa carrière en 1997 chez Bouygues Construction avant de rejoindre en 1999 la SCIC, filiale de la Caisse des Dépôts spécialisée dans la maîtrise d’ouvrage déléguée. Il entre en 2004 chez Bouygues Immobilier en tant que responsable des résidences services en Île-de-France. En 2007, il devient directeur régional Île-de-France Nord puis directeur régional Île-de-France Est en 2012. Il devient directeur général des Filiales et des participations de Bouygues Immobilier en France en 2014 avant de devenir directeur général logement de la Région Ile-de-France en 2017. Il a rejoint Immobel en tant que DG France à l’automne 2019. De fait, Fabien Acerbis devient également directeur général de Nafilyan & Partners dont le groupe Immobel a pris le contrôle total en juillet dernier, et il prend ainsi la tête de plus de 80 collaborateurs à Paris. « L’arrivée de Fabien Acerbis à la tête d’Immobel en France va permettre de structurer nos activités sur le territoire et accélérer notre développement, particulièrement en Ile-de-France, souligne Marnix Galle, président exécutif d’Immobel Group. Fabien va également œuvrer à l’intégration des talents français au sein du Groupe. ». Immobel est implanté en France depuis la fin de l’année 2018 et a choisi de développer son activité dans les domaines du résidentiel et du tertiaire, dans un premier temps en Île-de-France. Le portefeuille foncier du groupe dans l’Hexagone est de près de 2 000 logements sur son activité résidentielle. Côté Immobel tertiaire, trois projets sont en cours, pour un total de 50 000 m².

 

Le shopping, un facteur d’attractivité touristique pour l’IDF dont les retombées diminuent


Le centre régional d'observation du commerce, de l'industrie et des services (Crocis) de la CCI Paris Ile-de-France et le comité régional du tourisme Paris Ile-de-France (CRT) ont publié une étude sur les caractéristiques, les évolutions et les retombées du tourisme de shopping en Ile-de-France. Il ressort de cette enquête que le shopping est la troisième source de motivation d'un séjour à Paris Ile-de-France. Cette activité de shopping des touristes reste, pour l'heure, essentiellement concentrée au cœur de la métropole. Les dix zones touristiques internationales (ZTI) situées dans Paris intra-muros sur les douze définies actuellement dans la région sont un symbole de cette centralisation selon l’étude. En Ile-de-France, près de 26 millions de visiteurs effectuent chaque année des achats de biens durables. Près de 60 % d'entre eux viennent d'un pays étranger, notamment des Etats-Unis, du Royaume-Uni, d'Espagne, d'Italie et d'Allemagne. Ces « shoppers » sont plus nombreux que la moyenne des visiteurs de la destination à être des primo-visiteurs (28 % contre 21 %, soit +7 points) et à voyager pour motifs personnels uniquement (76 %, soit + 9 points). Ce sont majoritairement des femmes (55 %, soit + 4 points) et leur âge moyen est de 41 ans. Ces visiteurs sont issus à 32 % des CSP+. Ils restent à Paris Ile-de-France plus longtemps que la moyenne des visiteurs (4,8 nuits contre 3,8 nuits). En 2018, les retombées économiques liées à l'achat de biens durables dans la région sont estimées à plus de 3 Mds€, soit 15 % de la consommation touristique totale (22 Mds€). La clientèle française a généré près d'1 Md€ et les clientèles internationales environ 2 Mds€. Avec respectivement 265 et 246 M€ dédiés au shopping, les clientèles chinoise et américaine ont été les plus contributrices. Les Espagnols, qui constituent la première clientèle européenne en la matière, complètent le podium des visiteurs internationaux (85 M€). Cependant, depuis 2014, les retombées économiques générées par les achats de biens durables ont diminué de 12 %. Les clientèles internationales ont ainsi réduit ce poste budgétaire de 14 % et la clientèle française de 8 %. Le tourisme de shopping à Paris Ile-de-France perd ainsi du terrain face à des destinations concurrentes telles que Londres, Milan, New-York, Dubaï ou encore Tokyo.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 22 janvier 2021

La veille urbaine du 22 janvier 2021

Perial AM qui confie le property management de 300 000 m² à Nexity PM, la Banque des Territoires qui souscrit pour près de 200 M€ de titres participat...

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Groupama Gan REIM parachève la constitution de son équipe de dirigeants avec le recrutement de Luc Bordereau. Gros plan sur son parcours et sa nouvell...

La veille urbaine du 21 janvier 2021

La veille urbaine du 21 janvier 2021

Bordeaux Euratlantique qui revisite le projet de la « Rue Bordelaise » porté par Apsys, Interparfums en passe d’acquérir l’ancien siège du PS pour 125...

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

Après deux ans de travail, le label ISR immobilier est entré en vigueur fin octobre 2020. Pierre Chabrol, chef du bureau épargne et marché financier à...

La veille urbaine du 20 janvier 2021

La veille urbaine du 20 janvier 2021

Luc Bordereau qui rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management, le lancement des mesures de France Relance pour la rénovation des log...

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à 7 Mds€ d’ici 2023"

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à...

L'heure du bilan de l'année 2020 a sonné pour les acteurs immobiliers. Celui de Perial s'avère positif. Eric Cosserat, président du groupe, nous expli...

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

De même que les marchés financiers ont subi de plein fouet la crise sanitaire, l’immobilier n’a pas été davantage épargné. Certains secteurs ont néanm...

La veille urbaine du 19 janvier 2021

La veille urbaine du 19 janvier 2021

Le lancement de la consultation éco-quartier sur le secteur de la gare du Grand Paris Express à Cachan, Hype qui lève 80 M€ pour développer le taxi à...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte