La veille immo du 17 juillet 2019

Sunclear qui loue 18 550 m² dans le centre logistique Goodman Val d’Europe, Jean-Maxime Jouis qui rejoint le directoire de BNP Paribas REIM France, le feu vert de la Commission d'enquête publique à la Tour Occitanie… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 17 juillet.

Sunclear qui loue 18 550 m² dans le centre logistique Goodman Val d’Europe, Jean-Maxime Jouis qui rejoint le directoire de BNP Paribas REIM France, le feu vert de la Commission d'enquête publique à la Tour Occitanie… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 17 juillet.

 

Sunclear loue 18 550 m² dans le centre logistique Goodman Val d’Europe


Sunclear, société française spécialisée dans la distribution de plaques plastiques, aluminium et composites pour les professionnels, a choisi de s’implanter sur le centre logistique Goodman Val d’Europe à Bailly-Romainvilliers. La société a pris à bail trois cellules représentant une superficie globale de 18 550 m². « Nos activités se développent rapidement et nous avions besoin d’une nouvelle plateforme logistique dans l’est de l’Ile-de- France, explique Frédéric Rolain, directeur général de Sunclear. Le site de Goodman à Bailly-Romainvilliers répondait parfaitement à nos besoins : disponibilité immédiate, qualité des prestations, proximité de notre premier bâtiment de Ferrières-en-Brie, autant d’arguments nous permettant de renforcer notre présence sur le territoire ». Et Benoît Chappey, directeur du développement France de Goodman, d’ajouter : « Sunclear a pris possession des lieux un mois après la livraison de ce bâtiment lancé en blanc. Le site de Val d’Europe marque le lancement d’une nouvelle façon de concevoir des centres logistiques et de proposer des environnements de travail pensés pour le bien-être des employés. » Le centre logistique Goodman Val d'Europe est le fruit d’une collaboration entre l’EpaMarne/EpaFrance, Euro Disney, Val d’Europe Agglomération et Goodman. CBRE était conseil des deux parties.

 

Amundi et à Crédit Agricole Assurances acquièrent l’Academie en VEFA à Montrouge

(©D.R.)

Axe Promotion vient de céder l’immeuble l’Academie en VEFA à Amundi et à Crédit Agricole Assurances. Situé à Montrouge, cet ensemble immobilier se compose de plus de 33 000 m² de bureaux et de 20 logements. Conçu par l’agence Valode et Pistre, l’Académie bénéficiera des labels BREEAM Excellent, HQE Excellent et Effinergie +. L’immeuble disposera de plus de 2 800 m² d’espaces extérieurs grâce à des patios et à des terrasses, de nouveaux concepts de restauration, d’un auditorium et d’espaces visant à favoriser le travail collaboratif. Les travaux ont démarré dès le mois de décembre 2018 et la livraison de l’opération est prévue pour juin 2021. Les bureaux de l’actif sont loués en totalité dans le cadre d’un BEFA d’une période 12 ans ferme à CACEIS SA (filiale du Crédit Agricole). Dans cette transaction Axe Promotion était conseillé par l’étude Aguesseau notaires (Elisabeth Thouault). Amundi et Crédit Agricole Assurances étaient conseillés par Oudot&Associés (Valérian Conrad Bruat), DS Avocats et Essor pour l’acquisition, et par GIide et White and Case pour les aspects corporate. La commercialisation des bureaux a été réalisée par CBRE et JLL dans le cadre d’un mandat tri-exclusif (BNP/CBRE/JLL).

