La veille immo du 11 juin 2019

La première acquisition du fonds LF REVA, le coup d’envoi du chantier d’Issy Cœur de Ville, Anne-Marie Aurières-Perrin qui rejoint les équipes immobilières de Swiss Life AM… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 11 juin.

La première acquisition du fonds LF REVA, le coup d’envoi du chantier d’Issy Cœur de Ville, Anne-Marie Aurières-Perrin qui rejoint les équipes immobilières de Swiss Life AM… Décideurs vous propose une synthèse des actualités immobilières du 11 juin.

 

Première acquisition pour le fonds LF REVA


La Française Real Estate Managers, conseillée par La Française Real Estate Partners, finalise la première acquisition à Boulogne-Billancourt du fonds d’investissements professionnel spécialisé LF Real Estate Value-Added (LF REVA), véhicule lancé en 2018 en partenariat avec le groupe Demathieu Bard. L’ensemble immobilier à usage de bureaux, construit en 1975 et cédé par la société B. Braun Medical, va être entièrement transformé en un immeuble neuf d’habitation d’environ 5 000 m². Cet ensemble immobilier est situé aux 163-204 avenue du Maréchal Juin et 83 rue de Sèvres, à proximité du Pont de Sèvres, au sein du quartier « Silly-Gallieni ». L’actif comprendra 82 logements, dont 27 logements sociaux, avec emplacements de stationnement. La commercialisation de ces appartements sera lancée au troisième trimestre 2019, pour une livraison prévue pour le quatrième trimestre 2021. Le projet architectural est mené par l’agence MP-A.
« Cette acquisition menée conjointement par nos équipes et celles de Demathieu Bard Immobilier représente une excellente première opportunité pour notre fonds LF REVA, regroupant tous les fondamentaux essentiels à la création de valeur dans la chaîne immobilière, précise Patrice Genre, président de La Française Real Estate Partners. Plusieurs nouveaux projets d’investissement sont d’ores et déjà à l’étude. Cela démontre ainsi la capacité de sourcing du fonds qui dispose de 300 M€ pour déployer sa stratégie. »
Pour cette opération, le fonds LF REVA était conseillé par le cabinet 14 Pyramides sur les aspects notariaux et par DLA Piper sur les aspects juridiques.

 

HumaKey déménage à Neuilly-sur-Seine


HumaKey a pris à bail des bureaux rue Louis-Philippe à Neuilly quartier des Sablons. « Ces nouveaux locaux entre Paris et la Défense vont nous permettre d’accompagner notre développement et de renforcer notre stratégie sur les grands ensembles, actifs sur lesquels nous apportons une véritable signature, au plus proche des utilisateurs, précise Stéphane Bureau, président fondateur de HumaKey. L’équipe poursuit également sa dynamique avec l’arrivée récente de talents au sein de chaque pôle de compétence. Nous compterons plus de 20 collaborateurs à fin 2019. »
Humakey, structure de property management, totalise à ce jour plus de 800 000 m² gérés et intervient pour une quinzaine de grands investisseurs français et internationaux sur des ensembles tertiaires, mixtes et commerciaux. Le portefeuille comprend des actifs emblématiques tels que « Capital 8 » pour le compte de Invesco Real Estate, l’IGH « Passy Kennedy » pour le compte de Cegereal ou le « Cristalia » pour le compte de Balzac REIM. HumaKey s’est également vu confier par Louis Vuitton (groupe LVMH) le flagship des Champs-Elysées.

 

Nouvel investissement pour Novapierre Allemagne

(©NAI Apollo)

Principal Real Estate Europe a acquis un parc commercial à Herborn, en Hesse, pour le compte de la SCPI Novapierre Allemagne gérée par Paref Gestion. L’actif a été cédé par AEW avec un véhicule d’investissement de Kintyre. L’ensemble développe 16 700 m² et compte Herkules, Lidl et Intersport parmi ses principaux locataires. Le taux d’occupation actuel est de 95 %. NAI Apollo a conseillé Kintyre dans le cadre d’un mandat de vente exclusif. L’assistance juridique pour l’acquisition a été apportée par le cabinet d’avocats Mayer Brown pour Principal Real Estate Europe et par DLA Piper pour le vendeur.