 

Premier investissement pour Primonial REIM aux Pays-Bas

(©Codata)

Primonial REIM a finalisé l’acquisition d’un portefeuille de 42 actifs de commerces aux Pays-Bas, pour le compte de deux de ses fonds. Ces actifs immobiliers sont situés au cœur de 22 villes hollandaises dont Maastricht, La Haye, Haarlem, Tilbourg, Breda, Leyde ou encore Nimègue. Implantés sur des « rues piétonnes n°1 » de ces hypercentres, les commerces en pied d’immeubles développent une surface totale de plus de 16 500 m² et sont loués principalement à des enseignes nationales et internationales telles que Zara, H&M, Levi’s ou Vans. « Nous sommes fiers de cette première opération de Primonial REIM aux Pays-Bas qui vient significativement accroître notre présence pan-européenne, précise Grégory Frapet, président du directoire de Primonial REIM. Cet investissement correspond à notre stratégie de diversification sectorielle et géographique ainsi qu’une grande sélectivité des actifs immobiliers. En immobilier de commerces, nous privilégions des métropoles nationales et régionales européennes, bénéficiant d’un réel dynamisme économique et offrant des perspectives démographiques favorables. Nous nous inscrivons dans le mouvement de reconquête des centres-villes nourri par le retour du commerce de proximité. » Primonial REIM a été conseillé par Loyens & Loeff, CBRE, Codabel, Bettings et Dutch Properties Group pour mener cette acquisition auprès du RJB Group of Companies lui-même accompagné par DLA Piper.

 

Argan livre un entrepôt de 33 600 m² près de Lyon pour Téréva


Argan annonce la livraison d’une nouvelle plateforme logistique de 33 600 m² sur la ZAC Syntex Parc à Pusignan dans l’Est lyonnais, après 10 mois de chantier. Téréva s’est engagé sur un bail d’une durée ferme de 10 ans. Spécialisée dans les produits de second-œuvre technique du bâtiment, cette société réalise un chiffre d’affaires annuel de 475 M€ auprès de 60 000 clients. Ce projet est certifié BREEAM « Good » en phase construction. Ainsi, une centrale photovoltaïque a été installée en toiture produisant une puissance annuelle de 110 kWc, le bâtiment est entièrement équipé en LED et des passages écologiques ont été prévus. Ce projet est le fruit d’un partenariat entre JMG PARTNERS, en charge du développement du site, et ARGAN qui lui en avait confié la réalisation par le biais d’un contrat de promotion immobilière.

 

4 groupements présélectionnés dans le cadre de l’appel à projets « Années 70 » à Grenoble

(©Florent Michel – 11h45)

Poste Immo a dévoilé les quatre groupements présélectionnés suite à l’appel à projets « Années 70 » de Grenoble : GCC Immobilier, avec Edelis, Cuynat construction, les cabinets Franklin Azzi Architectes, Roda Architectes et le paysagiste BASE ; GR Projets immobiliers, avec les cabinets ECDM architectes, WIMM et MEMO architecture ; Keys Reim, avec Pitch promotion et les cabinets Dream et Hubert & Roy architectes ; Quartus Ensemblier Urbain, avec François Chatillon Architecte et Link Architectes. Les groupements retenus vont maintenant approfondir leur proposition, en itération avec Poste Immo, la ville et la métropole, de façon à valoriser et à rénover le site de l’ancien Hôtel des Postes. Un lauréat devrait être désigné début 2020. L’ambition est de donner de nouvelles fonctions à ce bâtiment, « exemplaires sur le plan environnemental, respectueuses de l’architecture remarquable de ce patrimoine et en lien avec le quartier et les espaces publics attenants. » Situé au 11, boulevard Maréchal Lyautey à Grenoble, et d’une Surface de Plancher de 15 666 m², l’ensemble est un IGH construit en 1967 par l’architecte René Gagès.

 

La Commission d'enquête publique rend des avis favorables sur le projet TESO et la Tour Occitanie


La Préfecture a publié les cinq avis de la Commission d'enquête publique sur le projet urbain Toulouse EuroSudOuest et sur le permis de construire de la Tour Occitanie : ils sont tous favorables. Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, a donc donné les instructions pour que le permis de construire de la Tour Occitanie soit signé dans les tout prochains jours par Annette Laigneau, adjointe au maire en charge de l'urbanisme. La Compagnie de Phalsbourg s'est engagée auprès de la Métropole à honorer l'ensemble des réserves et recommandations émises par la Commission d'enquête. Cette dernière a demandé à la Compagnie de financer 3 950m² de logement social au sein de la première phase de TESO. La Commission d'enquête a également émis une demande pour renforcer la place des espaces verts de pleine terre. « Le projet prévoyait initialement de planter au total 700 arbres : déployer plus d'espaces en pleine terre permettra d'en planter davantage, conformément à notre ambition 100 000 arbres d'ici 2030, précise Jean-Luc Moudenc. Nous engagerons donc une nouvelle démarche en concertation avec les habitants, pour trouver comment offrir encore plus d'espaces verts dans le quartier ». Et de conclure : « Dès début septembre, je prendrai l'initiative d'une réunion de travail avec les associations locales pour convenir conjointement de nouvelles modalités de co-construction pour dérouler la réalisation du projet. »

 

Groupe Daniel Féau entre en négociations exclusives avec Altagroupe


Les actionnaires du Groupe Daniel Féau, société spécialisée dans la vente de biens immobiliers résidentiels de luxe en France et notamment à Paris sous les marques Daniel Féau et Belles demeures de France, sont entrés en négociations exclusives avec AltaGroupe (holding de contrôle d’Altarea Cogedim, détenue à 100 % par Alain Taravella et sa famille) pour lui céder une majorité dans le capital de la société. Cette acquisition s’inscrit dans le cadre d’un partenariat long terme entre AltaGroupe et les managers-actionnaires du Groupe Daniel Féau, Charles-Marie Jottras, président et Nicolas Pettex-Muffat, directeur général, qui continueront de développer la société. « La volonté des partenaires est de poursuivre le développement axé sur le déploiement des agences et l’accompagnement des ventes de biens d’exception, dans le respect des valeurs familiales du groupe Daniel Féau », précise le communiqué de presse.

 

Le deuxième fonds de Fifht Wall lève plus de 500 M$


Fifth Wall vient de réaliser le closing de son deuxième fonds dédié au technologies appliquées à l’immobilier. Le véhicule a collecté 503 M$ auprès de propriétaires, d’opérateurs et de promoteurs immobiliers parmi lesquels figurent Gecina en France, Merlin Properties en Espagne, British Land et Segro au Royaume-Uni, Kenedix et Mitsubishi Estate au Japon, Keppel Corporation à Singapour et plusieurs acteurs aux États-Unis, notamment CBRE, Cushman & Wakefield et Hines. « Nous sommes constamment à la recherche de nouveaux services et technologies pour améliorer la manière dont nous développons et gérons nos immeubles en France, explique Méka Brunel, CEO de Gecina. Nous nous sommes associés à Fifth Wall pour anticiper l'avenir et nous mettre en contact avec des partenaires et découvrir des technologies qui nous permettront de proposer les meilleures solutions à nos clients. »

 

Jean-Maxime Jouis rejoint le directoire de BNP Paribas REIM France


Jean-Maxime Jouis, directeur fund management, rejoint le directoire de BNP Paribas REIM France. Il sera épaulé par Paul Darribère, nommé directeur adjoint du fund management. Jean-Maxime Jouis a rejoint BNP Paribas REIM France en 2007, à la suite de l’obtention de son master en management à l’ESSEC. Il a été successivement analyste financier, fund manager junior, fund manager, responsable fund management et occupe aujourd’hui le poste de directeur du fund management de BNP Paribas REIM France. Depuis mars 2018, il participe au directoire de BNP Paribas REIM France en qualité d’invité et contribue à ce titre aux grands rendez-vous annuels relatifs à la stratégie, à l’établissement des budgets et à la définition des ressources. Le directoire de BNP Paribas REIM France compte désormais cinq membres : Sigrid Duhamel (présidente du directoire), Sylvie Pitticco (directrice générale déléguée en charge des activités finances & corporate), Cyril de Francqueville (directeur général délégué en charge des pôles fund management, fund raising, développement & marketing), Guillaume Delattre (directeur général délégué en charge de l’asset management, des investissements & arbitrages) et Jean-Maxime Jouis. Jean-Maxime Jouis sera épaulé dans ses missions par Paul Darribère, nommé directeur adjoint du fund management. Après avoir successivement évolué chez Ernst & Young Transaction Services, puis dans l’équipe corporate finance d’Hammerson et chez Articular Inversiones (structuration d’investissements immobiliers) en Amérique latine, Paul Darribère rejoint BNP Paribas REIM France en 2013, en tant que fund manager puis responsable d’équipe fund management. En tant que directeur adjoint du fund management, il sera notamment en charge de la supervision des fonds (SCPI, OPPCI et fonds dédiés) thématiques de la société de gestion, sur les classes d’actifs bureau, hospitality, commerce, santé et résidentiel. Paul Darribère est diplômé de l’EDHEC et de la London School of Economics.