 

Monoprix réceptionne sa nouvelle plateforme de e-commerce alimentaire


Argan livre à Monoprix un nouveau bâtiment à Fleury-Mérogis. D’une surface de 39 000 m² au sol, complété d’une mezzanine de 26 000 m², l’actif sera loué au groupe Casino pour une durée ferme de 12 ans. Dédiée aux activités de e-commerce alimentaire de l’enseigne Monoprix, cette plateforme logistique desservira, dans un premier temps, le marché francilien, avant d’étendre sa zone d’influence aux régions du Nord de la France. La mezzanine de cet entrepôt accueillera un process robotisé. Développée par le prestataire britannique Ocado, cette technologie, dont le groupe Casino bénéficiera de l’exclusivité en France, est basée sur un système d’alvéoles sur lesquelles des robots circulant à 4 mètres par seconde peuvent préparer des commandes alimentaires de 50 articles en moins de 5 minutes. Ce process a nécessité des aménagements particuliers notamment sur le renforcement du dallage, mais également un travail de concert entre les équipes d’Argan et du groupe Casino au niveau des mezzanines, qui doivent respecter une planéité absolue afin que le système fonctionne. Un millier d’arbres ont été plantés tout autour du site, notamment au niveau du parking qui pourra accueillir jusqu’à 500 véhicules légers et 250 camionnettes de livraison. Et une centrale photovoltaïque de 25 000 m² a été installée en toiture, destinée à l’autoconsommation de l’occupant. D’une puissance de 1 500 kWc, elle produira l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 645 foyers et doit permettre l’économie de 142 tonnes d’émission de CO² par an. La construction de cet ensemble a été confiée au groupe GSE. Une réserve foncière pourra permettre l’extension du site.

 

La tour Alto reçoit ses derniers éléments de façade à La Défense


Pour marquer la fin du gros œuvre de la tour Alto, une cérémonie de « pose des derniers éléments de façade » s’est déroulée en présence de Marie-Célie Guillaume, directrice générale de Paris La Défense, Beverley Shadbolt, présidente de LaSalle France, Martial Desruelles, directeur général de Linkcity France, et Thierry Roulet, directeur général de Bouygues Bâtiment Ile-de- France.
Après la démolition de l’immeuble Les Saisons, Alto s’élève sur quelque 51 000 m², avec 150 mètres de façade habillée d'une robe d'écailles de verre et d’acier, à proximité du métro Esplanade de La Défense. Ses 38 étages et son parking en bail à construction de 42 places viennent d’être achevés. La forme évasée de la tour, de 600 m² au pied de la tour jusqu’à 1 900 m² au sommet, lui permet d’optimiser l’emprise foncière disponible. Tour éco-conçue, grâce notamment à sa façade vitrée qui agit comme une double-peau isolante et respirante, Alto vise les certifications HQE avec un passeport Exceptionnel et BREEAM en niveau Outstanding. Elle vient également d’obtenir le label WiredScore Platinum. Alto a été acquise en contrat de promotion immobilière par un fonds d’investissement, représenté par LaSalle Investment Management. Le promoteur immobilier de l’opération est Linkcity Ile-de-France qui s’appuie sur Bouygues Bâtiment Ile-de-France, filiale de Bouygues Construction.

 

Les recours contre les PC d’Hermitage Plaza intégralement purgés


Après sept années de batailles juridiques, Hermitage a obtenu début juin la purge de l’intégralité des recours contre les permis de construire du projet Hermitage Plaza. « Cela va enfin permettre à Hermitage de se rapprocher dès la rentrée de septembre, de l’intégralité des acteurs concernés par ce projet (Paris La Défense, Bouygues Bâtiment Ile de France, etc.), et ainsi de débloquer les fonds nécessaires au démarrage des travaux préalables au chantier des tours Hermitage Plaza telles que les opérations de désamiantage et de démolition, assure le communiqué de presse. Cela permettra également d’entamer dans les semaines à venir des négociations avancées avec un opérateur hôtelier pour la partie hôtel et le service aux appartements et des locataire s de bureaux pour les espaces de travail. » La commercialisation des appartements ainsi que celle du centre commercial doit débuter après le démarrage de la construction.

 

Coup d’envoi du chantier d’Issy Cœur de Ville


Alain Taravella, président-fondateur d’Altarea Cogedim, André Santini, maire d’Issy-les-Moulineaux et vice-président de la Métropole du Grand Paris, Denis Valode, architecte et fondateur de l’agence d’architecture Valode & Pistre et Jean-Paul Faugere, président du conseil d’administration de CNP Assurances, ont posé la première pierre de l’écoquartier « Issy Cœur de Ville » à Issy-les-Moulineaux. Ce projet mixte, situé sur l’ancien site du CNET (Centre national d’etudes des télécommunications) s’étendant sur 3 hectares, disposera d’une offre de commerces de 17 000 m² et d’un cinéma UGC de 7 salles, de 40 000 m² logements et de 40 000 m² de bureaux ainsi que d’équipements publics dont un groupe scolaire, une crèche, une salle polyvalente et un atelier de création et d’économie numérique.
Côté logement, plus de 600 logements seront développés dont 300 sont en cours de commercialisation. Côté bureau, les 40 000 m² répartis en trois immeubles ont été acquis par CNP Assurances auprès d’Altarea Cogedim et de la Caisse des Dépôts et Consignations. CNP Assurances projette d’y installer son siège social à horizon 2022. Issy Cœur de Ville est présenté comme le premier projet pilote en France de la certification Well Community Standard. Il mettra aussi à la disposition des habitants la plateforme de services Easy Village déjà expérimentée sur d’autres programmes urbains comme Massy Place du Grand Ouest. Enfin, Issy Cœur de Ville sera équipé d’un réseau énergétique de quartier (par la boucle géothermique). Les travaux se dérouleront en une seule tranche.
« La solidité de notre modèle intégré et notre maîtrise des trois métiers de l’immobilier nous permettent de développer des opérations complexes comme celles de l’écoquartier Issy Cœur de Ville », se félicite Alain Taravella. Et André Santini de conclure : « Je me réjouis de poser aujourd’hui la première pierre… du troisième éco-quartier de la Ville d’Issy-les-Moulineaux ! Une performance inédite pour une ville de 70 000 habitants dont nous pouvons être fiers ! »

 

DCB International démarre le programme Solaris à Lyon


Après la réalisation de l’immeuble Linux, siège mondial de Blédina livré en septembre 2017 à la SCPI Notapierre, DCB International annonce l’obtention du permis de construire de la deuxième phase de l’opération : l’immeuble Solaris. Ce programme consiste en un ensemble de bureaux de plus de 11 000 m². Pensé et conçu par Patrick Miton, du cabinet Soho Atlas, Solaris reprend certains des codes architecturaux de Linux. Composé d’un rez-de-chaussée et de deux niveaux, il ne dispose d’aucun angle droit. Conçu pour être divisible mais pouvant également répondre à la demande d’un utilisateur unique avec des plateaux de bureaux de 3 500 m², Solaris dispose de plus de 1 100 m² de terrasses en bois écologiques accessibles aux utilisateurs et de près de 400 places de parking en sous-sols dont 20 % de stationnements pour véhicules électriques. Le concept architectural du bâtiment est inspiré de la nature. Le bâtiment vise une double certification HQE et BREEAM Very Good. La commercialisation qui vient d’être lancée est assurée par BNP Paribas Real Estate, Valoris, CBRE et Cushman & Wakefield.

 

Capelli va lancer un programme résidentiel XXL à Saint-André-Lez-Lille


Capelli vient de signer l’acquisition, auprès du Département du Nord, du site Ulysse Trélat à Saint-André-Lez-Lille. Cette nouvelle étape va permettre le lancement, dans les prochains jours, des travaux de construction d’un projet immobilier signé Jean-Michel Wilmotte qui verra la conversion de l’ancien site hospitalier en une résidence de plus de 450 logements. L’architecture du projet entend permettre la réalisation de logements variés : studios duplex conçus dans un esprit « loft » intégrant une double hauteur sous plafond, appartements atypiques prolongés d'une cour anglaise, traversants ou en rez-de-chaussée avec jardin, duplex ou triplex d'exception avec terrasses, solariums... Close sur son périmètre et disposant d’accès sécurisés, la propriété est maillée de petites sentes, en liaison avec des portillons piétons s’ouvrant sur le quartier. Les premières livraisons sont prévues pour le quatrième trimestre 2020. Le projet représente un chiffre d’affaires potentiel d’une centaine de millions d’euros pour le Capelli. Les réservations atteignent plus de 50% de ce montant. Le groupe est soutenu par un pool bancaire composé de la Banque Palatine, de Caixa Banque Populaire, de la Banque Postale et de la Caisse d’Epargne des Hauts de France. Capelli réalise cette opération en collaboration avec Oscar Développement pour la partie réhabilitation.

 

Anne-Marie Aurières-Perrin rejoint les équipes immobilières de Swiss Life AM


Swiss Life Asset Managers France annonce l’arrivée d’Anne-Marie Aurières-Perrin au poste de directrice de l’asset management et des services immobiliers. Sous la responsabilité directe de Fabrice Lombardo, directeur des activités immobilières, elle prend en charge la responsabilité des équipes d’asset management, dirigée par Olivier Rochefort, et de property management, dirigée par David Martin-Blanchard. Elle aura également pour mission de développer l’innovation liée aux métiers immobiliers.
Anne-Marie Aurières-Perrin a évolué pendant dix ans au sein du groupe Carrefour où elle occupait dernièrement la fonction de directrice générale déléguée de Cardety. Auparavant Anne-Marie Aurières-Perrin a exercé différentes responsabilités en promotion immobilière pendant 20 ans au sein du groupe Bouygues Immobilier.

 

Promotion pour Mehdi Mazari chez Nexity Conseil et Transaction


Mehdi Mazari, qui a rejoint Nexity Conseil et Transaction en 2016, prend la direction du département commerces de Nexity Conseil et Transaction. Placé sous la responsabilité de Guy Deforge, directeur général adjoint en charge des lignes commerces, activité/logistique et régions, il aura pour principale mission de développer la performance de l’équipe commerces, de poursuivre l’accompagnement des enseignes dans leur développement et des investisseurs dans leur stratégie d’acquisition sur les actifs de commerce.
Diplômé de l’ESPI après une formation d’ingénieur, Mehdi Mazari bénéficie de neuf ans d’expérience dans l’immobilier commercial et de quatre ans au sein du département investissement de Nexity Conseil et Transaction. Il conservera ses fonctions de responsable investissement commerces sous la direction d’Olivier de Molliens, DGA en charge de la ligne investissement.
« En nommant Mehdi Mazari à la tête de la ligne commerces et en regroupant sous sa responsabilité les activités de commercialisation et d’investissement, nous nous adaptons et anticipons les évolutions de ce marché où les négociations locatives et les opérations d’investissement sont de plus en plus étroitement liées », explique Guy Deforge.

 

Gouny & Starkley recrute Baptiste André


Baptiste André rejoint le groupe Gouny & Starkley en qualité de chargé d’investissement au sein du département capital markets. Il participera aux dossiers d’investissement traités par le département et pilotera les analyses financières et immobilières pour les activités d’investissement du groupe. Il sera également impliqué dans le développement du département auprès de Christophe Gouny et Julien Strinati.
Baptiste André a débuté sa carrière en 2015 au sein du CIC en financement des professionnels de l’immobilier. Il rejoint ensuite Colliers International Investment & Asset management en 2016 en tant qu’analyste investissement. Il sera impliqué sur des dossiers d’investissement commerces, bureaux et résidentiels. Il a notamment participé à l’acquisition de commerces dans la ZAC Clichy-Batignolles ainsi que sur le dossier de cession des parcs d’activités Silic pour le compte d’Icade. Baptiste André est diplômé d’un master finance de l’école de commerce IESEG.

 

Groupe Babylone se dote d’une DRH

© Nick Youngson - Alpha Stock Images [CC BY-SA 3.0]

Caroline Caste a été nommée directrice ressources humaines du Groupe Babylone, composé aujourd’hui de 80 collaborateurs. Issue d’un parcours hôtelier et diplômée d’un master 2 gestion des ressources humaines, Caroline Caste a notamment exercé les fonctions de responsable des RH dans la propreté (300 collaborateurs) avant de se spécialiser dans le recrutement en agence (secteur de la santé). Elle a ensuite rejoint Paris Inn Group, société d’investissement et de gestion d’actifs hôteliers et y a exercé les fonctions de DRH durant 7 ans, encadrant la fonction RH du siège (fonctions supports) et d’une trentaine d’hôtel 4 & 5* (France & 1 hôtel au Portugal). Dans ce cadre, elle a constitué un service RH composé d’une dizaine de collaborateurs.

 

Frank Fessenmayer devient directeur régional de Rabot Dutilleul Construction en IDF


Frank Fessenmayer rejoint Rabot Dutilleul Construction en tant que directeur régional de l’entreprise en Ile-de-France. Diplômé de l’ESTP et de l’IAE Paris, Frank Fessenmayer, 55 ans, a débuté sa carrière chez Bouygues Bâtiment IDF en tant qu’ingénieur études de prix, avant de devenir directeur d’exploitation en 2002. En 2008, il intègre la filiale SCGPM de Spie Batignolles au poste de directeur opérationnel en charge du pôle réhabilitation. Puis il rejoint Vinci Construction France en 2013 où il occupe différentes fonctions de direction au sein de plusieurs filiales du groupe. Au sein de Rabot Dutilleul Construction qu’il a rejoint en avril 2019, Frank Fessenmayer est chargé de poursuivre le développement de l’entreprise sur le territoire francilien. « Pour accompagner ce développement, nous prévoyons de recruter 20 personnes d’ici fin 2019 pour nos bureaux d’études et nos chantiers, sur nos agences de Saint-Denis et des Ulis », déclare Thierry Geffroy, directeur général de Rabot Dutilleul Construction.

 

L’hôtellerie française reprend des couleurs


Impactée ces derniers mois par la mauvaise conjoncture, l’hôtellerie en région parisienne affiche en avril des résultats en nette amélioration selon le dernier baromètre In Extenso. Les hôtels économiques et milieu de gamme affichent une hausse de 3 % d’occupation. Les catégories haut de gamme et Luxe peinent à se maintenir mais enregistrent des taux d’occupation d’environ 80 %. L’étude note également que les hôteliers continuent à jouer sur le levier du prix moyen, permettant une progression de 3 % du chiffre d’affaires hébergement (RevPar) en Avril. Le pôle de Roissy Charles de Gaulle a pour sa part souffert de l’absence du salon Intermat qui s’était tenu en avril 2018 à Villepinte durant six jours.
Dans le même temps, la météo clémente durant les vacances de Printemps a permis aux hôteliers en régions d’enregistrer des niveaux d’occupation en croissance sur l’ensemble des catégories, avec des progressions de 3 % à 5 % selon les segments. Au total, le chiffre d’affaires hébergement (RevPar) enregistre une hausse de 5 % par rapport à avril 2018. Montpellier Méditerranée Métropole a notamment totalisé des chiffres positifs, qui s’expliquent par la tenue de plusieurs événements, dont le salon Ob’Art, le congrès de la confédération francophone d’hypnose et de thérapie brève.
Après une saison d’hiver compliquée, la Côte d’Azur a enregistré des réservations en masse grâce aux vacances, au week-end de Pâques et au beau temps. Les hôteliers sont satisfaits de leur début d’année et confiants pour le reste de la saison 2019, malgré des chiffres d’affaires hébergement en retrait. Avril 2018 avait par ailleurs été désavantagé par la météo, les grèves et les vacances scolaires décalées.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Patrick Pouyanné, succès Total

Patrick Pouyanné, succès Total

Depuis son arrivée à la tête de Total en 2015, le PDG s’attache à diversifier la major pétrolière en misant sur les énergies propres. Mais sans pour a...

La veille immo du 8 août 2019

La veille immo du 8 août 2019

Ascencio qui augmente son contrôle du retail park Le Parc des Drapeaux à Caen, la fréquentation touristique qui rebondit… Décideurs vous propose une s...

La veille immo du 6 août 2019

La veille immo du 6 août 2019

KSL Capital Partners qui acquiert Les Hôtels d’en Haut, MGallery qui continue son expansion en France… Décideurs vous propose une synthèse des actuali...

La veille immo du 5 août 2019

La veille immo du 5 août 2019

GSE qui livre une plateforme de 60 000 m² à Goodman, la Caisse d’Epargne CEPAC qui achète un immeuble de 3 000 m² à Sainte-Marie à La Réunion… Décideu...

La veille immo du 2 août 2019

La veille immo du 2 août 2019

Icade qui signe une promesse de vente sur 49 % de la tour Eqho, Archer Hotel Capital qui cède le Paris Marriott Rive Gauche, les prévisions du groupe...

S. Eymard : "Frey veut atteindre rapidement une taille critique sur le marché des centres commerciaux de plein air dans la péninsule ibérique"

S. Eymard : "Frey veut atteindre rapidement une taille critique sur le marché des centres commerciau...

Frey vient d’investir dans un projet de centre commercial de plein air en Catalogne et d’acquérir un actif de 60 000 m² au Portugal. Sébastien Eymard,...

La veille immo du 1er aout 2019

La veille immo du 1er aout 2019

Fidelity International en passe de s’offrir le Prélude à Boulogne-Billancourt, la première implantation de Frey au Portugal, AVIV qui va acquérir Meil...

La veille immo du 31 juillet 2019

La veille immo du 31 juillet 2019

Paref en passe d’acquérir 12 000 m² dans la tour Franklin à La Défense, EasyHotel qui va ouvrir son premier établissement français cette année à Nice,...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message