 

Action Logement lance un AMI pour démolir des logements sociaux et construire 10 000 nouvelles unités


Action Logement Services a lancé un appel à manifestation d’intérêt (AMI) auprès des opérateurs du logement social pour engager la mesure présentée dans le plan d’investissement volontaire et portant sur la démolition de logements sociaux et la production « d’un habitat attractif » en zones détendues (zones B2 et C) ainsi que les 222 villes du Programme Action Coeur de Ville.
Action Logement Services a conçu un dispositif de financement dédié, à hauteur de 250 millions d’euros de subvention dévolues à la démolition et 250 millions d’euros sous forme de prêts aux bailleurs consacrés à la production d’une offre nouvelle. L’AMI permettra de le mettre en recensant les besoins et en allouant une première tranche de financement. Après instruction, Action Logement Services engagera les premiers financements en décembre 2019. Cette mesure doit permettre de procéder à la démolition de 30 000 logements situés en zones détendues et permettre la production de 10 000 nouveaux logements.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le Master 2 GESIIC invité au SIATI

Le Master 2 GESIIC invité au SIATI

Un partenariat a été noué cette année entre le master GESIIC et le SIATI. Retour sur les tenants et les aboutissants de cette coopération.

N. Depetro (Mapic) : "La dimension phygitale deviendra la nouvelle norme de nos événements"

N. Depetro (Mapic) : "La dimension phygitale deviendra la nouvelle norme de nos événements"

L’édition 2020 du marché international de l’implantation commerciale et de la distribution se fera entièrement en ligne via une nouvelle plateforme di...

Christel Bories, transformer le minerai en or

Christel Bories, transformer le minerai en or

Patronne d’Eramet depuis l’été 2017, Christel Bories s’est attelée à sortir le groupe minier de la crise et à le désendetter. Saluée pour sa performan...

Les îlots de chaleur urbains, ou comment dompter la canicule

Les îlots de chaleur urbains, ou comment dompter la canicule

Sûrement l’un des plus grands défis urbains découlant du changement climatique, les îlots de chaleur urbains mettent en difficulté les villes des quat...

La veille urbaine du 19 octobre 2020

La veille urbaine du 19 octobre 2020

DeA Capital qui acquiert Le Cap à la Plaine Saint-Denis, le conseil de surveillance d’URW qui rejette le plan des « activistes », la RATP qui teste un...

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Affaire Veolia : l’avocat des salariés de Suez prend la parole

Il est celui qui a obtenu la suspension du projet de rachat par Veolia de la participation d’Engie dans Suez. Pour Décideurs Magazine, Zoran Ilic revi...

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

Les groupes pétroliers ont dû affronter à la fois la crise sanitaire de Covid-19 et la crise des marchés pétroliers. Jean-Pierre Sbraire, directeur fi...

La veille urbaine du 16 octobre 2020

La veille urbaine du 16 octobre 2020

Primonial qui signe trois cliniques MCO pour son fonds ESI, Mickaël Nogal qui prend la présidence du Conseil national de l’habitat, Engie à l’heure de...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte